Francaisdefrance's Blog

14/12/2011

Canada: une sage décision…

Le niqab interdit durant les cérémonies d’assermentation

Et bien voilà; on y arrive tout en douceur…
FDF
.

Toute candidate à la citoyenneté devra dorénavant obligatoirement découvrir son visage lors de serment.


Sans provoquer une levée de boucliers dans les rangs de l’opposition, les avis sont partagés quant à la décision du gouvernement Harper d’interdire le port du niqab et de la burqa lors des cérémonies d’assermentation pour l’obtention de la citoyenneté canadienne.

Comme l’avait révélé l’Agence QMI la veille, le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Jason Kenney, a confirmé, lundi, à Montréal, que toute candidate à la citoyenneté devra dorénavant obligatoirement découvrir son visage lors de serment.

Si le NPD s’est dit favorable à la mesure annoncée par le ministre Kenney, l’opposition officielle a néanmoins accusé les conservateurs de chercher à «faire les manchettes» pour éviter de s’attaquer aux problèmes plus criants en matière d’immigration, tels que les délais touchant la réunification familiale et l’intégration des nouveaux arrivants.

«Je crois qu’on dévie encore des véritables problèmes qui sont, à mon avis, les véritables défis à relever à l’égard de l’immigration et de la citoyenneté», a fait valoir la députée de Saint-Lambert et porte-parole du NPD en matière de citoyenneté et d’immigration, Sadia Groguhé.

Le chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Bob Rae, s’est quant à lui montré réticent à se prononcer sur la décision du gouvernement. Selon lui, le ministre Kenney aurait dû attendre un jugement attendu de la Cour suprême du Canada, qui doit trancher sur le port du niqab devant les tribunaux. Il a souligné que la décision du gouvernement pourrait elle-même se retrouver devant la cour, si quelqu’un décide de la contester.

«S’il y a une épidémie de burqas à travers le pays, cela a évité mon attention personnelle», a ajouté M. Rae.

Le Bloc québécois a pour sa part applaudi l’annonce du ministre, la qualifiant de «bonne décision». Le député André Bellavance a rappelé que son parti avait présenté dans le passé un projet de loi en ce sens qui visait à interdire aux femmes de voter à visage couvert.

Le député conservateur de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, avait aussi présenté avant le déclenchement des élections fédérales au printemps dernier un projet de loi semblable. Le gouvernement Harper n’entend cependant pas «à court terme» le déposer de nouveau, a fait valoir le bureau du ministre d’État à la Réforme démocratique, Tim Uppal.

Source: http://fr.canoe.ca/