Francaisdefrance's Blog

24/01/2012

Islam et insécurité: c’est étroitement lié. Celui qui me prouve le contraire sera le bienvenu…

Merci à  José CASTANO de cette superbe démonstration.

FDF

.

« Le droit du sol c’est cette aberration qui équivaut à prétendre qu’un cheval né dans une étable serait une vache… » (Alain Sanders, journal « PRESENT »)

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire » (Albert Einstein)

Parmi toutes les décisions gouvernementales qui ne cessent d’affaiblir notre pays, il en est une qui mérite l’oscar de l’incompétence et de la sottise… Le 29 avril 1976, l’un de nos illustres Présidents, Giscard d’Estaing, flanqué de son inénarrable Premier Ministre, son « ennemi intime » Jacques Chirac, s’étaient érigés en « sauveur de la France » en imposant par décret l’une de leurs idées géniales qui firent leur notoriété : Le « regroupement familial des immigrés », prélude à « l’invasion » qui allait, très vite, permettre de dépasser le seuil de 7% de la population –préjudiciable, selon Giscard- à l’Unité nationale. Le fait de permettre aux immigrés non-européens installés en France de faire venir leurs familles transformait une immigration de travail en immigration de peuplement, ouvrant ainsi grandes les portes à cette invasion qui allait très vite devenir une catastrophe pour la France.

Ainsi, pour avoir voulu faire de ce regroupement un moyen d’intégration basé sur la conviction irénique que des communautés raciales diverses pouvaient cohabiter harmonieusement sur un même territoire, on en a favorisé une cohabitation d’origines diverses, de mœurs différents, de cultures, de croyances qui ont immanquablement entraîné des frictions, des conflits, et il faut bien le dire, un sentiment de frustration de la part des populations autochtones. Ce multiculturalisme s’est traduit par un échec retentissant, tant en France que dans le reste de l’Europe, échec reconnu par ailleurs, tant par le Premier Ministre britannique David Cameron, que par la chancelière allemande Angela Merckel.

A cela s’est ajouté un afflux de naturalisations qui ont permis à bon nombre de ces « Français de papier » –considérant la France comme une vache à lait– de bénéficier amplement de notre Sécurité Sociale, des Allocations familiales, des Allocations logement et naturellement des indemnités de chômage. Ces naturalisations anarchiques ont également eu pour conséquence de contourner l’opposition des Français au droit de vote des immigrés et d’altérer, ainsi, la sincérité des scrutins au détriment des mouvements nationaux. Et le pire reste à venir quand on pense qu’Eric Besson s’est prononcé, le 10 janvier 2010, dans le cadre du débat sur l’identité nationale, en faveur de l’octroi du droit de vote aux étrangers « dans les dix ans à venir »…

Par ailleurs, usant et abusant des largesses de l’Administration française, les familles polygames –sous couvert de coutumes ineptes- se multiplient et aggravent les déficits. Il y en aurait plus de trente mille actuellement en France… « Quel bon pays est la France, à tous les escrocs, les aventuriers et les fripons ! » s’était déjà exclamé en son temps le duc de Saint-Simon.

Aujourd’hui, le « regroupement familial » a contribué à travestir bon nombre de villes françaises ou tout au moins de quartiers, en colonies africaines et maghrébines : Montreuil est, désormais, la deuxième ville du Mali au bord de la Seine ; Vénissieux le deuxième centre du Maghreb… Et aussi : rue Très Cloître et le quartier de la Villeneuve à Grenoble ; le quartier des « explorateurs » du Val-Fourré situé à Mantes-la-Jolie ; le XIe arrondissement, l’ilôt de Châlon, Barbès et Clichy à Paris ; la cité des 4000 à La Courneuve ; celle des Merisiers à Tremblay et celle de la cité de Sevran (Seine-Saint-Denis) ; la cité des Bosquets à Montfermeil et celle des Moulins à Nice ; le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes ; Les Mureaux (Yvelines) ;  les Minguettes à Lyon-Vénissieux ; la cité des Bleuets, celle du Clos de la Rose, La Cayolle et Bassins à Marseille… en attendant la célèbre Cannebière qui se « maghrébise » inexorablement… sont les plus célèbres, mais non les seuls ; elles prolifèrent désormais… Ce sont de véritables enclaves, des ghettos d’immigration, où non seulement les Français n’ont plus le droit de pénétrer, mais où les autorités étatiques : police, pompiers, médecins, services publics ne peuvent exercer normalement leur mission et où les bus sont régulièrement caillassés… quand ils ne sont pas incendiés. « En France, la frontière passe désormais au milieu de certaines banlieues ! » écrivait Salomé Zourabichvili, femme politique et diplomate ayant la double nationalité française et géorgienne. De cela, tout le monde est convaincu. Tout le monde… sauf Martine Aubry qui, le 16 juin 2011, au JT de 20h sur TF1, répondait sans vergogne à Laurence Ferrari « qu’il n’existait pas, en France, de zones de non-droit ». Pour une candidate présidentiable briguant à cette époque la magistrature suprême, il y avait vraiment de quoi s’inquiéter quant au devenir de la France…

Ce ne sont désormais plus des manifestations revendicatrices qui ont lieu… mais de véritables scènes de guérilla urbaine, préludes à une inévitable guerre civile que les plus avertis prophétisent déjà et qui se généralisent dans toute la France, sous l’œil désabusé des forces de l’ordre… dont l’action est le plus souvent neutralisée par celle de la magistrature qui devrait s’inspirer de cet avertissement de Léon Trotski : « Celui qui s’incline devant des règles établies par l’ennemi ne vaincra jamais ».

Ainsi, régulièrement, des jeunes gens cagoulés se livrent au pillage, aux incendies et aux destructions et quand, enfin, l’ordre est donné aux forces de l’ordre d’intervenir après moult saccages, elles sont accueillies avec des jets de pierre, des barres de fer, des battes de base-ball, des cocktails Molotov et, désormais, avec des armes à feu à balles réelles, ce qui constitue un degré supplémentaire dans la transgression sociale et pénale. Voilà où nous a conduit l’immigration-invasion dont sont responsables nos politiques de tous bords ainsi que toutes ces associations adeptes de la tartufferie des droits de l’homme et de l’antiracisme. Et si le citoyen français, las de ces insubordinations, de ces dégradations et de ces violences quotidiennes, dénonce et clame son aversion envers les auteurs et les complices de tant de méfaits, il est aussitôt traité de raciste et de fasciste. C’est ainsi que quand un Sénégalais tue un Mauritanien ; quand un Algérien tue un Ivoirien ou vice-versa, les médias  parlent de « luttes interethniques » ; quand un Européen tue un Maghrébin, les médias nous parlent de « crime raciste » mais quand un Maghrébin tue un Européen, les médias ne nous en parlent pas ou le font en taisant l’origine ethnique du meurtrier. « En France on punit ceux qui sonnent le tocsin et on laisse en liberté ceux qui allument l’incendie » aimait à dire ce grand Français qu’était le Bachaga Boualam…

Par opposition, le nombre des immigrés asiatiques est assez important en France, notamment à Paris… mais on ne les entend pas. Ils travaillent, ne représentent aucune charge pour la société et appliquent les règles élémentaires de la bienséance, de l’honorabilité et de la respectabilité.

Le couloir de l’insécurité, aujourd’hui, du Havre à Marseille, en passant par Paris et Lyon est aussi celui de l’immigration ; les statistiques pénales et pénitentiaires montrent d’ailleurs, de manière incontestable, l’existence d’une très forte sur-délinquance maghrébine et africaine, qui joue un rôle moteur dans le développement de l’insécurité. Car lorsqu’ils apparaissent, le vandalisme et la délinquance créent les conditions de leur propre développement par la contagion de l’exemple.

Dans un dossier spécial consacré à la délinquance étrangère, le journal Marianne, que l’on ne peut soupçonner de complaisance envers le FN, indique dans son édition du 9 janvier 2012, que d’après les statistiques officielles, les étrangers sont sur-représentés dans la délinquance. C’est ainsi qu’en 2010, 12,64% des condamnés pour crimes (punissables de plus de 10 ans de prison) étaient des étrangers, cette proportion étant de 12,58% pour les délits. Pour indication, en 2008, on comptait 5,8% d’étrangers dans la population active totale. Il est important de préciser toutefois qu’il s’agit là, essentiellement d’étrangers et non de bi-nationaux, ce qui porterait dans ce cas à plus de 50% le chiffre des statistiques…

Désormais, dans bon nombre de cités, forts de leur impunité et de la terreur qu’ils font régner, les caïds font la loi considérant appartenir à un autre territoire que celui de la République : Le leur !  C’est ainsi que selon le journal « Le Monde » du 6 mai 2010, le crime et la délinquance ont coûté 115 milliards d’euros de juillet 2008 à juin 2009, soit 5,6% du PIB de la France, autant que l’éducation nationale ou le système hospitalier et que, selon « Le Cri du Contribuable » du 1 juin 2010, le coût annuel pour les finances publiques de la politique migratoire (immigration/émigration) de l’Etat est de 38,3 milliards d’euros, dont 30,4 milliards pour la seule immigration. Que de réalisations pourrions-nous accomplir avec cet argent !… Que d’avancées dans les domaines de la science et de la médecine pourrions-nous obtenir !… Que de misère pourrions-nous soulager !… «Les personnes issues de l’immigration renvoient une image épouvantable au reste de la population. Les Français ont une mémoire. Ils ont accueilli de nombreux flux migratoires. Ils n’ont jamais assisté à un tel déchaînement de violence, une telle haine…» a déclaré à ce sujet Malika Sorel, écrivain-journaliste d’origine algérienne.

Et l’ultime Crédo du général Marcel Bigeard  nous incite à la réflexion quand il déclare en guise d’adieu : « Adieu ma France… Tu n’es plus celle que j’ai connue, le pays du respect des valeurs, de l’hymne et du drapeau, le pays de la fierté d’être français. Adieu ma France des trafics en tous genres, du chômage, de l’islamisme, de la polygamie, du laxisme, de la permissivité, de la famille décomposée… Adieu ma France réduite à l’état d’urgence, ma France déconstruite, en guerre avec elle-même. Je veux, néanmoins, demeurer optimiste et croire en ton sursaut. Mais qui te sauvera ? »

Oui, mon général, qui sauvera la France ?

José CASTANO

« A force de tout voir on finit par tout supporter…
A force de tout supporter on finit par tout tolérer…
A force de tout tolérer on finit par tout accepter…
A force de tout accepter on finit par tout approuver »

(Saint Augustin)

Et ces vers prémonitoires qui datent du XVIème siècle…

« France de ton malheur tu es cause en partie,
Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
Qui se moquent de toi quand tu es en danger,
Car la plus grande part des étrangers obtiennent
Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent »
(Pierre de Ronsard – 1524 -1585)

18/12/2011

Fraudes aux allocations: mais comment croyez-vous que font les autres ?

Ca se passe en Grèce; mais ne vous leurrez pas; c’est pareil en France…

FDF

.

Pour toucher des allocations, il s’invente 19 enfants !

(photo d’illustration)


54 ans, divorcé, ancien policier, il ne travaille pas depuis 2001. Pour toucher des allocations familiales, il fabriquait de faux actes de naissance et autres documents demandés pour obtenir ces prestations. Cela durait depuis 15 ans, indique le média suisse Le Matin.

L’homme s’est inventé 19 enfants, alors qu’en réalité, il n’en avait aucun ! Grâce à son stratagème, il a perçu, depuis 1996, 150.000 euros ! Et encore, le montant des sommes détournées pourrait largement dépasser ce nombre, toujours selon le site suisse.

Les documents étaient si bien imités que l’administration ne s’en est pas rendu compte. C’est seulement lorsqu’on a su qu’il avait la famille la plus nombreuse du pays que le doute est né…

Mercredi, il allait toucher une somme de 8.000 euros à Athènes, dans une agence pour l’emploi, lorsqu’il a été arrêté. Le lendemain, il a été présenté au parquet.

11/11/2011

Les bienfaits de la polygamie, en France, où c’est interdit (pour les Français)…

Je ne suis pas jaloux, mais…

FDF

.

Pas belle, la vie !!!   (Photo d’illustration).

.

Pour la CAF, les allocations familiales pour les enfants de la première épouse,
plus celles de mère célibataire pour la seconde et les enfants…

Quel est le revenu par mois pour cette famille, qui ne peut pas louer un appartement dans le domaine privé ?…

La France de demain a de beaux jours devant elle !!! …

http://youtu.be/kye6wEWs-NQ

.

P.s.: Essayez d’obtenir un logement dit « social » vous, bons français qui payez vos impôts en France !

06/11/2011

On s’attend à un nouveau plan de rigueur jamais vécu, a dit Fillon…

Et c’est pour pallier ce qui suit ou pour les dépenses somptueuses de l’Etat pour son « fonctionnement interne »? Pour les deux, je pense; et le reste…

Bizarre que l’on n’aborde pas les fraudes commises par les immigrés en situation irrégulière ou pas. Car en matière de fraudes aux allocations, ils connaissent bien mieux que nous les « astuces »… Preuve en est qu’à l’entrée de la Caisse d’allocations de chez moi, il y a un interprète habillé en imam qui accueille et conseille les futurs allocataires fraîchement débarqués… Véridique.

J’en ai marre de payer pour les fraudeurs…

FDF

.

L’aspirateur à fraudeurs… (photo d’illustration).

.

Région parisienne : 4,7 millions d’euros de fraudes aux prestations sociales en 2011

La police judiciaire a constaté plus de 4,7 millions d’euros de fraudes aux prestations sociales sur l’ensemble de l’agglomération parisienne (Paris et petite couronne) depuis début 2011, selon la préfecture de police de Paris.

Sur ces 4,7 millions d’euros enregistrés par la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) entre le 1er janvier et le 18 octobre 2011, un peu plus de 3,5 millions d’euros concernent les prestations « maladies », a précisé la PP. En 2010, la BRDA avait enregistré, sur cette même période, plus de 5,4 millions d’euros de ces fraudes qui concernent 4 types d’escroqueries : les prestations maladies, les allocations familiales, Pôle emploi et la caisse nationale d’allocation vieillesse (Cnav).

Les escroqueries à l’assurance maladie peuvent être tout aussi bien le fait des professionnels de santé ou de faux « malades », explique la PP. Certains professionnels peuvent facturer fictivement des « actes ou des médicaments coûteux » sur des patients couverts à 100%, en utilisant leur carte vitale à leur « insu », détaille la PP.

Les « faux malades », le plus souvent, se font délivrer plusieurs fois la même prescription, utilisant leur propre carte vitale ou bien une carte perdue ou volée, selon la PP. Les médicaments ainsi retirés sont « ensuite revendus, donnant lieu à un trafic alimenté également « à partir d’ordonnances médicales volées ou falsifiées », précise la PP.

Source: http://www.lagazettedescommunes.com/

23/10/2011

Jamila F. reçoit de la CAF jusqu’à 3000 euros par mois; et vous ?

Ben vous, si vous êtes Français de souche, il existe un plafond très haut pour que vous ne touchiez rien… Et je sais de quoi je parle…

Et si je changeais d’identité ???

FDF

.




Allocations familiales, APL et RSA cumulés, Jamila F., 33 ans, reçoit en moyenne plus de 2000 euros par mois de la Caisse d’allocation familiale. L’allocation de rentrée scolaire versée en septembre fait monter cette somme jusqu’à 3123 euros.


 Sources: http://frontnational63.hautetfort.com/archive/2011/10/05/jamila-f-recoit-de-la-caf-jusqu-a-3000-euros-par-mois.html

http://www.defrancisation.com/jamila-f-recoit-jusqua-3000-euros-par-mois-de-la-caf/?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

22/10/2011

La (les) famille(s) Mohamed…

Je ne suis pas jaloux, mais je n’aime pas les abus, ni les fraudes aux allocations… Je suis Français de souche et je vais en baver de plus en plus… Alors, que l’on m’explique ce qui suit; et vite !

FDF

Image d’illustration

.

 A faire circuler un maximum SVP, c’est une histoire vraie et vérifiable sans problème……

Elle est pas belle celle-là ?????  Histoire vraie !!

M.MOHAMED a déclaré à la Préfecture son statut.  

La Préfecture a accepté que sa deuxième femme le rejoigne en France sans lui délivrer de carte de résidence.  

Il a 16 enfants, 8 pour chaque femme!!! Mais comme ses enfants sont TOUS nés en France, ils sont Français.  

Du coup, même si elle n’a pas de papiers, elle ne peut pas être expulsée.  A) ETUDE DE LA SITUATION DE LA 1ère EPOUSE:

Mr et Mme MOHAMED n°1 : avec ses 8 enfants1) 978,08 €uros d’allocations familiales tous les mois

2 allocations pour jeune enfant 323,32 €uros

3) allocation logement 300 €uros

4) le RMI pour un couple (626,82 euros) + 8 enfants (1337,20 euros) soit 1 964,02€5) allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants 85,87euros/mois.

Au total Mr et Mme X n°1 peuvent donc toucher :Allocations familiales: 978,08 €uros A.P.J.E.: 323,32 €uros.Allocation logement : 300,00 €uros RMI : 1 964,02 €uros.Allocation de rentrée scolaire 85,87 €uros.Soit un total mensuel de  3 651,29 €uros

B) ETUDE DE LA SITUATION DE LA 2ème EPOUSE: Cette deuxième épouse n’en est, en fait, pas une. Elle est considérée par la C.A.F… Comme un « parent isolé »!  

Elle touche donc:1) l’API qui s’élève à 707,19 €uros pour un parent seul avec 1 enfant auquel on ajoute 176,80 €uros /enfant supplémentaire (7 x 176,80 €uros en plus).Soit un total de 1944.79 €uros.

2) Toujours pour ses 8 enfants elle touche chaque mois : 978,08 €uros d’allocations familiales.3) Il est probable qu’elle ait 2 enfants de moins de trois ans, elle a donc droit à l’A.P.J.E. 161,66 euros x 2 soit 323,32 €uros.

4) Comme parent isolé = allocation logement, à la louche plus ou moins 300 Euros.

5) Avec 8 enfants elle n’a sans doute pas le temps de travailler, d’autant plus que son mari pense qu’il ne faut pas qu’elle travaille avec des hommes parce qu’elle pourrait être tentée par l’adultère…

Donc elle touche le RMI soit pour une personne seule 417,88 €uros + 167,15 €uros / enfantSoit au total 1 755,08 €uros.

6) Elle a donc au moins 4 enfants en âge d’être scolarisés :

Allocation de rentrée scolaire 257,61 euros X 4 = 1 030,44 €uros

soit un montant mensuel de 85,87 €uros.

Ce qui nous fait au total rien que pour Mme MOHAMED  n°2 la somme mensuelle de :API: 1 944.79 €uros. Allocations familiales: 978,08 €uros A.P.J.E.: 323,32 €uros. Allocation logement : 300,00 €uros RMI : 1 755,08 €uros. Allocation de rentrée scolaire 85,87 €uros. Soit un total mensuel de 5 387,17 €uros

SOIT AU TOTAL SUR LE COMPTE DE M. MOHAMED SERA VERSEE LA SOMME DE 9 038,46 €uros / mois.

Monsieur MOHAMED… ne paye pas d’impôts, bien sûr ! Il n’a AUCUN REVENU……

Français, Française, Mesdames, messieurs, méditez, pestez, hurlez… Mais surtout continuez à bosser dur, car il faut payer !!!

Si vous êtes salarié, RMISTE, chômeur ou retraité ce n’est pas la peine d’aller défiler pour avoir un meilleur salaire, allocation ou rente, tout le monde s’en fiche … Ce n’est pas vous qui brulez les voitures donc vous n’effrayez personne, arrêtez de vous agiter comme ça, ce n’est pas bon pour votre tension.Asseyez vous en position du lotus, respirez bien fort et attendez que l’adrénaline redescende et répétez plusieurs fois cette phrase »Je suis calme et détendu, je suis heureux, je vis en France, le pays des Droits de l’Homme ». En principe avec beaucoup (vraiment beaucoup) de self-control ça devrait marcher !!

Bon courage !Faites suivre ce message, que les contribuables de la France entière et donc, futurs électeurs le sachent. Car, pour conclure, n’oubliez pas que Monsieur MOHAMED… ne paye pas d’impôts, bien sûr ! Il n’a AUCUN REVENU……et bientôt il votera !!!!!!!

VIVE LA FRANCE……..

12/10/2011

Les nouvelles plaquettes des Allocations Familiales…

A la Caisse d’Allocations Familiales, on annonce la couleur… Ca, on ne peut leur reprocher. La franchise est de rigueur. Mais pourquoi ne voit on pas un seul enfant blond aux yeux bleus et à la peau blanche, sur ces plaquettes (On peut néanmoins distinguer, avec une bonne vue, une fillette blonde reléguée tout à l’arrière plan de la première plaquette…)?

Pour ne pas heurter les « nouveaux Français » ?

En tout cas, un bel exemple de racisme anti-blanc à peine dissimulé… Comment voulez-vous qu’avec des actions pareilles, les « nouveaux Français » ne se sentent pas prioritaires sur les Français de souche? C’est tout simplement lamentable. Encore un bienfait de la diversité et une jolie preuve de la préférence non-nationale…

FDF

EN SERIONS NOUS DÉJÀ à LA SUBSTITUTION DE POPULATION TELLEMENT VOULUE PAR L’UMPSVerts?????

.

Merci à JC JC…

01/06/2011

Les fraudes aux allocations familiales continuent de progresser: + 10% en 2010…

En 2010, 13.114 cas de fraudes ont été recensés contre 11.733 l’année précédente, soit une progression de 10%, selon Le Parisien/Aujourd’hui en France sur la foi d’un rapport de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf). La progression atteint 5,3% en termes de masse financière, selon ce document qui a été présenté mardi aux administrateurs de la Cnaf. Mais si le nombre de fraudes continue à croître, il progresse à un rythme moindre : en 2007, la hausse avait atteint 73%.

En 2009, 96,16% des sommes ont été versées à bon droit, mais environ 200.000 allocataires seraient auteurs d’une fraude, selon le rapport cité par le quotidien.

Et parmi les aides versées, le Revenu minimum d’insertion (remplacé depuis 2009 par le Revenu de solidarité active), l’allocation de parent isolé et l’allocation de soutien de famille sont les prestations qui font l’objet du plus grand nombre de fraudes. Au total, 563 amendes pénales et 362 peines de prison ont été prononcées pour ces fraudes.

Source: http://www.defrancisation.com/

Pour info: L’immigration légale serait en hausse de 10,6% en 2010 en France (http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053789-L-immigration-legale-en-hausse-de-10-6-en-2010-en-France.html)… Mais ça n’a rien à voir…

FDF

27/01/2011

Les fraudes aux allocations en forte hausse…

Evidemment; et ça ne date pas d’aujourd’hui, ces fraudes. Mais c’est à quelques mois des présidentielles que l’on vient de s’en apercevoir. Bizarre non? En outre, la majorité de ces fraudes vient d’une « minorité » que l’on « stigmatise » sans cesse.

Il faut passer la surmultipliée sur les contrôles! Je n’oserai pas vous faire le coup du « trou de la Sécu ». Rien que la photo sur la carte vitale a mis fin à bien des embrouilles. Alors, continuons cette chasse aux fraudeurs qui, ceci dit en passant, sont fort bien conseillés.

A la caisse d’Allocs près de chez moi, il y a un imam qui, à l’entrée, accueille ses compatriotes et les « conseille ». Mais personne ne lui reproche sa présence. En fait, il ne fait qu’apporter de bons « tuyaux » à ses frères et soeurs fraîchement débarqués et ne voulant que profiter aussi des largesses des caisses de Sécu et d’Allocs.

Ben oui. L’argent demandé pour la construction des mosquées, ben, il ne tombe pas tout seul…

Le problème est que pendant ce temps, des « sous-chiens » crèvent de faim et de froid dans la rue…

Ahhhhhhhhhhhh, France; terre d’accueil…

FDF

.

Un « champion » dans le genre:

L’imam de Vénissieux n’était pas mal non plus…

Le nombre de cas mis au jour par les Caisses d’allocations familiales (CAF) a été multiplié par sept en cinq ans.


Cliquez sur l’aperçu pour agrandir l’infographie.

La lutte contre la fraude est, bien sûr, une question de bonne gestion financière, mais elle est aussi nécessaire «pour préserver l’adhésion collective à notre système de sécurité sociale», a rappelé mardi le directeur de la branche famille (Cnaf), Hervé Drouet. C’est pourquoi les Caisses d’allocations familiales – comme leurs homologues de l’Assurance-maladie -, longtemps timorées sur la chasse aux tricheurs, se flattent désormais de progresser d’année en année. Selon un bilan présenté mardi, le nombre de fraudes détectées a atteint 11.733 en 2009, soit sept fois plus en cinq ans! Le montant de ces fraudes s’élève à 85,6 millions d’euros – soit à peine plus de 0,1% du total des prestations distribuées dans l’année. Dans 1869 cas, une sanction financière a été prononcée en plus du remboursement des prestations touchées; dans 7541 cas plus graves, une plainte au pénal a été déposée.

Le montant total des indus mis au jour par les caisses est toutefois nettement plus important: il atteint 2 milliards d’euros. Ce chiffre additionne les fraudes proprement dites et les sommes découlant d’erreurs, d’omissions ou de délais dans les déclarations des bénéficiaires, sans intention de tromper. Hervé Drouet le juge «assez remarquable» car la Cnaf avait estimé, il y a quelques mois, que ses indus se situaient dans une fourchette de 1,6 à 2 milliards d’euros par an – elle était arrivée à ce total en contrôlant 10.500 dossiers choisis au hasard. Autrement dit, les indus effectivement découverts par les 629 contrôleurs des caisses représentent à peu de chose près les indus estimés. Les CAF passent l’éponge sur ces dettes dans 11% des cas, les bénéficiaires ayant prouvé leur bonne foi; le reste des indus est presque intégralement recouvré.

Un numéro national aux allocataires

Une différence entre estimation et réalité demeure néanmoins. Le montant des fraudes pures et dures est évalué entre 540 millions et 800 millions d’euros, soit bien plus que les 85,6 millions mis au jour. Daniel Buchet, le «M. Fraude» de la Cnaf, explique cette différence par une frange d’indus pour lesquels il y a suspicion de fraude, mais celle-ci n’est pas prouvée. Cela prendrait trop de temps et de moyens de tenter de la faire, avec un résultat aléatoire.

La Cnaf utilise de nouveaux outils pour progresser dans sa lutte contre la fraude. À commencer par l’attribution d’un numéro national aux allocataires, au lieu d’avoir des identifiants différents d’une caisse à l’autre. Cela permet d’éviter les demandes de prestation déposées par une même personne dans de multiples départements. Généralisé à partir de 2008, cet identifiant concerne désormais 95% des allocataires ou ayants droit. Un logiciel d’exploitation des données permettant le «profilage» des dossiers à risques sera aussi déployé cette année. Enfin, les CAF peuvent depuis 2007 évaluer le train de vie des allocataires pour cesser de verser des prestations à des personnes disposant d’un gros patrimoine mais déclarant de faibles ressources (ce qui laisse souvent supposer des revenus provenant d’activités illégales). Des cas «rares mais choquants» pour la Cnaf: 32, précisément, en 2009.

Source: http://www.lefigaro.fr/

22/01/2011

Des mères de famille « françaises » méritantes médaillées !

C’est ressorti des tiroirs mais une petite piqûre de rappel ne nuira pas.

C’est plutôt la médaille de l’invasion que l’on leur a attribué à ces « françaises ». En toute lucidité; c’est ça qui est grave. Rappelez-vous cette citation de Boumédiène:

 » Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire. »

FDF

.


Samedi après-midi, Françoise Tenenbaum, adjointe déléguée à la Solidarité et à la Santé, a procédé à la remise des médailles de la Famille française, salle de Flore.
Créée en 1920 par décret, modifié le 28 octobre 1982, la médaille de la Famille française est « une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites et de leur témoigner la reconnaissance de la Nation ».
C’est donc une façon de récompenser ces mères méritantes qui, par leur dévouement et leur abnégation, ont su assumer leur rôle, même si ces mères, quant à elles, pensent qu’il n’y a là aucun mérite.
L’instruction des demandes est réalisée par l’UDAF qui diligente les enquêtes. Les médailles sont attribuées par décision du préfet, l’avis du sénateur-maire ayant été préalablement requis.
C’est ainsi que vingt et une mères, devant toutes les familles réunies, ont reçu leur médaille. Huit médailles d’argent (six ou sept enfants) : Fatiha Benhalima, Fouzia Amezane, Fatima Boularess, Aïcha Hadj-Abderrahmane, Mama Lefdou, Fatima Loubbi, Rosaria Rutigliano, Aïcha Tasry.
Treize médailles de bronze (quatre ou cinq enfants) : Saadia Ayar née Ayar, Saadia Ayar née Jabir, Medhia Bargaoui, Fatima Batta, Diane Brenot, Saâdia Brouzi, Fatima Et-Tellah, Nacéra Farsi, Fatima Haddache, Nathalie Lerbet, Zineb Oussghir, Stella-Cora Robert, Latifa Sabik.

29/11/2010

Boumédiène le visionnaire…

Nous sommes en 2010. Vous allez comprendre bien des choses rien qu’avec ce dessin. Passez faire un tour à la Caisse d’Allocs du coin. Et regardez bien qui y attend son tour…

FDF

.