Francaisdefrance's Blog

23/03/2012

Ils veulent tuer les Juifs : le ministère de l’Intérieur leur accorde des visas pour le Rassemblement de l’UOIF du 6 avril 2012…

Personne n’est à l’abri d’une erreur. Mais là, il ne s’agit plus d’une erreur: c’est une provocation. Un fou d’Allah vient de commettre un véritable massacre. On laisse venir ses « maîtres » en France… Ou est la logique, dans tout ça?

FDF

.

Après le massacre de Toulouse, la France peut-elle autoriser la venue de l’antisémite Qaradawi ?


 
Avant même de connaitre l’identité du coupable,  Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Eva Joly, ou encore François Hollande, ont accusé « ceux qui tiennent des discours de haine » d’être co-responsables des drames de Toulouse et de Montauban.

Leur objectif était de détourner le regard des électeurs des sujets qui fâchent et de diaboliser leurs concurrents politiques.

Or, le coupable est un islamiste. Et pas un affreux neo-nazi que l’on aurait pu, à l’aide d’une grande acrobatie dialectique, associer à Marine Le Pen. Un islamiste qui a sans doute goûté à la verve antisémite des prédicateurs qui participeront, le 6 avril prochain, au rassemblement de l’UOIF, fédération musulmane proche des Frères Musulmans en charge d’ un grand nombre de mosquées françaises.
En effet,  Claude Guéant vient de délivrer des visas au  Cheikh Yussuf Al-Qaradawi et à l’égyptien salafiste Mahmoud al-Masri, ce qui leur donne l’autorisation de fouler le sol français. Un choix qui paraissait inconcevable il y a un mois, mais qui après la tuerie que nous venons de connaitre, apparaît comme scandaleux et infecte. Car comme le souligne Joachim Véliocas, sur son excellent site  l’Observatoire de l’Islamisation, « en délivrant des visas pour ces fous dangereux, le ministère de l’Intérieur  laisse s’installer les conditions idéologiques pour de nouvelles tueries de Juifs en France. »
Qui sont ces  islamistes, faiseurs de guerre,  dont les média ne vous parle jamais ? Joachim Véliocas vous les présente :
– Cheikh Yussuf Al-Qaradawi est le président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR structure juridique mère de l’UOIF). Ce cheikh, sûrement le plus influent du monde sunnite (son émission du jeudi sur Al-Jazeera rencontre une audience inégalée dans le monde musulman) est un extrémiste notoire. « Si l’islam mondial avait un chef, ce serait lui » écrivit Xavier Ternisien (responsable des questions islamiques à la rédaction du journal Le Monde) en août 2004 dans un article du Monde. Il préside aussi l’Union Mondiale des Savants Musulmans, qui regroupe les plus grands juristes sunnites. Il fut celui qui dirigea les prières du vendredi place Tahrir au Caire en février 2010 après le départ de Moubarak devant des dizaines de milliers de fidèles

La lâcheté du ministère de l’Intérieur laisse s’installer les conditions idéologiques pour de nouvelles tueries de Juifs en France.

Présentation des conférenciers étrangers en tête d’affiche du Rassemblement annuel de l’UOIF, fédération musulmane proche des Frères Musulmans contrôlant les grandes mosquées de Bordeaux, Mulhouse, Lille, Nantes, Woippy, Poitiers, Nice… parmi plus de 400 lieux de prières.

– Cheikh Yussuf Al-Qaradawi est le président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR structure juridique mère de l’UOIF). Ce cheikh, sûrement le plus influent du monde sunnite (son émission du jeudi sur Al-Jazeera rencontre une audience inégalée dans le monde musulman) est un extrémiste notoire. « Si l’islam mondial avait un chef, ce serait lui » écrivit Xavier Ternisien (responsable des questions islamiques à la rédaction du journal Le Monde) en août 2004 dans un article du Monde. Il préside aussi l’Union Mondiale des Savants Musulmans, qui regroupe les plus grands juristes sunnites. Il fut celui qui dirigea les prières du vendredi place Tahrir au Caire en février 2010 après le départ de Moubarak devant des dizaines de milliers de fidèles.

    Dans son ouvrage « Le licite et l’illicite » (éditions al-Qalam,2001) il recommande l’extermination physique des homosexuels (page 175), la possibilité de frapper les femmes (page 207). Sur Qatar TV,  le 25 février 2006, cet ami du Hamas déclara que « les opérations martyres sont autorisées » , « même s’il se trouve des civils parmi les victimes » précisa-t-il lors d’une session du Conseil européen de la Fatwa et de la recherche, réunie à Stockholm en juillet 2003. Pour ce qui est des occidentales violées, il tient à préciser leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées  décemment devraient être punies […]  pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. » Quant aux victimes du tsunami asiatique, punition divine, elles méritaient leur sort en raison des « actes d’abominations »pratiqués dans les zones touristiques, comme les boites de nuits et les plages où les femmes sont logiquement peu vêtues. Comme si ce n’était pas suffisant, le vieux cheik dans un média égyptien précisa sa pensée envers ceux qui abjurent l’islam :  « le châtiment administré au murtadd (apostat) (…) est la mort » (Al-Ahram Al-Arabi (Egypte), le 3 juillet 2004. Traduction : MEMRI.)

Concernant l’antisémitisime et Hitler, voici ce qu’a affirmé Qaradawi le 28 janvier 2009 sur Al-Jazeera TV:

« Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait – et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. (…) Pour conclure mon discours, je voudrais dire que la seule chose que j’espère est qu’à l’approche de la fin de mes jours, Allah me donne l’occasion d’aller sur la terre du djihad et de la résistance, même sur une chaise roulante. Je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs, et ils me lanceront une bombe dessus et ainsi, je finirai ma vie en martyr. Loué soi Allah, Roi de l’univers. Que la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous. »

Autre conférencier (parmi tant d’autres psychopathes invités), le prédicateur égyptien salafiste Mahmoud al-Masri :

 Ci-dessous des extraits d´une émission religieuse animée par le prédicateur égyptien Mahmoud Al-Masri, diffusée sur la chaîne salafiste Al-Nas le 20 septembre 2010 :

Mahmoud Al-Masri : « Comme le dit le dicton : « L´ami de mon ami est mon ami et l´ennemi de mon ami est mon ennemi. » Notre mère Aïcha était la personne que le pro phète Mahomet aimait le plus. Comment pourrais-je haïr une personne aimée par le Prophète ? Comment pourrais-je détester ma mère bien-aimée, mère des Croyants ? Quelqu´un sur cette Terre peut-il haïr sa mère et la maudire ? Même si vous ne croyez pas à l´islam, vous devriez au moins avoir des valeurs morales.[…]

Ces chiites sont les créatures les plus infidèles qu´Allah ait créées. Je ne veux pas user d´un langage abusif, mais ces gens maudissent les Compagnons du Prophète jour et nuit.[…]

Prions pour qu´Allah libère notre nation de ces nains d´apostats, qui n´ont rien de mieux à faire que de maudire les Compagnons et les épouses du Prophète, ainsi que le Prophète lui-même.

[…]Allah, envoie au chiites des tremblements de terre destructeurs et des volcans en feu ! Allah, lâche les chiites contre les juifs et les juifs contre les chiites ! « 

Le 10 août 2009, Mahmoud Al-Masri a raconté une histoire d’un cynisme inoui sur Al-Nas TV

     » Je voudrais vous raconter une histoire très agréable. Il était une fois un musulman qui vivait à côté d’un Juif. Le musulman a eut une pensée bienveillante à l’égard du Juif- si petite soit-elle – et il voulait trouver un moyen de le faire convertir à l’islam. Alors il alla vers lui et demanda: « Ne ressentez-vous pas une attirance pour l’islam? Pourquoi ne pas vous devenez un musulman » Le Juif dit:« La seule chose qui m’empêche de devenir musulman, c’est que j’aime boire de l’alcool. Je serais devenu un musulman il ya les âges, mais la seule chose qui m’empêche, c’est que je suis un alcoolique ».
 »

     Le musulman a conçu un plan, il lui a dit:  » Deviens un musulman, et continue à boire. » Le Juif dit « Très bien » et proclama : »je proclame qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah, et Muhammad est le Messager d’Allah  » le musulman lui dit:«. Maintenant que tu es devenu un musulman, si tu bois de l’alcool, nous allons t’infliger la punition pour bu d’alcool, et si tu renonces à l’islam, nous te tuerons. « Donc l’homme est resté musulman et n’a jamais bu de nouveau. Cela a été une technique sympathique imaginée par ce bon musulman. »

Lors d’une autre émission pour enfant de la même chaîne, le 21 juillet 2007, le conférencier invité par l’UOIF a donné ses conseils aux petits enfants. Il leur a expliqué qu’il est permis de mentir dans trois cas : à sa femme, aux Juifs, et pour se faire réconcilier deux musulmans…

Vous avez lu quelques échantillons du niveau mental de ces fous d’Allah étrangers, annuellement invités en France, notoirement connus par le renseignement français…mais qui par lâcheté politique, entrent chez nous comme dans un moulin. Que personne ne vienne s’étonner que des soldats de l’islam mettent en musique ce qu’ils entendent et lisent en toute quiétude dans une France sans frontières.

Joachim Véliocas

http://www.islamisation.fr/

Merci à JC…

14/10/2011

L’Irlande tombe sous les coups de la charia !

Alerte rouge!

L’islam radical s’est installé en Irlande !

Quand on nous parle d’islamisation sournoise… Les Irlandais ne semblent pas l’avoir vur venir, celle-là. Plus que jamais, soyons vigilants et ne cédons pas un seul pouce de terrain!


FDF

.

 

« En août dernier les services d’immigration et de naturalisation irlandais ont refusé d’approuver le visa d’entrée du Sheikh Yousuf al-Qaradawi, cet Imam égyptien, chef spirituel des Frères Musulmans qui est également l’une des figures éminentes  de la TV arabe par satellite, al-Jazeera. Dans ses ouvrages, al-Qaradawi avait pris la défense des bombes suicides non comme moyen terroriste mais comme « résistance » légale. Il avait prôné la peine de mort pour les homosexuels et les apostats, et mis à l’index les pays arabes séculiers considérés comme incroyants.

Les responsables de l’immigration en Irlande semblent lui avoir interdit l’entrée sur le territoire du fait de sa description des bombes suicides  destinées aux israéliens et qualifiées de « martyr fait au nom de dieu ». L’interdiction de l’Irlande vient à la suite d’interdictions semblables pratiquées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Jusqu’en février dernier, sous le gouvernement du Président égyptien  Hosni Moubarak, il lui était aussi interdit de pénétrer en territoire égyptien.

Le problème est que al-Qaradawi est également  le chef du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (ECFR) fondé en mars 1997, et basé à Roebuck Road, 19, Clonskeagh, Dublin – ce qui a conduit les Irlandais à prendre cette décision qui semble quelque peu naïve.

Comme il est établi sur le site officiel du Conseil, ses objectifs principaux sont les suivants :  » Approcher les savants qui vivent en Europe et favoriser leurs rapprochements afin d’unifier leurs opinions sur la légalité et les questions juridiques qui concernent les grandes questions de Droit.  Edicter des Fatwas qui satisfassent les besoins collectifs des musulmans  d’Europe, résoudre divers problèmes et réglementer leurs interactions avec la Communauté européenne, le tout  en tenant compte des règles et des objectifs de la Charia. Publier des études et des compte – rendus de recherches pour résoudre les questions juridiques qui apparaissent en Europe de façon à atteindre et satisfaire les objectifs de la Charia dans l’intérêt de tous en Europe »

En résumé, les lois de la Charia sont déjà installées en Europe mais personne  apparemment ne s’en est rendu compte.

Le Conseil a été fondé à l’initiative de la Fédération des Organisations Islamiques d’Europe (FIOE) idéologiquement  liée aux Frères Musulmans. Il vous suffit de parcourir la liste de ses membres et vous verrez que son Président n’est autre que Yusuf al-Qaradawi; et que l’un de ses membres éminents Rached al-Ghannouchi – le leader du parti tunisien al Nahdha, lié aux Frères Musulmans. – ne manque jamais de formuler des attaques contre Israël et contre les intellectuels libéraux. Le vice-président Faisal Mawlawi, qui en 2004 sur le site http://www.islam-online.net disait que  « Les opérations martyres sont complètement différentes du suicide qui  est interdit.  Quiconque meurt dans une mission suicide est béni de Dieu. J’invite tous les palestiniens à ne pas hésiter à conduire de telles opérations. »

Le Conseil semble aussi se consacrer à publier des Fatwas ou des édits religieux qui ne sont pas encore mis en ligne en anglais sur son site internet. Bien que les Fatwa aient en général une valeur universelle non coercitive pour les musulmans, dans l’esprit de l’islamisme radical, il est clair que quiconque s’adresse à un mufti et lui pose une question, a intérêt à suivre son avis. La première Fatwa concerne l’autorisation pour un musulman de vivre de manière permanente dans un pays non musulman. La Fatwa est la suivante : « Notre avis est qu’un musulman ne devrait jamais vivre au milieu de non -musulmans s’il met en danger son identité islamique, sauf s’il n’a aucun autre choix».  Ainsi si un musulman vit dans un lieu où sa vie, sa religion et ceux dont il a la responsabilité sont en danger, alors il doit émigrer. » On présume que le territoire non – musulman est l’Europe.  

La Fatwa quatre concerne la punition pour ceux qui commettent le crime d’Apostasie et il faut noter que la peine n’est pas toujours la mort, qui devrait seulement s’appliquer quand le musulman qui a abandonné l’Islam l’annonce publiquement et critique son ancienne religion.

 

Actuellement, le site web du « Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche » est uniquement disponible dans sa version arabe et aucun de ses membres n’est européen. Il ressemble davantage à un « gouvernement islamique » en Europe.

Ce qui est plus inquiétant c’est de savoir qu’il existe en Europe une institution juridique islamique qui publie des Fatwas depuis longtemps sans respecter les valeurs éthiques universelles – pour le moins en l’occurence, le respect de la vie humaine – et qui considère que les institutions européennes sont de simples outils qui doivent lui permettre d’accéder au pouvoir.   

Il est grand temps que l’Europe en général et l’Irlande en particulier commencent à interdire l’entrée sur leur territoire respectif non seulement à des Imams, mais aussi à des institutions et des associations liées à ces personnes et qui ne sont pas seulement dangereuses pour les Européens, mais aussi pour une majorité de musulmans qui ne souhaitent pas se radicaliser. »

Traduit de l’anglais par Nancy VERDIER

http://www.hudson-ny.org/2484/radical-islam-ireland

Piqué à Gérard Brazon

15/07/2011

Yusuf Al-Quaradawi: admirateur d’Hitler, il s’offre le maillot du Barça !

Vous ne rêvez pas; non non. Les relations entre Adolf Hitler et les musulmans ont toujours été cordiales (en fait, il se servait de leur fanatisme exacerbé pour assouvir ses fantasmes). 76 ans après la chute du Reich, au Qatar, on fait revivre cette sale période en toute impunité sur fond de football… Mais à eux, on ne leur dira rien.
FDF

.

Un Qatari adepte d’Hitler s’offre le maillot du Barça !

Amateur de foot et de nazisme…

Le 14 août 2011 s’annonce déjà comme une date historique pour le FC Barcelone. Non, le mythique club blaugrana ne s’apprête pas à battre le record de matchs gagnés d’affilés, ni à remporter une cinquième ligue des champions et Messi ne sera pas (tout de suite) sacré ballon d’or pour la 3ème fois d’affilé. Mais c’est ce jour là que le FC Barcelone se déplace au Stade Santiago Barnabéu du Real de Madrid pour y disputer le cinquième clasico de l’année 2011, dans le cadre du match aller de la Supercoupe d’Espagne. Et c’est surtout ce jour là que le Barça arborera, pour la première fois de son histoire, un véritable sponsor sur la face avant de son maillot.

165 Millions d’euros pour cinq ans

Pendant longtemps les dirigeants blaugrana ont pourtant refusé de signer des contrats de sponsoring, plaçant le club Barcelonais, symbole de la catalogne, à l’égal des sélections nationales. Pourtant en 2006, le président Laporta surprend son monde en annonçant la signature d’un contrat avec l’UNICEF, permettant à l’organisme de s’afficher sur le maillot, contre rétribution…barcelonaise ! Le club espagnol s’engagera en effet à verser 1,5 millions d’euros par saison à l’UNICEF, se distinguant une nouvelle fois des autres équipes, et dégageant une volonté d’élargir le club à une perspective « sociale et universelle ». Seul problème : les difficultés économiques du club de plus en plus persistantes conjuguées à la volonté de garder ses meilleures joueurs oblige à prendre des mesures. Finalement, c’est Sandro Rosell, le nouveau président Barcelonais qui franchira le pas. En signant un contrat sur cinq ans, le 10 décembre 2010 le FC Barcelone a accepté l’apparition du logo « Qatar Foundation » sur son maillot, pour la modique somme de 165 millions d’euros(30 par saisons + 15 pour la fin de saison dernière), faisant du maillot rouge et bleu le plus cher de l’histoire. Et offrant, une superbe publicité à la « Qatar Foundation », qui devient la première entité à payer pour s’afficher sur la face avant du maillot du meilleur club du monde.

Se crédibiliser dans le football… à l’aide de pétrodollars

Ce groupe, qui s’offre ainsi une publicité à dimension planétaire (600 millions de personnes, par exemple, avait regardé le premier Barça-Real Madrid de la saison dernière, conclut sur une victoire 5 à 0 du Barça), est une organisation privée « sans but lucratif ». L’objectif de cette ONG, dont le véritable nom est « La Fondation pour l’Education, les sciences et le développement communautaire du Qatar » est de préparer le Qatar à « l’après-pétrole », en quelque sorte par l’éducation et la recherche. Fondée en 1995 par l’émir du Qatar Hamad bin Khalifa Al Thani,qatar foundation elle a donc sortit le chéquier pour s’offrir cette couverture. L’argent dépensé pour ce contrat symbolise à la fois la richesse du petit pays qui affiche le plus haut revenu par tête du monde et s’offre (presque) tout à coups de pétro-dollars , mais aussi la volonté de crédibiliser l’image du Qatar dans le monde du football (le pays a notamment obtenu l’organisation de la Coupe du Monde 2022 ), également à coups de pétro-dollars. L’obtention de l’organisation de la Coupe du monde ayant donné lieu à de graves soupçons de corruptions, le Qatar a en effet besoin de se crédibiliser dans le football, et ce n’est ni le niveau de l’équipe nationale, ni le niveau des club locaux qui pourrait l’y aider. Et comme à son habitude, le pays y remède en signant des gros chèques.

Des liens supposés avec le Hamas

Mais ce n’est pas le plus inquiétant :la Qatar Foundation ne serait en fait pas dirigée par l’Emir Qatari, mais par le mystérieux Yusuf Al-Quaradawi.  Ce dernier est présenté comme un savant religieux, qui oeuvre pour le bon développement du Qatar. En plus d’être conseiller religieux pour la chaîne Al-Jazeera, ce dernier est également Président de l’Association internationale des savants musulmans. Pas de quoi fouetter un chat, donc. Pourtant, à y regarder de plus près, le personnage semble extrêmement louche. Membre des Frères Musulmans depuis de nombreuses années, Al-Quaradawi est surtout considéré par de nombreux observateurs comme dangereux, et impliqué dans le terrorisme islamique. Selon un journal israëlien, la Qatar Foundation serait d’ailleurs l’une des principales sources de financement du Hamas. Et le savant est également connu dans le monde arabe pour ses sorties nauséabondes. Le 30 janvier 2009, ce dernier déclare en direct sur Al jazeera : » Allah ne cesse de punir les juifs pour leur corruption. Hitler a été envoyé pour les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah le veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. En conclusion j’aimerais dire que j’espère qu’Allah me donnera, à la fin de ma vie, la chance d’aller sur les terres du Jihad , et je tuerai les ennemis d’Allah, les juifs« .Yussef Al-QaradariIl appelle également au meurtre de Wafa Sultan, syrienne connue pour avoir critiqué l’Islam. Sur les homosexuels, Al-Quaradawi est à peine plus tendre « Il s’agit d’une activité de dépravés, inacceptable pour la religion islamique et passible de peine de mort, la seule solutionpour purifier la société de ces pratiques. » Le dirigeant de la Qatar foundation explique également comment battre sa femme, et semble en accord avec les attentats suicides, « compensation divine pour les pauvres ». Il dirige également le conseil européen de la Fatwa, qui cherche à imposer la charia chez les musulmans européens. Récemment, le futur sponsor de FCB a même demandé au club des explications au sujet de la présence de Gérard Pique au mur des lamentations, coiffé d’une kippa… Des actes et déclarations qui ne semblent pas choquer le club barcelonais, bien content d’encaisser un chéque salvateur.

En conclusion, le FC Barcelone s’apprête, contre rémunération, à faire co-habiter sur son maillot un organisme cherchant à améliorer les droits et la situation des enfants dans le monde, (qui passerait derrière) avec un organisme dirigé par un négationniste mysogyne et homophobe pour qui les non musulmans ne sont que sous-hommes (lui, bien mis en avant sur le maillot). Et cela, pour au minimum cinq saisons. Décidement, la crise n’épargne personne.

Source: Le Post

18/06/2011

Aubry veut s’exprimer devant les Français… Quels Français?

Si c’est aux « Français » tels qu’elle les imagine, il va falloir qu’elle prenne des cours de langue arabe, puisque c’est ce qu’elle préconise à nos enseignants… Et passez sur la chaine TV Al Jazeera (الجزيرة); là, elle aura de l’audience…

FDF

.

Aubry : « Je m’exprimerai directement devant les Français »

La patronne du PS dévoilera ses intentions pour 2012 « à partir du 28 juin ».

Click here to find out more!

Martine Aubry a déclaré jeudi qu’elle dirait « directement devant les Français », à partir du 28 juin, si elle est candidate ou non à la primaire socialiste en vue de l’élection présidentielle (lire notre dossier spécial). Pressée de se déclarer, la première secrétaire du PS a répété qu’elle voulait respecter les échéances, qui supposent un dépôt de candidature entre le 28 juin et le 13 juillet, pour un scrutin prévu en octobre. « À partir du 28, dans une quinzaine de jours, je m’exprimerai directement devant les Français parce que c’est un acte qui nécessite une parole devant les Français », a-t-elle déclaré lors de l’émission Parole directe, sur TF1. « Ce sont des décisions importantes, on ne buzze pas là-dessus tous les jours avec des petites phrases », a-t-elle souligné.

Martine Aubry s’est dite soucieuse de résister aux pressions au nom d’une constance nécessaire à la victoire. « Croyez-moi, en me comportant comme cela depuis trois ans, sans céder aux pressions (…), je crois que je nous donne beaucoup de chances de gagner, ce qui est mon seul objectif », a-t-elle fait valoir. À la question de savoir si elle abandonnerait la direction du PS si elle était candidate, elle a répondu : « Si la question se pose, nous la prendrons collectivement. »

« Bonne soupe »

Martine Aubry a rendu hommage à son père, Jacques Delors, ancien ministre et président de la Commission européenne (1985-1994), qui renonça à participer à l’élection présidentielle de 1995. Elle a dit avoir appris de ses parents « la morale, le sens de la justice, peut-être aussi le goût des autres« . « Si les Français apprécient mon père, c’est qu’ils savent que c’est un homme de vérité et qu’il a été un grand Européen. Il a défendu l’Europe qu’ils veulent, a-t-elle dit. Il n’a pas souhaité être candidat en France, peut-être parce qu’il a estimé que les conditions politiques n’étaient pas réunies. »

Revenant sur le programme du PS pour 2012, Martine Aubry a rappelé la promesse de son camp de créer 10 000 postes de policiers et de gendarmes et 300 000 « emplois d’avenir » qui rappellent les « emplois jeunes » mis en place sous le gouvernement de Lionel Jospin (1997-2001). « C’est comme la bonne soupe, il faut la faire recuire », a plaisanté la maire de Lille, qui s’est par ailleurs prononcée pour le mariage homosexuel et contre la dépénalisation du cannabis.

Source: http://www.lepoint.fr/