Francaisdefrance's Blog

23/07/2011

Sus aux collabos! Un sénateur UMP, Alain Milon, veut introduite dans le code civil un élément de la charia !

Non mais je rêve, là !

Monsieur Milon: allez embrasser la religion du Prophète, vite!!! Et donnez votre place d’élu à quelqu’un de censé… Merci pour notre Nation, merci pour notre République.

FDF

.

Un sénateur UMP veut intégrer l’adoption islamique « Kafala » dans le code civil

 alain-milon.jpg

La Kafala : le point complet sur cette disposition islamique que le sénateur UMP Alain Milon (photo) souhaite introduire dans notre législation. Problème : la kafala permet en droit musulman le mariage du père adoptif avec l’enfant pubère…

Cécile Montmirail, Bernard Antony reçoivent Leïla Bachir qui expose l’offensive pour intégrer la kafala au droit français sur Radio Courtoisie le 13/07/2011. Leïla Bachir prolonge les analyses précédentes en y développant des conséquences jusque là insoupçonnées.

Communiqué du Bloc Identitaire (très instructif pour cerner le problème)

Le sénateur UMP du Vaucluse Alain Milon a déposé un projet de loi (n°353 2010-2011) dont l’article 1er est le suivant :

« Au premier alinéa de l’article 21-12 du code civil, après les mots : « adoption simple » sont insérés les mots « ou qui a été régulièrement recueilli en kafala » ».

De quoi s’agit-il ? Le sénateur le dit dans son exposé : « la kafala est un mode de recueil prévu par le coran ». En effet, l’islam ne connait pas l’adoption comme l’entend la civilisation européenne. Pour le monde musulman, la filiation ne peut passer que par le sang. La « kafala » est donc une sorte de tutorat. Celui-ci n’est, pour l’heure, pas reconnu en France. Ce qui amène la conclusion de l’élu UMP : « l’objet de cette proposition de loi (…) est de mettre fin à la discrimination pour les enfants recueillis en kafala » et qui ne bénéficient pas des mêmes droits que ceux adoptés. Selon le Maroc et l’Algérie, environ 200 enfants entreraient en France par an au titre de la kafala.

Au delà de la question de l’adoption, le projet de loi Milon serait la première introduction dans le code civil d’un élément de droit coranique. Une première porte serait enfoncée.

Les parlementaires UMP accepteront-ils cette islamisation du droit civil ? Le président du groupe UMP à l’assemblée nationale, M. Christian Jacob, qui se dit le défenseur de la laïcité, soutiendra-t-il son collègue Milon ? Les élus de la Droite Populaire mettront-ils leurs actes en accord avec leurs mots, en exigeant le retrait de cette loi ?

Une chose est sûre : cette information est de première importance et doit être relayé au maximum. A un an de la Présidentielle, l’UMP doit être mis devant ses responsabilités.

Arnaud Gouillon, candidat identitaire à cette élection, demande le retrait de ce projet de loi et l’interdiction de l’entrée sur le territoire d’enfants au nom d’un droit coranique étranger aux lois et aux mœurs européennes.

Source: http://www.islamisation.fr/

10/06/2011

L’islamisation du droit civil poposée par un sénateur UMP !

Pardonnez leur, mon Dieu; ils sont devenus fous !

FDF

.

La loi Milon va introduire la charia (code coranique) dans le code civil !

Le sénateur UMP du Vaucluse Alain Milon a déposé un projet de loi (n°353 2010-2011) dont l’article 1er est le suivant :

« Au premier alinéa de l’article 21-12 du code civil, après les mots : « adoption simple » sont insérés les mots « ou qui a été régulièrement recueilli en kafala »

Le sénateur le dit dans son exposé : « la kafala est un mode de recueil prévu par le coran ». En effet, l’islam ne connait pas l’adoption comme l’entend la civilisation européenne. Pour le monde musulman, la filiation ne peut passer que par le sang.

Si l’adoption selon la regle islamique est adoptée ,  le projet de loi Milon serait la première introduction dans le code civil d’un élément de droit coranique. Avancée plus que symbolique

Les parlementaires UMP accepteront-ils cette islamisation du droit civil ?

devient: Source: http://www.lepost.fr/