Francaisdefrance's Blog

21/02/2012

Parainages: le Conseil constitutionnel vient de se mettre le Front National à dos ainsi que beaucoup de monde…

Il fallait s’y attendre: le Conseil constitutionnel valide la publicité des parrainages d’élus nécéssaires pour se présenter à l’élection présidentielle !!! Ce qui est à deviner maintenant est la réaction du peuple qui surveillait cette « forfaiture »… On a fait passer un moyen de pression pour  de la transparence…

On peut s’attendre à tout; maintenant, dans huit jours, dans les urnes… Et je n’ose pas imaginer le cas où Marine Le Pen pourrait, par la faute de cette décision, ne pas pouvoir se présenter.

Démocratie…

Le communiqué officiel: http://tinyurl.com/7erpsh6

FDF

.

Une bataille de perdue; pas la guerre…

.

Marine Le Le Pen: « Il n’y a plus de fonctionnement démocratique dans notre pays »

Marine Le Pen a perdu la bataille des parrainages.

Le Conseil constitutionnel a décidé ce mardi que la règle imposant de rendre publics les 500 parrainages d’élus nécessaires pour concourir à la présidentielle était toujours valable.

La règle de la publicité, inscrite dans la loi organique du 6 novembre 1962 sur l’élection du président de la République au suffrage universel, « ne saurait en elle-même méconnaître le principe du pluralisme », selon la décision communiquée à la presse, qui déboute la candidate du Front national Marine Le Pen de sa demande de rétablir l’anonymat des parrainages.

Selon le juge constitutionnel, « en instaurant une telle publicité, le législateur a entendu favoriser la transparence de la procédure de présentation des candidats à l’élection présidentielle », et la publicité « est conforme à la Constitution ».

« On s’approche des 500 parrainages »

Marine Le Pen avait fait valoir qu’en dépit de l’audience de son parti, elle risquait de ne pas pouvoir réunir les 500 parrainages nécessaires, au motif, selon elle, que les maires ne pouvaient pas donner leur signature dans l’anonymat et qu’ils étaient l’objet de pressions. 

« Le Conseil constitutionnel a remis les clefs du fonctionnement démocratique aux deux grands partis » (l’UMP et le PS, ndlr). Il n’y donc plus de fonctionnement démocratique dans notre pays », a immédiatement réagi la présidente du Front national.

« S’il devait être apporté une preuve que je suis bien la candidate du peuple contre le système, je remercie le Conseil constitutionnel d’avoir donné cette preuve aujourd’hui », a-t-elle ajouté, affirmant que « 60% des Français étaient pour l’anonymat des parrainages » et qu’une « majorité des maires » y étaient aussi favorables.

La présidente du FN affirme disposer d’environ 440 promesses de signatures, sur 42 000 élus habilités à parrainer. Mais « il ne s’agit là que de promesses, je persiste à être inquiète de cette situation« , a-t-elle dit.

Source: http://www.lexpress.fr/

14/02/2012

Debout les maires de France !

Du « bon » Gilbert Collard… De toutes façons, ce Monsieur ne nous pond que du « bon ».
Ce n’est pas de la « pommade », que je passe à Gilbert; lisez donc…
FDF
.
Bienvenue sur ce Blog dédié aux questions Nationales et Internationales. Grand merci de votre participation et de vos réactions aux thèmes abordés. N’hésitez pas à faire connaître ce blog à votre entourage et à m’écrire contacter@gilbertcollard-leblog.com

LE SARKOCRATE

 L’envie de se faire réélire contre vents et marées démocratiques rend sourd Nicolas Sarkozy. Il n’entend pas la colère que ses pressions, celles du premier ministre, relayé par son parti, soulèverait si Marine le Pen n’avait pas ses signatures. L’appareil fait pression sur les élus pour qu’ils n’apposent pas leur paraphe au bas du parchemin, seul moyen maffieux d’éliminer une candidate légitime portant l’espérance d’au moins 20%, sinon plus, de Français. Il espère cocufier une deuxième fois un électorat qu’il a abusé une première fois.

 Venez, votez pour moi, gens de la droite pragmatique, vous aurez Kouchner, Fadéla Amara et son frère, Besson et compagnie ; vous aurez deux cent mille immigrés par an ; vingt milliards de fraude sociale ; l’aide médicale d’Etat, 623 millions d’euros par an ; les délocalisations ; les désindustrialisations ; l’immigration clandestine, 1,7 milliards d’euros ; 1000  chômeurs de plus par jour ; une dette pesant sur chaque français de 65200 euros ! J’en passe est des meilleures. Votez pour moi, dit-il, avec sa diction où fleure bon la distinction du maquignon des affaires, j’ai un projet démocratique, le recours au référendum sur le chômage et l’immigration !

Le même qui d’un côté découvre l’idée défendue par Marine le Pen d’interroger le peuple, seul souverain,  de l’autre, en cinq ans, n’a jamais consulté ce peuple pestiféré pour connaître son avis. Pire, il a cocufié, et c’est le seul à ma connaissance, le suffrage universel : en 2005, la France a dit non au traité sur l’Europe, en 2008, il a fait approuver par ses godillots, sous le nom de traité de Lisbonne, le même texte ! Du casse – toi pauvre con constitutionnel !

Aujourd’hui, 60% des citoyens souhaitent l’anonymat des parrainages ; il s’en fout, seul compte le vide des urnes marinistes.

 La solitude sonore de la candidate est magnifique ! Son combat est exemplaire, en ce sens qu’elle lutte dans la méthode, l’organisation, la confiance, pour un idéal que le système veut étouffer par l’intimidation, la diffamation, la désinformation. Jamais, on n’aura autant été motivé qu’en cette heure où les propriétaires politiques de la France veulent nous mettre à mort.

Rien ne réveillera donc les français ?    

Vous allez continuer à rire avec Ruquier ?

A gober la propagande médiatique des journalistes mariés, pacsés, encartés avec nos adversaires ?

A voir des intervieweurs haineux, des questionneuses fielleuses, débiter péremptoirement leurs leçons apprises dans les antichambres idéologiques ?

A lire, à la une du Figaro, l’interview d’un président qui a peur de se déclarer candidat ?

Vous ne pouvez plus être dupe !

Faut-il qu’on dérange pour qu’on veuille, à droite comme à gauche, l’une et l’autre jouant avec les mêmes cartes truquées,  nous empêcher de révéler la vérité sur le système. 

Nous aimons la France, terre multiple, terre d’histoire, terre de laïcité, terre de nos pères et de nos mères d’où qu’ils viennent, terre de démocratie et de fidélité.

 Notre crime : nous aimons la France et nous ne supportons plus le mal qu’on lui fait.

 Pour nous, pour vous, l’entreprise de pompes funèbres Sarko and Co a fabriqué l’urne funéraire démocratique.

 Debout les morts ! Debout les maires !  

Source: http://www.gilbertcollard-leblog.com/

26/01/2012

Manifestation de soutien à la proposition de loi pour l’anonymat des parrainages des maires.

Pour une fois que l’on veut jouer la « transparence »… Il faut que ce soit pour la mauvaise cause.

A noter dans vos tablettes, cette date du 31 janvier..

Il est en effet anti-démocratique d’influencer les décisions des maires concernant les signatures pour les présidentielle. C’est comme le chiffre des 500 signatures.

Le gouvernement dit que c’est pour décourager les candidats fantoches mais c’est simplement pour mettre des bâtons dans les roues à Marine Le Pen.

Même combat pour l’anonymat des maires.

Un maire UMP que j’ai contacté (je me répète…) m’a confié qu’il ne pouvait signer QUE pour le candidat de la majorité présidentielle sinon… plus de subventions! Il est vrai que l’argument est de taille.

Il paraît que pas mal de maires ne souhaitent plus briguer un nouveau mandat aux prochaines municipales. On les comprend aisément.

FDF

.

Manifestation DE SOUTIEN à la proposition de loi  POUR L’ANONYMAT DES PARRAINAGES des maires.

Mardi 31 Janvier 2012 à 15h00

Rue de Tournon (Face au Sénat) Paris 6ème
à proximité : métro Mabillon ou RER Luxembourg
Discours de Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle

Comité Marine Le Pen
78 rue des Suisses
92000 NANTERRE