Francaisdefrance's Blog

10/01/2012

C’est un crime de dénoncer l’islamisation rampante de notre France !!!

Et pourtant, en période de conflits (car nous sommes en plein dedans) il est généralement de bon ton de prévenir un peuple de l’imminence de son invasion…

En France, non. C’est le contraire. On cache, on punit ou on censure; c’est selon…

FDF

.

Le journal Riposte Laïque gène le landernau du politiquement correct et ses supplétifs que sont les associations anti-racistes depuis qu’il ose ouvertement dénoncer, à juste titre, l’islamisation rampante de notre Pays.

Les femmes niqabées  et les prières dans les rues ont été la manifestation visible d’une offensive de l’islam contre les fondements de notre République laïque.

S’il n’y avait pas eu Riposte Laïque pour médiatiser ces atteintes inadmissibles à la dignité de la femme et dévoiler au grand public grâce aux vidéos de Maxime Lepante  l’occupation de l’espace public par les islamistes rue Myrha  en plein Paris , le pouvoir politique actuel ne s’en serait pas accaparé en prenant les mesures qu’il a prises sur l’interdiction du port du voile intégral dans le pays de Voltaire et des prières dans l’espace public de ces fanatiques islamiques qui manipulent une population musulmane soumise au diktat de Mahomet.

L’objectif de l’islam est de contrôler et diriger tous les aspects de la vie des gens et de les endoctriner en les obligeant à se conformer aux  dogmes, aux rites et aux préceptes de la charia.

Comme le révèle le site Poste de veille dans un article publié le 2 février 2011 :
« En France, on constate que des mosquées islamiques sont plus souvent construites que des églises catholiques romaines, et qu’il y a maintenant plus de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants. Par ailleurs, des groupes musulmans en France ont demandé à l’ Église catholique romaine la permission de faire usage des églises vides comme solution pour résoudre les problèmes de circulation occasionnés par les milliers de musulmans qui prient sur les voies publiques. Cette demande, qui a été décrite par des commentateurs politiques français comme étant « alarmante », « audacieuse », et « sans précédent », est un autre exemple de l’arrogance croissante des musulmans en France.
En octobre, un rapport fait état que les banlieues décrépies sont en passe de devenir des «sociétés musulmanes séparées» du reste de l’ État, selon une étude récente importante  intitulée « Banlieues de la république » qui examine la propagation de l’islam en France.
Les immigrés musulmans rejettent de plus en plus les valeurs et l’identité française et préfèrent s’immerger dans l’islam, selon ce rapport, qui prévient également que la charia est en train de remplacer rapidement le droit civil français dans les banlieues parisiennes. Les auteurs du rapport démontrent que la France, qui compte entre cinq à six millions de musulmans (soit la population musulmane la plus grande en Europe) est au bord d’une grave explosion sociale parce que les musulmans ne s’intègrent pas dans la société française.
La loi française controversée interdisant la burqa est entrée en vigueur en avril. La nouvelle loi interdit, dans tout l’espace public en France, la burqa couvrant tout le corps et le niqab couvrant le visage ; elle a été adoptée dans un contexte de frustration croissante devant le manque d’intégration des 6,5 millions de musulmans. »

Riposte Laïque, ses rédacteurs et ses contributeurs ont le courage d’affronter cette provocation des islamistes, car ils ont la conviction profonde que notre démocratie est en danger…

…Suite et source: http://tinyurl.com/7bqh7bl

22/08/2011

Jean-Patrick Grumberg: « J’aime qu’on me traite de fasciste ! »

C’est marrant, moi aussi… Mais pas de « face de craie »; j’en deviens rouge de colère. Ou vert de rage…

FDF

Photo d’illustration.

.

Un petit con qui travaille au Monde, et qui ressemble à un James Dean complexé, a qualifié Drzz, récemment, de site appartenant à la « fachosphère ».

Je ne lui en veux pas de ne pas avoir remarqué que chez Drzz, tous les auteurs, sans exception, dégueulent les régimes totalitaires fascistes, islamistes, nazis, communistes et philatélistes. Je ne peux pas lui en vouloir parce que, déjà à l’école, je me sentais beaucoup d’indulgence vis à vis de mes camarades qui avaient du mal à comprendre, qui faisaient de leur mieux mais qui, hélas, étaient limités.

Mais ce n’est pas pour cela que j’aime qu’on me traite de fasciste, d’extrémiste de droite, d’identitaire ou de populiste, même si je ne suis rien de tout cela et que j’en ris plus que j’en pleure. 

Ces gentils qualificatifs suivent les recommandations de Staline : « lorsque tu débats avec un homme de droite, commence par le traiter de fasciste. Le temps qu’il passera à démontrer que ce n’est pas vrai, sera du temps en moins pour lui à argumenter sur le fond du problème ».

Donc j’aime qu’on me traite de fasciste. Je trouve qu’il est sain que les médias soient infestés d’idéologues révisionnistes pour qui informer consiste à exprimer leurs « nobles » idées plutôt que de témoigner des faits. Je trouve qu’il est bon que la police de la pensée soit ouverte 24h/24, et que les associations anti-racistes fassent procès sur procès pour tenter de nous museler. Car tout ceci prouve que nous disposons de la liberté de l’insolence et de la désobéissance. 

Si leurs mécanismes de censure n’existaient pas, c’est que nous serions dans un régime totalitaire.

Comme dit Michel Garroté, si nous étions en Russie ou en Chine, avec ce que nous publions sur Drzz, nous serions déjà dans un cercueil, ou en prison. Mais nous vivons lui en Suisse, moi entre Israël et les Etats Unis, nous publions pour les francophones du monde et non pour les français et la loi française, Drzz est hébergé chez nous, dans les pays libres, et ce sont autant de crans de liberté.

Donc vous pouvez continuer à me traiter de fasciste ou d’extrême droite : je vais me préparer un petit café (espresso bien entendu) et je reviens.

.
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Drzz.fr

18/12/2010

Mosquée de Lyon : le recteur veut protéger les lieux de culte

Il ne veut pas par hasard que l’on rapatrie nos soldats d’Afghanistan pour protéger ces lieux d’incitation à la haine occidentale, par hasard? Faut qu’il frappe à la bonne porte, dans ce cas…

FDF

.

Le recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a réclamé «des moyens pour protéger nos mosquées», au cours d’un rassemblement devant la mosquée de Roanne (Loire), cible de dégradations, la semaine dernière.

La porte vitrée de la mosquée An Nour de Roanne avait été brisée, dans la nuit de samedi à dimanche, et un autocollant portant une croix celtique et la mention «La France aux Français», apposée sur le «O» du mot mosquée, sur le panneau d’entrée, selon une source proche de l’enquête. Une trentaine de personnes, dont des membres des communautés musulmanes et juives, des élus locaux et des représentants d’associations anti-racistes, étaient présents à ce rassemblement. «Nous sommes venus dire toute notre inquiétude face à la multiplicité des actes de ce genre», a déclaré M. Kabtane, soulignant que «25 actes anti-musulmans ont été recensés en France, en 2010, contre des cimetières civils ou militaires et des mosquées». «C’est la troisième fois que des actes de cette nature visent la grande mosquée de Roanne et jamais les auteurs ne sont inquiétés», a-t-il déploré.

«La mise à l’index, la stigmatisation depuis trois ans, en France, de la communauté musulmane est peut-être le terreau de la montée de l’islamophobie. Il faut des moyens pour protéger nos mosquées», a conclu le recteur, qui a ensuite été reçu par le sous-préfet et le procureur de la République, de Roanne. Un autre rassemblement sera organisé à Villeurbanne le 16 décembre, à 15 heures, suite aux propos de Marine Le Pen comparant les prières de rue des musulmans à « l’Occupation ». Dans un communiqué signé par l’ensemble des représentants du culte musulman de la région Rhône-Alpes, le recteur de la Grande mosquée de Lyon qualifie ces propos d’ « insulte à la mémoire des musulmans qui sont morts pour la France ».

Source: http://fr.zaman.com.tr/fr

« Les musulmans de Lyon invitent Mme Le Pen à venir visiter les cimetières de la Mulatière, de la Doua à Villeurbanne ou celui du tata sénégalais à Chasselay. Elle pourra alors se recueillir sur les tombes des ancêtres de ceux-là même dont elle a l’outrecuidance de comparer aujourd’hui à l’occupant ». Cette déclaration délivrée à Lyon est d’autant plus insultante que les relations entre les communautés religieuses dans cette ville sont des plus cordiales et des plus actives », d’après les termes du communiqué.