Francaisdefrance's Blog

01/02/2012

Les islamistes scandent Allah Akbar devant le Sénat !

http://youtu.be/ezJlpr8tI-o

Et ça; c’en est pas du racisme? (Je m’adresse à la bande de cons qui veulent porter plainte contre mes lecteurs et moi…).

Si c’en n’est pas, je me convertis à l’islam! (Mais non, j’déconne…).

Ci-dessous, Cyrano est en colère; une colère bien légitime. Et ce n’est pas fini. Je l’avais dit: les lécheurs de babouches qui se reconnaîtront ici vont commencer à raser les murs…

FDF

.

Les plus anciens de nos lecteurs se souviennent sans doute des combats de catch, à la télévision, commentés par l’inoubliable Roger Couderc. Il y avait une constante, dans ces rencontres, qui bien évidemment étaient arrangées d’avance. Il y avait les gentils, les méchants, et l’arbitre. Les premiers respectaient les règles du jeu, les deuxièmes trichaient tout le temps. Et pourtant, l’arbitre sanctionnait toujours… les gentils, et presque jamais les méchants, suscitant bien évidemment la colère du public. Bien sûr, la morale était toujours respectée, et les tricheurs finissaient toujours par être disqualifiés, faute de quoi on aurait risqué l’émeute.

N’est-ce pas, quarante années plus tard, ce qui est en train de se passer en France, à une autre échelle. En quelques jours, plusieurs événements extrêmement inquiétants viennent de se dérouler. A Clermont-Ferrand, où des émeutes ont secoué la ville pendant plusieurs jours, on a vu et entendu, devant la préfecture de la capitale auvergnate, cinq cent musulmans, sous le regard attendri de Borie, avocat de la LDH, scander « Allah akbar », le cri des musulmans quand ils égorgent les chrétiens et tous ceux qui ont le toupet d’être juifs, mécréants ou homosexuels !

Nous avons entendu le même cri devant le Sénat, où une centaine de petites soldates de l’islam, furieuses qu’une assemblée puisse légiférer sur le voile des assistantes maternelles, ont gémi « halte à l’islamophobie » et ont menacé Hollande, lui faisant savoir que les musulmans étaient… 10 millions en France, un chiffre plus proche des réalités que les 4 millions annoncés par Guéant. Nous avons vu une banderole, brandie par ces fanatiques, comparant ce vote à la politique d’Hitler, montrant donc que pour ces musulmans, exterminer des juifs et interdire le voile dans certains situations professionnelles, c’était pareil. Sur cette vidéo, Pascal Hilout a traduit la réelle signification des paroles prononcées en arabe, ce jour là, devant le Sénat. C’est sans ambiguïté.

A Lyon, devant les locaux du PS (c’est bien la peine qu’Aubry se soit donné tout ce mal avec le recteur UOIF de Lille, Amar Lasfar), nous avons entendu le président de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie, le nommé Abdel Aziz Chaambi, annoncer clairement la couleur. « Fadela Amara est venue comme caution bougnoule, comme caution maghrébine chez Sarkozy pour ne rien faire dans les banlieues ! (…) On ne veut pas de cette diversité à la noix, on veut des gens comme nous, des gens parmi nous, qui aillent prendre les commandes, et on en est capables ! (…) Aujourd’hui aux municipales vous pouvez faire des listes. Aux prochaines législatives, il faut qu’on présente des candidats là où on peut. (…) Il y a un objectif politique derrière, je vous le dis ! (…) Quand on nous dit qu’il y a six millions de musulmans en France… »

L’arrogance, le mépris et la haine de ces militants est palpable dans leurs attitudes, dans leurs regards, dans leurs expressions. La volonté d’en découdre, la certitude d’être en mission sacrée, est visible dans ce qui ressemble à du fanatisme. Jamais une religion, depuis 1905, n’a osé provoquer aussi ouvertement la République laïque. Nous n’avons pourtant, face à ces trois événements graves, entendu intervenir aucun candidat se réclamant des valeurs de la gauche, aucune organisation se prétendant laïque, aucune association se prétendant anti-raciste, aucune organisation syndicale, aucun ministre du gouvernement, pas davantage le Premier ministre ou le président de la République. Des djihadistes annoncent clairement la couleur, ils ne cachent même plus qu’ils entendent se servir de toutes les méthodes pour imposer l’islam à notre pays, y compris les élections par la loi du nombre, et la nouvelle « citoyenneté de résidence » chère à la gôche ! Et tout le monde se tait ! Ils ont peur de l’émeute, de perdre des voix musulmanes, ou les subsides de l’émir du Qatar ?   

Comment mieux illustrer la pertinence des deux articles, signés par Cyrano, écrits par Pierre Cassen pour l’un, et par Pascal Hilout pour l’autre, qui valent pourtant aujourd’hui à nos deux amis une inculpation que beaucoup de juristes contactés jugent grotesques pour « incitation à la haine, etc. » Lisez bien les extraits de ces articles, que nous mettons à la disposition de chacun, pour que chacun sache comment, en France, on peut se retrouver inculpé à la suite d’une plainte de ceux que nous qualifions de nouveaux inquisiteurs.

 

Que dit le premier texte ?

 

Il répond à une phrase couramment employée par Jean-Luc Mélenchon, celui qui regrette que les arabes n’aient pas vaincu Charles Martel à Poitiers, en 732. Ce dernier a l’habitude de dire, parlant des militants du Front national : « ce sera eux ou nous ». Dans cet article, assumé par Pierre, celui-ci affirme qu’il est d’accord avec la formule, mais que le leader de Parti de gauche se trompe dans le contenu. Il démontre, s’appuyant sur quelques exemples, qu’un inévitable conflit opposera les républicains laïques aux islamistes, et que ceux-ci sont la véritable extrême droite, bien plus menaçante pour notre pays qu’une Marine Le Pen, ses militants et ses électeurs. Les trois événements cités ne confirment-ils pas le contenu d’un texte écrit il y a maintenant plus d’une année.

Que dit le deuxième texte ?

 

Rappelons le contexte. Marine Le Pen venait de parler d’occupation de l’espace public, évoquant les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris, immortalisées par les reportages de Maxime Lepante, une année durant, aujourd’hui vu par plus de 2 millions d’internautes. Pascal avait précisé son accord avec l’expression, et affirmé que le voile, les mosquées, le halal et les prières constituaient bien une occupation de l’espace public, dans le but d’imposer l’islam à l’ensemble de la société. Il avait repris une énumération de René Marchand, qui expliquait ce qu’était la stratégie islamiste, et les méthodes utilisées. Tout ce qui se passe ne fait que confirmer le diagnostic de René, et l’article de Pascal. Nous avons beau lire et relire ces articles, nous n’y avons décelé aucun appel à la haine, mais une volonté de préserver le vivre ensemble, notre modèle laïque et notre civilisation. Nous ne demanderons donc certainement pas pardon, au contraire !

Ce procès est impulsé par les associations anti-racistes habituelles, sauf Sos Racisme (qui avait poursuivi Eric Zemmour, et dont le directeur a voulu faire expulser Pascal Hilout d’une manifestation de soutien à Charlie Hebdo). Comme si cela ne suffisait, d’autres inquisiteurs, dont un journaliste de Rue89, ont commencé un travail de sape contre notre prochain livre, « Apéro saucisson-pinard » visant à intimider André Bercoff, coupable d’avoir fait son travail de journaliste en s’intéressant aux organisateurs de l’événément du 18 juin 2010. Où s’arrêteront les inquisiteurs ?

C’est donc le 3 février que le procès aura lieu. Nous en connaissons les enjeux, nous savons que c’est la survie de Riposte Laïque qui se jouera. Malgré des décisions qui parfois nous surprennent, nous avons malgré tout confiance en la justice d’un pays qui a su infliger plusieurs camouflets cinglants aux imposteurs de l’anti-racisme, et notamment l’acquittement de l’écrivain Michel Houellebecq. Ce dernier avait osé affirmer que « de toutes les religions, c’est quand même l’islam le plus con ». Mais nous ne pouvons qu’exprimer colère contre ce gouvernement, qui, par ses lois, donne à ces associations groupusculaires des pouvoirs exorbitants et liberticides. Sarkozy a eu cinq ans pour en finir avec ces lois, il n’a rien fait, c’est que finalement, elles l’arrangent pour faire taire notre peuple, et imposer une société multiculturelle au service du nouvel ordre mondial qui veut en finir avec la France et tous les États-Nations. Nous ne pouvons que pointer du doigt ceux qui, nationalement et localement, gavent de subventions ces officines qui militent activement à détricoter la République et à saper les édifices de notre pays.

Dans ce contexte, nous sommes ravis que, homme fidèle en amitié, Oskar Freysinger quitte ses montagnes suisses pour venir témoigner en la faveur de Pierre et de Pascal. Nous ne doutons pas que sa présence, et la qualité de son témoignage, seront des moments forts de ce procès. Nous sentons monter autour de nous un élan de solidarité, car les enjeux de ce procès sont énormes : France de Voltaire, ou France d’Allah et de Staline ? Nous remercions les centaines de lecteurs de Riposte Laïque, qui nous apportent leurs encouragements, leur solidarité, leurs dons, et, pour certains, la promesse de venir nous soutenir, le 3 février, à 13 h 30, devant le Palais de Justice, 4, boulevard du Palais, à Paris.

Mais tout de même ! Le fait que le plus Français d’entre nous, celui qui a changé de prénom, celui qui a refusé la double nationalité, celui qui, en homme libre, s’est émancipé de l’islam, celui qui célèbre le saucisson et le pinard, se retrouve, en compagnie de Pierre, devant un tribunal, pendant que les islamistes provoquent impunément la société française, résume mieux que de longs discours la dégénérescence de pans entiers de notre pays, permise par la trahison des élites. Et cette fois, c’est bien plus grave que les mauvaises décisions d’un arbitre de catch à quatre !

Source: http://ripostelaique.com/

Cyrano

.

Photo d’illustration (de haine)…

05/01/2012

L’ UDCC charia et peur islamique; 4/5.

Excellente interview d’ Alain Wagner… Oh qu’il a raison. Ecoutez ses propos: que des vérités.

FDF

.

http://youtu.be/J9ZTEx1l9-w

29/11/2011

Procès Bouteldja : tous à Toulouse le 14 décembre pour dénoncer le racisme anti-blanc !

Les « sous-chiens » devraient se régaler, ce jour là. A moins que notre justice fasse encore pencher la balance dans le mauvais sens…

FDF

Houria Bouteldja, c’est ça…

.

Le mercredi 14 décembre , les Identitaires seront mobilisés à Toulouse à l’occasion de la comparution de Houria Bouteldja pour injures raciales en raison de son utilisation du terme « sous-chiens ».

Fabrice Robert – Président du Bloc identitaire – et Christine Tasin – Présidente de Résistance républicaine – prendront la parole lors de la manifestation prévue devant le tribunal.

En traitant les Français de souche de « sous-chiens », en proposant d' »éduquer » les Blancs, nous considérons qu’Houria Bouteldja porte une responsabilité morale dans la propagation de la haine contre les Français, contre les Européens de souche, contre les Blancs.

Mercredi 14 décembre , à Toulouse, nous souhaitons faire le procès du racisme anti-blanc et ce ne sera pas un luxe, puisqu’il y a moins de dix jours, le maire de Dijon, interpellé par les Identitaires, osait balayer d’un revers de main et d’un rictus dédaigneux le lynchage d’un jeune blanc par ces mots insanes « Le racisme anti-blanc ce n’est pas celui-là qui m’inquiète… ».
Pour notre part, il nous révolte et portés par des millions de Français, nous montrerons que nous entendons y porter un coup d’arrêt à Toulouse.

Les trois mouvements qui avaient organisé l’apéro saucisson-pinard le 18 juin 2010 devant l’Arc de triomphe – Riposte laïque, Bloc Identitaire et Résistance Républicaine auxquels se joint France-Solidarité – appellent tous les résistants et identitaires à clamer leur indignation à l’occasion de ce procès.

Rendez-vous le mercredi 14 decembre à 14 heures devant le tribunal de Toulouse. Co-voiturage organisé à partir des principales villes du sud.

26/07/2011

L’attentat d’Oslo ravive le racisme anti-blancs… Les hyènes sortent de leur tanière.

Tels des charognards, certaines « personnalités » ont profité du drame d’Oslo pour remettre le racisme anti-blancs au (mauvais) goût du jour. Premier sur le podium: Patrick Lozès, patron du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France)… Attitude lamentable. Et l’énergumène s’est déclaré postulant à la présidentielle 2012… Si son thème de campagne n’est que la lutte contre le racisme, il ne va pas aller loin, le mec.


FDF

Lozès a osé : l’apéro saucisson-pinard coupable du drame d’Oslo !

Sitôt connus les attentats d’Oslo – revendiqués d’abord par une organisation islamiste – on a eu l’impression que pour nombre de journalistes bien-pensants et bien évidemment les inévitables associations dites « anti-racistes », la piste de Behring Breivik était une divine surprise. Pour une fois, le coupable d’un attentat mortel était un blond aux yeux bleus ! On martèlera toute la journée de samedi qu’il était chrétien, extrémiste, islamophobe, patriote (les médias disent nationalistes) et contre le multiculturalisme. On oublia allègrement que d’autres informations le situaient franc-maçon et admirateur de Churchill. Fi du silence de la police norvégienne, fi des invraisemblances nombreuses, que Marc Noé, du site « Le Gaulois » a relevés (1), fi du fait que ce « dangereux raciste » n’a pas tiré sur des musulmans, mais sur d’autres blonds aux yeux bleus, et on se crut revenu, comme le signale Roger Heurtebise, à une manipulation médiatique digne de celle de Carpentras, vingt ans plus tôt !

Sans vergogne, la fine équipe des prétendus « anti-racistes », à peine les cadavres des victimes refroidis, monta au créneau, les naseaux frémissants d’une indignation de circonstance. SOS Racisme, dont le président continue à nier le racisme anti-blanc, affirma que « ces attaques montrent le vrai visage de l’extrême-droite ». Très sentencieuse, l’association présidée par le commissaire Sopo ajouta : «A l’aube d’une campagne présidentielle en France, les partis républicains doivent réaffirmer une vérité toute simple: l’extrême-droite ne peut être l’alliée de la démocratie». Autrement dit, avec sa subtilité habituelle, l’esprit formaté de Sopo et des siens, qui continuent d’assimiler le FN de Marine le Pen à l’extrême-droite, mouille cette dernière dans l’attentat d’Oslo ! A notre connaissance, quand le major Nidal Hassan, présenté comme un musulman modéré, a tué une douzaine de soldats américains à Fort Hood en hurlant « Allah Akbar », nous n’avons pas entendu les mêmes indignations de Sopo et des siens.

Le Mrap ne prit pas ces précautions, (2) et réussit l’exploit d’impliquer, outre toutes les droites populistes européennes, dont le Front national (ce qui lui valut une menace de procès de la présidente de ce parti, dès dimanche soir), mais également la droite populaire, dont l’officine anti-raciste signale la participation au gouvernement. D’ici que Sarkozy soit accusé de complicité avec un tel acte de barbarie…

Benoit Hamon, porte-parole du PS, expliqua d’abord que les victimes l’avaient été parce que socialistes. Ensuite, il expliqua que Behring Breivik était devenu un assassin à cause de lectures de sites rejetant le multiculturalisme, et que tout cela était à cause de ceux qui refusaient l’islamisation de leur pays. Martine Aubry peut être fière de son porte-parole, il a parfaitement récité sa leçon en instrumentalisant de manière policitienne un drame épouvantable !

Mais c’est Patrick Lozès qui décrocha le gros lot de l’ignominie, et qu’on vit le mieux arriver avec ses gros sabots. « Il faut tirer les leçons de ce drame de la haine de l’autre, car c’est bien de cela qu’il s’agit. […] En France la prolifération du discours de la haine de l’autre, sa banalisation expose dangereusement notre pays. Ils sont bien nombreux, ces propagateurs de haine, ces apprentis-sorciers promoteurs d’apéros racistes qui font mine de ne pas voir le feu qu’ils allument ». (3) Lozès n’aurait-il pas digéré un débat, sur LCI, avec Pierre Cassen, à la veille du fameux apéro saucisson-pinard du 18 juin 2010, quand notre fondateur avait conclu l’émission en lui faisant remarquer que le seul qui avait une attitude raciste, sur le plateau, c’était lui, Lozès ! Pierre démontra que l’apéro était ouvert à tout le monde, quelle que soit la couleur de sa peau, alors que le CRAN était conçu sur une base racialiste, puisque réservé à un type de la population. Rancunier, Lozès ? Toujours est-il qu’accuser le saucisson de Pascal Hilout et le verre de pinard de Christine Tasin d’être la cause des horribles attentats d’Oslo, il fallait oser !

Médiapart, jamais en retard de nobles combats, vient même de publier dans la foulée une contribution exigeant que dorénavant des réunions comme les Assises de l’islamistation soient interdites ! (4)

Bien sûr, dix ans après les attentats du 11 septembre 2001, aucun journaliste, aucun « anti-raciste » n’eut l’idée de se livrer à quelques comparaisons qui auraient été fort intéressantes. Nous n’ignorons pas qu’historiquement chaque religion est porteuse en son sein de fanatiques capables de s’appuyer sur un texte pour tuer inconsidérément nombre d’innocents jugés hérétiques. Mais depuis dix ans, combien d’attentats ayant fait au moins un mort, dans le monde, ont été revendiqués au nom de la seule religion musulmane ? La réponse, effrayante, figure sur le site « The Religion of Peace »  (5) : ce dimanche, nous en étions à 17.494, et ce lundi matin, à 11 heures, nous en sommes à 17.497, soit 5 par jour en moyenne, dont plusieurs attentats sanglants en Europe ! 35 ont eu lieu cette dernière semaine, provoquant la mort de 101 personnes, majoritairement de culture musulmane, tout aussi innocentes que les victimes norvégiennes. Donner ces chiffres ne diminue en rien l’horreur que nous inspire la tuerie d’Oslo, ni l’indignation que suscite la mort de dizaines de victimes norvégiennes, souvent jeunes, fauchées par la folie criminelle d’un homme aux objectifs confus.

Source: http://ripostelaique.com/

25/05/2011

18 juin 2011 à 15h00 à Paris…

Comme les muzz: on ne lâchera pas !!! Ténacité et résistance.

FDF

.

18 juin 2011 : un an après l’apéro saucisson-pinard, ils reviennent !

Il y a un an, notre journal et notre toute nouvelle association de citoyens militants, Résistance républicaine, sortaient de l’anonymat et défrayaient la chronique. Nous avions en effet commis deux crimes, aux yeux de la bien-pensance. Le premier était de vouloir organiser un apéro saucisson-pinard dans le quartier de la Goutte d’Or, quelques heures après les prières musulmanes. Le deuxième était de l’organiser avec une vingtaine d’associations, mais curieusement on ne parlait que d’une seule, les fameux « Identitaires » dont Robert Ménard, lors d’une interview mémorable de Pierre Cassen, assurait qu’à côté d’eux, Hitler était un gauchiste, rien de moins !

Après de multiples péripéties, cela se termina par un moment inoubliable, grâce à notre plan B, un rassemblement sur les Champs-Elysées, devant un millier de personnes, de toutes origines, ravies d’entendre les interventions complémentaires de Fabrice Robert, Christine Tasin et Pierre Cassen pour rendre hommage à l’appel du 18 juin 40 tout en s’inscrivant….

…Suite et source: http://ripostelaique.com/18-juin-2011-un-an-apres-l%E2%80%99apero-saucisson-pinard-ils-reviennent.html

19/02/2011

Chez nous c’est 0% halal, 100% local !

Encore un record battu contre l’islamisation de notre Patrie. Bravo, les Identitaires!

FDF

.

Les Identitaires de la Ligue du Midi dévalisent un rayon halal en moins de deux minutes !

Répondant à l’appel à la mobilisation du Bloc identitaire, une vingtaine de membres de la Ligue du Midi ont fait irruption à l’intérieur d’un hypermarché de la périphérie de Montpellier situé au cœur d’un quartier populaire et ont vidé en un temps record un rayonnage entier de plats cuisinés halal. Pour la Ligue du Midi, il s’agissait de dénoncer ce glissement, qui, de petites défaites en petites défaites, de reculades en compromissions, est en train d’avaliser le « grand remplacement de population » qui s’effectue jour après jour avec la complicité des politiciens sans que le peuple ne soit consulté. On se souvient que la proposition de loi du député Nicolas Dhuicq concernant l’absence de traçabilité du halal a été pudiquement mise à la trappe par les fripons de l’UMP.

Avant de s’esquiver, les membres de la Ligue du Midi n’ont pas manqué de combler le vide ainsi créé par de la charcuterie bien de chez nous agrémentée de quelques bouteilles de vin, voulant rappeler à la direction de cette enseigne que la Résistance avait commencé le 18 juin avec le célébrissime Apéro Saucisson-Pinard. Toute l’opération s’est déroulée sans incident et dans la bonne humeur sous le regard amusé des chalands.

Chez nous c’est 0% halal, 100% local !
Voici la vidéo du défi : dévaliser le rayon halal d’un supermarché de banlieue en 2 minutes !

Ici:

Novopress.info

18/12/2010

Vous avez rendez-vous ce samedi 18 décembre…

Ici:

Et ceci quoiqu’il arrive…

FDF

16/12/2010

18 juin-18 décembre : deux initiatives historiques contre l’islamisation.


Vidéo:          http://www.youtube.com/watch?v=xo93pbeLaiE&feature=player_embedded#at=97

Le 18 juin 2010 avait lieu l’Apéro Saucisson-Pinard qui a alerté la France entière sur l’islamisation de La Goutte d’Or. Ce samedi 18 décembre 2010, six mois après jour pour jour, vont avoir lieu, à l’Espace Charenton à Paris,  les Assises sur l’islamisation de l’Europe. Dans cette vidéo de 6 minutes, Pierre Cassen, Michel Onfray, Fabrice Robert, Anne Zelensky, Pascal Hilout, Christine Tasin et Pat Condell parlent de l’islam.
Merci à JLB pour le rappel…

08/12/2010

« les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ». Michel Audiard

 

Des musulmans voudraient faire interdire nos Assises sur l’islamisation de l’Europe ! Ils se croient en Iran ?

« Décidément, comme le disait Audiard dans Les Tontons flingueurs, « les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ». En l’occurrence ici ce sont certes, aussi, des cons mais en plus ce sont des cons dangereux. Qu’on en juge.

Quand, le 30 septembre dernier, le Conseil Français du Culte musulman a jugé scandaleux que l’on puisse s’interroger, en France, sur l’éventuel lien entre islamisme, immigration et danger (ce qui est son droit et convient tout à fait à son rôle de défenseur du Coran qui interdit la liberté d’expression, au mépris de la loi française dont le CFCM se contrefiche et voudrait voir vouée aux gémonies), il a osé demander l’interdiction du débat au sein de l’Assemblée nationale. Et l’a obtenu de Bernard Accoyer, qui s’est prosterné devant cette demande incongrue et scandaleuse dans un Etat laïque.

Cette fois-ci, ce sont nos assises sur l’islamisation de l’Europe, qui auront lieu le 18 décembre à Paris, qui sont dans le collimateur d’un des groupuscules musulmans qui sévissent sur le net et essaient d’imposer la charia en France comme ils le font en Angleterre.

Le principal argument de nos opposants nous fait diablement plaisir, puisqu’ils fustigent la « libération de la parole islamophobe ». Mais oui, la parole islamophobe se libère, elle s’envole et passe par-dessus les remparts de la bien-pensance, et nous jubilons. Oui nous sommes islamophobes et nous tournons ce mot dans la bouche comme un délicieux bonbon, d’une douceur extrême, avec juste ce qu’il faut d’âcreté pour que le plaisir soit complet. Oui nous avons peur de l’islam, oui nous n’aimons pas l’islam et nous en sommes fiers. Cela prouve que nous sommes humains, que nous sommes les héritiers des Lumières, que nous ne sommes pas soumis aux diktats imbéciles, dangereux et moyenâgeux d’un quelconque chamelier inculte, que nous respectons les femmes, que nous ne les cachons pas sous des sacs à patates, que nous ne les battons pas, que nous respectons chaque être parce qu’il est un être humain et non pas en fonction de son origine, sa religion, son sexe ou sa sexualité… Bref nous sommes islamophobes parce que nous sommes des hommes et des femmes et non des veaux.

Alors on se régale de ce site qui voudrait prouver que le Bloc Identitaire, le site Action Sita, Michèle Vianès, ou Oscar Fraysinger sont de monstrueux fascistes ; en effet, tout ce qui leur est reproché constitue à nos yeux des croix de Lorraine, des médailles de la Résistance. Lutter contre la construction de mosquées où se propagent des discours et des règles contraires aux lois de la République ? Une médaille ! Lutter contre la burka qui enferme la femme et en fait moins qu’un animal ? Une médaille ! Dénoncer la charia incompatible avec les lois de la République ? Une médaille ! Organiser un apéro saucisson-pinard pour renouer avec l’identité française ? Une médaille ! Demander l’expulsion des étrangers criminels ? Une médaille ! Dénoncer les attaques contre la République, la laïcité et les femmes ? Une médaille ! S’interroger sur les liens entre islamisation et danger pour la France ? Une médaille !

Or, tout cela, pour nos tristes sires qui manquent sérieusement de vocabulaire, serait raciste et xénophobe. Faites du grec, bande d’ignares, vous y découvrirez que l’islam n’est pas une race ni un être étranger mais une idéologie Qu’on a donc le droit, que dis-je, le devoir, de la combattre comme il était du devoir de nos grands-parents de combattre le nazisme. Nonobstant leur absence d’auto-critique, nos censeurs voudraient bien recommencer le coup du 30 septembre et faire interdire notre meeting en faisant intervenir qui le préfet, qui l’UMP…

Ils se croient où ? En Algérie où l’on se retrouve en prison –pendant 4 ans ! – pour avoir mangé pendant le ramadan ? Au Maroc où l’on se retrouve en prison pour avoir enseigné le christianisme ? En Iran où l’on se retrouve fouettée ou condamnée à la lapidation au moindre prétexte ?

Nous sommes en France et nous ne cèderons pas. Nous n’aurons pas peur du climat de terreur et de violence que des associations musulmanes et des individus veulent imposer dans nos quartiers, dans nos écoles, dans nos villes, pour nous faire accepter la loi islamique. Non, nous ne nous laisserons pas faire, nous ne plierons pas devant les pressions des responsables musulmans, pas plus que devant celles, quotidiennes, que vivent ceux qui se retrouvent de plus en plus isolés dans nos « territoires perdus ». Est-il normal, comme on nous le racontait la semaine dernière dans un banquet républicain à Bordeaux, que des jeunes venus du 95 (vous avez bien lu, pas du 93) confient leur soulagement de pouvoir venir habillés correctement au travail au lieu d’être obligés de quitter leur cité en jogging et de se changer en arrivant dans l’entreprise pour « être dans le moule » pour ne pas « faire son français » ? Est-il normal que dans certains collèges difficiles les choses aillent un peu mieux quand les Français, athées ou catholiques, devenus plus que minoritaires, baissent la tête et permettent aux autres d’imposer leur loi, réinventant sans le savoir le statut de dhimmi en terre d’islam ?

Messieurs les censeurs, messieurs les fossoyeurs de la liberté, continuez vos menées subversives, continuez de faire pression sur des élites qui vendent la France et nos valeurs, les Français n’en seront que plus nombreux à se lever et à vous interdire d’interdire…

Christine Tasin

 

source : ripostelaique.com

02/11/2010

EXCLUSIF – Après l’Apéro Saucisson-Pinard, mystérieuse mobilisation le 18 décembre…


En juin dernier, la France entière ne parlait plus que de ça : l’organisation, puis l’interdiction, d’un Apéro Saucisson-Pinard à La Goutte d’Or, qui s’était conclu par un rassemblement de plus de 800 personnes place de l’Etoile. Une opération menée conjointement par Riposte laÏque et le Bloc identitaire, rejoints par une vingtaine d’autres organisations. On prend les mêmes et on fait… autre chose ?
C’est ce que semble indiquer cette bande-annonce, qui annonce la tenue le 18 décembre prochain à Paris, soit six mois jour pour jour après l’opération Saucisson-Pinard, d’un important rassemblement à dimension européenne dans le cadre du refus de l’islamisation de la France et de l’Europe. Des personnalités européennes et des élus sont notamment annoncés. Lesquels ? Il va falloir attendre un peu pour le savoir…

(vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=CxClCoTPALs&feature=player_embedded