Francaisdefrance's Blog

02/03/2012

Chicago: Bouches du Rhône…

Carte postale de Marseille- 2012

.

Scènes de la vie ordinaire à Marseille…

FDF

.

Un jeune homme de 26 ans et une femme de 39 ans ont été tués, dans la nuit, de plusieurs balles de gros calibre tirées par un ou plusieurs individus dans une cité HLM des quartiers Est de Marseille.

Le jeune homme a été la cible, jeudi vers 22h30 de un ou plusieurs tireurs alors qu’il se trouvait dans un local de la cité de La Pomme (11e). Après plusieurs tentatives de réanimation, il est décédé sur place, selon les marin-pompiers. Grièvement blessée par plusieurs impacts de balles au thorax, la femme a été transportée par les marins-pompiers aux urgences de l’hôpital de La Timone à Marseille où elle est décédée de ses blessures dans la nuit, selon la même source.

Aucun incident n’a été constaté après l’assassinat même si un attroupement important s’est formé au coeur de cet ensemble immobilier de cinquante bâtiments qui avait fait l’objet d’une descente de police vendredi dernier. Les forces de l’ordre étaient à la recherche de stupéfiants. Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle de la police judiciaire déjà en charge de plusieurs homicides non élucidés dans les cités.

D’après des informations obtenues par Le Figaro, l’enquête s’oriente vers une affaire de règlement de comptes entre voyous. L’homme abattu était défavorablement connu de la police. Il faisait, dit-on, l’objet d’une « mise en attention » de la part de certains services et pourrait avoir constitué une cible car il s’intéressait de près à la vente d’or. La police assure qu’il détenait des armes automatiques. On cite aussi le nom de l’un de ses proches, comme étant actuellement en prison. La jeune femme tuée, quant à elle, aurait entretenu par le passé un lien privilégié avec une figure locale du banditisme.

Il s’agit du second règlement de comptes dans la Cité phocéenne depuis le début de l’année, après une série noire fin 2011. En décembre, des tirs de kalachnikov avaient fait plusieurs morts dans l’agglomération et quatre cadavres avaient été retrouvés dans des voitures en flamme. Fin novembre, un policier avait été tué dans une course-poursuite et les forces de l’ordre avaient abattu un braqueur qui leur tirait dessus à la sortie d’un magasin, en plein jour.  Sur l’année dernière, 20 règlements de compte ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 décédées), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 décédées), selon les chiffres de la préfecture.

Source: http://www.lefigaro.fr/

03/01/2012

Samir: braqueur pour 80 centimes d’euros…

 Minables braqueurs…

FDF

.

POUR VOIR SAMIR   CHIALER  DEVANT LES GENDARMES ET DE FAIRE AU FROC DE TROUILLE    ALORS QU’IL N’HESITE PAS A SORTIR   UN FLINGUE DEVANT  UNE FEMME A UN PEAGE D’AUTOROUTE…

TOUTE L EMISSION EST INTERESSANTE   SON HISTOIRE COMMENCE à 11,29′      ELLE CONTINUE  VERS 28,15′   pui ca reprend à  48,15′

Je n ai pas résisté a le voir une 2ème fois.

ET TOUT CA POUR quatre vingt cts d’euro,  ce connard là…

JC JC…

Le programme « Au coeur de l’urgence – Les anges gardiens de l’autoroute » est dorénavant disponible sur « FRANCE 3 ».

 Cliquez ici pour le visionner.

22/11/2010

Le « docteur » Hortefeux promet une thérapie de choc à Marseille… Trop tard.

Ce n’est pas d’aujourd’hui que des bandes de trafiquants de drogue ou autre se massacrent à Marseille… Personne n’a jamais rien fait. Ce laxisme a fait un mort; un « jeune »… Ce n’est pas le premier. Un enfant de 11 ans a été blessé? Ce n’est certainement pas le premier non plus mais on avait jusqu’alors réussi à planquer l’info. Mais à l’heure où tout fini par se savoir grâce au NET, on se doit de se justifier. Pas de trouver une solution, mais promettre de s’y atteler. On connait la chanson… De toutes façons, il est trop tard. C’est l’armée ou la Légion qu’il faudrait; et vite…
FDF

Près de 270 policiers arrivent en renfort dans la Cité phocéenne, où un adolescent a été tué et un enfant de 11 ans blessé par balles sur fond de trafic de drogue.

Dans une surréaliste ambiance de Far West, Marseille renoue avec ses vieux démons. Ceux du trafic de drogue et des règlements de comptes qui ont fait de la Cité phocéenne un des berceaux du banditisme hexagonal.

Après une période d’accalmie relative -à peine chahutée par l’exécution de Farid Berrhama, dit «le Rôtisseur», en avril 2006-, la chronique sanglante a repris. Pas moins de 26 règlements de comptes ont été recensés depuis janvier 2009 dans la ville. Commis à l’arme de guerre, ils ont coûté la vie à dix-neuf personnes et en ont blessé seize autres. Le dernier chapitre de la saga meurtrière remonte à vendredi soir, lorsque plusieurs inconnus déboulant au volant d’une Audi TT et d’une Alfa Romeo 147 ont ouvert le feu vers 21 h 30 à la kalachnikov en plein cœur de la cité du Clos de la Rose, dans le XIIIe arrondissement.

Sept projectiles d’une première rafale cueillent mortellement Jean-Michel, 16 ans, au thorax et aux jambes. L’adolescent était connu pour infraction à la législation sur les stupéfiants. La seconde salve frappe le jeune Lenny, 11 ans seulement. Présenté comme un «guetteur», le garçon a été blessé au cou, au thorax, à une main et à un pied. Ses jours ne sont plus en danger. Un automobiliste de 22 ans a aussi été touché au bras sur l’autoroute A7 par le commando qui a pris la fuite vers Aix-en-Provence avant d’incendier ses voitures. Un pistolet automatique, trois kalachnikov et des chargeurs ont été retrouvés dans les habitacles calcinés.

Cette fusillade démontre qu’une nouvelle étape a été franchie dans la guerre qui décime les gangs marseillais. «C’est la première fois à ma connaissance que l’on s’en prend à de si jeunes mineurs», s’est alarmé le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, évoquant des «exécutions bien organisées et très violentes» et demandant l’aide des habitants par le biais de témoignages sous X.

«Démanteler les gangs»…

Suite et source: http://tinyurl.com/22oe982