Francaisdefrance's Blog

16/02/2012

Il y a 21 ans, Poniatowski écrivait ces lignes…

Vous vous souvenez de l’ancien ministre Michel Poniatowki? Lisez bien attentivement les lignes qui suivent… Elles sont de lui.

FDF

.

Visionnaire ?

.

L’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son
livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on
pourrait changer 21 ans plus tard :

« Cette âme, la France est en
 train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais
aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et
 pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais
 mensonges, à lui imposer.  Si cet essai a permis à quelques-uns de
mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà
atteint son but. (…) 

Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond.

Le moment est venu de
traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et
notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux
visages : celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de
Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain. 

Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser
suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus
vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire
disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera
annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps
sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.

Nous allons vers des Saint-Barthélémy si
l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée,
 réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un
effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire
répression.  Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas
que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter
rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher
vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont
affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches
dévolues à l’État ? La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la
 Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est
à l’abandon est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition
 est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la
Nation et de l’État. »

19/07/2011

DSK et Anne Sinclair: un nouveau départ…

Malgré toute ces souffrances endurées, la vie continue chez Anne et Dominique… C’est beau. Et le couple n’hésite pas à montrer son bonheur aux yeux du monde. Amour, toujours…

Mais non, j’déconne… Ils nous feraient un doigt d’honneur, que ce serait pareil. Cette attitude est une pure provocation. A leur place, je me ferais discrets. Ben non. La Gôche-caviar dans toute sa splendeur… Ce n’est pas la peine de nous rediffuser « Dallas ». On a la version 2011…

FDF

.

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair ont assisté jeudi et vendredi soir à deux concerts dans le Massachusetts (nord-est des Etats-Unis), à Tanglewood (Lenox), résidence d’été de l’orchestre symphonique de Boston, rapporte samedi le New York Times. Jeudi, l’ancien patron du Fonds monétaire international, qui est inculpé de crimes sexuels à New York et ne peut quitter les Etats-Unis, a écouté un récital du violoniste danois Nikolaj Znaider, accompagné par le pianiste Saleem Abboud Ashkar, précise le quotidien. L’ancien ministre français et son épouse sont revenus vendredi soir pour un concert dirigé par le chef d’orchestre allemand Kurt Masur, avec le violoncelliste Lynn Harrel. Ancienne journaliste vedette de la télévision française, Anne Sinclair, née le 15 juillet 1948, a eu 63 ans vendredi…
Suite et source: http://alexandre-thomas-forum.blogs.nouvelobs.com/

25/06/2011

Pédophilie « ministérielle »: ça se précise…

On vit une époque formidable !

FDF

.

Accusations de pédophilie : des témoins étayent les déclarations de Luc Ferry

Plusieurs personnes ont raconté aux policiers que leurs vacances au Maroc avaient été perturbées par des affaires d’agressions sur mineurs.

Alors que beaucoup la pensaient déjà terminée, l’« affaire » Luc Ferry connaît un prolongement inattendu. Selon nos informations, plusieurs personnes se sont présentées, ces dernières semaines, dans les locaux de la brigade de protection des mineurs (BPM) de la police judiciaire de Paris, après les déclarations de l’ancien ministre de l’Education nationale (2002-2004) sur des actes de pédophilie dont se serait rendu coupable un ancien ministre de la République au Maroc.

Ces témoins ont livré des éléments « concrets » aux enquêteurs, notamment sur les dates et les lieux des faits relayés par Luc Ferry, le 30 mai sur les plateaux de Canal +.

A l’époque, le philosophe avait déclaré avoir eu connaissance de l’histoire d’un ministre qui se serait fait « poisser » avec de jeunes garçons, il y a quelques années, alors qu’il se trouvait dans un hôtel à Marrakech. Luc Ferry avait assuré tenir cela des « plus hautes autorités de l’Etat » et notamment d’un Premier ministre, sans en préciser le nom.
« A la suite de ces déclarations et de l’audition de l’ancien ministre de l’Education nationale par les policiers, le 3 juin, différentes personnes ont décidé de témoigner spontanément, confie une source proche de l’affaire. Plusieurs ont notamment relaté s’être retrouvés bloquées, pendant plusieurs heures, dans leur hôtel par la police marocaine au cours de leur séjour à Marrakech. Elles ont ensuite été informées qu’elles avaient été retenues après la découverte de faits criminels commis sur des mineurs dans leur hôtel. »

Toujours selon nos informations, plusieurs des personnes entendues ont fourni des précisions sur leur période de présence dans le royaume chérifien. Les policiers de la BPM ont ainsi pu « resserrer » leurs investigations sur les années 2001 et 2004.

« Ces témoignages ont été recueillis avec beaucoup d’attention par les enquêteurs, poursuit la même source. Des vérifications sont en cours, notamment sur la liste des clients des hôtels désignés aux dates précisées par ces témoins. D’autres auditions sont à venir pour étayer ces informations. » A commencer par celles de diplomates français en poste au Maroc à l’époque des faits présumés. Le ministère des Affaires étrangères a été saisi, à ce sujet, d’une demande par les policiers de la brigade des mineurs.

Egalement entendu par les policiers de la BPM, le 10 juin, Yves Bertrand, l’ancien patron des renseignements généraux (1994-2002) — dont le nom avait été évoqué par Luc Ferry lors de son audition — avait assuré avoir « fait état », en 2001, auprès des « autorités de tutelle » de rumeurs d’actes pédophiles par un ex-ministre au Maroc. Dans ses célèbres carnets saisis par la justice dans l’affaire Clearstream, Yves Bertrand évoque une affaire de pédophilie au Maroc, qu’il date de novembre 2001, impliquant un ancien ministre. De son côté, Luc Ferry avait indiqué que ces faits supposés étaient « bien antérieurs » à 2002.

Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/accusations-de-pedophilie-des-temoins-etayent-les-declarations-de-luc-ferry-24-06-2011-1506187.php

Merci à DG…

03/06/2011

Coïncidences…

C’est quand-même étrange. Ce billet relevé dans le Figaro Magazine relate des faits que personne n’a pu inventer. Même pas Luc Ferry… L’avalanche de scandales continue.

FDF

.

Source: http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/05/28/01006-20110528ARTFIG00617-a-marrakech-un-ex-ministre-s-amuse.php