Francaisdefrance's Blog

22/02/2012

Le bizness halal ça peut rapporter gros…

Et en voici une preuve flagrante. Ca date de 2010 mais ça n’a pu que « gonfler ».

Voilà pourquoi c’est la « grosse affaire » du moment. On sait pourquoi on nous fait manger halal à l’insu de notre plein gré. « Rachid système », cousin…

FDF

.

Certification halal : 900 000 euros par an pour la mosquée de Lyon!

.

Il est très difficile de connaître les (gros) chiffres autour de la certification halal. Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon et responsable de l’ARGML, l’organisme de certification halal rattaché à la mosquée de Lyon, a levé un coin du voile. Dans un article du Point paru cette semaine, on apprend combien perçoit l’ARGML. […]

 
 
 



Ramadan : 30 à 40 fois le chiffre d’affaires chez Auchan

jambon

La charcuterie halal en chiffres
+ 800 % pour le halal chez Carrefour Chartres
Halal : 68 % des musulmans savent qu’on les floue
Marché du halal : des chiffres farfelus
Charal, Doux, Socopa, Duc, sauvés par les consommateurs musulmans

Il est très difficile de connaître les (gros) chiffres autour de la certification halal. Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon et responsable de l’ARGML, l’organisme de certification halal rattaché à la mosquée de Lyon, a levé un coin du voile. Dans un article du Point paru cette semaine, on apprend combien perçoit l’ARGML.

Pour être sûr que le sacrificateur s’acquitte bien de sa tâche, il est contrôlé. Ainsi, pour apposer son tampon, l’association rituelle de la grande mosquée de Lyon emploie une quarantaine de contrôleurs et… prélève 2 à 8 centimes par kilo de viande certifiée. C’est loin des montants en jeu pour la certification kasher, mais les volumes étant bien plus importants, cela finit par faire des sommes. Selon le recteur de la mosquée de Lyon, cette activité rapporterait à l’association de 800 000 à 900 000 euros par an.

Source : « Halal, un business croissant », Le Point, numéro 1987 du 12 août 210

Le chiffre est à relativiser. L’ARGML ne fait pas partie des plus gros. On estime que les mosquées d’Évry et de Paris certifie à elles seules 70 % du marché. Pour le contrôle, comme elles n’emploient aucun contrôleur, elles font confiance à leurs partenaires et leur laissent le soin – la tâche – d’apposer eux-mêmes les tampons halal sur les viandes et produits fabriqués. Un produit certifié halal par la mosquée de Paris ou la mosquée d’Evry n’est pas un produit directement contrôlé sur place par ces deux mosquées. »

Source: http://www.al-kanz.org/

Merci à C.S….