Francaisdefrance's Blog

11/02/2012

Merci à Christine Lagarde d’avoir vendu l’Europe !

Et à des monarchies arabes, qui plus est. Ca plus l’islamisation rampante, à mon avis, la résistance sera plus dure que prévue.

On aurait mieux fait de garder Strauss Kahn, à la tête du FMI. Sa libido exacerbée lui faisait penser à autre chose et pendant ce temps là, il était loin de s’occuper à savoir si il devait mettre genou à terre devant les Arabes du Golfe…

Vous pensez que ça vaut combien, notre France, en petro-dollars ? Maintenant, plus grand-chose…

On est mal…

FDF

.

Photo pillée chez http://jean-marielebraud.hautetfort.com/

.

Pour sauver l’Europe, le FMI peut compter sur les fonds saoudiens !

Le ministre saoudien des Finances, Ibrahim al-Assaf, s’est entretenu aujourd’hui avec la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, du rôle du fonds dans la crise de la dette européenne et des « efforts en cours pour régler » cette crise.

Selon l’agence officielle saoudienne Spa, l’entretien a également porté sur la conjoncture économique et financière, aux plans régional et mondial. Hier, Christine Lagarde avait été reçue par le roi Abdallah pour un entretien sur « l’action du FMI et les développements de l’économie mondiale ». L’Arabie saoudite, riche monarchie pétrolière et membre du G20, est l’un des pays dont le FMI souhaiterait obtenir une contribution à l’augmentation de 500 milliards de dollars de ses ressources, que Mme Lagarde estime nécessaire pour affronter la crise économique mondiale.

« Le FMI comptera sur ses principaux Etats membres » pour réunir ces fonds, avait déclaré Christine Lagarde dans un entretien publié hier par le quotidien saoudien Asharq Al-Awsat, sans citer nommément l’Arabie saoudite. Mais rien n’a filtré des entretiens de Christine Lagarde, qui doit achève dans la soirée sa visite de deux jours dans le royaume saoudien. Le royaume saoudien, premier exportateur mondial de brut, a dégagé en 2011 un excédent budgétaire record de plus de 81 milliards de dollars.

Source: http://www.latribune.fr/

20/08/2011

Pour ça, il y en a du fric…

Mais l’islam fait encore appel à l’aumône… Un des piliers. C’est marqué dans le coran, cousin…

C’est de la provocation envers les « frères » qui crèvent de faim dans les pays musulmans…

FDF

.

Les « contrastes de l’islam… Ecoeurant. Les Somaliens sont entièrement musulmans…

.

Arabie : nouveaux travaux d’extension de la grande mosquée de La Mecque

Le chantier d’une nouvelle extension de la grande mosquée de La Mecque, d’un coût de 10,6 milliards de dollars, est en voie de réalisation, rapportent les médias saoudiens. Les travaux sont destinés à permettre au complexe de la première ville sainte de l’islam d’accueillir en même temps quelques deux millions de fidèles, a précisé le quotidien Asharq al-Awsat.
Le chantier où travaillent déjà 10 000 ouvriers 24 heures sur 24 couvre une superficie de 400 000 m2. Il consiste à ériger une extension du côté nord de la mosquée sur plusieurs niveaux, à aménager des escaliers et des tunnels pour faciliter l’accès des fidèles à la mosquée érigée autour de la Kaaba.

La grande mosquée a connu une importante extension au milieu des années 1980 mais le nombre sans cesse croissant de fidèles a nécessité les nouveaux travaux. La Mecque, dans l’ouest de l’Arabie saoudite, qui accueille pendant le hajj, pèlerinage annuel, quelque 2,5 millions de fidèles en moyenne, a en outre été dotée en novembre dernier d’un métro qui n’est utilisé que pendant le moment fort de ce rassemblement spirituel, soit cinq jours par an. Un projet de train à grande vitesse reliant Djeddah à Médine à travers La Mecque, estimé à 7 milliards d’euros, fait actuellement l’objet d’une vive concurrence entre plusieurs constructeurs européens et asiatiques.
Des médias espagnols ont indiqué le 19 juillet que le consortium espagnol, conduit par Renfe, candidat au projet de train à grande vitesse Djeddah-La Mecque-Médine, aurait remporté l’appel d’offres. Mais les autorités saoudiennes ont assuré que rien n’avait été encore décidé pour l’attribution de ce mégacontrat pour lequel la SNCF et Alstom se sont alliés au sein d’un consortium pour déposer une offre, avec le saoudien al-Rajhi.

Source: http://www.lorientlejour.com/