Francaisdefrance's Blog

21/02/2012

L’humanitariste avec une guillotine…

Bien intéressant, tout ça…

Un peu « raide à lire » mais bien vu.

FDF

.

The God of the Machine : « Le Dieu de la Machine »

L’humanitariste avec une guillotine

Chapitre XX de « The God of the Machine » (1943)

 

https://i1.wp.com/www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2011/05/GUILLOTINE002-218x300.gif

par Isabel Paterson

 

traduit par Hervé de Quengo

 

Isabel Paterson était une romancière et, de 1924 à 1949, une célèbre chroniqueuse littéraire au Herald Tribune. Au cours du temps sa chronique ne resta pas confinée à la littérature, mais finit par embrasser l’économie, la politique, l’histoire, etc., les livres étant un prétexte à sa chronique, signée I.M.P. (Isabel Mary Paterson). Elle fut virée du journal en 1949 pour des raisons politiques, le centralisme socialiste qui s’installait aux États-Unis avec Roosevelt n’étant pas sa tasse de thé (notons que, contrairement à son amie Rose Wilder Lane, elle n’appréciait pas non plus Herbert Hoover, bien que Républicaine).

Au Herald Tribune, elle eut comme collaboratrice et protégée une jeune immigrée russe qu’elle influença par sa vaste culture dans beaucoup de domaines : Ayn Rand. The Fountainhead (La Source vive) de cette dernière parut en même temps que The God in the Machine de Paterson. L’athéisme militant de Rand n’était cependant pas du tout partagé par Isabel Paterson, ce qui fut une des raisons qui conduisit à leur rupture. Plus tard, bien qu’ayant rompu avec Rand, Isabel Paterson défendit Atlas Shrugged contre une mauvaise critique de la National Review de William Buckley, journal (conservateur) auquel elle collaborait à l’occasion.

Le livre The God in the Machine fut salué par Albert Jay Nock, qui considérait qu’avec The Discovery of Freedom de Rose Wilder Lane il s’agissait des « seuls livres intelligibles sur la philosophie de l’individualisme qui aient été écrits en Amérique au cours de ce siècle ». Malgré les désaccords et la rupture (et surtout le titre du livre), Ayn Rand cita l’ouvrage à plusieurs reprises dans les articles de son recueil Capitalism, The Unknown Ideal (1967) et le recommanda dans la bibliographie. Quant à Murray Rothbard, il le cite dans Man, Economy, and state ainsi que dans Power and Market.

Les informations ci-dessus ont pour une grande part été tirées de la longue introduction de Stephen Cox pour l’édition de Transaction Publishers (1999).


L’humanitariste avec une guillotine

Dans le monde, la plupart du mal est faite par des braves gens, non par accident, faute ou omission. C’est au contraire le résultat de leurs actions délibérées, longuement continuées, qu’ils pensent être motivées par de grands idéaux et pour des motifs vertueux. On peut le démontrer et il ne pourrait en être autrement. Le pourcentage des personnes sincèrement malfaisantes, vicieuses ou dépravées est nécessairement faible, car aucune espèce ne pourrait survivre si ses membres étaient naturellement et consciemment enclins à se faire du mal les uns aux autres. La destruction est si facile que même une minorité ayant une mauvaise intention persistante pourrait rapidement exterminer la majorité des personnes bien disposées qui ne se méfient pas. Tout individu à toute époque a facilement en son pouvoir la possibilité de perpétrer le meurtre, le vol, la rapine et la destruction. Si on suppose qu’il est uniquement restreint par la peur ou la force, alors la peur de quoi, et qui pourrait utiliser la force contre eux si tous les hommes avaient ce même état d’esprit ? Sans aucun doute, si le mal fait délibérément par des criminels devait être calculé, on trouverait que le nombre des meurtres, l’étendue des dommages et des pertes sont négligeables en comparaison de la somme totale de morts et de dévastations infligées aux êtres humains par leurs semblables. Il est donc évident que lors des périodes pendant lesquelles des millions de gens sont abattus, durant lesquelles la torture est pratiquée, la famine forcée et l’oppression une politique, ce qui est le cas actuellement dans une grande partie du monde et fut souvent le cas dans le passé, ce doit être le résultat des ordres donnés par de nombreuses braves personnes, et même le résultat des actions directes menées pour ce qu’elles estiment un but noble. Si elles ne sont pas les exécutants immédiats, elles donnent leur accord, élaborent des justifications ou gardent le silence sur les faits, et évitent toute discussion.

A l’évidence, ceci ne pourrait pas se passer sans raison, sans cause. Et il faut comprendre que, dans le passage précédent, lorsque nous disons des braves gens, nous voulons vraiment parler de gens biens, de personnes qui ne voudraient ni effectuer ni envisager intentionnellement des actes qui puissent faire du mal à leurs semblables, que ce soit par perversion ou pour en tirer un bénéfice personnel. Les braves gens veulent le bien d’autrui et espèrent mettre leurs actions en accord avec ce choix. De plus, nous ne voulons pas dire ici qu’il y ait un quelconque « transfert de valeurs », confondant le bien et le mal, ou suggérant que le bien engendre le mal, ou disant qu’il n’y a pas de différence entre le bien et le mal ou entre les braves gens et les personnes mal disposées. Nous n’insinuons pas non plus que les vertus des braves gens ne sont pas de véritables vertus.

C’est donc qu’il doit y avoir une très grosse méprise sur les moyens par lesquels ils cherchent à atteindre leurs fins. Il doit même y avoir une erreur dans leurs axiomes premiers, pour leur permettre de continuer à utiliser de tels moyens. Quelque chose de terriblement faux, quelque part. De quoi s’agit-il donc ?

A coup sûr, les massacres commis de temps en temps par des barbares envahissant des régions habitées, ou les cruautés capricieuses de tyrans avoués, ne se montent pas à un centième des horreurs perpétrées par des gouvernants armés de bonnes intentions.

Comme le raconte l’Histoire qui nous est parvenue, les anciens Égyptiens furent mis en esclavage par les Pharaons pour un plan charitable de « greniers toujours approvisonnés ». Des réserves étaient faites contre la famine. Et, alors, les gens furent forcés d’échanger propriété et liberté contre ces réserves, qui étaient préalablement soustraites à leur propre production. La rudesse inhumaine des anciens Spartiates était également pratiquée pour un idéal civique de vertu.

Les premiers Chrétiens furent persécutés pour des raisons d’État, de bien-être collectif. Et ils luttèrent pour le droit de la personne, chacun parce qu’il avait une âme personnelle. Ceux qui furent tués par Néron pour le sport étaient peu nombreux comparés à ceux qui furent condamnés à mort pour des raisons strictement « morales, » par des empereurs ultérieurs. Gilles de Retz, qui assassina des enfants pour satisfaire une perversion bestiale, n’en tua au total pas plus de cinquante ou soixante. Cromwell ordonna le massacre de trente mille personnes d’un coup, y compris des enfants, au nom de la vertu. Même les brutalités de Pierre le Grand avaient comme prétexte le but de bénéficier à ses sujets.

La guerre actuelle [la Deuxième Guerre Mondiale], qui a commencé avec un traité entre deux puissantes nations (la Russie et l’Allemagne), selon lequel elles pouvaient écraser leurs plus petits voisins avec impunité, ce traité ayant été rompu par une attaque surprise d’un des deux conspirateurs, aurait été impossible sans la puissance politique intérieure dont on s’était emparé, dans les deux cas, avec l’excuse de faire du bien à la nation. Les mensonges, la violence, les meurtres de masse furent pratiqués en premier lieu sur les peuples de ces deux nations par leur gouvernement respectif. On pourrait dire, et il se pourrait bien que ce soit vrai, que les détenteurs du pouvoir étaient dans les deux cas de vicieux hypocrites, que leur objectif conscient était le mal dès l’origine. Cependant, ils n’auraient pas pu arriver au pouvoir sans le consentement et l’assistance de braves gens. En Russie, le régime communiste a pris le pouvoir en promettant la terre aux paysans, dans des termes que ceux qui faisaient les promesses savaient être un mensonge. Une fois à la tête du pays; les communistes confisquèrent aux paysans la terre qu’il possédaient déjà et exterminèrent ceux qui voulurent résister. Ceci fut fait avec un plan et intentionnellement. Le mensonge fut salué comme de « l’ingénierie sociale » par leurs admirateurs socialistes d’Amérique. Si c’est de l’ingénierie, alors la vente d’une mine fantôme en est aussi. Toute la population de Russie fut soumise à la contrainte et à la terreur. Des milliers furent tués sans jugement. Des millions travaillèrent jusqu’à en mourir et moururent de faim en captivité. De même toute la population d’Allemagne fut soumise à la contrainte et à la terreur, avec des moyens identiques. Avec la guerre, les Russes dans les prisons allemandes et les Allemands dans les prisons russes n’endurent pas de destin pire ou différent de celui qu’un aussi grand nombre de leurs compatriotes ont connu chez eux du fait de leur gouvernement. S’il y avait une quelconque petite différence, ils souffrent plutôt moins de la vengeance d’ennemis déclarés que de la prétendue générosité de leurs compatriotes. Les nations vaincues de l’Europe, sous la botte russe ou allemande, font simplement l’expérience de ce qu’ont enduré les Russes et les Allemands pendant des années, sous leur propre régime national.

De plus, les principaux acteurs politiques au pouvoir en Europe, y compris ceux qui ont vendu leur pays à l’envahisseur, sont des socialistes, des ex-socialistes ou des communistes : des hommes dont le credo fut le bien collectif.

Avec ces faits pleinement démontrés, nous avons devant nous l’étrange spectacle d’un homme qui a condamné des millions de ses compatriotes à la famine et qui est admiré par des philanthropes dont le but déclaré est de voir chacun, dans le monde entier, recevoir son litre de lait. Un professionnel diplômé de la charité a parcouru la moitié du monde pour obtenir l’interview de ce maître du commerce et pour produire des écrits enthousiastes sur le fait d’avoir obtenu ce privilège. Pour garder leur emploi, dans le but avoué de faire le bien, des idéalistes similaires acceptent volontiers le soutien politique d’escrocs, de souteneurs avérés et de casseurs professionnels. Cette affinité de types se produit invariablement quand survient l’occasion. Mais quelle est cette occasion ?

Pourquoi la philosophie humanitaire de l’Europe du dix-huitième siècle a-t-elle inauguré le règne de la Terreur ? Ce n’est pas arrivé par hasard. Ce fut la conséquence de la prémisse originelle, de l’objectif et du moyen proposés. L’objectif est de faire le bonheur des autres en tant que justification première de l’existence. Le moyen est le pouvoir collectif. Et la prémisse est que le « bien » est collectif…

Suite et source: http://tinyurl.com/6uuq64m

30/12/2011

Menaces de mort et crachat sur une employée de la CAF !

 Chroniques de la haine ordinaire… Continuons ce laxisme prodigué à leur encontre. Continuons à les considérer. Ils continuent, eux, à nous provoquer; et de plus en souvent; et de plus en plus fort…

FDF

.

 PARIS :  Caisse d’allocations familiales (CAF) située 67, avenue Jean Jaurès (XIXe)
VOILA ENCORE DES BARBARES (hors la loi française)   MAIS QUI CONNAISSENT PARFAITEMENT BIEN LE CHEMIN DE LA C.A.F. pour aller demander des AIDES SOCIALES.  ILS VEULENT BIEN NOUS MASSACRER,  MAIS AUSSI PERCEVOIR DES AIDES SOCIALES.
MAIS S’ILS NOUS MASSACRENT QUI TRAVAILLERA POUR PAYER LES IMPÔTS,  QUI LEUR SONT REVERSES EN AIDES SOCIALES?

L’employée de la Caisse d’allocations familiales, choquée, a porté plainte lundi.

Un homme a été placé en garde à vue mercredi au commissariat du XIXe arrondissement. Lui et sa femme avaient menacé lundi dernier une salariée de la Caisse d’allocations familiales.

Se sachant recherché par les policiers depuis 48 heures, un homme de 25 ans s’est rendu mercredi à 15h30 au commissariat de police du XIXe arrondissement où il a été placé en garde à vue. L’individu est soupçonné d’avoir, avec sa femme âgée de 23 ans, proféré lundi dernier des menaces de mort sur une employée de la Caisse d’allocations familiales (CAF) située 67, avenue Jean Jaurès (XIXe). Choquée, la salariée de la CAF avait porté plainte lundi 26 décembre, juste après les faits.

Elle avait refusé d’enlever son voile


Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme et sa femme intégralement voilée s’étaient présentés lundi à la CAF pour obtenir des renseignements. A l’entrée de l’agence, les agents de surveillance ont alors demandé à l’épouse de retirer son voile faute de quoi elle ne pourrait rentrer. Celle-ci aurait refusé de s’exécuter. La responsable de l’agence est alors venue voir le couple obtenant de la jeune femme qu’elle retire son voile une fois à l’intérieur des locaux. « Quand elle s’est retrouvée devant l’employée au guichet, elle a de nouveau refusé de retirer son voile, indique une source proche de l’enquête. Son époux s’est alors mis a récité des versets du Coran et a menacé de morts l’employée. Il a même fait un geste très explicite avec sa main, comme s’il allait lui trancher la gorge. Il a ensuite craché sur l’employée avant de quitter les lieux avec sa femme ».


Alertés par l’employée, les enquêteurs de police se sont rendus à plusieurs reprises entre lundi et mercredi au domicile du couple dans le XIXe arrondissement, en vain. L’homme de 25 ans s’est finalement rendu mercredi après-midi. Lui et sa femme, membres de la mouvance islamiste radicale, étaient déjà recherchés par la police

Source: http://www.metrofrance.com/

Islamistes: l’affrontement; coûte que coûte !

Partout, en tous lieux où ils sont présents, leur leit-motiv c’est la provocation et l’affrontement (pas mal de stigmatisation, aussi)… On les connait, maintenant. Le cas présenté ici s’est passé en Belgique. N’ayez crainte: nous avons les mêmes cas de figure, en France…

Agissons en conséquence.

FDF

.

EST-IL BESOIN DE COMMENTER ?????   TOUJOURS LES MÊMES  QUI NE VEULENT PA SE SOUMETTRE à NOS LOISNOUS DEVONS SALUER LE COURAGE DES POLICIERS  QUI CONTINUENT DE  BIEN FAIRE LEUR TRAVAIL,  AFIN DE TENTER DE FAIRE APPLIQUER NOS LOIS,  FACE à DES SAUVAGES, DES BARBARES  QUI NE CHERCHENT QUE L'(AFFRONTEMENT COUTE QUE COUTE.  PARMI LES COMMENTAIRES DES LECTEURS,   pour ma part, j’ai relevé celui-ci,  qui me parait fondé sur un certain bon sens :« On va se faire « bouffer » par ces gens mais ce qui me rassure c’est que par la suite ils boufferont nos politiques ah ah ah »EST CE QUE NOS POLITIQUES,  CEUX QUI LAISSENT FAIRE, ONT CONSCIENCE QU’UN JOUR  « ILS »   SE RETOURNERONT VERS EUX,  AUSSI??
A L’INSTAR DE   MME BOUTELDJA,  et Mr RAMADAN,  qui appellent aux soulèvements et aux émeutes,  là encore il y a bien incitation a la haine et à l’émeute.
LES SANCTIONS DOIVENT TOMBER!
JC JC…

Le contrôle d’une femme au niqab vire à l’émeute

Le mari de cette dame au visage couvert a refusé qu’elle dévoile son identité
Depuis l’entrée en vigueur en juillet de la loi anti-niqab, dite aussi loi anti-burqa, toute personne cachant totalement ou de manière principale son visage sur la voie publique peut être poursuivie pour ce comportement avec une amende pénale de 15 à 25 euros et/ou une peine d’emprisonnement de 1 à 7 jours.
Ce mardi, des policiers de la zone Nord ont croisé rue de Brabant, à Schaerbeek, une dame portant le niqab. Ils ont donc, comme le veut la procédure, demandé à celle-ci de leur dévoiler son identité.
Une demande que le mari de la dame au niqab n’a pas supportée. Refusant que son épouse se soumette aux ordres des policiers, l’homme s’est mis à hurler, attirant la foule.
C’est alors qu’un autre individu, un certain « Bernard », a incité la foule à l’émeute, hurlant qu’il fallait tout péter et protéger “la communauté”.
Face à des policiers d’origine marocaine, ce même homme a proféré toute une série d’insultes, les qualifiant notamment de “traîtres”. La police a dû utiliser du spray lacrymogène pour disperser les intervenants.


Source:  La Dernière Heure

25/11/2011

Une journaliste de France 3 frappée et agressée sexuellement en Egypte !

Je sais bien que l’information est primordiale. Je sais bien. Mais cette journaliste savait ce qu’elle risquait en allant faire son travail chez ces sauvages. Peut-être pas à ce point là, mais bon. Il faut envoyer des reporters masculins avertis et « aguerris », sur ces terres de combat et de révolution. Et bien les entourer.

Quand on aura compris ça…

FDF

.

Présente au Caire pour un reportage, la journaliste de France 3 Caroline Sinz a vécu un véritable cauchemar ce jeudi. En compagnie de son caméraman Salah Agrabi, elle a été prise à partie dans une rue reliant la place Tahrir au ministère de l’intérieur. « Nous étions en train de filmer dans la rue Mohamed Mahmoud quand nous avons été assaillis par des jeunes de quatorze ou quinze ans« , explique la journaliste à l’AFP.

Entraînés manu militari vers la place Tahrir, ils ont ensuite été séparés. « Nous avons alors été agressés par une foule d’hommes. J’ai été tabassée par une meute de jeunes et d’adultes qui ont arraché mes vêtements« , indique la journaliste de France 3, précisant avoir été victime d' »attouchements« . Elle ajoute : « Quelques personnes ont essayé de venir m’aider sans y parvenir. J’étais lynchée. Cela a duré environ trois quarts d’heure jusqu’à ce qu’on puisse m’extraire. J’ai cru que j’allais mourir« . Son caméraman a également été tabassé.

Secourue par des Egyptiens présents à proximité, Caroline Sinz a pu rejoindre son hôtel, où elle a reçu l’assistance de l’ambassade de France.

La journaliste de France 3 a évoqué son calvaire face caméra jeudi dans Soir 3:  http://tinyurl.com/bst3cq3

Source: http://www.ladepeche.fr/


24/11/2011

L’horrible réalité de l’islam…

Regardez la vidéo qui suit et venez me dire que ce sont pas des fanatiques, des fous. Ils brûlent vifs ces types en beuglant: Allah Akbar !

Des barbares; avides de mort et de souffrances infligées aux incroyants et à ceux qui tombent sous le coup de leur charia de m….

FDF

.

http://www.avraidire.com/2010/09/lhorrible-realite-de-lislam-3brules-vifs18/

31/10/2011

Bonnes nouvelles des muzz: la religion musulmane autorise le sacrifice collectif !

On commence par égorger des moutons, au nom de l’islam et du coran. Puis vient le tour des bovins…

Bientôt, ce sera au tour des humains, chrétiens, surtout. Zut, c’est déjà en pratique… Mais au nom de quoi? ça, on ne sait pas. Si: au nom de la religion d’amour, de paix et de tolérance, bien sûr…

FDF


.

N’oubliez jamais ça… Voir: http://tinyurl.com/2f3xs2o

« L’islam autorise le sacrifice collectif »

«La religion musulmane autorise le sacrifice collectif, le jour de l’Aïd El Adha », a affirmé, hier, M. Saib, directeur des affaires religieuses de la wilaya de Tizi-Ouzou. Interrogé par nos soins, M.Saib a ajouté qu’à défaut de pouvoir sacrifier un mouton, l’Islam autorise un groupe de sept personnes, ou plus, à sacrifier un veau. « C’est une option autorisée et qui reviendra beaucoup moins cher pour les personnes. Ces dernières années, la flambée des prix sur le marché oblige les gens à opter pour le sacrifice collectif, ce qui, au delà de la viande qu’on peut consommer, participe à renforcer les liens et à consolider les relations au sein de la société », déclare le directeur des affaires religieuses de Tizi-Ouzou. Ce dernier explique que les Hadjs font, eux aussi, recours à cette formule, eux qui sont dans l’obligation de sacrifier une bête, à la Mecque, pour accomplir convenablement le rituel du Hadj. Il explique que le sacrifice ne doit pas être « vidé de sa spiritualité qui doit primer », car, estime-t-il, certains citoyens le font juste pour faire plaisir aux enfants. Pour ce qui est des conditions exigées, M. Saib nous fera savoir que l’une des principales conditions est que la bête soit en « parfaite état ».

Source: http://www.depechedekabylie.com/

11/09/2011

Christianophobie barbare…

De pire en pire… Ces gens sont à isoler définitivement du reste du monde. En fait, ces braves fidèles n’ont fait que respecter l’enseignement de Mahomet(rde): « celui qui quitte l’islam, tuez le !

Oh mais: c’est de l’incitation à la haine raciale, ce que je viens d’écrire! Mais non: c’est de l’incitation au monde Occidental à ouvrir les yeux. En outre, les musulmans ne sont pas une race; ça se saurait…

FDF

Photo d’illustration

.

Un chrétien ébouillanté pour non respect du ramadan !


“Ali” – c’est un prénom fictif – est un jeune Afghan, ancien musulman converti au christianisme, qui réside dans le centre d’accueil pour demandeur d’asile de la ville de Hå (district de Jaeren, comté de Rogaland).

Vendredi dernier, au motif qu’il ne respectait pas le ramadan, trois autres demandeurs d’asile de ce centre d’accueil, musulmans ceux-là, l’ont agressé dans sa chambre. Tandis que l’un le maintenait à terre, un autre lui a versé le contenu d’un récipient d’eau bouillante sur le cou et le dos, tandis que le troisième saccageait la chambre.

La police, alertée, n’est arrivée sur place qu’une heure après l’agression. Décidément, la police norvégienne n’est pas très rapide… Transporté à l’hôpital où il reçut des soins pour ses sérieuses brûlures et y passa la nuit, “Ali”, de retour au centre, et rendu prudent par l’agression subie, s’aperçut que la poignée de la porte de sa chambre était couverte d’une substance douteuse : il s’agissait d’un produit hautement corrosif destiné à lui brûler la main.

Menacé de mort par les musulmans du centre, “Ali” prend très au sérieux ces menaces : «Ils veulent vraiment me tuer et n’auront pas de repos avant d’y arriver».

Source: http://prophetie-biblique.com/

08/08/2011

Manifestation musulmane à Aulnay: « Mais tuez-moi! Je vous dis. Je veux rejoindre Dieu » !

Stigmatisation exacerbée à Aulnay. Ces gens là sont venus pour bafouer NOTRE République. Ils se veulent « Français » pour les avantages (financiers: allocs, aides, etc…), mais pas pour nos lois. Ils veulent nous imposer leur saleté de charia et leurs coutumes venues des temps révolus. Leur instinct barbare est toujours présent. Et ça, si on continue à les laisser faire, nous allons le payer. Ca commence déjà, d’ailleurs…

FDF

.

Les faits, à la « sauce piquante »: http://tinyurl.com/3c94y6z

.

Une centaine de musulmans se sont rassemblés sans autorisation préfectorale devant la gare d’Aulnay. Ils protestaient contre la loi qui interdit le port du voile, allant jusqu’à mettre le feu à un Code civil. Les policiers qui veillaient à ce qu’il n’y ait aucun débordement ont tenté de vérifier l’identité de deux femmes voilées mais ont été violemment pris à partie par les manifestants.

« Mais tuez-moi! Je vous dis. Je veux rejoindre Dieu », a hurlé l’un d’entre eux à l’intention des fonctionnaires, qui ne se sont cependant à aucun moment départis de leur calme.

Source: http://www.leparisien.fr/

02/08/2011

On comprend pourquoi il n’y a guère de pirates au large des côtes américaines…

Il est certain que l’engin décrit dans le PPS ci-joint doit dissuader les pirates de traîner le long des frontières maritimes des USA. Un excellent outil de dissuasion qui nous mettrait à l’abri des exactions assez souvent commises sur les mers. Terminé les prises d’otages et le versement de rançons! Pirates de tous pays: changez de métier, ça vaudrait mieux…

FDF

.

Voir: Contre pirates-USA-againts pirates

13/07/2011

Le Zonard à Eduquer en Priorité (ZEP) du jour est…

 … za !

Nominé pour son commentaire incompréhensible que même moi je n’arrive pas à décrypter (et Dieu sait si j’ai l’habitude…). Ecris en arabe, mon pote, on arrivera mieux à te comprendre ! Et n’essaye pas de « parler la France », mon gars; le jour où l’on a distribué les facultés intellectuelles, tu devais certainement « faire bleu »…

FDF

ابن قاسم (بنين), وليس

.

Auteur : za (IP : 88.165.159.162 , lib59-6-88-165-159-162.fbx.proxad.net)

E-mail   : azizaaa59@hotmail.fr

Adresse : http://jesuismoi

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/88.165.159.162

Commentaire :

i sinvente d texte c d barbare ils sauto detruise!!!ns on a un cerveau!!!ya vrmt plein de boufon ki parle alors ki connaisse pas!!

08/06/2011

Esclavage sexuel au nom d’Allah : retour vers le futur Moyen-Âge…

On croyait avoir tout vu, avec les islamistes. Ben non…

FDF

.

Une télévision koweitienne justifie l’esclavage sexuel au nom d’Allah !

On croit tout avoir lu et entendu au sujet de l’islam. Et puis voilà qu’au jour le jour, l’insolite, l’inattendu, l’ahurissant, l’ignoble vous parvient ; encore et encore ! Au détour d’un mail, d’une dépêche ou d’une vidéo. Ce sont nos amis de l’excellent site Poste de Veille qui ont déniché l’information que je vous présente ici.

Il s’agit d’une émission télévisée koweitienne nommé « Lettre de Salwa al-Mutairi ». Après avoir regardé la vidéo en question, j’ai décidé de la traduire, de la doubler et de la partager avec nos lecteurs pour qu’ils puissent être pris à témoin. Ce que vous allez voir et entendre ici prouve que l’Américaine d’origine syrienne, Wafa Sultan, a bien raison de dire que Samuel Huntington a tout faut : entre les pays libres et l’islam il ne s’agit pas de conflit de civilisations mais bel et bien d’un conflit de notre civilisation contre la barbarie. Accrochez-vous bien, c’est un retour vers le futur Moyen-âge !

Par Pascal Hilout

25/05/2011

Et ça veut entrer dans l’Union Européenne…

Avec des projets comme ça, la Turquie semble mal barrée pour obtenir son tiquet pour l’Europe… Si c’est pour nous imposer encore plus de mosquées… Ca fait partie du projet d’islamisation de l’Occident. Alors, non merci, sans façons… 

FDF

.

La Turquie prévoit de construire la plus grande mosquée du Kosovo !!!

new mosquee mitrovica kosovo La Turquie prévoit de construire la plus grande mosquée du Kosovo

La semaine dernière la Turquie a annoncé qu’elle construira la plus grande mosquée du Kosovo, plus précisément à Mitrovica. Elle sera construite  à l’emplacement d’une ancienne mosquée, celle de Isa Beg qui fût endommagée lors de la guerre de 1999.

Pratiquement inutilisable, la mosquée a été la cible des forces militaires serbes.

Le nouveau projet prévoit une mosquée grande de 2500 m² et disposera de deux grands minarets de 48 mètres de haut.

La construction de la mosquée devrait débuter d’ici l’année prochaine et achevée en 2013.

La ville de Mitrovica entretient  de très bonne relation avec la Turquie. Avni Kastrati maire de Mitrovica exprime sa gratitude auprès de la Turquie, cette nouvelle mosquée permettra aux musulmans de la ville de pratiquer l’islam dans de meilleurs conditions.

Le Kosovo compte une population à 90% musulmane…

Source: http://www.trouvetamosquee.fr/

17/03/2011

Tout ce que vous auriez du savoir su l’islam et que vous avez toujours voulu ignorer…

Ci  dessous un lien qui va vous apporter les « lumières de l’islam ». Mais comment pourrions nous vivre avec des gens pareils???

FDF

.

 

Lire: http://salafists-brothers-international.blogspot.com/

 

.

Merci à Cyber-résistant pour l’info…

10/12/2010

Gang des barbares: qu’on en finisse; vite !

Fofana: le barbare meurtrier provocateur: que du bonheur…

.

C’en est trop d’entendre à nouveau parler de cette bande de sous-merdes qui se reprennent un bon coup de pub avec cette médiatisation de leur procès en appel. Fofana, cette ordure, a pris « perpet ». J’ose espérer que l’on n’en entendra plus parler… Le problème est qu’il va nous coûter cher tout au long de son emprisonnement. Il y avait des solutions plus « expéditives » et moins onéreuses. Mais c’est tabou d’évoquer ça au nom des « droits de l’homme » (dont c’est la journée ce vendredi, d’ailleurs). Les droits de l’homme… Il y a pensé, Fofana, pendant qu’il torturait avec des raffinements de cruauté sa victime? Dans des cas comme celui-ci, le rétablissement de la peine de mort serait fort approprié… Et les autres abrutis, là, qui passent en appel? Vous allez voir qu’ils vont passer entre les gouttes, avec des peines réduites si il n’y a pas aussi la relaxe. Si c’est le cas, ça risque de ne pas se passer sans heurts…

FDF

.

Gang des barbares : des réquisitions aggravées

L’avocat général a requis en appel des peines plus lourdes pour huit des dix-sept accusés. Tous sont jugés pour la séquestration, la torture et la mort en 2006 d’Ilan Halimi, un jeune juif de 23 ans.

« Le procès en appel du «gang des barbares» était très attendu par les parties civiles. Dix-sept des 27 personnes accusées de l’enlèvement et de la mort d’Ilan Halimi en 2006 avaient en effet été condamnés mi-2009 à des peines inférieures aux réquisitions de l’avocat général Philippe Bilger. Laurent le Mesle, procureur général de Paris de l’époque, avait donc demandé un nouveau procès sur instruction du garde des Sceaux pour ces 17 accusés.

Dans le cadre de cet appel, le nouvel avocat général, Jean-Paul Content, a fait jeudi un réquisitoire de huit heures et a demandé des peines réduites pour cinq accusés, identiques pour quatre, et aggravées pour huit. Un acquittement a été demandé pour l’un des accusés.

Comme en première instance, la peine la plus lourde – 20 ans de réclusion – a été requise contre Jean-Christophe Soumbou, qui aurait participé au rapt, et Samir Aït-Abdelmalek, qui avait trouvé le lieu de la séquestration, dans une cité HLM de Bagneux. D’autres acteurs-clés ont vu leurs réquisitions aggravées. Dix-huit ans – contre 13 en première instance – ont été demandés contre le seul accusé jugé avec la cirsconstance aggravante de l’antisémitisme, soupçonné d’avoir été un des geoliers et d’avoir infligé des actes de torture. Seize ans ont été requis -à comparer aux 13 requis en 2009- contre l’autre geolier Nabil Moustafa, 12 à 13 ans contre la jeune fille ayant servi à appâter Ilan Halimi (10 à 12 au premier procès).

«Les réquisitions ont montré l’utilité d’un procès en appel», a estimé Me Francis Szpiner, l’avocat de la famille Halimi. «Elles ont été un réconfort pour Mme Halimi parce qu’elle a eu le sentiment (…) que rien n’a été occulté ni la gravité des faits ni leur caractère antisémite».

Youssef Fofana, le leader du groupe n’était pas rejugé. Condamné à la prison à perpétuité, il avait été question qu’il soit entendu. Le président avait finalement préféré ne pas prendre le risque de voir le «cerveau» du gang se livrer à de nouvelles provocations.

Le procès se déroule à huis-clos, deux accusés étant mineurs au moment des faits. Le verdict est attendu le 17 décembre. »

Source: http://www.lefigaro.fr/

07/12/2010

Le gros pourri raciste du jour est…

…taad « la sous-merde »

Ce pauvre con haineux et barbare m’a envoyé ce sympathique commentaire. Je vous laisse, comme d’habitude, le soin d’apprécier… Je diffuse largement son mail et son IP (il m’a laissé sans faire exprès son adresse, cet idiot); je dépose une plainte ce jour pour incitation à la haine et il se pourrait qu’il ait de la visite inattendue… Pauvre con, va.  Tu vas le rabattre, ton caquet. Et c’est nous, les racistes…

FDF

.

********************************************************************************************************

Auteur : taad (IP : 86.73.44.7 , 7.44.73-86.rev.gaoland.net)
E-mail   : taad@hotmail.fr
Adresse :
Whois  : http://whois.arin.net/rest/ip/86.73.44.7
Commentaire :
Continuez a parler derrière vos claviers terrés dans vos petites vies de suceuses du système….Moi j’me rappelle surtout de l’éjaculation que m’avait procuré la mort de l’un de vos douaniers y a pas si longtemps…La Suisse on continuera a lui écarter les cuisses et a cracher dedans nous autres barbares lyonnais. Vous n’aurez jamais de repos! En esperant qu’un jour ce soit l’un de vos enfants, oui vous qui faite des commentaires, qui prennent une balle perdue. On est trop pour vous et trop determinés et même si il y en a qui perde la vie (dieu ait leur ame) ou qui finissent enfermés, une chose est sur: Votre argent, vos véhicules finissent le plus souvent dans nos poches a Lyon. Merci pour tout bande de merde et a bientôt dans votre beau et merveilleux pays!

23/11/2010

Islam: les mutilations enseignées dans les écoles saoudiennes de Londres ! (BIS).

Je reviens sur cette grave information concernant l’enseignement de la charia en Europe. Apprendre ça à  des mômes, c’est de l’intoxication criminelle. Chez nous, en Occident, on leur apprend autre chose que la haine de l’infidèle et les lois barbares. Ces musulmans sont vraiment d’un autre âge. Ils devraient y retourner… On va les y aider; il le faut.
FDF
.
Cela ne se produit pas uniquement en Arabie saoudite, en Iran, au Pakistan et en Indonésie. En effet, au Royaume Uni, des élèves d’écoles musulmanes se voient enseigner l’application de châtiments corporels, de mutilations et de meurtres, tels que définis dans la loi islamique.

Ces élèves se voient également enseigner que le peuple juif est en train de conspirer pour s’emparer du monde. Quelques 5’000 élèves, âgés de 6 à 18 ans, apprennent, dans des manuels, à appliquer, concrètement, ces châtiments corporels.

Un manuel à l’attention des élèves de 15 ans affirme, en ce qui concerne les voleurs, que leur main droite doit être tranchée au premier délit et leur pied droit au second délit. Il est stipulé qu’un voleur doit avoir la main droite tranchée à la hauteur du poignet. Les élèves sont en outre avertis que les personnes se livrant à l’homosexualité doivent être lapidées à mort, brûlées vives ou jetées du haut d’une falaise.

Les écoles musulmanes britanniques qui enseignent ces châtiments corporels, mutilations et meurtres font partie des Clubs d’étudiants saoudiens et d’écoles saoudiennes de Grande-Bretagne et d’Irlande (Saudi Students Clubs and Schools in the UK and Ireland). L’une de ces écoles, implantée à Londres, appartient au gouvernement saoudien.

.

Ndlr Féminin : Un enfant de 6 ans apprend comment mutiler et tuer! Comment voulez-vous qu’il soit normal après ça? Et celui de 15 ans est un meurtrier en puissance, capable de faire beaucoup de dégâts. Que fait sa Majesté la Reine? Que font les Anglais? A ce point, ils sont capables, au nom de la liberté d’expression, de laisser celle-ci s’exprimer? Même dans l’horreur? Ils leur manquent un boulon ou alors les pétro-dollars n’ont plus d’odeur et ils sont indifférents au danger qu’ils laissent entrer dans les écoles. Grave! Pourquoi être choqué après ça de voir un homme couper la tête de sa femme au lieu de sacrifier un mouton, en Arabie Saoudite? Ils enseignent le meurtre et la violence au biberon!!!

Source: http://tinyurl.com/2vmgeht

03/11/2010

Exécution barbare de Sakineh en Iran: aujourd’hui, nous avons 24 heures pour lui sauver la vie…

Merci d’avoir envoyé un message urgent aux alliés de l’Iran aux principaux pays membres de l’ONU pour sauver la vie de Sakineh. 

Faites passer le message — diffusez l’email ci-dessous à vos proches et postez ce lien sur Facebook:

http://www.avaaz.org/fr/24h_to_save_sakineh/97.php?cl_tta_sign=b40d60e773be58faa624c42b411ef871

Avec espoir,

L’équipe d’Avaaz

———-

Chers amis,

Demain, l’Iran pourrait exécuter Sakineh Ashtiani!

Notre mobilisation mondiale a stoppé la terrible sentence de lapidation en juillet dernier. Aujourd’hui, nous avons 24 heures pour lui sauver la vie.

Les alliés de l’Iran et les principaux membres de l’ONU sont notre meilleur espoir — ils pourraient persuader l’Iran de renoncer à une exécution très suivie et au coût politique important. Cliquez ci-dessous pour leur envoyer un appel urgent à l’action et faites suivre le message à tous — cela ne vous prendra que 3 minutes et nous sommes sa dernière chance:

http://www.avaaz.org/fr/24h_to_save_sakineh/97.php?cl_tta_sign=b40d60e773be58faa624c42b411ef871

Le cas d’adultère impliquant Sakineh est une affaire honteuse et tragique reposant sur de nombreuses violations des droits humains. Elle a d’abord été condamnée à la lapidation. Mais le gouvernement iranien a révoqué cette sentence après la mobilisation mondiale lancée par ses enfants et dénonçant une farce de procès — Sakineh ne parlait pas la langue utilisée par le tribunal, et les actes d’adultère dont on l’a accusée seraient survenus après la mort de son mari.

Puis son avocat a été contraint à l’exil, et l’accusation a imaginé de nouvelles poursuites pour lesquelles elle serait exécutée: le meurtre de son mari. Bien qu’il s’agisse d’une double poursuite, puisqu’elle croupi déjà en prison pour complicité présumée dans ce crime, Sakineh a été torturée, a « avoué » lors d’une confession mise en scène à la télévision nationale, et a finalement été reconnue coupable. Depuis, le régime a arrêté deux journalistes allemands, ainsi que son avocat et son fils, qui a mené avec courage la campagne internationale pour sauver sa mère. Ils sont tous emprisonnés et le fils et l’avocat de Sakineh ont eux aussi été torturés et n’ont accès à aucun avocat.

A présent, les militants iraniens des droits humains affirment que Téhéran vient de donner l’ordre d’exécuter immédiatement la peine de mort visant Sakineh. Elle figure sur la liste des exécutions et les prochaines ont lieu demain.

Notre campagne tenace a conduit l’Iran à renoncer à la mise à mort de Sakineh par lapidation et a attiré l’attention des dirigeants des pays ayant une influence sur l’Iran, comme la Turquie et le Brésil. Nous devons aujourd’hui faire entendre nos voix au plus vite pour empêcher son exécution et tout traitement inhumain, et pour la libérer ainsi que son fils, son avocat et les journalistes allemands emprisonnés. Envoyez un message et diffusez cet appel urgent à vos amis et vos proches:

http://www.avaaz.org/fr/24h_to_save_sakineh/97.php?cl_tta_sign=b40d60e773be58faa624c42b411ef871

Un gigantesque appel de l’opinion publique a l’autorité morale nécessaire pour empêcher les crimes les plus odieux. Utilisons ces 24 heures pour envoyer un message clair — le monde est attentif et nous unissons nos voix aujourd’hui pour sauver la vie de Sakineh et dénoncer partout l’injustice dans le monde.

Avec espoir et détermination,

Alice, Stephanie, Pascal, Giulia, Benjamin et toute l’équipe d’Avaaz

Sources:

Sakineh pourrait être exécutée en Iran mercredi, NouvelObs:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101102.OBS2195/sakineh-pourrait-etre-executee-en-iran-mercredi.html

Communiqué du Comité international contre la lapidation (en anglais):
http://stopstonningnow.com/wpress/4194

Iran: les comités de soutien à Sakineh redoutent une exécution imminente, AFP:
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gLkSHuZ8nmtuGN-FF63qMt4YEDMw?docId=CNG.9a39f47e52f9072d76bbc16bfadabde8.501

Iran : Sakineh pourrait être exécutée mercredi, Le Parisien:
http://www.leparisien.fr/international/iran-sakineh-pourrait-etre-executee-mercredi-02-11-2010-1133070.php

11/10/2010

Arabie Saoudite: ça va fouetter grave…

De la rébellion parmi les femmes saoudiennes?  Elles veulent se marier avec qui leur semble? Mais c’est désobéir, ça! Et c’est sévèrement puni! Pas peur, les nanas, pas peur… Ca va fouetter sérieux, sur les places  publiques…

FDF

.

De plus en plus de Saoudiennes défient l’accord parental sur le mariage

De plus en plus de Saoudiennes défient l'accord parental sur le mariage
De plus en plus de femmes saoudiennes tentent de se marier sans l’accord parental, défiant une tradition tribale ancrée dans leur société ultraconservatrice qui laisse au gardien mâle le dernier mot dans le choix d’un mari.

De plus en plus de femmes saoudiennes tentent de se marier sans l’accord parental, défiant une tradition tribale ancrée dans leur société ultraconservatrice qui laisse au gardien mâle le dernier mot dans le choix d’un mari. 

Ces femmes, qui ont généralement une bonne éducation et un emploi, s’adressent parfois à la justice pour tenter de prendre le contrôle de leur vie conjugale.

En juillet, un tribunal de Médine, dans l’ouest du royaume, a rejeté la requête d’une femme médecin de 42 ans qui voulait se marier contre la volonté parentale avec un chirurgien de ses collègues.

Le juge a souligné que cette femme n’avait pas obéi à son père en tentant de se marier avec quelqu’un qui n’était pas de son clan tribal.

« Malheureusement nous sommes face à un paradoxe. Des fillettes de 10 ans sont forcées de se marier, alors que des femmes adultes ne peuvent le faire pour des raisons illogiques », constate Souhaila Zainal Abidin, de l’Association nationale des droits de l’Homme, interrogée par l’AFP.

« Nous voulons éliminer ce phénomène du à l’ignorance », renchérit Amal Saleh, professeur d’université qui anime une page Facebook sur cette pratique.

L’islam encourage le père à donner son accord à tout prétendant désirant épouser sa fille si le candidat est vertueux et musulman pratiquant, mais les traditions en Arabie saoudite ont de fort relents tribaux qui donnent au père la haute main sur le choix du mari de sa fille.

Il en résulte que la justice n’autorise pas de mariage contre la volonté du père, du frère ou de l’oncle quand le père est mort.

Le père refuse souvent de donner sa fille en mariage hors de sa tribu, qui reste la structure de base de la société saoudienne.

« Il y a des pères qui se marient hors de leur tribu mais qui refusent de donner leurs filles en mariage hors de la leur », déplore Mme Zainal Abidin.

Dans d’autres cas, le refus est justifié par le fait que la jeune femme a été promise à un autre depuis son enfance.

Enfin, certaines ne peuvent pas se marier avant leurs aînées.

Maha, une Saoudienne contactée par l’AFP par e-mail est un cas typique. A 26 ans, elle a refusé d’épouser un homme de sa tribu, estimant qu’il ne faisait pas l’affaire. Depuis, tous les candidats au mariage trouvés par ses proches ont été rejetés par son père car ils n’étaient pas de sa tribu.

« Mon père et mes frères ont refusé continuellement et maintenant, alors que j’ai atteint 38 ans, ils veulent me marier à un homme de 42 ans, qui est dépendant du hachisch », dit Maha.

Depuis six ans, 86 femmes se sont adressées à la justice pour demander la levée de l’embargo paternel, dont 13 en 2010, selon l’Association nationale des droits de l’Homme.

Mais « certains juges soutiennent les pères, ce qui empêche les filles de se marier et de devenir des mères », regrette Mme Zinal Abidin.

Aziza, une enseignante à l’université, raconte que son père a refusé de la marier en affirmant que « personne ne me mérite ». A trente ans « j’ai voulu lui en parler » mais cela l’a mis hors de lui, a-t-elle déclaré à l’AFP.

Enfermée, interdite de contact avec l’extérieur, elle a essayé de se suicider plusieurs fois. « Aujourd’hui, j’ai 39 ans et je ne suis toujours pas mariée ».

Nora Mohammed indique quant à elle avoir été gardée à la maison pour que son père puisse empocher des allocations familiales.

« Aujourd’hui, j’ai 42 ans et personne ne veut me prendre en mariage sauf ceux qui sont deux fois plus âgés ».

Pour Mme Saleh, « la principale raison (de ce phénomène) est l’ignorance des enseignements de la religion ». Elle rappelle une fatwa (avis juridique) du cheikh Abdalah ben Jibrine, qui considérait qu’un père ne peut pas empêcher sa fille de se marier.

« Tout ce que nous voulons c’est l’application de cette fatwa » ou du moins la levée de l’interdiction pour les femmes de plus de 35 ans, dit-elle.

Source: http://tinyurl.com/39w9kjd

01/09/2010

Les « sous-merdes » à nouveau en action: Un policier gravement blessé par des jets de pierres à Gennevilliers !

C’est vrai que les pierres, ça vous connait… Ben oui, la lapidation. on en parle beaucoup, en ce moment…

A quarante contre trois. Ca va aller, les gars? Vous ne vous sentez pas un peur ridicules, non? Comme l’a dit Hortefeux: « un, ça va… ». Je ne souhaite qu’une chose. C’est que de plus en plus, les autorités vous coincent, un par un, sans motif, discrètement et sans retenue aucune. Là, on verra si vous faites encore les malins…
FDF

Trois policiers ont été agressés par une quarantaine de personnes qui les ont attaqués avec des pierres dans la nuit de mardi à mercredi à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), blessant l’un d’eux au visage, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Touché au visage, le policier blessé a été transporté à l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine), puis transféré à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Selon une source policière, il souffrirait de multiples contusions mais n’aurait pas de traumatisme crânien, contrairement à ce qui avait été indiqué précédemment à l’AFP. Selon les premiers éléments, les trois policiers, membres du commissariat de Colombes (Hauts-de-Seine), ont été pris à partie vers 1 h 15 près de la station de métro Courtilles, alors qu’ils intervenaient sur un feu de véhicule situé sur un chantier. Alors que deux des trois policiers étaient partis en direction de l’incendie, le troisième, resté dans le véhicule, a été violemment agressé par une quarantaine de personnes munies de pierres et de pavés.

« Les deux autres policiers sont aussitôt revenus en renfort, mais ils ont été victimes, eux aussi, de jets de projectiles », a raconté une source policière, en précisant que les agresseurs avaient réussi à prendre la fuite. « On a retrouvé une cinquantaine de pavés autour du véhicule, qui a été complètement détruit. C’était un véritable guet-apens », a ajouté cette source. Selon une autre source policière, deux individus qui portaient des bidons d’essence ont été interpellés et placés en garde à vue. L’enquête a été confiée à la brigade de sûreté urbaine de Gennevilliers.

Source: http://tinyurl.com/33zu97g