Francaisdefrance's Blog

12/10/2010

Amiens: les racailles voulaient juste s’amuser…

Ah bon? Ils veulent de l’amusement? On peut arranger ça… Si ils sont en mal d’intégration, on peut résoudre le problème avec une bonne désintégration… Si si; on peut.

Je ne sais pas pourquoi on attend encore, d’ailleurs… Appliqué dès le départ des ces « incivilités, une réaction immédiate aurait fait faire de très belles économies avec nos voitures jamais incendiés, pas de surprimes d’assurance, moins d’effectifs de policiers sur le qui-vive, des pompiers utilisés à faire leur travail initial: sauver les citoyens, etc… Une piste à creuser…  Mais voilà: le laxisme est passé par là…

FDF

.

Plus de vingt-quatre heures après les émeutes qui ont mobilisé plus de 120 policiers à Amiens dans la nuit de samedi à dimanche, on ignore toujours les raisons qui ont poussé ces « jeunes » à incendier leur quartier et à se lancer dans une opération de guérilla contre les forces de l’ordre.

Les racailles d’Amiens voulaient-ils juste s’amuser en ce samedi soir ? C’est finalement l’explication la plus crédible compte tenu du fait qu’aucune raison valable n’a été donné par les habitants du quartier pour cette poussée de fièvre.

Quelques racailles ont expliqué à des journalistes que l’émeute avait été une réaction à « des provocations policières » sans être en mesure d’expliquer de quel ordre étaient ces supposées provocations.

Un animateur social a pour sa part ressorti le vieil alibi sociologique auquel plus personne ne croit : c’est « un ras le bol des jeunes qui se sentent exclus de tout », a-t-il affirmé.

La France n’est pas sortie de l’auberge si des émeutes éclatent désormais lorsqu’une bande d’adolescents décérébrés et oisifs s’ennuient un samedi soir ! Si ce n’était pas si grave, ça en serait risible… Risible comme les excuses qui ne cessent de couvrir ces pauvres « jeunes » en mal d’intégration !

Source: http://tinyurl.com/34kxr6d