Francaisdefrance's Blog

09/02/2012

Leçon de français…

Avec tous les commentaires pratiquement incompréhensibles que je reçois qui émanent des « bienfaits de l’immigration », j’ai pensé (ça m’arrive…) que rien ne vaut un bon poème pour parfaire leur connaissance de notre langue. En fait, je participe à ma façon à l’intégration de ces pauvres « jeunes » qui ont du mal car ils se sentent rejetés. Merci qui?

FDF

.

Que c’est beau, dommage que l’auteur doive se dissimuler
pour ne pas être traité de raciste ou pire.

Évocation douce-amère
Mais pourquoi le taire
Le couscous nous savons le faire
aussi bien que ta mouquère

Tu l’as voulue l’indépendance,
Tu réclames même la repentance
Alors que fais-tu en France
Baladant ton arrogance?

Avec toute ta famille,
Tes femmes et tes filles,
Que les voiles entortillent
Notre économie tu bousilles

Tes fistons cambriolent,
D’autres plus marioles
sont dans la fumerolle
et roulent en belles bagnoles.

Tu ne connais pas le travail,
Pour toi c’est l’épouvantail,
A sa vue, tu bailles,
Et même tu défailles…

Tu es couvert par la Secu,
Tu as en plus la CMU,
Et tu restes à l’affût
Tu rêves en plus d’être élu…

En plus tu promets l’Islam,
A genoux sur le macadam,
Tu fêtes le ramadan.
Et des fatwa tu brames.

Alors petit maghrébin
Avec sous le bras tes bambins
Et tout ton saint-frusquin

Va retrouver ton président faquin.

La France n’est pas biculturelle
Vous êtes notre érésipèle
Plus même, nos écrouelles

.

QUAND REVIENDRA-T-IL CHARLES MARTEL?
Ronsard ne nous avait il pas prévenus ?

.

France de ton malheur tu es cause en partie,
Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
Qui se moquent de toi quand tu es en danger,
Car la plus grande part des étrangers obtiennent
Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.

Pierre de Ronsard (1524 -1585)
Et ces vers datent bien du XVIème siècle !

Merci à Francinette…

05/02/2012

Grande Bretagne: la photo du jour…

L’arrogance et la provocation islamiste présentes partout… Continuez, les amis; continuez…

FDF

Prière de rue à Londres (Photo Media Press).

.

Vendredi 3 février à Londres, arrogante provocation islamique à proximité du quartier des affaires…

04/01/2012

Guerre d’Algérie: « ILS » avouent, indirectement…

Rappel:

« Oran: en fin de matinée, et alors que la manifestation se déroulait dans le centre-ville, de nombreux Européens, hommes, femmes, enfants de tous âges, furent pris à partie, lynchés et massacrés dans les rues, lieux et édifices publics où ils s’étaient réfugiés.

D’autres, par centaines, furent pris en chasse et enlevés, souvent même à leur domicile ; la majorité de ces derniers demeurent, à ce jour, portés disparus. Leur assassinat ne fait aucun doute, comme l’établissent tant les témoignages recueillis que les différentes archives consultées par les historiens. »

Encore une preuve, s’il en fallait, des « sentiments » des Algériens envers la France… On le savait depuis longtemps, mais, de temps en temps, l’un d’eux se lâche.

Il serait bon de se souvenir, pour eux, de quel état de modernité nous leur avons laissé leur pays à la fin de la guerre et ce que l’on peut constater sur le terrain un demi siècle après. Alors cette arrogance aujourd’hui, ils feraient mieux de la ravaler…

Personne de sensé n’a envie de les voir défiler le 14 juillet prochain sur la plus belle avenue du monde. On ne sait pas dans quel état on va la retrouver après leur passage. Et notre honneur de patriotes serait largement remis en question.

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog

cheb commented on Scandale! L’armée algérienne invitée au défilé du 14 juillet 2012 !

l’armee algerienne defilera le 14 juillet ke tu le veuill ou non, vou l »avez pa fai vou pendan la guerre d’algerie kan il y’ avaient les francais en algerie pendant le colonialisme, alor on vous rend la monnaie de la piece, oeil pour oeil, dent pour dent,

 

More information about cheb

IP: 82.240.126.183, pai34-4-82-240-126-183.fbx.proxad.net
Email: sahr.achraf@laposte.net
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/82.240.126.183

15/12/2011

Palais de justice de Bruxelles: on a enlevé les décorations de Noël pour ne pas « heurter » les muzz !

Mais on va aller jusqu’où, là? On va les laisser nous em…… jusqu’à quand? Et qu’est-ce que c’est que tous ces Occidentaux qui se plient à leurs exigences?

Je crois que nous allons bientôt aller décorer les mosquées… Ben quoi, c’est Noël, non? Moments d’amour, de partage, de tolérance.

Des sapins bien verts, aux couleurs de l’islam. Des guirlandes vertes. Des boules vertes, aussi; enfin, couleur « kaki », plutôt…

Un bon conseil, amis musulmans: arrêtez de nous faire ch… !!! Votre arrogance a dépassé les  limites de notre tolérance.

FDF

De nouvelles décorations de Noël…

.


Ce qui s’est passé hier après midi, au palais de justice de Bruxelles, est tout simplement inimaginable. Doublement incroyable même. Mais qu’est-ce qui est le plus choquant ? Que cette année, les employés qui se trouvent à l’accueil derrière leur bureau ont été priés d’enlever les décorations de Noël qui s’y trouvaient ? Ou que ces mêmes employés ont été appelés d’urgence dans le bureau de leur direction suite à notre présence ? Suite à nos questions, disons plutôt.

Le sujet qui fâchait hier, au palais de justice, était donc Noël. Noël et ses guirlandes, Noël et ses boules, Noël et ses lumières… Comme chaque année, les deux bureaux situés dans l’entrée du palais avaient été soigneusement décorés. « C’était très beau et je tiens à le préciser, il n’y avait pas de crèche ou de croix de Jésus. Rien que des décorations de Noël », nous explique-t-on.

Mais pour la nouvelle responsable des huissiers qui est en fonction depuis un an, c’était déjà trop. « On nous a demandé de tout enlever pour ne pas choquer une partie de la population qui entre dans le palais. On devait rester neutre pour les musulmans. » Il reste juste un minuscule sapin…

Bien évidemment, nous avons voulu en savoir plus. Nous nous sommes rendus au palais. Nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Panique est le seul mot à utiliser. « On ne peut pas vous parler de ça. Nous risquons notre place. »

Gentiment, on nous a fait comprendre que nous devions nous rendre chez la greffière en chef. La visite fut courte. Entre deux portes, la responsable nous signifie qu’elle n’a rien à nous dire et qu’elle n’a pas à justifier cette réaction. Retour à la case départ, l’accueil. Sitôt en bas, le téléphone des employés sonne : la sanction est tombée. Leur chef voulait les voir illico presto. La sanction redoutée était devenue réalité !

« En tant qu’avocat, je suis profondément choqué lorsque j’ai appris le motif de l’enlèvement des décorations de Noël »; nous dit Bernard Tieleman, qui les avait vues la veille. « Mais où va-t-on, si on tolère ça ? C’est tout simplement un scandale. On ne peut pas ne pas réagir. Il y a des limites. Va-t-on enlever le sapin de la Grand-Place ? »

Au parquet, dans le bâtiment situé en face du palais, c’est aussi la stupeur. « Quoi, pas de sapin ? M’enfin, ici c’est moi qui l’ai décoré », nous explique l’employé à l’accueil, Atif, qui précise lui-même qu’il est marocain…

Source: http://www.dhnet.be/

Merci à JC JC…

14/11/2011

Hommage au couscous.

Petit poème à la mode de « A.K. »…
FDF

.

Seul résultat positif, pour nous, de cent quatre-vingts années de « dialogue des civilisations », ici et là-bas:  Le couscous!

Evocation douce-amère

Mais pourquoi le taire

Le couscous nous savons le faire

aussi bien que ta mouquère

Tu l’as voulue l’indépendance,

Tu réclames même la repentance

Alors que fais-tu en France

Baladant ton arrogance?

Avec toute ta famille,

Tes femmes et tes filles,

Que les voiles entortillent

Notre économie tu bousilles

Tes fistons cambriolent,

D’autres plus marioles

sont dans la fumerolle

et roulent en belles bagnoles.

Tu ne connais pas le travail,

Pour toi c’est l’épouvantail,

A sa vue, tu bailles,

Et même tu défailles…

Tu es couvert par la Secu,

Tu as en plus la CMU,

Et tu restes à l’affut

Tu rêves en plus d’être élu…

En plus tu promeus l’Islam,

A genoux sur le macadam,

Tu fêtes le ramdam.

Et des fatwa tu brames.

Alors petit maghrébin

Avec sous le bras tes bambins

Et  tout ton saint-frusquin

Va retrouver ton président faquin.

La France n’est pas biculturelle

Vous êtes notre érésipèle

Plus même, nos écrouelles

IL REVIENDRA CHARLES MARTEL

02/11/2011

Aïd: retour aux « baignoires » à Narbonne ?

Les « bonnes vieilles traditions » vont revoir le jour, à Narbonne. Plus d’abattoir pour l’aïd, cela signifie « égorgement des animaux à la maison ». Que doit on en penser ???

FDF

.

Les abattoirs de Narbonne n’ouvriront pas pour l’Aid el-kebir le dimanche 6 novembre

Lu sur le site de l’AGRIF :

Les abattoirs de Narbonne sont sollicités, pour ne pas dire harcelés, par de nombreuses associations musulmanes qui exigent l’ouverture de l’établissement le dimanche 6 novembre à l’occasion de l’Aïd el Kébir.

La réponse de la directrice est ferme et sans détours ; « Pas question d’ouvrir un dimanche, mes employés ont le droit de se reposer et d’aller à la messe… et ce serait pareil, si la date était tombée un samedi ».

On aimerait entendre plus souvent un langage clair comme celui-là !

Evidemment, cette fermeté soulève un tollé dans les associations islamiques. La représentante de l’une d’elles, Isla Nouri, ordonne au Préfet, avec une rare arrogance, de réquisitionner les abattoirs, « ce devrait être une décision publique ! » Ben voyons ! L’Etat au soutien des exigences coraniques, cela s’appelle la Charia !

Heureusement, pour l’instant le représentant de l’Etat déclare qu’il n’est pas possible d’imposer l’ouverture.

 

La courageuse directrice, elle, est menacée de poursuites pour discrimination !

Face à cela, l’AGRIF appelle tous ses adhérents et amis à lui faire parvenir des messages de soutien pour la responsable des abattoirs narbonnais, que notre association lui transmettra globalement pour ne pas encombrer les moyens de communication de l’établissement.

On peut envoyer les message ici : agrif@wanadoo.fr

13/08/2011

L’arrogance et les exigences de la racaille…

Lu sur un blog qui comme beaucoup, reflète le ras le bol des Français face à des cas d’injustice notoire. Le laxisme renforce la délinquance et l’arrogance de ces racailles. Et ils se font de la pub, en outre…

FDF

.

Dans quel monde vivons-nous?

http://franche-comte.france3.fr/info/interview-exclusive-…

Nous traversons une crise financière des plus grave,nous ne savons pas encore à quelle sauce nous serons mangés à la rentrée..et FR3 a pris le temps d’envoyer une équipe de reporters pour aller filmer « la conférence de presse » d’une petite mer…qui a insulté la police et la justice de notre pays,qui a voulu jouer au caïd et qui maintenant va à se mettre à chialer comme une fiotte…

Ce lascar s’est pris un an de prison pour agressions,il est reconnu comme dealer et il est devenu un ange sui veut faire de la « musique ». Il exige même un centre de détention à sa pogne…

Je rêve…ce type est destiné à se retrouver dans une maison d’arrêt compte tenu de la durée de sa détention pas dans un centre de détention…et ce n’est pas lui de décider dans quel type de prison il doit être détenu.Il semble oublier que ce n’est pas le tribunal qui a été condamné mais lui.Une erreur judicaire sans doute,une énième victime de la société…

J’en ai  marre…

Une petite satisfaction malgré tout,FR3 s’est bien fait alignée par ses auditeurs, téléspectateurs et lecteur de son site…

Source: http://larmeemexicaine.20minutes-blogs.fr/

09/08/2011

L’épidémie…

On se croyait immunisé contre ce fléau. Au XXI ème siècle, la médecine avait fait de grands pas. Mais n’avait rien prévu pour endiguer cette pandémie d’un nouveau genre. Et les gouvernements de certains pays non plus; en fait, ils avaient baissé les bras. Mais le peuple eut un sursaut patriotique. Au début, il subit la répression. Puis la résistance s’installa; insuffisant. Alors, la guerre civile s’ensuivit et l’on compta de nombreuses victimes de chaque côté. Mais personne ne pu chiffrer les dégâts… A ce jour non plus; car nous sommes toujours au coeur du conflit. Et Dieu seul sait quand il s’arrêtera…

FDF

.

Voir: http://youtu.be/7KbP0sXDhhA


05/07/2011

La reine Sinclair et la princesse Charlène…

Reçu par mail…

FDF

.


« Au train où la cavalcade se déroule nous allons apprendre à la prochaine étape que la négresse* est membre clandestine du Front National et que Marine Le Pen a banqué pour saper la présidentiabilité de l’homme du B’Naï Brith….

Tout ce qui arrive maintenant était obligatoire.

Qui a imaginé une seule seconde que l’arnaqueur primaire de la MNEF – évidemment blanchi – hériterait d’un sort différent de celui de tout pourri républicain confronté à la “Justice” ?

DSK n’est qu’un Harlem Désir puissance 10. Marié à une milliardaire. Mariés tous les deux à la mafia mondialiste.

Tout le monde va désormais se taire parce que la Loi Gayssot – Fabius est faite justement contre les Français mal disants.

Quand je vois ces deux Thénardier cousus d’or défier les lois humaines élémentaires et réussir à abuser le monde, je regarde avec une émotion démesurée la nouvelle Princesse de Monaco qui incarne en tout et de pied en cap le contraire de l’ordure rutilante.

D’un côté un couple qu’un peuple aimant applaudit.

De l’autre un couple que les femmes de ménage de New York conspuent à sa sortie arrogante du tribunal. 

Amitié.

Vitus

* Le terme de “nègre” qui est remplacé généralement par celui de “black” dans la bouche de ceux  que l’antiracisme a fini de rendre idiots a été réhabilité par deux nègres lettrés nommés Aimé Césaire et Léopold C. Senghor. Ils se sont honorés à juste titre d’avoir rendu à la négritude ses lettres, ses neuf lettres, de noblesse. Tant pis pour tous les “blancs” honteux de l’être.

Ceux des “blancs” qui usent du terme “black” pour qualifier les humains de race noire n’osent pourtant pas pousser le vice jusqu’à se qualifier de “white” quand ils ont à définir leur propre race.

Ils ne craignent d’ailleurs pas de proclamer que les races n’existent pas en affirmant que tout le monde est de la race humaine et que les larmes de tous sont effectivement salées.

Il leur arrive de céder à la facilité en distinguant pourtant des humains clairs et des humains foncés. »

 


24/09/2010

Un chimpanzé traite Hortefeux de clown…

Pauvre tache… Cette sous-merde qui a déjà défrayé la chronique avec sont clip appelant au meurtre de policiers récidive en s’en prenant directement au ministre de l’Intérieur, cette fois.Il le provoque ouvertement et nous provoque par la même occasion. Nous n’avons pas besoin de ce genre de cons chez nous. Il y en a assez d’autres.

Monsieur Hortefeux: vous avez les moyens de faire taire cette crapule et de le mettre hors circuit de notre Société où visiblement il n’a pas sa place. Merci d’agir; pour le bien de tous. Vous n’allez tout de même pas attendre qu’un « patriote » s’en charge, non?

FDF

.

Abdul X: «Hortefeux, c’est un comédien, un clown».

24.09.10

Capture d'écran du clip «Tirez sur les keufs» d'Abdul X.

Capture d’écran du clip «Tirez sur les keufs» d’Abdul X. DR/YOUTUBE.COM

Le rappeur est poursuivi par le ministre de l’Intérieur pour son clip «Tirez sur les keufs». 20minutes.fr l’a rencontré chez lui, à Sèvres…

« Abdul X a encore des choses à dire. Le rappeur qui a déclenché la colère des syndicats de police avec son clip «Tirez sur les keufs» s’est excusé en août. Mais, à quelques jours de son passage au tribunal pour la plainte déposée par Brice Hortefeux en personne, le gaillard de 21 ans tient à mettre les choses au point.

Rendez-vous à Sèvres, sa ville, celle où il a grandi entre une mère algérienne avec laquelle il vit toujours, et un père antillais retourné vivre en Martinique. «Devant chez ED», précise Abdul X -Pascal de son autre prénom- au téléphone. Casquette sur la tête, veste zippée sur un débardeur noir, Abdul X descend l’avenue et se signale d’un signe de la main. Le bonhomme, amateur de basket et de boxe, a la silhouette massive et l’air déterminé.

«Un complot de racistes»

«Je me suis excusé pour ma mère, pas pour Hortefeux, précise-t-il d’emblée. Hortefeux, je l’emmerde.» Direction le petit bar du coin, dans le centre de cette ville de la banlieue ouest. Sur le chemin, les commerçants saluent Abdul. «Les gens me soutiennent», explique le jeune homme. Installé en terrasse devant son café, Abdul X reprend le fil de son affaire.

«Moi, je n’ai jamais voulu faire le buzz», assure-t-il. Sa vidéo, postée sur Youtube, n’a dû sa notoriété qu’au fait que le site fdesouche connoté d’extrême droite (bien que son auteur le nie), l’a mise en avant. «Un complot de racistes: d’abord fdesouche, ensuite Brice Hortefeux», dénonce Abdul X. Car selon lui, «le buzz a pris pour des raisons politiques», en plein tour de vis sécuritaire.

«J’assume tout ça la tête haute»

«Hortefeux fait le coup de feu!» Un vieux monsieur vient interrompre Abdul X pour lui serrer la main. Le rappeur reprend. Oui, il s’est excusé, mais sous la pression de sa mère, «très choquée par cette histoire». Pas sincère le mea culpa? «Tirer sur les flics, tout le monde sait que c’est pas ça… C’est du rap.» Abdul élude. «J’assume tout ça la tête haute», affirme-t-il. Et puis, il le répète: «Derrière tout ça, il y a un artiste» dont «toutes les chansons n’insultent pas la police».

Son message, pourtant, est clair: «Arrêtez les bavures, arrêtez les mensonges des politiciens». Sa chanson polémique, il raconte l’avoir écrite «vers 17 ou 18 ans, en sortie de garde à vue». Les «contrôles abusifs», le «délit de faciès», il connaît. Les procès aussi: «La prison, ça ne me fait pas peur». Mais pas question de «se laisser caricaturer» par Brice Hortefeux. «C’est un comédien avec un grand C, un clown, même», lance Abdul à l’attention du ministre, qu’il n’a jamais rencontré.

«Un bon coup de pub»

«Un vrai manque de pédagogie», estime Abdul. En attendant de croiser la route de Brice Hortefeux -peut-être le 12 octobre, au tribunal- le rappeur ne perd pas le nord. «J’ai déjà répondu à Brice Hortefeux dans une vidéo, j’écris une chanson sur les politiques», égrène-t-il. Il a aussi signé un duo intitulé «Tu sais qui on est» avec Cortex, un rappeur aux prises judiciaires avec Marine le Pen et Eric Zemmour.

«Mon myspace a été supprimé, mais j’en prépare un autre pour bientôt», poursuit Abdul. Le buzz, il le répète, il ne l’a pas cherché. «Mais ça me fait un bon coup de pub», reconnaît le rappeur. Un coup de pub qui lui a valu quelques parodies pour moquer ses excuses. «Un coup des fachos», assène Abdul, sans se départir de son assurance: «Les gens savent que j’habite à Sèvres. S’ils ont un problème, qu’ils viennent me voir». »

.

T’inquiète pas, mon pote, il est fort probable qu’un de ces proches matins, on vienne sonner vers 6h00 à ta porte et que tu repartes en slip accompagné par ceux même que tu as menacés de mort. J’entends par là, les policiers. Et je souhaite que tu aies un « traitement de choix » durant ta détention et que l’on t’enseigne le respect de ceux qui nous protègent des indésirables de ton genre… Et le « racisme » que tu évoques, tu peux te le carrer dans l’oignon.

FDF

Source: http://tinyurl.com/35kmban

23/09/2010

Mépris d’un prince saoudien à Cannes: l’impensable arrive…

Et oui. Ils jouent les princes, chez nous. Normal, ils en sont. Ce qui l’est moins, c’est que leur attitude arrogante et méprisante provoque parfois des drames… Mais ça, ils s’en foutent. A vomir. Témoignage…

Le fric, ça ne donne pas tous les droits. Surtout quand on n’est pas chez soi.

FDF

Un chauffard saoudien impuni : « Je suis victime d’un prince »

Il y a plus d’un an, la voiture que conduisait Marie a été percutée par une Porsche lancée à toute allure sur un boulevard cannois. Son conducteur, un prince saoudien, a échappé à toute poursuite au nom d’une immunité diplomatique. Serge Haouzi

Lorsqu’elle raconte cette soirée du 7 août 2009, Marie est émue. C’est l’injustice de sa vie. Ce soir-là, vers 20 h, Marie est au volant de sa Fiat Stylo, et parcourt le boulevard Gazagnaire à Cannes avec sa compagne. Devant elle, la voiture de sa belle-mère. Derrière, celle d’une tante avec ses enfants. Les phares d’une Porsche jaune lancée comme une fusée vont soudain les éblouir. « À la sortie d’un virage, on a vu la Porsche décoller tellement elle allait vite. Elle a d’abord frôlé la voiture de ma belle-mère. J’ai eu le réflexe de serrer le volant, mais j’ai tout de suite compris que le bolide allait nous taper », se souvient Marie.

Immunité diplomatique
Sous la violence du choc, la Fiat est projetée sur le bas-côté à 90°. La Porsche perd une roue avant et achève sa course folle après avoir percuté le véhicule qui suit. Dans la Fiat, les airbags se sont déclenchés. Marie, tétanisée, se sent saine et sauve. « J’ai réussi à sortir, à m’assurer que derrière, les enfants allaient bien. Et puis j’ai vu les deux occupants de la Porsche, complètement hagards, assis à côté de l’épave. »
Des hommes surgissent d’un 4×4 et forment une sorte de cordon sécuritaire en criant : « No problem, no problem. » Selon elle, impossible d’approcher. Un témoin lance : « Appelez vite la police, leur véhicule n’a pas de plaque ! » La Porsche porte uniquement le numéro 1, elle est immatriculée en Arabie Saoudite. Conduite à l’hôpital, Marie a tout juste le temps d’y apercevoir le chauffard, avant qu’il ne quitte précipitamment l’établissement. Sans aucune audition devant la police. « Immunité diplomatique » d’un prince saoudien, apprend-elle. L’accident aura des conséquences. Le lendemain, des douleurs dorsales la reprennent. Récemment opérée d’une hernie discale, Marie devra repasser sur le billard. « J’ai passé un mois et demi à l’hôpital, je ne pouvais plus conduire et quasiment plus marcher. Et j’ai pris 15 kg, mais personne n’était là pour m’aider. »

Aucune indemnisation
Via son conseiller juridique, Marie réclame au chauffard une provision de 10 000 euros pour frais de santé. Refusé. L’avocat cannois du prince, Me Philippe Maria, répond : « Je peux juste vous dire qu’il y a eu des discussions confidentielles entre avocats, mais les montants évoqués étaient démesurés, les négociations n’ont donc pas abouti », souligne l’avocat cannois. « J’ai dû tout avancer, puis c’est mon assurance qui a payé, car lui n’était même pas assuré », reprend Marie. Elle a finalement déposé plainte, en mai dernier. Le parquet de Grasse a décidé de suivre le dossier, notamment pour vérifier l’immunité diplomatique du mis en cause. Le ministère des Affaires étrangères précise que ce statut est censé protéger les diplomates à l’étranger, par exemple contre une arrestation arbitraire. Mais que « ce n’est pas un passe-droit pour faire ce qu’on veut. Il confère, au contraire, davantage de responsabilités, car il est la preuve que l’on représente son pays. »

Source: http://tinyurl.com/32nkuyf