Francaisdefrance's Blog

16/02/2012

L’affront de chez affront…

La provocation bat son plein. Pas par les racailles des banlieues, cette fois-ci. Mais par leurs maîtres à penser en Arabie Saoudite, qui sont en passe de s’offrir la France… Un exemple flagrant.

FDF

Photo pillée à Riposte Laïque

.

.

Très bientôt  nous verrons le drapeau de l’islam  et du djihad, sur l’Elysée, l’Assemblée Nationale   et le Sénat,   c’est leur volonté,  et il est permis de se demander si ce n’est pas, aussi, la volonté de nos dirigeants…
JC JC…

.

Aube : Une société saoudienne rachète l’Entreprise Petitjean… Et y impose le drapeau de l’islam

Le journal L’Est-Eclair (Troyes, Aube) du 1er février 2012 nous annonce l’accord commercial et le rachat de l’entreprise Petitjean par la société saoudienne Al-Babtain. Nous saluons cet accord qui a recueilli les avis favorables du personnel de Petitjean et des pouvoirs publics départementaux. Il permet de préserver l’emploi et le savoir-faire de l’entreprise Petitjean, à défaut d’un repreneur français ou européen. Créée à St-André-les -Vergers (Aube) par le dryat Daniel Petitjean en 1957, cette entreprise dynamique fut, jusqu’à récemment, le leader mondial du candélabre.

Par delà cette solution heureuse sur le plan commercial et industriel, nous avons été alertés par un entrefilet de L’Est-Eclair du 04/02/2012 (Tricasseries, p.9) : à peine signée la mutation de propriété, le drapeau de l’Arabie Saoudite a été hissé aux côtés du drapeau français sur deux mâts contigus.
 
Le drapeau italien du précédent propriétaire, nous informe-t-on, flottait auparavant sur Petitjean. A l’époque, dans l’ignorance,  nous n’avions pas soulevé de question sur ce fait. L’entreprise Petitjean se trouvant sur le sol français est une entreprise de droit français, peu importe les actionnaires, privés, institutionnels ou de fonds souverain, peu importe leur nationalité. Le drapeau du Japon flotte-t-il sur l’usine Toyota de Valenciennes, allons-nous voir le drapeau du Qatar hissé à tous les matchs du PSG, ceux des pays du Golfe, propriétaires de plusieurs palaces parisiens, décorer  le fronton de ces hôtels ?

Seuls les ambassades et les consulats, qui jouissent d’un droit international et de réciprocité et sont considérés comme territoires d’un l’État étranger, hissent leur drapeau national sur leur bâtiment.

Nous demandons donc à la nouvelle direction de Petitjean de retirer le drapeau saoudien!

Un second point est à souligner qui tient aux symboles de ce drapeau : le drapeau de l’Arabie Saoudite représente un pied-de-nez à la France laïque (article 1er de la Constitution : « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale »). En effet, ce drapeau porte la couleur verte de l’islam. Le glaive et la citation en arabe : « Il n’y a de dieu qu’Allah et Mohammad est l’envoyé d’Allah » représentent l’emblème de la conquête guerrière musulmane et la profession de foi de tout musulman.

Deuxième raison pour réclamer aux nouveaux dirigeants de Petitjean de retirer ce drapeau.
Enfin, en égard à notre drapeau national, il nous apparaît nécessaire de hisser un drapeau tricolore neuf à la place de l’actuel drapeau qui est en très piteux état. La nouvelle direction devrait pouvoir prélever quelques euros sur les 7,5 millions d’euros investis dans cette affaire.

Cet article, remis à la rédaction du journal L’Est-Eclair le 9/02/2012, n’a pas été publié à ce jour. Nous apprenons cependant, par l’édition du 11/02/2012, sous le titre Drapeau bas, que « ce drapeau a été ramené à terre mardi soir.  Sans référendum ». Après vérification le 14/02/2012 nous constatons que le drapeau français a, lui aussi, été enlevé

Bernard DICK

SOURCE : http://ripostelaique.com/

28/11/2011

Pas rassurant mais prévisible…

Il fallait nous écouter! Il fallait écouter le peuple! Voila ce qu’est de pratiquer le déni de démocratie.

FDF

.


Préparez-vous à des émeutes lors de l’effondrement de l’euro, prévient le Foreign Office


The Telegraph a publié hier des informations inquiétantes concernant l’opinion sur l’euro des milieux dirigeants britanniques.

Alors que l’Italie et l’Espagne sont en grande difficulté avec leur dette, des ministres britanniques croient que l’effondrement de l’euro est de plus en plus plausible.

Les diplomates se préparent à aider les Britanniques à l’étranger dans l’éventualité d’un effondrement bancaire et d’émeutes liées à la crise de la dette. Le Trésor, a d’ailleurs confirmé plus tôt ce mois-ci que la planification pour l’éventualité d’un effondrement est actuellement en cours. Un ministre important a révélé l’ampleur de la préoccupation du gouvernement affirmant que la Grande-Bretagne est en train de prévoir la chute de la zone euro et que ce n’est qu’une question de temps !

Le British Foreign & Commonwealth Office a donné des instructions récentes aux ambassades et aux consulats concernant la planification d’urgence, leur demandant de se préparer à des scénarios extrêmes, à des émeutes et à des graves troubles sociaux.
Les diplomates britanniques doivent se préparer à aider des dizaines de milliers de citoyens britanniques dans les pays de la zone euro et à envisager les conséquences d’un effondrement financier qui rendrait les gens incapables d’accéder à leurs comptes bancaires, ou même de retirer du liquide.

Les traités de l’Union Européenne, qui ont défini les règles d’adhésion, ne contiennent aucune disposition pour que les états membres puissent en sortir. Si les gouvernements de la zone euro n’arrivent plus à acquitter leurs dettes, les banques européennes qui détiennent leurs obligations risquent l’effondrement.

Certains analystes croient que ce genre d’évènement pourrait provoquer l’effondrement global du système, rendant les banques incapables de rendre l’argent aux épargnants et détruisant les entreprises dépendantes du crédit bancaire.
Certains économistes estiment que dans le pire des cas, l’effondrement de l’euro réduirait de moitié le PIB de ses États-membres et déclencherait un chômage massif.

Source: http://fr.novopress.info/