Francaisdefrance's Blog

06/03/2012

Comment un système qui a créé le problème peut-il résoudre le problème ?

Notre ami Gilbert Collard est de retour; et en pleine forme…

FDF

.

Ca a un peu « secoué » à Bayonne…

.

LE JAMBON DE BAYONNE

Dans la ville du jambon, Nicolas le peu preux a été pris en sandwich et obligé de se réfugier comme un vulgaire bock de bière dans un bistrot.

 Nous, on connaît, mais on ne bat jamais en retraite!

D’un coup, celui qui joue avec les milices socialo-mélanchonistes verdâtres et les moralistes subventionnés  pour empêcher Marine le Pen de parler redécouvre la République ! Il s’indigne, s’essouffle dans un lyrisme comique, pour en appeler  au respect de la démocratie ! Un comble ! Quand on jette des pierres, des insultes, des menaces ; quand des nervis empêchent, ou tentent d’empêcher, à Paris, à la Réunion, à Marseille, un peu partout, Marine le Pen de parler ; quand des journalistes militants, armés d’un sécateur entre les dents, coupent systématiquement la parole à une candidate ; quand des pressions sont exercées sur les élus pour qu’ils refusent leur signature ; quand on remplace le débat public par de la « moraline », ce sous-produit commercial de la morale, pour discréditer l’argumentation de l’adversaire tout en utilisant des ventriloques pour vendre ce que l’on condamne , c’est alors la République exemplaire défendue par les deux compères en duo électoral, qui se veulent seuls sur les tréteaux pour confisquer le débat.

 Cette élection est truquée, l’ONU devrait intervenir… Elle est truquée dans les faits, dans les paroles, dans les candidats !

On évite d’aborder la seule vérité : comment un système qui a créé le problème peut-il résoudre le problème ?

 Le mot d’ordre est : continuons gaiement dans nos échecs ! On a raison d’avoir eu tort… C’est l’histoire du fou qui tombe du dixième étage et qui se dit devant chaque étage : « pourvu que cela dure ! » Folie !

Comment oser les réformes structurelles qui sauveront la France du pillage organisé qui l’éventre ? Les chiffres sont connus !

Comment sauver une identité que la mondialisation et le communautarisme déstructurent sous le regard faussement compassionnel des Tartuffes du Murat, restaurant de truffes où ils dînent, loin du peuple pauvre? Comment oser une politique d’immigration qui nous évite de voir craquer, puis tomber les murs de la maison sous la pression démographique ? Au seul nom du respect dû aux murs de la vieille maison qui, ce n’est ni sa faute ni celle des occupants, s’effondre sous le poids.

 La seule solution est dans la rupture avec un système moribond, complice, peureux, qui n’ose pas appeler un chat un chat, Sarkozy  une machine à remonter le temps perdu,  Hollande  un président de canton, Mélenchon  un Marx Brothers !

Ils veulent la République de la continuité financée par des emprunts que nous payons avec le sang des pauvres et la fuite des riches. Philippe Bénéton appelle cela « La politique des somnambules »   Plus personne ne comprend, le but est atteint ! La confusion sur la question économique atteint des sommets d’incompréhension. Les cranes d’œuf savent tout et son contraire… C’est inouï !

Comment les citoyens peuvent-ils encore faire confiance à une génération de politiciens qui ont accepté, sans broncher, depuis 1973, qu’on ne puisse plus emprunter à taux zéro, oui zéro, à notre banque de France, alors qu’on est obligé d’emprunter à trois pour cent, parfois cinq et plus, aux marchés financiers, qui empruntent à la banque européenne à un pour cent !

Ouvrez les yeux et pas seulement le portefeuille ! On nous prend pour des cons !  Comment les citoyens peuvent –ils encore faire confiance à une génération qui a pratiqué la politique de la France Afrique, qui prive les peuples de leur richesse  par le fait de multinationales apatrides, de dictateurs imposés, et les envoie sur les routes humiliantes de l’immigration ?  Seul, le patronat en profite, et le MEDEF, qui a autant de cœur qu’un coffre-fort européen.

 Et nous payons en euros le prix de cette immigration patronale, tandis que les immigrés le payent par la servitude et l’assistanat.

  On doit se rassembler pour la France, de quelque origine que l’on soit. Athées, Chrétiens, Musulmans, qu’importe, seul compte aujourd’hui l’amour du pays, l’amour de la France.

Source: http://www.gilbertcollard-leblog.com/

27/08/2011

Suisse: l’islam détourne l’etoile jaune de l’holocauste !!!

Et à eux, on ne leur dit rien. En Occident, ne serait-ce que prononcer le nom de Hitler ou de Führer vous attire les foudres de la justice… Tolérance, tolérance…

FDF

.

Le « grand Mufti » et Adolf Hitler: pas un hasard…


Image

Assimiler le rejet de l’islam au nazisme et le sort des musulmans à celui des Juifs sous le IIIe Reich, c’est non seulement faire insulte aux victimes du nazisme, mais c’est également faire preuve d’une profonde malhonnêteté intellectuelle. S’il fallait du reste dresser un parallèle entre les années 30 et l’époque actuelle, ce dernier comparerait nécessairement l’islam et le nazisme. L’islam est en effet un système politico-religieux qui entre autres horreurs :

  • ne permet pas aux chrétiens, juifs, polythéistes et athées de vivre librement selon leur croyance (ou leur absence de croyance) et leur impose de devoir choisir entre la conversion, la mort ou une citoyenneté de seconde zone (la dhimma) ;

  • appelle au djihad contre les infidèles jusqu’à ce « que la religion soit entièrement à Allah » ;

  • exhorte ses fidèles à exterminer les Juifs au jour du jugement dernier ;

  • condamne à mort homosexuels et apostats ;

  • voit en la femme une créature ne valant que la moitié d’un homme et soumise à l’autorité de ce dernier ;

  • permet à l’époux de frapper son épouse lorsqu’il craint sa désobéissance ;

  • légitime la lapidation, l’amputation, la flagellation, et l’énucléation.

Une étoile jaune à huit branches portant l’inscription «Muslim», accompagnée d’un lieu et d’une date: Berne, 29 octobre 2011. Voici le symbole choisi par le Conseil central islamique (CCIS) et son président, Nicolas Blancho, pour annoncer la tenue de leur rassemblement «contre l’islamophobie et le racisme» sur la place Fédérale, cet automne. L’image, reproduite sur des milliers d’autocollants, a fait son apparition lundi dans les rues de Lausanne, où elle s’est retrouvée placardée à la sauvage jusque sur l’arrière des bus. Depuis, les réactions oscillent souvent entre incompréhension et colère face à ces étoiles qui comparent implicitement le sort des musulmans de Suisse avec les souffrances endurées par les Juifs sous le IIIe Reich.

Pour Philippe Kenel, président de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) à Genève, le message délivré par le Conseil central islamique n’est pas seulement offensant mais mensonger: «C’est une manière d’établir un parallèle qui n’a pas lieu d’être. On peut parfaitement critiquer une religion comme l’islam sans être pour autant raciste, contrairement à ce que voudraient nous faire croire les intégristes.»

Source: http://prophetie-biblique.com