Francaisdefrance's Blog

09/03/2012

Le Voile; de Victor Hugo…

Tiré des « Orientales ».

 Ce poème nous replonge dans la réalité actuelle. Pourtant, il fut écrit en 1829…

FDF

.

Le Voile, un poème terrifiant de Victor Hugo
Toujours d’actualité hélas, ce poème de Victor Hugo publié en 182ç dans son recueil Les Orientales, nous raconte le dialogue entre une jeune fille dont le voile s’est ouvert un instant en revenant du bain, et ses quatre frères qui la poignardent pour ce « crime » :

.

Le Voile

…………………………………………………………………………………………………………….
 
La soeur  

Qu’avez-vous, qu’avez-vous, mes frères ?
Vous baissez des fronts soucieux.
Comme des lampes funéraires,
Vos regards brillent dans vos yeux.
Vos ceintures sont déchirées.
Déjà trois fois, hors de l’étui,
Sous vos doigts, à demi tirées,
Les lames des poignards ont lui.

 

Le frère ainé

N’avez vous pas levé votre voile aujourd’h’ui ?

 

La soeur

Je revenais du bain, mes frères,
Seigneurs, du bain je revenais,
Cachée aux regards téméraires
Des giaours et des albanais.
En passant près de la mosquée
Dans mon palanquin recouvert,
L’air de midi m’a suffoquée :
Mon voile un instant s’est ouvert

 

 Le second frère  

Un homme alors passait ? Un homme en caftan vert ?

 

La soeur :

Oui… peut-être… mais son audace
N’a point vu mes traits dévoilés…
Mais vous vous parlez à voix basse,
A voix basse vous vous parlez.
Vous faut-il du sang ? Sur votre âme,
Mes frères, il n’a pu me voir.
Grâce ! tuerez-vous une femme,
Faible et nue en votre pouvoir ?

 

Le troisième frère

Le soleil était rouge à son coucher ce soir.

 

La soeur

Grâce ! qu’ai-je fait ? Grâce ! grâce !
Dieu ! quatre poignards dans mon flanc !
Ah ! par vos genoux que j’embrasse…
O mon voile ! ô mon voile blanc !
Ne fuyez pas mes mains qui saignent,
Mes frères, soutenez mes pas !
Car sur mes regards qui s’éteignent
S’étend un voile de trépas.

 

Le quatrième frère
 

C’en est un que du moins tu ne lèveras pas !

Source:  http://www.postedeveille.ca

Merci à DG…

14/08/2011

Suisse: tous à l’eau! Même les muzz !

Pas contents, chez Oumma.com. Jamais contents, de toutes façons. voyez leur article ci-dessous…

Les musulmans sont tenus de respecter les lois des pays qui veulent bien les accueillir. La charia, c’est dans leurs contrées qu’ils peuvent l’appliquer. Pas chez nous.

FDF

.

Une amende pour des parents musulmans qui refusaient que leurs filles suivent des cours de natation

« Le budjet fédéral suisse vient de s’enrichir de 1400 francs représentant le montant de l’amende infligée par le tribunal administratif de Bâle-Ville à des parents musulmans qui refusaient que leurs deux filles suivent des cours de natation à l’école primaire. Le tribunal bâlois a estimé qu’il existait un intérêt public important à ce que tous les enfants suivent les cours de natation.

Voilà une décision juridique qui réjouira l’extrême droite suisse islamophobe qui rêve de frapper les musulmans au portefeuille, y compris pour l’air qu’il respire. »

Source: http://oumma.com/

22/10/2010

Ahmed B. à son ex-concubine:  » « Je vais me baigner dans ton sang » !

Il prend UN an, ce con! Menaces de mort, agressions, violences, récidive; et il ne prend qu’ UN an! Non, faut arrêter la connerie, là! J’ose espérer que l’ex-concubine choisira mieux son copain, cette fois…

FDF

.

Ahmed Bouchiba, 26 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour violences et menaces de mort sur son ex-concubine. Interpellé mi-septembre, le prévenu avait demandé un report pour préparer sa défense.

Ahmed n’acceptait pas la rupture. Récidiviste, il avait déjà été condamné par les tribunaux pour violences sur cette même concubine. Cette dernière avait fui la capitale pour s’installer à Toulouse. « Ahmed m’a poursuivi jusqu’ici. Il n’arrête pas de roder à côté de chez moi. Il épie chacun de mes gestes. Je n’arrête pas de le croiser ».

Violent, menaçant, il explose de rage à chaque rencontre. « Je vais me baigner dans ton sang. Je prie tous les jours pour qu’il ne t’arrive rien et pour que ce soit moi qui m’occupe de ton cas. Je vais te faire souffrir », lui a-t-il notamment promis. Les gestes étaient joints aux paroles.

« À plusieurs reprises, Ahmed m’a pris le bras et me l’a tordu. Excédé, il mettait des coups de pied dans la poussette de notre enfant ». La jeune femme se dit victime d’un véritable harcèlement « J’ai constamment peur de lui, qu’il débarque chez moi à tout moment. Encore une fois, je vais devoir déménager ».

Du côté des réquisitions, le procureur de la République qualifiait les faits de violences psychologiques au sein du couple, délit reconnu par la loi en juillet dernier. Le mécanisme des peines plancher s’appliquant, 3 ans étaient requis.

Le tribunal a condamné Ahmed Bouchiba à 2 ans de prison dont 1 avec sursis. Il est tenu de garder ses distances avec la victime.

Source: http://tinyurl.com/2ahpa2n