Francaisdefrance's Blog

25/08/2011

Soirée « Delanöé » du ramadan: ça NOUS coûte 99000 euros !

Le même jour ou François Fillon annonce son plan de restrictions que vont subir surtout les « classes moyennes », Bébert (Delanöé) offfre aux musulmans de Paris une soirée spéciale ramadan spéciale « gaspillage de l’argent public » et « bafouement de la loi de 1905« ; rien que ça!

Tout simplement ECOEURANT !

Et bravo à monsieur le Préfet de Paris qui aura tenté de remettre Delanöé « dans les rails »… Mais je crois que le maire de Paris est irrécupérable…

FDF

.

Soirée du ramadan à Paris : un coût de 99 000 euros pour le contribuable !

La Ville de Paris a organisé” La Soirée du Ramadan ” à l’ Hôtel de Ville, ce mercredi 24 août. Coût pour le contribuable : 99 000 euros.

La Marie de Paris a détaillé ce montant : 29 000 euros pour le repas de rupture de jeûne et près de 70 000 euros pour la partie culturelle (concerts). La soirée est gratuite sauf pour le contribuable

Dans un courrier au Maire de Paris que s’est procuré Le Figaro, le préfet de Paris a jugé qu’ ” une telle soirée à caractère cultuel semble contraire au principe de neutralité des services publics et à l’article 2 de la loi 1905 selon lequel ” la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte “.

Et d’ajouter qu’ ” il n’existe aucun intérêt public local à l’organiser, celle-ci pouvant être organisée dans le cadre des mosquées. En outre, aucune autre fête de cette nature n’a été organisée pour d’autres cultes (rupture de jeûne pour kippour, Pâques…), ce qui ne respecte pas le principe d’égalité entre les cultures”.

La lettre du Préfet de Paris à Bertrand Delanoë

Le programme de la soirée

Source: http://www.observatoiredessubventions.com/

20/08/2011

Paris: joyeux ramadan avec Bébert !!!

Bébert, c’est Bertrand Delanoë, bien sûr. Et comme tous les ans, il invite aux frais de la princesse (les CONtribuables) les musulmans et leurs esclaves parisiens à une grande fête pour le ramadan. Il aurait pu cumuler avec la Gay-pride, ça aurait fait des frais en moins… Ah oui, c’est vrai, en islam on tue les homosexuels. Ce serait une véritable boucherie (pas halal)…

FDF

.

« J’ai fait un rêve: maire-imam de Paris… »

.

Vu sur Oumma.com (qui n’apprécient pas spécialement. Et ils ont raison. Bébert veut tout mélanger; à sa sauce, piquante..)..

Soirée Ramadan jazz, funk, groove à la Mairie de Paris !

Comme nous le rappelions sur Oumma, le Ramadan est devenu très à la mode auprès des milieux bobos en mal d’exotisme, qui l’ont vidé de son contenu spirituel pour en faire une fiesta nocturne.

Dans un autre registre, mais toujours fidèle à cet esprit folklorique et festif, le Maire de Paris Bertrand Delanoë, ex-membre du fan-club du dictateur Ben Ali (1), organise le 24 août 2011 un Iftar à la Mairie de Paris.

Le programme de cette soirée figure sur le carton d’invitation ( voir ci-dessous) avec accueil en musique : « Chant de fête-Abir Nasraoui – Malouf Tunisien et Djerba international » jazz, funk, groove.

Puis au bas du carton d’invitation, un repas seulement « léger » sera proposé sur place. Un Iftar, certainement composé de petits fours et d’un cocktail.

Bref pour les convives qui auront jeûné, nous leur conseillons d’amener leur propre chorba dans leur besace de jeûneur. Et qu’au terme d’une journée de jeune, il leur sera également difficile de se déhancher au rythme de la musique funk prévue à cette soirée discothèque.

Cet Ifar qui relève plus d’une soirée musicale branchée, que d’une soirée ramadan, a suffi pour déclencher l’ire du députe ultra-droite Jacques Myard. Ce dernier s’est aussitôt fendu d’une lettre au ministre de l’Intérieur Claude Guéant, dans laquelle il s’indigne d’ une « initiative particulièrement choquante » du Maire de Paris, qui est « un rassemblement « religieux organisé par une collectivité publique » et une atteinte « au principe de laïcité ».

On ose pas imaginer la teneur du courrier du député Myard si Bertrand Delanoë avait prévu juste avec la rupture du jeûne, un appel à la prière, comme le veut la tradition musulmane.

(1) Le 24 mars 2010, le Maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë a déclaré que la Tunisie « est non seulement sur la bonne voie, mais elle réussit mieux que les pays comparables et parfois même mieux que des pays dits développés en terme de croissance. » « Le Président Ben Ali en 1987 a permis qu’il y ait une évolution, une transition sans rupture et sans qu’il n’y ait de heurts entre les Tunisiens eux-mêmes »,