Francaisdefrance's Blog

02/03/2012

Chicago: Bouches du Rhône…

Carte postale de Marseille- 2012

.

Scènes de la vie ordinaire à Marseille…

FDF

.

Un jeune homme de 26 ans et une femme de 39 ans ont été tués, dans la nuit, de plusieurs balles de gros calibre tirées par un ou plusieurs individus dans une cité HLM des quartiers Est de Marseille.

Le jeune homme a été la cible, jeudi vers 22h30 de un ou plusieurs tireurs alors qu’il se trouvait dans un local de la cité de La Pomme (11e). Après plusieurs tentatives de réanimation, il est décédé sur place, selon les marin-pompiers. Grièvement blessée par plusieurs impacts de balles au thorax, la femme a été transportée par les marins-pompiers aux urgences de l’hôpital de La Timone à Marseille où elle est décédée de ses blessures dans la nuit, selon la même source.

Aucun incident n’a été constaté après l’assassinat même si un attroupement important s’est formé au coeur de cet ensemble immobilier de cinquante bâtiments qui avait fait l’objet d’une descente de police vendredi dernier. Les forces de l’ordre étaient à la recherche de stupéfiants. Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle de la police judiciaire déjà en charge de plusieurs homicides non élucidés dans les cités.

D’après des informations obtenues par Le Figaro, l’enquête s’oriente vers une affaire de règlement de comptes entre voyous. L’homme abattu était défavorablement connu de la police. Il faisait, dit-on, l’objet d’une « mise en attention » de la part de certains services et pourrait avoir constitué une cible car il s’intéressait de près à la vente d’or. La police assure qu’il détenait des armes automatiques. On cite aussi le nom de l’un de ses proches, comme étant actuellement en prison. La jeune femme tuée, quant à elle, aurait entretenu par le passé un lien privilégié avec une figure locale du banditisme.

Il s’agit du second règlement de comptes dans la Cité phocéenne depuis le début de l’année, après une série noire fin 2011. En décembre, des tirs de kalachnikov avaient fait plusieurs morts dans l’agglomération et quatre cadavres avaient été retrouvés dans des voitures en flamme. Fin novembre, un policier avait été tué dans une course-poursuite et les forces de l’ordre avaient abattu un braqueur qui leur tirait dessus à la sortie d’un magasin, en plein jour.  Sur l’année dernière, 20 règlements de compte ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 décédées), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 décédées), selon les chiffres de la préfecture.

Source: http://www.lefigaro.fr/

17/02/2012

Béziers. Mansour Larabi, Le compagnon d’Adeline placé en garde à vue.

Et encore une chance pour la France! Allez; on va dire que c’est la Légion qui l’a rendu comme ça et lui a donné le goût du sang…

FDF

.

Soupçonné d’avoir tué Adeline, la jeune pâtissière disparue à Béziers dans la nuit de vendredi à samedi, Mansour Larabi a été placé en garde à vue ce matin.

Ce légionnaire déserteur, ancien petit ami de la jeune femme, avait été retrouvé mardi soir inconscient dans un hôtel de Narbonne, suite à une tentative de suicide. Les médecins ont donné l’autorisation aux enquêteurs de l’interroger, alors que celui-ci, jugé psychologiquement fragile, avait laissé une courte lettre avant son acte désespéré qui ne laisse que peu d’espoir de retrouver vivante Adeline.

C’est d’ailleurs ce qu’a sous-entendu le procureur de la République de Béziers Patrick Mathé : « Il nous reste à retrouver le corps. C’est maintenant notre préoccupation majeure »,, constatant au passage qu’il est « rare que la police ait interpellé l’auteur présumé d’un meurtre avant même d’avoir découvert le cadavre ».
Mansour Larabi et Adeline s’étaient rencontrés il y a cinq mois mais la jeune femme de 25 ans, maman d’une petite fille de deux ans, avait décidé de mettre un terme à cette relation. C’est ce qui a pu pousser le légionnaire au pire selon le commissaire Christophe Soulié, patron de la police judiciaire de Montpellier: « Il y a un faisceau d’éléments. Elle n’avait aucune raison de partir, de laisser son enfant, de laisser son travail où elle était bien. »
L’enquête pénale ouverte mardi pourrait être requalifiée dans les prochaines heures en assassinat.

*** Dernière minute***: http://languedoc-roussillon.france3.fr/info/fleury-d-aude–un-corps-de-femme-retrouve-72542177.html

10/02/2012

Affaire Fofana: les bourreaux bientôt dehors ???

Bientôt dehors, le chef du Gang des Barbares ???

.

Un communiqué de l’Institut Pour la Justice.

De quoi réfléchir sur la notre, de justice…

FDF

.

« Madame, Monsieur,

La presse a révélé la semaine dernière que la criminelle qui fut la principale participante à l’enlèvement du jeune Ilan Halimi, et qui fut condamnée en 2010 à neuf ans de prison, a été relâchée par la Justice depuis une période indéterminée (certains parlent de plusieurs mois déjà).

Pour mémoire, Ilan Halimi fut mis à mort dans des conditions d’une violence à faire hurler les pierres par un groupe de jeunes de banlieue qui se nommaient eux-mêmes « le Gang des Barbares ». Ils supposaient que, parce que leur victime était juive, ils parviendraient à extorquer à ses parents d’énormes sommes d’argent.

Ils avaient torturé ce garçon pendant trois semaines, attaché nu sur une chaise dans une cave, un sac sur la tête. Ils avaient harcelé les parents de messages sur leur téléphone portable en leur expliquant ce qu’ils faisaient à leur fils, et en les insultant, et en leur envoyant même des photos.

Tout ceci avait été soigneusement établi au cours de l’enquête qui suivit l’assassinat d’Ilan. Bien entendu à l’époque, toute la presse et les autorités du pays avaient juré que les coupables seraient sévèrement punis.

Le pire cependant, se produisit durant le procès, où le chef du gang, Youssouf Fofana, continua à se moquer ouvertement des parents et des juges, à expliquer combien il était fier de ses actes. Il a même prononcé de très graves menaces à l’égard des jurés lors des audiences au tribunal.

Malgré donc l’absence de remords et l’atrocité du crime, la plupart des coupables sont aujourd’hui libres et la Justice a commencé à libérer ceux qui portent la plus lourde responsabilité.

Mais savez-vous ce qu’a expliqué l’avocate Maître Dominique Attias dans les colonnes du Parisien ? Elle a expliqué au sujet de cette criminelle donc, qui est déjà en liberté elle aussi :

« Elle n’a eu aucun traitement de faveur. Elle a au contraire eu un régime de défaveur. Elle est même allée au-delà de la date à laquelle elle pouvait prétendre une sortie. »

Oui, vous avez bien lu. Condamnée à neuf ans de prison en 2010, pour un crime commis en 2006, elle est déjà libre en janvier 2012 mais elle a été « victime » d’un régime de défaveur, et aurait pu (dû ?) sortir plus tôt encore.

Et tenez-vous bien : cette avocate dit vrai. Selon les lois françaises actuelles, il est normal qu’un criminel fasse la moitié de sa peine.

Car tout notre système judiciaire est organisé pour éviter que les peines prononcées soient appliquées comme elles le devraient :

•  La « perpétuité » correspond à 20 ans de prison en moyenne

•  Dès leur entrée en prison, les criminels bénéficient de « remises de peine automatiques » qui réduisent d’office leur peine de plusieurs mois par an

•  Les condamnés à deux ans de prison ferme sont quasiment assurés de ne pas passer une seule journée en détention depuis la loi pénitentiaire, dite « loi Lecerf »
•  Et il n’est pas rare qu’un criminel condamné à dix ans de prison sorte au bout de 4 ans !

Même en cas de mauvaise conduite en prison, il n’existe pas un seul détenu en France qui purge l’intégralité de sa peine !

De fait, la conduite de cette criminelle qui a participé à l’enlèvement d’Ilan Halimi fut loin d’être exemplaire : elle doit comparaître le 15 février au tribunal correctionnel pour recel durant son séjour en prison, où elle parvint à faire pénétrer illégalement dans sa cellule un téléphone portable qui lui permettait de continuer à communiquer avec ses amis.

Et savez-vous qui lui avait donné ce téléphone portable ? Le directeur de la prison, avec qui elle avait des relations sexuelles.

Mais pour la Justice, ce ne sont que des broutilles. Rien qui justifie de purger la peine à laquelle elle a été condamnée. L’urgence est de la remettre en liberté avant la fin de sa peine, et d’ailleurs « elle ne voudrait plus entendre parler de la justice », a expliqué son avocate.

Eh bien je vais vous dire ce que nous en pensons, à l’Institut pour la Justice :

Nous pensons que tout cela est invraisemblable.

Et nous pensons qu’une peine prononcée au nom du peuple français ne doit pas être systématiquement rabotée par un juge d’application des peines.

Nous n’appelons pas à la vengeance. Mais nous ne trouvons pas juste que des personnes qui ont commis de tels actes (c’est elle qui avait eu l’idée d’enlever un « juif », et elle a reconnu avoir choisi, seule, la victime) soient remis en liberté des années avant la fin de leur peine.

Nous pensons qu’il en va de notre dignité la plus élémentaire de citoyens de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher notre système judiciaire de continuer à se moquer à ce point des familles des victimes et des citoyens innocents.

Si vous souhaitez vous aussi faire quelque chose, si vous n’avez pas encore participé à notre Référendum sur la Justice, regardez d’urgence cette vidéo (http://petitions.institutpourlajustice.com/referendum/video.html).

Et surtout, surtout, faites circuler ce message partout autour de vous. »

20/11/2011

Meurtre d’Agnès: le coupable est encore un « sursitaire »…

C’est à la fois horrible et révoltant. Le meurtrier d’Agnès était encore un délinquant sexuel en sursis et en liberté. Malgré son jeune âge, cela ne l’a pas empêché de commettre ce crime écoeurant. On doit se poser la question, cette fois: combien de cas de ce genre existent encore ? Combien de délinquants sexuels sont en liberté (soi-disant surveillée) ?

Il y a un vaste problème, au niveau suivi judiciaire, là… Le meurtrier est mineur? Et alors? Au moment de son crime il était responsable. Aucune excuse!

A chaque fois qu’un malade sexuel récidive, c’est à ce moment là qu’on vient pleurer.

Pauvre gamine. Elle a du en baver avant de mourir…

Il y aurait des lois fermes à pondre et à appliquer dans ce domaine. Et une justice implacable et exemplaire…

FDF

.

Le parquet de Clermont-Ferrand a annoncé la mise en examen pour assassinat et viol du lycéen suspecté du meurtre d’Agnès, la collégienne du Chambon-sur-Lignon dont le corps a été retrouvé calciné dans un bois. Selon le parquet, l’acte était prémédité et a été « extrêmement violent et brutal« .

Agnès a été  tuée « de façon extrêmement violente et brutale ». C’est avec cette terrible déclaration que le procureur de la République de Clermont-Ferrand a annoncé samedi la mise en examen pour « assassinat et viol » du lycéen de 17 ans soupçonné d’avoir tué Agnès, une jeune collégienne du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) et d’avoir mis le feu à son corps. 

Et au-delà de cette accusation, le procureur a commencé à donner de plus amples détails sur la mort de la collégienne lors d’une conférence de presse, insistant sur la préméditation de l’acte. Selon lui, le lycéen s’était muni d' »objets » en vue d’assassiner sa victime. « Nous avons dans le dossier des éléments qui permettent d’affirmer que c’était prémédité », a-t-il dit. « Il a reconnu les faits sans s’expliquer sur ses motivations pour l’instant… La vérité est évolutive, il a fait de très longues déclarations depuis sa dénégation totale, mais pas d’explication cohérentes sur les faits« , a encore dit le magistrat, ajoutant que le mineur était « très froid et sans émotion« . Auparavant, lors de sa garde à vue, le suspect avait reconnu qu’il s’était promené avec la jeune victime le jour de sa disparition et a avoué l’avoir « bousculée« .

Issu d’un milieu normal

Le passé judiciaire du lycéen en garde à vue, élève de Première dans le même établissement que la jeune fille, dévoilé dès vendredi par TF1News a également été confirmé : il avait été condamné l’an dernier à quatre mois de prison avec sursis pour agression sexuelle. Et, selon le parquet, Le lycéen était sous contrôle judiciaire depuis fin 2010 pour cette agression sexuelle. La victime du jeune homme d’origine gardoise, qui avait 16 ans au moment des faits, était mineure. Il est en attente de son procès dans cette affaire, a-t-on ajouté.

Le procureur dela République de Clermont-Ferrand est également revenu sur cette précédente affaire lors de sa conférence de presse. « La fois précédente, les circonstances étaient identiques. C’était la même chose sauf que la victime est restée en vie« … Depuis cette première agression sexuelle, « Il avait un contrôle judiciaire extrêmement strict qu’il respectait. Il était suivi par un psychiatre au Puy-en-Velay, puis par un psychologue dans l’établissement », a-t-il ajouté, insistant sur le fait que le lycéen avait été jugé réinsérable dans l’établissement. Les expertises ont établi « qu’il ne présentait pas de dangerosité, mais la psychiatrie n’est pas une science exacte ». Issu d’un milieu « normal » avec un père professeur, une mère comptable et deux soeurs, le jeune homme avait été « sevré » de son « problème de stupéfiants » « depuis son passage en maison d’arrêt », selon le procureur, et « il ne consommait pas d’alcool dans l’établissement ».

Une marche blanche dimanche

Au-delà de ces dernières déclarations qui font froid dans le dos, l’enquête poursuit son cours. Même si le corps n’a pas encore pu être formellement identifié, les enquêteurs n’ont aucun doute : les restes calcinés retrouvés vendredi soir près du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, sont bien ceux d’Agnès, la collégienne disparue depuis mercredi. Dans la matinée de samedi, avant la levée du corps, la police scientifique a procédé à des relevés dans cette zone boisée et escarpée, à l’abri d’une bâche bleue les protégeant des regards des journalistes, tenus à distance. Les recherches s’étaient concentrées vendredi soir dans la forêt située près du collège où était scolarisée la jeune Agnès, sur les indications d’un lycéen de 17 ans placé en garde à vue dans cette affaire.

Et c’est donc en suivant ces indications que les enquêteurs ont retrouvé le corps. Une clef et un bouton ayant résisté à la calcination ont été retrouvé à proximité, mais ils n’ont pas pu être identifiés par les parents de la victime. Néanmoins, « c’est son corps. Tout concorde. Nous l’avons annoncé aux parents« , a affirmé un enquêteur samedi.

Samedi matin, la petite ville de 2800 habitants était sous le choc. « C’est terrible. C’est une telle horreur qu’on ne peut pas en parler. Je n’ai pas dormi de la nuit, on pense aux parents« , a réagi Clémence, 87 ans, sur le marché, seule place un peu animée du Chambon-sur-Lignon, sous la pluie. « Marche blanche dimanche 10 heures. Départ devant la mairie en hommage à Agnès« , pouvait-on lire dans les vitrines des commerçants. Aucun dépôt de fleurs ou photos n’était visible aux abords du Collège-lycée cévenol, établissement privé sélect où étaient scolarisés les deux jeunes.

Source: http://lci.tf1.fr/

05/11/2011

Le sale con du jour est…

Jalal !

.

Qui nous écrit du Maroc; de Rabat, plus exactement… Ca ne vaut pas le coup de faire le voyage pour lui exploser la g……

Mais là, force est de constater qu’il bat des records dans le domaine de la haine anti-blancs, anti-chrétiens et du fanatisme religieux. Cette ordure se réjouit de l’assassinat de Théo Van Gogh et je suis sûr, regrette de ne pas l’avoir tué lui-même.

Elle est belle, la « religion » d’amour, de paix et de tolérance. Et dire que des types dangereux comme celui-ci, on en croise tous les jours.

Vous voyez une fois de plus les dangers de l’islamisme, là?

FDF

.

Jalal commented on Il y a 7 ans, Theo Van Gogh était assassiné au nom du coran !

une fin méritée on rigole pas avec notre Religion .

More information about Jalal

IP: 41.137.61.53, dynamic.rabatp2-53-61-137-41.wanamaroc.com
E-mail : islam@gmail.com
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/41.137.61.53

04/11/2011

Il y a 7 ans, Theo Van Gogh était assassiné au nom du coran !

Triste anniversaire… C’est ce genre de crimes que les intégristes de la « religion d’amour », de paix et de tolérance doivent payer !!! Pardon; pas que ceux là; tous ! Regrettable que la peine de mort ne soit pas en vigueur aux Pays-Bas… Ce fou d’Allah ( un « bienfait de l’immigration »), Mohammed Bouyeri, n’a pris QUE la perpétuité…


Le film qui a coûté la vie à Thé Van Gogh: http://tinyurl.com/3eocmos

FDF

.


Mohammed Bouyeri/Theo Van Gogh


.

Le 2 novembre 2004 à Amsterdam, le réalisateur néerlandais Theo Van Gogh est assassiné dans la rue par l’immigré marocain Mohammed Bouyeri. Bouyeri blesse Van Gogh avec une arme à feu, puis l’achève en tirant de nouveau. Au total, huit balles atteignent le réalisateur. Le Marocain l’égorge, le décapitant presque. Puis, il lui plante deux couteaux dans la poitrine.

Au cours de son procès, Bouyeri se dit prêt à recommencer, puisque, selon le Coran, tout bon musulman a le devoir de combattre les ennemis de l’Islam.

Le crime de Theo Van Gogh ? Avoir réalisé deux mois plus tôt, avec Ayaan Hirsi Ali, un court-métrage (vidéo ci-dessous) intitulé « Soumission » sur la situation de la femme en terre d’Islam.

Photo : L’annonce de la mort de Theo Van Gogh dans le journal De Telegraaf . Crédit : Denkbeeldhouwer. Licence CC.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://fr.novopress.info/]

19/10/2011

Marie Dedieu, Française enlevée au Kenya et détenue en Somalie, est « décédée »

Le Quai d’Orsay ne dit pas en revanche, quelles sont les circonstances de son décès. Pourquoi nous le cache t’on? A t’elle fini assassinée comme Michel Germaneau? Est elle morte par manque de soins? On ne peut retenir qu’elle était entre les mains de fumiers d’extrémistes islamistes somaliens…

« C’est pas nous, m’sieur ! »

Enfin; Sarkö Ier est « ému »… Fillon aussi. C’est beau. .

Des précisions: http://tinyurl.com/6fy3b92

FDF

.

Enlevée au Kenya début octobre, la Française était depuis retenue en Somalie. Le Quai d’Orsay a annoncé son décès et demande aux ravisseurs la restitution de sa dépouille.

Elle avait été enlevée il y a moins d’un mois. Marie Dedieu, Française enlevée au Kenya et détenue en Somalie, est décédée, d’après le Quai d’Orsay qui n’est pas en mesure de préciser la date ni les circonstances du décès.

« Les contacts à travers lesquels le gouvernement français cherchait à obtenir la libération de Marie Dedieu […] nous ont annoncé son décès sans que nous puissions en préciser la date, ni les circonstances », écrit le ministère des Affaires étrangères sur son site Internet.

Handicapée, la sexagénaire française avait élu résidence sur l’île de Manda, près de Lamu, depuis une quinzaine d’années.

Source: http://www.lexpress.fr/

05/09/2011

Pas très claire, cette histoire…

Pas assez intégriste, mon frère… Les mosquées et leurs abords deviennent de plus en plus des zones à risque. Il va falloir que les imams demandent une prime.

FDF

.

Un imam libanais assassiné à Londres

Un imam libanais aveugle a été assassiné à la sortie de la prière du vendredi matin, qu’il dirigeait dans une mosquée du nord de Londres, selon la police et la mosquée samedi.

« Un homme soupçonné du meurtre a été arrêté sur les lieux », a précisé Scotland Yard dans son communiqué samedi. Cet homme semble « avoir fréquenté la mosquée« , indique le communiqué de la police londonienne, qui « ne croit pas qu’il s’agisse d’un crime de haine raciale ou religieuse ».

« Le cheikh était très amical et n’a jamais eu de conflit avec qui que ce soit dans la communauté », a souligné la « Muslim Welfare House », située à Finsbury Park, un quartier du nord de Londres.

Source: http://www.europe1.fr/

03/03/2011

Christianophobie: Obama s’en mèle…

D’un coté, pas besoin de sortir de sciences-po pour se rendre compte que c’est purement et simplement de la récupération politique.  On a les mêmes chez nous.

D’autre part, sur le sujet en question, il nous faudrait nous aussi montrer notre mécontentement à l’égard des « minorités » qui affaiblissent (avant de l’anéantir) notre patriotisme et notre chrétienté. Ce ne sont pas les moyens qui manquent… Mais voilà; la préférence non-nationale instaurée par certains leur a donné du poids, à ces minorités. Et c’est maintenant un délit même de dire du mal d’eux. Laissons les nous islamiser idiots…

Pauvre France.

FDF

.

Ministre chrétien tué au Pakistan: Obama appelle à punir les coupables

Le président des Etats-Unis Barack Obama s’est dit mercredi « profondément attristé » par l’assassinat du ministre pakistanais des Minorités Shahbaz Bhatti et a appelé Islamabad à identifier et punir les coupables de la mort de ce responsable chrétien.

« Je suis profondément attristé par l’assassinat du ministre des Minorités Shahbaz Bhatti aujourd’hui à Islamabad, et condamne cet acte de violence horrible dans les termes les plus forts », a indiqué M. Obama dans un communiqué, en présentant ses « sincères condoléances » aux proches de la victime.

Bhatti, a affirmé M. Obama, « a combattu et sacrifié sa vie pour les valeurs qui sont chères aux Pakistanais, aux Américains et aux habitants du monde entier: le droit de s’exprimer librement, de pratiquer la religion de son choix et de ne pas être la cible de discriminations, quels que soient vos origines ou croyances ».

« Ceux qui ont commis ce crime doivent être présentés à la justice, et ceux qui partagent la vision de tolérance et de liberté de religion de Bhatti doivent pouvoir vivre sans avoir peur », a insisté M. Obama.

Avant lui, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’est dite mercredi « choquée et outrée » par l’assassinat, au cours d’une audition devant le Sénat américain.

Mme Clinton a qualifié le meurtre du ministre d' »attaque contre les valeurs de tolérance et de respect ».

Shahbaz Bhatti a été assassiné mercredi à Islamabad par des inconnus qui ont criblé de balles la voiture de ce chrétien favorable à la suppression de la peine de mort en cas de blasphème et défenseur des minorités religieuses.

Plusieurs imams et dirigeants de mouvements fondamentalistes répètent publiquement à l’envi ces derniers temps que l’islam récompense ceux qui tueront des apostats ou ceux qui défendent ces derniers.

De son côté, John Kerry, qui préside la commission des Affaires étrangères du Sénat américain, a estimé que cet assassinat était « effrayant ». « M. Bhatti était un défenseur courageux des minorités ethniques et religieuses et sa mort est une perte pour son pays et sa famille », a-t-il dit.

Le sénateur a par ailleurs souligné que le drame intervenait peu après l’assassinat du gouverneur du Pendjab, Salman Taseer, début janvier à Islamabad, « un autre partisan de la tolérance et de la modération ».

Source: http://tinyurl.com/5tc9g58

26/01/2011

Belfort: l’assasin-barbare « présumé » de Pierre Nasica se prénommerait Yacine…

Ca vous étonne? Moi pas… Encore une « chance pour la France »… Et « on  » lui trouve des circonstances atténuantes… « On » se fout vraiment de nous…

FDF

.

Retour sur l’affaire: http://www.liberation.fr/societe/01012315041-le-meilleur-ami-d-un-ado-suspecte-de-meurtre

Les dernières nouvelles que l »on » a bien voulu  divulguer aux médias: http://tinyurl.com/6kcsjwr

Yacine, qu’il se prénomme, le meurtrier « présumé », Yacine… Ca vous étonne aussi ???

FDF

Les sources, résevées aux abonnés, sont dans les médias… Buziness buziness…

17/09/2010

USA: une caricature de Mahomet pousse son auteur à disparaître.

Ben tiens, en voilà une, et je n’ai pas du tout l’intention de disparaître… Bon, c’est pas Momo, mais ça devrait suffire…

FDF


17 09 2010

Une caricaturiste américaine, dont un dessin avait inspiré une page sur Facebook moquant Mahomet, vit désormais cachée après qu’un imam radical a appelé à son assassinat, a rapporté mercredi la publication pour laquelle elle travaillait.

« Vous avez peut-être remarqué que nous n’avons pas publié de dessin de Molly Norris cette semaine », explique à ses lecteurs l’hebdomadaire Seattle Weekly, dans lequel paraissaient les caricatures de l’artiste.

« C’est parce qu’il n’y a plus de Molly (…). Fort heureusement, cette artiste talentueuse est vivante et en bonne santé. Mais à la demande des experts du FBI (police fédérale), elle s’est transformée en +fantôme+. Elle change constamment de lieu de résidence, de nom et cherche à effacer son identité », ajoute le journal.

En avril dernier, le Seattle Weekly avait publié une caricature de Molly Norris pourfendant la décision de la chaîne Comedy Central de déprogrammer un épisode de « South Park » où Mahomet était déguisé en ours.

De manière satirique, la dessinatrice proposait de faire du 20 mai « Le jour où tout le monde dessine un Mahomet ».

Très vite, une page Facebook s’était créée en hommage à cette proposition, provoquant la colère dans certains pays musulmans et notamment au Pakistan qui avait alors décidé de bloquer l’accès au réseau de socialisation sur internet.

Molly Norris avait pris soin de souligner qu’elle n’avait rien à voir avec la page créée sur Facebook.

Mais en juillet, un article attribué à l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi publié dans le magazine d’Al-Qaïda « Inspire », a appelé au « meurtre » de l’artiste.

L’administration américaine a placé en avril Anwar al-Aulaqi, soupçonné d’activités terroristes, sur la liste de personnes à assassiner.

Source: http://tinyurl.com/2v4j2em

12/08/2010

L’assassinat de la France expliqué à ma petite-fille…

Voici, disponible en téléchargement gratuit, la nouvelle édition du livre d’Antigone : «l’Assassinat de la France expliqué à ma petite-fille».

Après le formidable succès de la première version en ligne (plus de 117.500 exemplaires téléchargés au 12 mars 2010) LibertyVox présente la nouvelle version de « L’assassinat de la France expliqué à ma petite-fille », plus complète, plus vivante, plus précise. Vous y trouverez entre autres ajouts, un chapitre entièrement inédit sur la prétendue dette de l’Occident à l’égard de la science « arabe », des considérations sur le « massacre » d’octobre 61, sur le mythe d’al Andalous, sur le soufisme, sur l’affaire Dreyfus, sur la corsophobie, sur l’humiliation arabe et même sur… San Antonio !

« Si nous, Français de souche et assimilés, devons disparaître avec notre civilisation, comme ont disparu les Indiens d’Amérique avec la leur, qu’au moins nous ne mourrions pas idiots et que nous gardions, si possible à jamais, de génération en génération, la trace, dans nos mémoires, de ce crime inouï que les assassins voudraient parfait en en effaçant jusqu’au souvenir. Sachons que nos adversaires ne nous feront pas de cadeaux, pas même celui de rendre hommage aux vaincus que nous serons. Ils ne sont pas du genre à avoir de ces grandeurs d’âme ». (Antigone. 5 mars 2010).

Pour le télécharger, cliquez sur ce lien : http://www.libertyvox.com/files/Antigone_Assassinat_de_la_France.pdf

Pour laisser un commentaire à Antigone, rendez-vous sur le fil «L’assassinat de la France expliqué à ma petite-fille» à l’adresse suivante : http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?f=5&t=2853

Ou via la page « contacts » de notre site : http://www.libertyvox.com/contacts.php


La Rédaction
LibertyVox