Francaisdefrance's Blog

19/08/2011

Ca sent le roussi au Yemen pour les islamistes…

Un pays pauvre, mais où le marché des armes fonctionne bien… Photo AFP

La bonne nouvelle est que ce phénomène n’apparait pas qu’au Yemen… Prend on enfin conscience que les islamistes sont un fléau pour l’humanité?

FDF


Yémen: Une milice tribale capture 10 insurgés islamistes

Des membres d’une milice tribale yéménite alliés à l’armée du président Ali Abdallah Saleh ont arrêté 10 combattants suspectés d’être des rebelles islamistes.

Les hommes ont été interpellés à un poste de contrôle mardi soir près de Shoqra, dans le sud du pays, en possession de mitrailleuses et de grenades alors qu’ils se dirigeaient vers la cité portuaire d’Aden par la principale route côtière. Ils ont été remis à l’armée, qui les a transférés à Aden via la route maritime, plus sûre, disent des sources locales et tribales.

Les rebelles islamistes, dont certains sont probablement affiliés à Al-Qaida, ont pris le contrôle ces derniers mois de zones côtières et de villes telles que Jaar et Zinjibar.  Ils profitent de l’absence des troupes gouvernementales, mobilisées pour défendre un pouvoir ébranlé par des manifestations pro-démocratie, depuis janvier.

Source: http://www.20minutes.fr/

12/04/2011

Provocation: une femme voilée interpellée à Saint-Denis, une autre verbalisée aux Mureaux.

Ils vont bien finir par comprendre… Que nos autorités ne lâchent pas prise ! Le respect de la loi est une des bouées de sauvetage de notre République. Pas de quartier ! Pas de complaisance! Pas de cadeaux! Nous sommes chez nous et nous, nous respectons nos lois.

« Ils » ne sont pas chez eux et méprisent notre patrie. Redonnons ses couleurs à notre drapeau! La peur doit changer de camp…

FDF

.

Click here to find out more!
Voile intégral: une femme interpellée à Saint-Denis, une autre verbalisée aux MureauxUne femme intégralement voilée a été interpellée mardi matin à Saint-Denis et amenée au commissariat, où un rappel à la loi entrée en vigueur lundi lui a été notifié, a indiqué la préfecture de Seine-Saint-Denis. 

Une femme intégralement voilée a été interpellée mardi matin à Saint-Denis et amenée au commissariat, où un rappel à la loi entrée en vigueur lundi lui a été notifié, a indiqué la préfecture de Seine-Saint-Denis.

La femme, interpellée dans la rue dans le quartier de la Basilique à Saint-Denis, a été amenée au poste après avoir refusé de se dévoiler sur la voie publique.

Elle a retiré son niqab au commissariat et a déclaré qu’elle n’était pas contrainte de porter le voile, a expliqué une source policière à Saint-Denis, soulignant qu’une telle contrainte représente désormais un délit.

Un rappel à la loi lui a été notifié par écrit et les policiers lui ont expliqué le nouveau texte en vigueur avant de la laisser quitter le commissariat, a poursuivi cette source.

Lundi après-midi, une femme a été verbalisée aux Mureaux (Yvelines) pour avoir enfreint la loi sur le voile, entrée en vigueur le même jour.

La jeune femme, née en 1983, dont la tenue vestimentaire n’a pas pu être précisée par la source policière, a été contrôlée « sans incident » dans un centre commercial vers 17H30.

Les fonctionnaires ont infligé une amende de 150 euros à la jeune femme, a ajouté la même source.

Depuis lundi, le port du niqab ou de la burqa n’est plus autorisé dans la rue, les jardins publics, les gares, les commerces ou les mairies, en vertu de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage.

En France, il y aurait environ 2.000 femmes intégralement voilées, selon diverses estimations.

Cette loi controversée est l’objet de vives critiques d’une partie de la communauté musulmane, de certaines personnalités politiques, ainsi que du Syndicat des commissaires de police, dont le secrétaire général adjoint, Manuel Roux, a estimé lundi qu’elle serait « infiniment difficile à appliquer » et « infiniment peu appliquée ».

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a pour sa part prévenu que la loi « sera respectée », même si son application est difficile. « La police et la gendarmerie sont là pour appliquer la loi et elles appliqueront la loi », a-t-il déclaré lundi en marge d’un déplacement à Luxembourg.

Source: http://www.lepoint.fr/

15/01/2011

Un quartier de Tarbes pour le moins « agité ».

Quartiers, délinquance, voitures brûlées, caillassées, « jeunes »… Chutttttttttttttttttttt. On ne doit pas donner les chiffres… Et bien si; on va les donner et inviter les victimes à témoigner. Il faut que la population sache, au moins, ce qu’on lui cache… Et la peur des « représailles », on va laisser ça de coté. De toutes façons, elle va changer de camp, la peur… On va les mettre à genoux, les sous-merdes. Ce n’est pas une poignée de cloportes « issus de l’immigration » qui vont continuer de faire LEUR loi sur NOTRE territoire. Il est temps de réagir. Et si il faut en aligner deux/trois « pour l’exemple », ce ne sera pas un problème. Ce ne sont pas les « bonnes volontés » qui manquent…

FDF

.

Tarbes. Trois voitures incendiées

Trois voitures ont été incendiées dans le parking de cette résidence, sans doute en guise de représailles…/Photo DDM, Joël Boyé
Trois voitures ont été incendiées dans le parking de cette résidence, sans doute en guise de représailles…/Photo DDM, Joël Boyé

Depuis quelques jours, le quartier Laubadère est pour le moins agité. Ce week-end, une ambulance des pompiers a été « caillassée », sans mal pour les hommes du feu, fort heureusement. Et puis, la nuit dernière, s3 voitures ont été incendiées, dans le parking des nouvelles résidences, rue de la Gascogne. L’origine criminelle ne fait aucun doute car, si deux des voitures étaient garées côte à côte, la troisième était garée à une dizaine de mètres. La « propagation naturelle » est donc exclue.

En outre, les deux affaires semblent liées, comme le subodore le préfet des Hautes-Pyrénées, René Bidal. « Le caillassage d’un VSAB de pompiers est, fort heureusement un acte exceptionnel dans une ville comme Tarbes, et bien que ses conséquences soient faibles, aucun pompier n’a été blessé, il a tout de même une portée symbolique très importante, et cet acte isolé et rare ne doit pas rester impuni. Aussi, j’ai demandé aux services de police de tout mettre en œuvre pour confondre les auteurs et deux jeunes mineurs ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête. »

Toujours selon le préfet Bidal, les incendies de cette nuit sont en quelque sorte des « représailles » après ces arrestations. « Certaines personnes doivent être contrariées par l’activité policière. Il est dommage que dans ce quartier, où l’effort de l’État et des collectivités locales est très important, financièrement et en moyens humains, soit l’objet de telles exactions qui jettent l’opprobre sur l’ensemble de la population, alors qu’elles ne sont le fait que de quelques-uns. À ce sujet, je souhaite insister sur le devoir de témoignage. Il est excessivement difficile d’en recueillir. C’est pourtant un devoir citoyen, encore plus important dans une zone où des jeunes se livrent à de telles dégradations, dont les victimes sont également des habitants du quartier. »

Source: http://www.ladepeche.fr/

03/01/2011

Saint Sylvestre: 500 interpellations et 117 véhicules incendiés …

Allez; cette année, on multiplie par combien, pour avoir les chiffres exacts? Un nombre à deux chiffres, au moins… Ben oui: 2011 est l’année des augmentations; et pas des salaires… Ca commence fort. Dans chaque « cité » et dans chaque banlieue, des exactions de barbarie gratuites ont eu lieu. Et on compte combien de cités et de banlieues en France?

FDF

.

 

Brice Hortefeux avait pourtant annoncé qu’aucun bilan des véhicules incendiés ne serait communiqué.

http://www.lepost.fr/article/2011/01/01/2356472_500-interpellations-la-nuit-de-la-saint-sylvestre-et-le-nombre-de-voiture-brulees.html

18/12/2010

Espagne: 7 à 12 ans de prison pour 9 recruteurs d’Al Qaeda.

Et pan! L’Espagne participe au grand nettoyage de l’Europe…

FDF

.

Les kamikazes étaient envoyés en Irak pour commettre des attentats terroristes

Le Cabinet du Procureur de l’Audience National espagnole a requis hier 7 à 12 ans de prison à l’encontre de 9 présumés islamistes arrêtés en janvier 2006 à Vilanova i la Geltrú, au Sud de Barcelone. Le groupe est accusé d’endoctriner et d’envoyer des mudjahidins en Irak pour y commettre des attentats terroristes. Les délits attribués, révélés par le Ministère Public espagnol, sont une « intégration dans une organisation terroriste » ainsi qu’une « intention de suicide à finalité terroriste » et concernent des recruteurs établis en territoire espagnol. Ceux-ci, qui opéraient depuis deux cellules créées en Catalogne et à Madrid pour organiser le voyage de personnes en Irak, avant qu’elles n’y accomplissent des activités terroristes violentes dirigées par Al Qaeda sur des objectifs civils et militaire, faisaient partie de l’organigramme du Groupe Islamique Combattant Marocain. Le système créé pour sélectionner et convaincre les futurs kamikazes repérait des hommes au profil adéquat dans les rangs d’un autre groupe, « Ansar À l’Islam/Al Sunna », dirigé par un lieutenant du chef d’Al Qaeda, Osama Bin Laden. Le noyau catalan de cette organisation était dirigé par Abdeladim Akoudad, lui-même lié au groupe hollandais « Hofstad », auquel est attribué l’assassinat du cinéaste Theo Van Gogh en 2004.

Arrestation anti-islamiste à Barcelone, 3 février 2009  

Arrestation anti-islamiste à Barcelone, 3 février 2009

Source: http://www.la-clau.net/info/

09/11/2010

France: interpellation de « présumés » djihadistes…

Ils voulaient s’en prendre à notre Boubakeur national… Faut pas toucher à Boubakeur: il est trop marrant. Pour une fois que l’on a un  islamiste qui nous fait rire…

FDF

.

Cinq personnes interpellées dans le cadre du démantèlement des filières jihadistes

Source AFP

Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à l’aéroport de Roissy et à Paris, soupçonnées d’appartenir aux filières jihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane, a-t-on appris de sources concordantes. Parmi ces cinq, certains sont suspectés d’avoir voulu s’en prendre au recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, selon une source proche de l’enquête, confirmant une information de RTL.

Ces arrestations sont intéressantes « dans le cadre de la menace globale (contre la France) récemment évoquée », a déclaré à l’AFP une seconde source proche du dossier. Elle a ajouté que ces personnes étaient soupçonnées de faire partie des réseaux de candidats au jihad formés dans les zones tribales de l’ouest du Pakistan, à la frontière afghane, où combattent des talibans alliés à Al-Qaeda.

Arrétés à leur descente d’avion

Les deux premiers individus ont été arrêtés à Roissy-Charles-de-Gaulle à leur descente d’un avion en provenance d’Égypte et de retour de la zone frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan, tandis que les trois autres ont été interpellés à Paris, dans le cadre d’une commission rogatoire d’un juge antiterroriste, a ajouté la source proche de l’enquête. D’après cette source, certains suspects avaient menacé le recteur Boubakeur, lequel fait l’objet depuis cet été d’une protection rapprochée. Il n’était pas joignable mardi pour commenter cette information.

Depuis la fin de l’été, le gouvernement répète qu’il existe une « menace terroriste réelle » visant la France. Samedi, un Français d’une trentaine d’années, soupçonné de s’être rendu dans cette région, avait été mis en examen et incarcéré. Depuis la fin de l’été, le gouvernement répète qu’il existe une « menace terroriste réelle » visant la France. Des jihadistes qui entreprennent de rentrer des zones tribales pakistano-afghanes sont la « principale inquiétude » des autorités d’États européens, selon une source proche des services français. Elles craignent que ces combattants aguerris ne soient en mesure de se fédérer et d’organiser des groupes, pour l’heure informels et atomisés.


Source: http://tinyurl.com/29w4yen


08/11/2010

Un « Français » mis en examen et incarcéré. Il est soupçonné de terrorisme…

Des « Français » comme ça ne représentent pas la France. On ne devrait pas les nommer des « Français ». C’est une honte pour les Français de souche! Appelons un chat un chat. Et je reste correct, au niveau du nom de l’animal…

FDF

.

Un « Français » de 27 ans, soupçonné de s’être rendu dans la zone pakistano-afghane où sont formés des candidats au djihad, a été mis en examen et incarcéré samedi, a-t-on appris de source judiciaire. L’homme, d’origine algérienne, a été mis en examen par un juge d’instruction antiterroriste pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », a-t-on précisé.

L’homme incarcéré est suspecté de s’être rendu dans la zone pakistano-afghane en 2009, d’où il serait rentré en France au début de 2010, avait-on dit mardi de source proche du dossier. Il est également soupçonné d’avoir été sur le point de repartir, mais cette fois en direction d’un pays moyen-oriental de langue arabe. « Nous sommes dans le travail sur les filières de recrutement pour le jihad et surveillons ceux qui reviennent de ces zones de combat », avait commenté un haut fonctionnaire de police, extérieur à la DCRI.

Le frère de la personne incarcérée, qui avait été interpellé mardi en sa compagnie en Seine-Saint-Denis, a été relâché sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui, a-t-on précisé. Il l’avait simplement aidé en lui prêtant de l’argent. Les deux hommes, « Français » d’origine algérienne, âgés d’une trentaine d’années, avaient été interpellés chez leurs parents, où ils vivaient, et la perquisition menée au moment de leur arrestation n’avait donné aucun résultat.

Source: http://tinyurl.com/3yqos3w

19/10/2010

Manifestations: 4 policiers blessés à Lorient !!!

Décodage: remplacez le mot « jeunes » par « racailles-sous-merdes cagoulées issues de l’immigration »

FDF

.

Les incidents se poursuivent à Lyon, à Nanterre, à Paris… 1.158 personnes ont été interpellées en une semaine.

Lundi, de nombreux incidents ont éclaté en marge des mobilisations lycéennes.

Mardi, le nombre d’incidents semble monter d’un cran. Le ministère de l’Intérieur a dénombré près de 163 interpellations à la mi-journée.

Au total, sur une semaine, près de 1.158 personnes ont été interpellées, toujours selon le ministère.

Plusieurs grandes villes de France ont été concernées par les mobilisations lycéennes mardi, notamment Nanterre, Evry, Saint-Denis, Lille, Mulhouse, Clermont-Ferrand…

A Paris, dans le 15 éme arrondissement, une jeune fille a été blessée après l’explosion d’un scooter suite à un feu de poubelle près d’une école élémentaire et d’un lycée technique. La victime a dû être hospitalisée. « C’est un lycéen qui a mis le feu à des poubelles. La police a des indices, il devrait être arrêté dans la journée », rapporte le maire UMP.

Selon 20 Minutes, sont hospitalisation s’est bien passée. La jeune fille va bien.

Les forces de l’ordre ont procédé à 110 interpellations, dont 81 gardes à vue mardi, à Paris et dans la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).

A Corbeil-Essonnes
en Essonne, des incidents ont eu lieu en marge des manifestations lycéennes. Une soixantaine de jeunes de la cité des Tartêrets ont rejoint 250 lycéens qui manifestaient. La voiture du commissariat a été retrounée et des objets ont été volés.

Un policier aurait été blessé en marge de la mobilisation.

A Évry en Essonne, deux policiers auraient été blessés lors d’affrontements avec des manifestaants.

A Savigny-sur-Orge
toujours en Essonne, des lycéens auraient, eux-mêmes, dégradé du mobilier urbain, provoquant une intervention des forces de l’ordre.


A Nanterre
dans les Hauts-de-Seine, le lycée Joliot-Curie est toujours bloqué par plus de 200 lycéens.

De nouveaux affrontements ont eu lieux entre CRS et des jeunes extérieurs au lycée, indique Le Point.fr.

Regardez ces images de ITélé :

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes et de Flash-Ball pour dissiper les jeunes qui leurs lançaient des pierres et autres projectiles, rapporte L’Express.

Les lycéens de Nanterre indique qu’il vont rejoindre le cortège place d’Italie, précise I Télé.

« J’ai pourtant essayé de calmer le jeu lundi, une réunion a été organisée à la mairie avec les élus, des parents d’élèves, des lycéens, des professeurs. J’ai donc décidé de fermer le lycée mardi matin, pour éviter que les actions de provocations policières soient portées », explique le proviseur du lycée Joliot-Curie sur I Télé.

« Ce sont des casseurs, extérieurs au lycée qui viennent semer le trouble. Ils ne sont pas là dans le cadre d’une manifestation lycéenne contre la réforme des retraites », déplore le proviseur du lycée.

Une nouvelle voiture aurait été brûlée, des vitres brisés, précise encore ITélé.

Le tribunal de Nanterre a été endommagé par une quarantaine de jeunes.

Voici une vidéo qui revient sur les affrontements de mardi matin à Nanterre.

(Source : I Télé – Montage Fred-Lille)

A Lyon, dans le Rhône les affrontements entre les forces de l’ordre et les jeunes se poursuivent également. Un policier a été blessé à la jambe. Un photographe a été blessé par un jet de bouteille au visage.

Regardez ces images de TF1 :

Une trentaine de voitures ont été renversées, dont cinq brûlées.

On constate plusieurs pares-brises brisés, des feux de poubelles, des abribus détruits, des vitrines de magasins brisées… Deux magasins – une bijouetrie et une boutique de vêtements – ont été pillés.

Déjà 13 personnes ont été interpellées, mardi matin, suite aux incidents en marge des manifestations.

Sur le réseau de micro-blogging Twitter, un photographe, en direct de Lyon, parle d’un véritable champ de bataille.

Le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collob en appelle au calme via son compte Twitter. « La situation se dégrade. Un peu partout des incidents se produisent. Je condamne ces débordements et en appelle au calme », rapporte 20 Minutes.

La ville avait déjà été le théâtre de violences lundi et la semaine dernière.

Au regard de l’ampleur des événements, le maire de Lyon a décidé d’écourter son voyage en Chine pour apaiser les tensions et appeler au calme, indique 20 Minutes.

Débordemant dans les manifestations lycéennes à Lyon, le 18 octobre.

Débordemant dans les manifestations lycéennes à Lyon, le 18 octobre.

Par mesure de sécurité, plusieurs lycées de toutes la France ont préféré fermé leur porte, notamment à Tourcoing dans le Nord.

A Mulhouse, dans le Haut-Rhin, 500 à 600 lycéens et étudiants dégradé des voitures et brisé des vitrines, a constaté un journaliste de Reuters. La police a procédé à plusieurs interpellations, rapporte Le Point.fr.

Lorient dans le Morbihan, quatre policiers ont été blessé et deux personnes ont été interpellées suite à des affrontements entre jeunes et CRS.

 

Sources : Le Point.fr, L’Express, I Télé, 20 Minutes, Le Progrès, Le Figaro.fr, Europe 1, Europe 1

Par La rédaction du Post

voir les vidéos sur http://www.lepost.fr/article/2010/10/19/2272293_incidents-en-marge-des-manifestations-lyceennes-ca-continue-a-nanterre.html

09/10/2010

Des Philippins et un prêtre catholiques arrêtés au cours d’une messe en Arabie Saoudite.

De tolérance, la « religion », qu’ils rabâchent???

FDF

.

RYAD

La police saoudienne est intervenue au cours d’une messe catholique qui s’est tenue en secret et a arrêté douze ressortissants philippins et un prêtre catholique, les accusant de prosélytisme, a indiqué mercredi un quotidien saoudien.

L’opération policière est intervenue vendredi dernier alors que quelque 150 Philippins participaient à une messe dans un hôtel à Ryad vendredi, a indiqué le journal Arab news.

Les douze Philippins et le prêtre, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été inculpés de « prosélytisme », a indiqué le quotidien citant un responsable de l’ambassade des Philippines à Ryad…

Suite et source: http://tinyurl.com/2wy9ove