Francaisdefrance's Blog

16/07/2011

Conflit Israélo-Palestinien: les inatendues prises de position de notre classe politique et médiatique…

Excellente analyse… Merci à Francois Vial 75.

FDF

.

Besancenot, Libération et une écolo-pastèque sont sur un bateau…

Bourrage de crâne médiatique oblige, chacun connaît désormais – avec plus ou moins d’acuité – les principaux tenants et aboutissants du conflit israélo-palestinien. En France, quelques phénomènes périphériques amènent à s’interroger sur les prises de position de notre classe politique et médiatique.

Au nom de quoi une figure du NPA, le journaliste d’un quotidien placé sous perfusion financière et une obscure élue écologiste ont-ils ces jours derniers décidé d’embarquer à bord d’un bateau destiné à briser le blocus israélien autour de Gaza et secourir – suppose-t-on – les populations palestiniennes ? Humanisme universel ? Volonté d’infléchir le cours d’une Histoire qu’ils sont incapables d’influencer en France ? Calcul politique visant à flatter l’électorat musulman ? La réponse pourrait correspondre à l’un ou l’autre des ces éléments, mais… Elle ne serait pas totalement satisfaisante d’un point de vue intellectuel. Car, après tout, il existe mille combats similaires à soutenir et autant d’affrontements sanglants à dénoncer. Alors ?

Alors – et que les lecteurs pardonnent cette lenteur d’analyse –, il se pourrait que cet engagement obéisse à un ressort beaucoup plus ancien… On le sait, les représentants de l’ultragauche, de la gauche, comme de leur faux-nez écologiste, aiment à raisonner d’après des schémas issus des périodes troubles de la première moitié du 20e siècle : pour eux, l’ennemi suprême reste le Grand capital théorisé – entre autres – par Marx et Engels. Soit ! Même si cette vision n’a pas su s’adapter aux évolutions et réalités du monde actuel, elle rejoint de façon ténue celle qui anime bon nombre de patriotes, puisque la mondialisation, la dérégulation financière et l’immigration incontrôlée ont toutes un lien avec les dérives du capitalisme sauvage.

Ceci n’explique toutefois pas cette propension compulsive à défendre et promouvoir tout ce qui a trait à l’Islam ou aux pays arabo-musulmans : souvenons-nous par exemple des ridicules affiches du NPA vantant la révolution tunisienne. Le rejet du capitalisme actuel ne constitue visiblement pas le seul motif pour lequel ces gens partagent instinctivement le monde entre bons arabes et mauvais occidentaux. Dans les faits, des inégalités criardes existent dans une multitude de nations, à commencer par les pays émergents, dont l’Inde et le Brésil sont des fers de lance. Et si les véritables motivations des pieds-nickelés de l’engagement humanitaire sélectif résidaient dans une forme d’atavisme intellectuel ?

Leur intuition politique pourrait bien se résumer à une simple équation :

1) Le Grand capital incarne le mal absolu.
2) Depuis la nuit des temps, la finance internationale est tenue par des élites.
3) Ces élites appartiennent au peuple juif.
4) Afin de jeter à bas le Grand capital, il suffit de détruire cette mainmise des juifs sur l’argent.
5) Il est donc impératif de soutenir, partout dans le monde, l’ennemi héréditaire d’Israël.

Pour cela, tous les moyens sont bons : concourir à l’expansionnisme de l’Islam, œuvrer à la dé-laïcisation de la France en favorisant les revendications religieuses des musulmans, apporter une aide logistique et financière à des organisations – au premier rang desquelles le Hamas palestinien – dont le but avoué est de rayer de la carte l’Etat d’Israël. Etc.

En bons Machiavels de la politique hystérique, Besancenot et ses comparses n’ignorent pas que l’ONU étudiera en septembre prochain la reconnaissance officielle d’un Etat palestinien. D’ici là, pas une provocation ne sera épargnée aux israéliens : commémorations enflammées des affrontements passés, intrusions dans les zones frontières, passage en force dans les eaux territoriales – au nom de l’aide humanitaire, et tant pis si quelques armes destinées au Hamas sont négligemment disséminées parmi les colis de nourriture.
La martingale gagnante consisterait pour les islamo-gauchistes à obtenir un nouvel épisode sanglant, qui leur permettrait de dénoncer la violence du pays qu’ils cherchent eux-mêmes à laminer : à 2 mois du vote historique de l’ONU, la partie serait alors jouée d’avance…

Si cela devait advenir, il ne fait nul doute que cette première moitié du 21e siècle ne se terminera pas sans un 3e conflit mondialisé. Merci qui ?

Source: Le Post

25/02/2011

Le NPA bat des records !!!

De connerie !

Témoin cette affiche placardée ces temps-ci dans tous les coins de France et de Navarre… Soutenir une révolution arabe. Faut déjà le faire. Le facteur devrait mieux s’occuper des problèmes que rencontrent les sous-chiens. Ah bon? Il n’a plus d’électeurs? C’est pour ça qu’il va puiser dans la fange du Maghreb. Encore un truc, Olivier: les clandestins n’ont pas tout de suite le droit de vote. En principe…

FDF

.

L’affront en question:


 

 

13/02/2011

Blois : le NPA s’affiche… en arabe !

 

Un facteur anarchiste-révolutionnaire converti à l’islam. Il en est capable, l’individu, pour glaner des adhérents afin de remplacer ceux qui fuient le NPA pour rejoindre le FN…
FDF

.

En ce début de semaine, plusieurs personnes nous ont alerté sur la présence d’affiches rouges portant des inscriptions en arabe !
Renseignement pris, il s’agissait d’affiches du NPA qui n’est pas, comme le laisserait penser ces affiches, le Nouveau Parti Arabe, mais le vieux parti de M. Besancenot
qui fut un temps la coqueluche du système et des médias.
En pleine débandade, déserté par ses militants (certains sont maintenant au FN !), il tente aujourd’hui de racoler les masses musulmanes installées en France : rappelez-vous sa candidate voilée aux régionales !
Ils se sont finalement retrouvés à une petite dizaine pour manifester mardi soir devant la préfecture de Blois. Encore un bide.

T’as pas de bol, Olivier, t’as vraiment pas de bol. Et en plus, tu passes pour un demeuré.

 

18/11/2010

Elle est mise en examen pour injures raciales… Besancenot soutient Houria Bouteldja!

Le « français » Olivier Besancenot…

Besancenot… Celui qui ose se présenter à la Présidence de la République Française? Oui, oui; c’est bien lui… Et bien, il soutien, par sa prise de position, le racisme anti-français. Pas peine de te présenter en 2012, Olivier… Au fait. Il y en a encore, des gens qui votent Besancenot ???

FDF.

.

Rappel:

Mme Houria Bouteldja mise en examen pour pour injure raciale à l’égard des Français !

Sur plainte de l’AGRIF (1) devant le tribunal de Toulouse, Madame Houria Bouteldja, présidente de l’association dénommée «Indigènes de la République», a été mise en examen pour avoir proféré une injure raciale à l’égard des Français. Il s’agissait de l’emploi très méprisant et péjoratif du terme «souchiens» (ou sous-chiens). Traduction: Français de souche. Le juge d’instruction de Toulouse a fait signifier sa mise en examen à Madame Bouteldja par son collègue compétent territorialement, c’est-à-dire celui de son lieu de domicile.

Elle sera très probablement jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse. Par ailleurs, la procédure contre le livre « Nique la France » édité par l’association de Madame Bouteldja dans la même veine de haine anti-française est en cours.

Source : AFP

* * *

A noter que le NPA d’Olivier Besancenot apporte son soutien à Madame Houria Bouteldja. On n’en attendait pas moins…

NDLR: Le racisme anti-français est devenu hélas, une réalité. Il est le plus souvent le fait d’une petite minorité de « français de papier », c’est à dire des étrangers trop vite dotés de la citoyenneté française dont ils sont parfaitement indignes, car ne reconnaissant aucune des valeurs de notre république. Leur comportement en témoigne et un signal d’arrêt fort doit être donné à leurs agissements délictueux.

C’est la première fois à notre connaissance qu’une plainte pour racisme anti-français est portée devant la Justice et déclarée recevable par un magistrat, dont nous saluons ici la décision, car elle a valeur de message. Soyons attentifs aux jugements et arrêts qui seront pro non cés par les tribunaux dans cette affaire: ils feront jurisprudence.

Les responsables de l’Institut du Monde arabe, à Paris, qui emploient Madame Bouteldja, apprécieront sans doute médiocrement ce procès impliquant l’une de leurs employées, qui les place dans une situation assez inconfortable.

* * *

Sources :

http://infos.fncv.com/post/2010/05/12/Madame-Houria-Bouteldja-mise-en-examen-pour-racisme-anti-francais-souche

***

(1) L’Alliance Générale contre le Racisme

et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne

70 Bd Saint Germain

75005 Paris

Tél : 0140469631

couriel : agrif@wanadoo.fr

« l’agrif association contre le racisme anti-blanc et anti-chrétien »

08/11/2010

Voter NPA, c’est halal !

Y va être content, le facteur…

FDF

.

29/10/2010

La liberté d’expression de plus en plus menacée…

Et c’est normal. On va à contre-courant des projections des « décideurs ». La résistance, de plus en plus présente, on essaye de la baillonner. C’est ça, la République: Liberté, Egalité, Fraternité… Morceaux choisis pillés chez: http://www.ripostelaique.com

Plus que jamais, entre résistants, il va falloir se serrer les coudes… Il n’y a que nous qui luttons.

FDF

Nous avons encore eu une semaine révélatrice, à travers plusieurs dossiers particulièrement éclairants sur l’état du débat démocratique dans notre pays.

Première affaire, Pierre-André Taguieff. Cet essayiste a un défaut majeur : il alerte, depuis des années, sur la réalité du danger de l’islamisation de la France, et celui de la montée d’un nouvel antisémitisme, souvent issu de la gauche. On peut ne pas être d’accord avec l’ensemble de ses analyses. Mais est-il admissible que des professionnels de l’intimidation menacent de perturber ses réunions, et amènent les autorités, peu courageuses, à annuler certaines de ses conférences, sous prétexte de risque de « troubles à l’ordre public » ? Nous serions donc dans un pays où un homme défendant des valeurs démocratiques ne pourrait plus le faire, tandis que les apologistes du Hamas ou un Hani Ramadan peuvent, en toute liberté, déverser leur discours obscurantiste et haineux ?

http://www.surlering.com/article/article.php/article/petition-pour-le-soutien-a-pierre-andre-taguieff

De même, autour du site Fdesouche s’est passé un curieux ballet, dans la journée de ce mercredi. Pendant plusieurs heures, le site a été interrompu. Là encore, on peut ne pas partager l’ensemble de l’oeuvre de ce site, et surtout quelques-uns de ses commentaires. Mais nul ne peut nier qu’il constitue une source d’information unique, et qu’on y trouve des vidéos et des scoops à propos d’affaires que la bien-pensance cherchent à cacher aux citoyens de ce pays. Récemment, c’est grâce à ce site qu’on a eu connaissance de la prêche hallucinante de l’intégriste islamiste de Limoges, de la demande de visite d’une mosquée, dans la région nancéenne, en imposant le foulard à des jeunes filles, de la réalité des agressions de la Techno-Parade, ou de l’affaire de Perpignan, ou Myriam Picard, son mari et son bébé ont failli, dans leur appartement, être lynchés par des racailles haineuses.

A Riposte Laïque, nous défendons toutes les libertés d’expression, la seule limite que nous mettons est l’appel à la violence, et la mise en danger d’autrui. Nous avons donc envoyé un message de solidarité à Fdesouche, en souhaitant que leurs ennuis prennent fin au plus vite.

Cela fut fait au bout de plusieurs heures d’absence…

http://www.fdesouche.com/146917-desoles

Mais à quel déchaînement de haine a-t-on assisté, pendant ces quelques heures. Ce fut une véritable danse autour du scalp de la victime. Naturellement, les sites islamistes auraient presque sabré le champagne… à condition qu’Allah regarde ailleurs.

http://www.forsane-alizza.com/toute-lactualite/site-fdesouche-ferme-oh-rage-oh-desespoir-3629

http://www.hostingpics.net/viewer.php ?id=335131cloeleprince.png

On a même vu le site islamiste Ajib.fr appeler à ce que les fdesouchiens soient livrés aux égorgeurs d’Allah :

http://twitter.com/AJIB_fr/status/28873333482

Mais comme d’habitude, c’est notre presse bien-pensante qui s’est distinguée.

http://fr.novopress.info/70482/fdesouche-le-blog-vedette-de-la-%C2%AB%C2%A0reacosphere-%C2%BB-ne-repond-plus/

Ainsi, le fondateur du journal en ligne « Rue 89 » (qui avait osé, par la voix de sa journaliste Chloé Leprince, balancer le nom de l’ophtalmologiste d’Aix, lynché par la presse pendant plusieurs jours suite à une fausse accusation de racisme), Pierre Haski, joint-il sa voix au concert. Pour des journalistes, qui devraient avoir comme fil conducteur la liberté de la presse, cela fait désordre…

http://twitter.com/pierrehaski/statuses/28873539751

La caricature de cette culture gauchiste liberticide sera atteinte quand on verra une école de journalisme inviter ses stagiaires à apprendre le métier en sollicitant Jean-Marie Le Pen. Pour un étudiant en journalisme, se confronter à un tel personnaga aurait été très formateur. Rappelons que Jean-Luc Mélenchon, quelques semaines auparavant, était intervenu devant eux, et avait, sans concession, montré les limites de la liberté du journaliste, dans le contexte actuel. Eh bien, suite à cette inviation, immédiatement, les petits flics bien formatés de SOS Racisme, de NPA et du SNJ-CGT, se croyant encore en 1945, viennent avec leurs drapeaux, et entendent interdire ce débat ! Comme on comprend ce vieux journaliste, qui les traite de « petits cons ! ». Il aurait pu ajouter : « Petits cons dangereux ».

http://www.fdesouche.com/147059-cfj-la-manif-anti-le-pen-de-sos-racisme-snj-cgt-fait-un-flop

Comme ils doivent rêver, ces petits commissaires politiques en herbe, qu’un jour, Riposte Laïque subisse le même traitement que Fdesouche, de la part de son hébergeur !

Bien évidemment, nous n’englobons pas l’ensemble des journalistes dans ce jugement. Nous savons que de nombre d’entre eux sont des professionnels pertinents. Nous connaissons, dans ce milieu, la difficulté qui existe à tenir un discours qui sorte de la pensée unique, et la stigmatisation immédiate que subissent les esprits libres, de la part des maîtres-censeurs.

Dans un registre semblable, Mohamed Sifaoui vient à son tour de se distinguer, en plaidant, devant la 17e chambre correctionnelle, contre la fameuse affiche du FNJ de Marseille qui faisait connaître son refus de l’islamisation de la France.

Jean-Marie Le Pen risque deux mois de prison avec sursis, et un an d’inéligibilité ! Autant nous pensons que par le passé, certaines de ses sorties méritaient les tribunaux, autant nous pensons que ce procès est inquiétant pour la liberté d’expression et le droit au blasphème. Surtout quand, dans le même temps, Besancenot appelle ouvertement à niquer la France, Mamère insulte notre pays, parlant d’une « France qui pue », au Parlement, en toute impunité. Un politicien ose accuser des policiers d’être les vrais casseurs, innocentant ainsi les racailles racistes. Il s’avère qu’il s’est appuyé sur un mauvais témoignage, puisque le casseur, dans lequel il avait cru voir un policier, s’avère être un militant proche des mouvances d’ultra gauche.

http://www.lepoint.fr/societe/le-casseur-pris-pour-un-policier-a-ete-interpelle-28-10-2010-1255847_23.php

Le président du Parlement, Bernard Accoyer a interdit, dans une salle de l’Assemblée nationale, sur injonction du Marocain Mohammed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman, un débat sur le thème « Immigration-islamisation : la France en danger  » ?

Le même Sifaoui, musulman qui se dit modéré, s’est déjà distingué, ces derniers temps, en encourageant les associations anti-racistes (il est responsable national de SOS Racisme) à un dépôt de plainte contre Riposte Laïque. Il y a quelques semaines, se croyant sans doute en Algérie, il exigeait l’interdiction d’antennes publiques pour Eric Zemmour. Quand, sur facebook, Robert Redeker se permit de lui faire remarquer son désaccord, en termes courtois, il se vit couvert d’insultes, dans des termes d’une violence qui n’a rien à envier à celle des islamistes. Sifaoui symbolise à lui tout seul toute la haine d’un anti-racisme dévoyé et un totalitarisme de la pensée unique, qui entend criminaliser, en France, le débat démocratique.

Force est de constater que cette volonté de censure s’exerce au profit du seul islam, et qu’elle relaie, sur le territoire national, l’offensive de l’OCI qui, au sein de l’Onu, entend interdire aux Etats-Nations toute critique, amalgamée à du racisme, de la religion d’amour, de tolérance et de paix…

Suite et source: http://tinyurl.com/36hbjgt