Francaisdefrance's Blog

11/02/2012

Pénurie de papier toilette dans une mosquée en Australie !

C’est de l’humour, le titre… Je dis bien de l’humour…

Bon; faut dire aussi que l’info, comme elle est tournée, ne peut empêcher de faire sourire (à part les adjectifs qui sont attribués à l’auteur des faits).

Un doute me ronge: comment ce vilain criminel islamophobe a pu se trimballer 50 exemplaires du coran à lui tout seul? J’ai un exemplaire du « saint » livre chez moi (pour ne pas mourir idiot) et j’aime autant vous dire qu’il pèse son poids.

FDF

.

Corans déchirés et jetées dans les toilettes !


« Mardi dernier, une mosquée dans la banlieue de Melbourne a été attaquée par un fou furieux islamophobe. L’individu s’est introduit dans la salle de prière et a déchiré pas moins de 50 Corans qu’il a ensuite jetés dans les toilettes de la mosquée.

Le dispositif de vidéo surveillance mise en place autour de la mosquée a filmé l’islamophobe s’introduire dans les lieux. Ce qui permettra probablement d’identifier rapidement l’agresseur.

L’islamophobie n’a pas de frontière. »

Quran desecrated flushed down toilet in mosque attack Feb. 2012 Melbourne Australia YouTube Google Chrome 2 Corans déchirés et jetées dans les toilettes

Voir aussi: 

Source: http://www.trouvetamosquee.fr/

16/01/2012

LE VIOL DES FEMMES NON MUSULMANES PAR DES MUSULMANS EN OCCIDENT…

L’article ne date pas d’aujourd’hui mais l’analyse est toujours d’actualité. Le viol raciste est l’apanage des islamistes…

Refoulés sexuels? Certes; comme tous les violeurs.

Viols soi-disant au nom de la »religion »? C’est leur excuse…

Ca se soigne; enfin, on essaie. Mais avec des malades de ce type, on a du mal à croire en la médecine pour enrayer l’épidémie.

« Couic! », comme dirait Henri.

Alors les muzz? Envie de violer, là ???

FDF

.


Un article de Frontpage magazine qui revient sur un sujet souvent occulté par les médias, les intellectuels et les politiques parce qu’islamiquement incorrect.

http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=20646

Traduit par Marianne pour www.occidentalis.com le 28 décembre 2005

.

Les motivations des criminels sont claires : comme ils l’expliquent eux-mêmes, le choix de leurs victimes relève de raisons ethniques. En Australie, en Norvège, en Suède et d’autres nations occidentales ces viols racistes sont en progression et soutenus par des hautes autorités islamiques: le cheik libanais Faiz Mohammed excuse le viol des Australiennes provocatrices habillées de façon « indécente », tandis que le mufti et le disciple islamique, Shahid Mehdi expliquait que les femmes danoises violées l’avaient cherché puisqu’elles ne portaient pas le foulard islamique !

Pour le cheik égyptien Al-Qaradawi , les femmes violées « provocatrices parce que non habillées « décemment » devraient être punies. Il a ajouté, « pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. »

En Norvège et en Suède, le journaliste Fjordman parle d’une épidémie de viol. Deux viols sur trois commis à Oslo sont le fruit des immigrés musulmans et 80 pour cent des victimes sont des femmes norvégiennes.

En Suède, selon Ali Dashti, « Les viols collectifs, habituellement faisant participer les mâles immigrés musulmans et les filles suédoises indigènes, sont devenus banals. » Il y a quelques semaines cinq Kurdes ont brutalement violé une suédoise de 13 ans« .

En France, Samira Bellil est sortie de  son silence – après avoir supporté des années des viols collectifs répétés dans des cités majoritairement habitées par des musulmans – et a écrit un livre, « dans l’enfer des tournantes« . Décrivant comment le viol collectif est effréné dans les banlieues , elle a expliqué au Temps que, « n’importe quelle fille de voisinage qui fume, emploie le maquillage ou porte les vêtements attrayants est une putain. »

Malheureusement, les femmes occidentales ne sont pas les seules victimes de cette épidémie. En Indonésie, en 1998, les groupes de droits de l’homme ont rapporté le témoignage de plus de 100 femmes chinoises violées pendant les émeutes qui ont précédé la chute du Président Suharto. Bon nombre des violeurs ont dit : « vous devez être violées, parce que vous êtes chinoises et des non-Musulmanes. »

En avril 2005, une fillette  pakistanaise de neuf ans a été violemment violée par ses voisins musulmans ; elle était infidèle et chrétienne et devait payer pour l’intervention des Américains en Irak…

Au Soudan – où les musulmans arabes abattent les musulmans noirs et les Soudanais chrétiens dans un génocide continu – l’ancien esclave soudanais et maintenant activiste des droits de l’homme Simon Deng* explique qu’il était témoin des filles et des femmes violées et que le régime arabe de Khartoum envoie ses soldats pour commettre ces crimes. Dans d’autres rapports, des femmes qui sont capturées par des forces gouvernementales sont interrogées : « êtes vous chrétienne ou musulmanes? » et celles qui répondent chrétiennes, sont  violées, leurs seins coupés.

Ce phénomène de violences sexuelles islamiques contre des femmes non-musulmanes occidentales devrait être traité comme une épidémie pressante, violente, répressive. Au lieu de cela, les journalistes, les intellectuels, et les politiciens l’ignorent, le rationalisent, ou diabolisent ceux qui osent en parler.

En Australie,  quand le journaliste Paul Sheehan a rendu compte honnêtement des viols collectifs de Sydney, il a été traité de raciste et a été accusé d’entretenir  la haine contre les musulmans. Keysar Trad, vice-président de l’association musulmane libanaise australienne a indiqué que les viols collectifs étaient un crime « honteux » mais se plaignait que l’appartenance ethnique des violeurs avait été rapportée. D’ailleurs pendant le jugement l’appartenance ethnique des violeurs n’a pas été évoquée… Les policiers responsables des enquêtes ont été violemment menacés par les libanais musulmans : menaces de mort à leur encontre et menaces de viols envers leurs petites amies…La police a fini par laisser tomber leurs poursuites contre des violeurs libanais…

En France, dans les banlieues,  le viol collectif est maintenant connu simplement comme tournantes où les victimes savent que la police ne les protégera pas. S’ils se plaignent, Samir Bellil dit, ils savent qu’eux et leurs familles seront menacés. Dans la plupart des poursuites françaises, les violeurs musulmans déclarent qu’ils ne croient pas qu’ils ont commis un crime. Et dans un parallèle effrayant avec les violeurs en Australie, ils disent que la victime doit se blâmer elle-même et l’accuse d’être une »salope » ou une « putain. »

Selon le Guardian , pendant les émeutes françaises récentes, un prince saoudien avec des parts à News Corporation a revendiqué à une conférence à Dubaï qu’il avait téléphoné à Rupert Murdoch et s’était plaint au sujet des nouvelles de Fox News décrivant les perturbations en tant qu « émeutes musulmanes. » Dans la demi-heure qui a suivie, le terme a été changé en « émeutes civiles. »

À Malmö, la troisième plus grande ville en Suède, la police a admis qu’elle ne commande plus la ville. « Elle est efficacement dirigée par les troupes violentes des immigrés musulmans. » Le personnel d’ambulance est régulièrement attaqué et refuse maintenant d’aider jusqu’à ce qu’une escorte de police arrive. La police a trop peur pour investir des parties de la ville sans protection.

Début 2005, les journaux norvégiens ont signalé qu’Oslo avait enregistré le nombre le plus élevé de cas de viols en douze mois précédents. Cependant, Fjordman explique que les statistiques officielles ne contenaient aucune donnée concernant « la surreprésentation des immigrés dans les auteurs de viols », et les médias demeurent étrangement silencieux. Le professeur d’Oslo d’anthropologie, Unni Wikan, a dit que les femmes norvégiennes doivent prendre la responsabilité du fait que les hommes musulmans trouvent leur façon de s’habiller provocatrice. Et puisque ces hommes croient que les femmes sont responsables du viol,  les femmes doivent s’adapter à la société multiculturelle ! [NDRL : Au lieu d’agir, de punir sévèrement les criminels, de prévenir les femmes non musulmane du danger, on demande tout simplement aux femmes occidentales d’avoir une attitude de dhimmi ! Lamentable !]

La BBC a fait un documentaire programmé en 2004, avant que la police en Grande-Bretagne ait averti qu’il pourrait augmenter la tension raciale. « Dans ces circonstances exceptionnelles… A Channel 4, l’animateur responsable a accédé à la demande de la police…  » Le documentaire devait montrer comment les Pakistanais et d’autres hommes musulmans ont sexuellement maltraité des jeunes filles anglaises blanches aussi jeunes que 11 ans.

Le nombre de viols commis par des hommes musulmans contre des femmes dans la dernière décennie est tellement incroyablement haut qu’il ne peut pas être regardé autrement qu’un comportement culturellement implicite. Il est manifestement renforcé et encouragé par les chefs religieux musulmans qui blâment les victimes et excusent les violeurs.

En trois décennies d’immigration dans les pays occidentaux, l’Islam a causé des bouleversements et des ravages sociaux dans chacun de ses pays d’accueil. Aucun autre programme d’immigration n’a rencontré les problèmes de non-assimilation et d’ambiguïté religieuse.

Ainsi donc les musulmans n’hésitent plus à utiliser l’arme de guerre qu’est le viol en Occident. Parce que nous sommes en guerre et c’est l’islam qui nous l’a déclarée. Ne pas l’admettre, claironner à droite et à gauche le contraire ne retire pas la réalité des faits. Et cette horrible réalité qui prend forme par le viol  des femmes occidentales non-musulmanes est une réalité qui s’amplifie et devant laquelle les lâches censés nous alerter et nous protéger se cachent derrière une inacceptable dhimmitude !

Pourtant cet autre élément barbare du djihad qu’est le viol est d’une extrême gravité et d’une grande importance : les femmes ainsi traitées, souillées, insultées et torturées auront du mal à vivre dans la société et à fonder une famille. Et c’est exactement ce que veulent les musulmans : on prend la femme de l’ennemi légalement ou on la détruit par le viol. Et c’est ainsi que l’ennemi finira à la longue par être diminué parce que  moins nombreux !

Le pire dans tout cela c’est la complicité abjecte de tous ces salopards qui ne veulent surtout pas entendre parler de la vérité ni la voir éclater au grand jour (ce qui nous permettrait de nous protéger!), pour qui ces faits sont insignifiants en fin de compte : on ne va pas sacrifier « la paix » pour si peu ! Et c’est ainsi que les fils d’Allah tissent leur toile partout en Occident, et de faits « insignifiants » en faits « insignifiants », appliquent leur projet qui est d’islamiser le monde.

Merci à Max…

21/12/2011

Etranglée par sa burqa, prise dans la roue de son kart !

Pourquoi croyez-vous qu’on se donne la peine d’interdire le port de la burqa en conduisant. Et bien parce que c’est dangereux; point barre !!!

Le kart a été embarqué par la police; ça devait être un kart non-halal. Ca ne peut être que ça…

FDF

.

« ELLE AURAIT DÛ RESPECTER LES PRECEPTES DE L’ISLAM  :  INTERDICTION A LA FEMME DE CONDUIRE ! »

JC JC…

Et si ça se trouve, elle n’avait pas de casque…

.

Une jeune femme de confession musulmane est décédée des suites d’un accident de karting survenu jeudi après-midi sur un circuit en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, lorsque sa burqa s’est prise dans la roue de l’engin qu’elle pilotait.

En pleine course, la mère de famille, âgée de 26 ans et originaire de Sydney, a malencontreusement coincé son vêtement dans la roue du kart et a été étranglée par le tissu, d’après des témoins.

La victime a été emmenée d’urgence au John Hunter Hospital, mais les médecins n’ont rien pu faire. Une enquête a été ouverte sur les circonstances de l’accident. Le kart a été saisi par la police pour être inspecté plus en détails.

Source: http://www.7sur7.be/

En burqa, faut voyager dans le coffre: exemple…

28/10/2011

Australie: après son prédécesseur, Julia Gillard lance un nouvel avertissement aux musulmans de son pays qui veulent vivre sous la charia islamique!

Premier ministre d’Australie. Julia Gillard, présidente du parti travailliste, a lancé une nouvelle mise en garde aux musulmans de son pays… Je pense qu’il n’y aura pas de troisième avertissement…

La citation est valable pour fanatiques de la charia; en France comme ailleurs en Occident… Qu’on se le dise !

J’aime bien son petit air de Jodie Foster, aussi…

FDF

N’aurions nous pas besoin d’un tel personnage et de telles paroles chez nous, en Europe ???

.

L’Australie dit NON – Pour la 2ème fois !
Mme Le premier ministre Australien réitère !!
Cette femme devrait être nommée « Première dame du monde »
Jamais des mots n’ont été aussi justement prononcés !
Il a fallut à cette femme, beaucoup de courage pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.
Les répercussions pourraient être phénoménales mais au moins, elle n’a pas eu peur de prendre
position quant à ses croyances.

LE MONDE A BESOIN D’UN TEL LEADER !!
Les musulmans qui veulent vivre sous la charia islamique ont été prié de quitter l’Australie !
Le gouvernement a ciblé les radicaux dans le but de parer les attaques terroristes potentielles.
Par ailleurs, Mme Gillard a irrité certains musulmans australiens en déclarant mercredi qu’elle
soutenait les agences d’espionnage qui surveillent les mosquées présentes sur le sol de la nation.

Citation de son prédécesseur, Kevin Rudd :
« LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. C’est à prendre ou à laisser.
Je suis fatigué que cette nation s’inquiète de savoir si nous offensons certains individus ou leur culture.
Depuis les attaques terroristes à Bali, nous avons connu une poussée de patriotisme chez la
majorité des Australiens. »
«Cette culture s’est développée depuis plus de deux siècles après tant de luttes, d’épreuves et de
 victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.
 Nous parlons l’anglais et non pas l’espagnol, le libanais, l’arabe, le chinois, le japonnais, le russe
ou autre langage. Donc, si vous voulez faire partie de notre société, APPRENEZ NOTRE LANGUE !!
La plupart des australiens croient en Dieu. Il n’est pas question ici de « droits chrétien » ou une
quelconque pression politique, c’est un FAIT parce que les chrétiens hommes et femmes, avec
leurs principes Chrétiens ont fondés cette nation et c’est très clairement documenté.
Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles !
Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde pour y vivre,
car Dieu fait partie de notre culture.
Nous acceptons vos croyances sans vous poser de questions. Tout ce que nous vous demandons,
c’est de respecter les nôtres, de vivre pacifiquement et en harmonie avec nous.  »
Ceci est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE et nous vous donnons
l’occasion d’en profiter. Mais à partir du moment ou vous vous mettez à vous plaindre, à gémir
et à ronchonner à propos de notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes ou
notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Australienne :

« LE DROIT DE PARTIR « 

Si vous n’êtes pas heureux ici et bien partez !!
Nous ne vous avons pas forcé à venir !
Vous êtes venus tout seul alors acceptez le pays qui vous a accepté, tel qu’il est ! »

Merci à CH pour l’info…

17/05/2011

Les musulmans veulent leurs propres lois en Australie: c’est niet !!!

Il est certain que si un pays CIVILISE commence à lâcher du lest, c’est le pied dans l’engrenage… Bel exemple qu’ils nous donnent là, les Australiens.

FDF

.

Pas d’application « modérée » de la charia pour l’Australie

Canberra s’est opposé mardi à la proposition de la principale organisation musulmane du pays d’introduire à côté de la loi australienne, une pratique non-extrêmiste de la charia, ont rapporté mardi les médias.

La Fédération australienne des conseils musulmans a demandé au gouvernement d’envisager « la création d’un droit différent » pour les musulmans, dans le cadre d’une commission parlementaire sur une nouvelle politique concernant le multiculturalisme.

Le procureur-général Robert McClelland a cependant exclu toute modification de cet ordre. « Comme le stipule clairement notre citoyenneté, venir en Australie signifie obéir aux lois australiennes et soutenir ses valeurs« , a-t-il déclaré, à l’agence de presse AAP.

« La marque de fabrique du multiculturalisme en Australie est l’intégration. S’il y a le moindre conflit entre des valeurs culturelles et le cadre législatif australien, alors la loi l’emportera toujours« , a-t-il affirmé.

Dans sa propostion, la Fédération musulmane a argumenté que si des musulmans considéraient la charia comme une chose immuable, d’autres en revanche pensaient qu’il était possible de l’amender au regard des évolutions sociales et que de la sorte elle pourrait s’appliquer en Australie.

Le président de la Fédération, Ikebal Adam Patel, a indiqué que le droit de la famille, dont le divorce, était un domaine dans lequel la charia pourrait s’appliquer, au sein du système légal australien.

Mais Robert McClelland a répliqué que les étrangers qui migraient en Australie, le faisaient parce que c’est une société libre, ouverte et tolérante, où les hommes et les femmes sont égaux devant la loi, quelles que soient leurs races, leurs religions ou leurs cultures.(belga)

Source: http://www.7sur7.be/

30/01/2011

Débat public sur la supériorité de la charia par rapport à la démocratie en Australie…

Et pourtant… Un ministre australien avait déjà résumé les choses clairement et fermé le dialogue de façon imparable… Mais les muzz, tels des morpions, reviennent à la charge… La charia supérieure à la démocratie… N’importe quoi.

FDF

.


Qui aurait jamais cru qu’un jour, les démocraties verraient des débats publics où des intervenants plaident pour l’abolition de la démocratie et de la liberté et l’instauration d’un régime théo-fasciste ?

Australie-3À gauche, Ibrahim Siddiq-Conlon; à droite, Jack Zedee

_____________________________________

Un public d’une centaine de personnes a assisté jeudi soir à un débat public à Parramatta sur les mérites respectifs de la charia et de la démocratie.

Australie-4

Ibrahim Siddiq-Conlon de Sharia4Australia et l’ancien militaire Jack Zedee ont présenté tour à tour leurs arguments puis ils ont répondu aux questions de l’auditoire et de Zaky Mallah, organisateur et animateur du débat.

Mr Siddiq-Conlon, un Australien de souche converti à l’islam, a déclaré: « La charia est un système bien supérieur à la démocratie ». Son principal argument est que la charia offre à la société un code moral strict guidant les décisions, tandis que la démocratie ne garantit pas la moralité : « En démocratie, si vous avez 100 meurtriers, le meurtre peut devenir légal. Si vous avez suffisamment de gays, vous aurez le mariage homosexuel. Il y a beaucoup de problèmes avec la démocratie, et la charia peut tous les régler : le jeu, l’alcoolisme, la criminalité, le viol, les meurtres. La charia a une solution à tous ces maux. »

Mr Zedee a dit que bien qu’il n’est pas d’accord avec toutes les décisions du gouvernement, celles-ci reflètent l’opinion de la majorité : « Au moins, dans une démocratie, tout le monde est égal, alors qu’en vertu de la charia, l’homme musulman vaut plus que la femme musulmane, et bien davantage qu’un non-musulman. »

Mr Zedee, un ancien militaire, aujourd’hui formateur sur la sécurité des armes à feu et chasseur d’animaux sauvages, a dit que l’orateur précédent contre Sharia4Australia s’était retiré et s’était senti obligé de défendre ses convictions. « La charia a toujours été instaurée à la suite de soulèvements violents, et nous devons veiller à ce que ces idéologies ne se répandent pas. Je crois que nos politiciens ne sont pas assez vigilants. » […]

Source : Town hall meeting debates merits of Sharia, Parramatta Sun, 27 janvier 2011

27/10/2010

Les étudiants étrangers importent l’islam radical en Australie…

Grave; très grave… L’article dit que les dirigeants dorment au volant… Pourtant, le premier ministre australien avait émis un avis plutôt net sur l’immigration et ses méfaits. Souvenez-vous: http://tinyurl.com/26e6fo2

FDF

.

Toutes les démocraties sont victimes de ce phénomène. Et les dirigeants dorment au volant.

Newcastle-masjid-021

Cérémonie d’ouverture d’une mosquée à Newcastle. Notez les turbans noirs des talibans (source)

_______________________________

L’islam est en croissance en Australie et la Newcastle Muslim Association (NMA) a exprimé le désir de construire une mosquée dans le village d’Elermore Vale à Newcastle.

En mars dernier, la NMA annoncé son intention d’acheter des terrains au 158A et 164 Croudace Road, Elermore Vale, pour 1,3 millions de dollars. Le site est situé en face du centre commercial Elermore Vale qui a été acheté par un investisseur inconnu il y a environ neuf mois. Il est évident que la NMA, soutenue par les pétrodollars saoudiens, a des visées sur Elermore Vale.

Les résidents d’Elermore Vale sont conscients qu’en 2007, un groupe d’environ 150 étudiants universitaires saoudiens, algériens et égyptiens radicaux a pris le contrôle de la mosquée Wallsend voisine. Les étudiants extrémistes ont été accusés de convertir les fidèles à l’islam wahhabite extrémiste et ils ont évincé l’imam local. Le président déchu de l’association, Yunus Kara, a accusé les étudiants de pousser pour un nouveau leadership de la mosquée de la ville portuaire afin de faire avancer leur agenda radical et continuer d’endoctriner les musulmans locaux. L’imam déchu Bilal Kanj a déclaré que les étudiants niaient ouvertement leurs croyances wahhabites.

Le Australian Protectionist Party et les résidents locaux craignent que la même chose se produise si le complexe de  la mosquée était autorisé à aller de l’avant à Elermore Vale : une radicalisation possible des jeunes musulmans nés au pays. Tous les niveaux de gouvernement, politiquement corrects et dépendants du vote ethnique, refusent d’examiner ces questions.

Sur les 600 musulmans de la région de Newcastle, il pourrait y avoir jusqu’à 150 étudiants internationaux qui sont adeptes de l’islam wahhabite, ce qui représente un nombre important de voix extrémistes dans un groupe relativement restreint de musulmans.

Source : Community concern over proposed Elermore Vale mosque, Australian Conservative, 27 octobre 2010, Traduction partielle

Lu sur http://www.postedeveille.ca

24/08/2010

Piqûre de rappel: l’exemple australien.

Ahhhhhhhhhh, c’est bon, c’est bon….

FDF

.

Il y a encore des nations qui ne baissent pas leur froc…

La FRANCE aurait bien besoin d’un mec comme lui: Le premier ministre de l’Australie, John Howard.

.

John Howard: « Si vous n’êtes pas heureux ici, alors partez! »

.

Les musulmans qui veulent vivre selon la loi de la Sharia Islamique se sont fait dire tout
récemment de quitter l’Australie, dans le but de parer à d’éventuelles attaques terroristes,
le gouvernement ayant ciblé les radicaux.
Apparemment, le premier ministre John Howard a choqué quelques musulmans australiens
en déclarant qu’il appuyait des agences espions chargées de surveiller les mosquées de la
nation. Citation:
 » LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. À prendre ou à laisser, je
suis fatigué que cette nation s’inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou
leur culture. Depuis les attaques terroristes à Bali, nous assistons à une montée de
patriotisme chez la majorité des Australiens. »


« Notre culture s’est développée depuis plus de deux siècles de luttes, d’habileté et de
victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté. »
« Notre langue officielle est l’anglais; pas l’Espagnol, le Libanais, l’Arabe, le Chinois, le
Japonais, ou n’importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de
notre société, apprenez en la langue! »


« La plupart des Australiens croient en Dieu. Il ne s’agit pas d’obligation chrétienne,
d’influence de la droite ou de pression politique mais c’est un fait, parce que des hommes
et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement
enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu
vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre
pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture. »


« Nous accepterons vos croyances sans poser de question.Tout ce que nous vous
demandons c’est d’accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous. »
« Ici c’est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE et nous vous offrons
l’opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous
en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou notre style
de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Australienne, « LE
DROIT DE PARTIR. »


« Si vous n’êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici.
Vous avez demandé à être ici. Alors acceptez le pays que VOUS avez accepté. »

(Peut-être que si nous faisons circuler ceci parmi nous, les citoyens du monde trouveront
le moyen de se tenir debout et commenceront à parler et à répandre les mêmes vérités. La
commission Bouchard-Taylor devrait d’abord s’inspirer de cette déclaration avant
n’importe quoi d’autre)

11/08/2010

Viande de porc hallal…. arrivée tout droit d’Australie…

Là, faut qu’on m’explique…

FDF

.