Francaisdefrance's Blog

16/12/2011

Les voilà maintenant qu’ils s’attaquent à NOTRE foie gras !!!

Les muzz, vous devenez franchement pénibles. Ce n’est plus le halal, qui vous gêne; ce n’était pas suffisant pour em…… le monde. Désormais, vous vous en prenez aux « conditions d’élevage ».

Pourtant, les conditions barbares d’abattage ne vous dérangent pas, me semble t’il. Vous qui aimez égorger.Vous utilisez le terme de « pauvres bêtes« ; vous l’utilisez aussi dans les abattoirs à l’heure de l’Aïd? Soyons sérieux.

Vous citez: « Les gaveurs ne respecteraient donc pas la loi. » Au niveau du respect des lois, je pense que vous êtes assez mal placés pour causer, en outre (port interdit du niqab, prières de rues, etc…).

Ne vous mêlez pas de ce qui ne vous regarde pas. Et durant les fêtes qui approchent, à l’heure du foie gras, on pensera bien à vous…


Pour vous plaindre, adressez-vous donc à Brigitte Bardot ou à la SPA. Vous serez bien reçus, je pense…
FDF

.

Foie gras : la France en infraction

Selon l’association L214, « 85 % de la production de foie gras « est réalisée dans ces cages si petites que les animaux ne peuvent même pas ouvrir les ailes ». Or depuis le 1er janvier 2011, de telles conditions d’élevages sont interdites en Europe. Les gaveurs ne respecteraient donc pas la loi.

Sur le marché du halal, on trouve des foies gras estampillés halal, parfois sans certification, parfois certifiés, notamment par l’ACMIF-mosquée d’Evry, l’ARGML-mosquée de Lyon, la SFCVH-mosquée de Paris. Si le sort de ces pauvres bêtes vous préoccupent, pensez à écrire un mail à ces organismes de certification pour leur dire votre désapprobation. Votre message ne passera pas inaperçu. Depuis plusieurs mois, ces organismes sont particulièrement à l’écoute de l’humeur des consommateurs, que désormais ils craignent grandement, car ils ont compris que ces derniers ont décidé de ne plus se laisser à la simple confiance.

Source: al-kanz

06/12/2010

Crise de larmes…

Pleurs et grincements de dents chez Al-Kanz… La stigmatisation à outrance. Ils devraient appeler leur communauté à boycotter Carrefour. On aurait moins peur de se trouver face à une burqa au détour d’un rayon…
PS: j’ai corrigé quelques fautes (en rouge), ça fait tache… Pas le temps de tout contrôler. Je n’ai pas de « certification »…).
FDF
.

Carrefour lance sa marque prétendument halal

La gamme halal de Carrefour était un serpent de mer. Dans les cartons depuis plusieurs années, ce projet a longuement traîné. Après atermoiements et tergiversations, la marque de distributeur prétendument halal du numéro 2 mondial de la distribution est lancée. Nabil, lecteur d’Al-Kanz, nous envoie une photo prise au Carrefour de Chambourcy (78) où est commercialisé un foie gras (sic) estampillé halal. 

Exit la mosquée de Lyon et ses contrôleurs

Rêvant d’écarter les instances religieuses pour les remplacer par Bureau Veritas pour la certification halal de sa gamme, Carrefour a finalement choisi la SFCVH-mosquée de Paris. L’ARGML-mosquée de Lyon un tant choisie par Carrefour devait sûrement être un peu trop pointilleuse. Il faut dire qu’elle a un inconvénient majeur : cet organisme de certification contrôle sur site les produits de ses partenaires industriels pour empêcher toute fraude au halal. Des contrôleurs sont présents à chaque production et ils sont seuls à détenir le matériel de certification. Comme dans le cas des organismes AVS ou encore HMC, ce sont ses, et seulement ses, contrôleurs, qui détiennent le matériel de certification (étiquettes, tampons, scotch avec logo, etc.). Impossible dans ces conditions, par exemple, d’étiqueter halal un produit qui ne l’est pas ou qui a été mélangé avec du non halal. En l’absence de contrôleurs indépendants, tout cela devient non seulement possible, mais encore à craindre, puisque déjà massivement pratiqué.

Carrefour et les musulmans, du mépris rien que du mépris

La relation qui lie Carrefour et sa clientèle musulmane en France est profondément marqué(e)par du mépris. Souvenez-vous des ustensiles complétement défoncés dédiés spécialement aux musulmans pendant le mois de ramadan (Ramadan : Carrefour se moque vraiment des musulmans), ou de ce sac Tati vendu 1,70 euro, qui revient chaque année toujours dans les catalogues de l’enseigne à l’occasion de ce mois de jeûne, ou encore de cette volonté acharnée à affirmer que l’enseigne ne fait pas de religieux, alors qu’elle vend des tapis de prière ou dédie des catalogues à la fête juive de Pessah.

Cohérente, l’enseigne fait de même dans le halal et ne cherche pas à rassurer, ni respecter, ses consommateurs. En faisant certifier sa gamme par la SFCVH-mosquée de Paris, Carrefour entend, dans les faits, décider de ce qui sera halal ou non. Car quand bien même elle a négocié une certification halal, il faut rappeler que la SFCVH-mosquée de Paris, tout comme l’ACMIF-mosquée d’Evry, qui certifient grosso modo 70 % du marché du halal, ne disposent d’aucun contrôleur. Un coup de téléphone, un fax, une redevance, et n’importe quelle entreprise peut se mettre à commercialiser du halal. L’idéal pour un industriel qui veut éviter qu’on lui applique les règles claires, simples et exigeantes du halal. Carrefour n’allait pas passer outre cette formidable opportunité, ni s’embarrasser d’un organisme de certification qui l’empêcherait de faire du halal à sa sauce.

Carrefour lance son foie gras prétendument halal
Foie gras prétendument du halal de la nouvelle gamme Carrefour.

 

 

.

Suite et source http://tinyurl.com/23mhsfk