Francaisdefrance's Blog

21/07/2011

Les rebelles libyens VEULENT plus d’aide de la part de la France !

Eh ben, y’a qu’à demander, amis Libyens. Faites nous une liste et on vous envoie ça au plus vite. Non, non; il n’y a rien à payer. Ce sont nous autres, CONtribuables Français qui rinçons… C’est cadeau. Le patron est d’accord. Et le nouveau chef de guerre, BHL, aussi…

FDF

.

Merci; mille merci…

Des chefs militaires de la ville de Misrata ont adressé cette demande à Nicolas Sarkozy qui les a reçus, ce mercredi matin, à l’Elysée.

Plusieurs chefs militaires rebelles de la ville libyenne de Misrata ont été reçus mercredi matin à Paris par le président Nicolas Sarkozy. Ils lui ont demandé l’aide et le soutien de Paris pour conquérir Tripoli, la capitale toujours aux mains du colonel Kadhafi, a-t-on appris auprès de leur délégation. 

« Les clés de Tripoli sont à Misrata parce que les combattants de Misrata sont disciplinés, aguerris et qu’ils ont avec eux un atout: une victoire militaire déjà obtenue » face aux forces fidèles à Mouammar Kadhafi, a déclaré l’écrivain Bernard-Henri Lévy. 

Soutien résolu de la rébellion libyenne et organisateur de cette rencontre à l’Elysée, Bernard-Henri Lévy faisait partie de la délégation qui comprenait le général Ramadan Zarmuh, le colonel Ahmed Hashem et le colonel Brahim Betal Mal. 

Le chef d’Etat-major particulier de Nicolas Sarkozy, le général Benoît Puga, assistait à cette rencontre. Et selon une source proche de la délégation des rebelles libyens, les discussions se prolongeaient dans la matinée à Paris entre les chefs des insurgés de Misrata et des militaires français. 

Selon cette source, les rebelles de Misrata espèrent obtenir de la France une aide équivalente à celle apportée par Paris à ceux du Djebel Nafoussa, la région située au sud-ouest de Tripoli. La France avait reconnu fin juin avoir livré des armes à ces rebelles pour les aider à se défendre contre les forces loyalistes. 

Misrata, située à 200 km à l’est de Tripoli, est contrôlée par les rebelles depuis la mi-mai, après avoir subi pendant deux mois le siège des pro-Kadhafi. 

Premier pays à avoir reconnu la légitimité du CNT, la France est aussi depuis le 19 mars le fer de lance de la coalition conduite par l’Otan et qui est intervenue par des bombardements aériens pour empêcher la reconquête par Mouammar Kadhafi des territoires tombés aux mains des rebelles…

Source: http://tinyurl.com/4x257kj

12/07/2011

Les subventions de SOS Racisme: la chasse aux blancs, ça paye…

Un mot de travers sur les africains ou et les arabes et vous passez direct à la caisse en n’oubliant pas la case « Prison »… Parmi les spécialistes de cette discrimination positive, étudions le cas de SOS Racisme. Les chiffres de 2009…

FDF

.

Les subventions à SOS Racisme

sos racisme subventionsLe Journal officiel a publié les comptes de SOS Racisme. SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros.


sos racisme comptes subventions

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme s’élève à 904 596 euros en 2009.

Les financements publics

  • 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
  • 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
  • 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
  • 40 000 euros de la Mairie de Paris
  • 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
  • 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.

Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme …

Les comptes de SOS Racisme

Source: http://www.observatoiredessubventions.com/

Alors:

01/04/2011

Les « gens du voyage » et la CAF…

Ouhaaaaaaaaa, les caisses !!!!

.

Je ne suis pas contre aider les plus démunis… Mais il y a des limites à ne pas dépasser… Reçu par mail…

FDF

.


IL EXISTE UNE  CATÉGORIE  DE  » FRANÇAIS »  QUI  VOYAGENT TOUT  LE  TEMPS…oui! oui! Tout  le temps…
ILS  PASSENT  ET  ILS  REPASSENT, PUIS ILS DISPARAISSENT TRÈS  RAPIDEMENTI; LS  NETTOIENT  LES  CHANTIERS… LES  MAISONS EN  L’ABSENCE  DES  PROPRIÉTAIRES….
ILS NETTOIENT ÉGALEMENT EN PRÉSENCE  DES PROPRIÉTAIRES, ils sont équipés comme  un  porte avion.
LES  VILLAGES  COMME  à ST AIGNAN  DANS  LE LOIR-ET-CHER…Y  COMPRIS   LA  GENDARMERIE.. .
E
tc  etc  …Ils  nettoient  tout, je dis TOUT!!!
ÉGALEMENT LES  LIGNES  DE   LA  SNCF (attention uniquement le cuivre). Ils aiment le cuivre,ça alors!!
Mais peut-être  ne le saviez-vous pas, les hommes ne sont pas enregistrés sous leurs NOM….non,non !!
Ils sont enregistrés
dans les  fichiers des  préfectures… S D F et un numéro…exemple:  S D F 69696..
Par contre, leurs  épouses  ou  concubines  sont enregistrées  sous  leur  vrai  nom..
Comme  cela, elles « emplâtrent » (pour employer leurs language) la panoplie ou la totalité des aides octroyées  aux  femmes, ou mères seules ….  et  en  plus, on  les  paye  encore  une  fois  pour retourner  dans  leurs pays……Mais  ils  reviennent  et  on les  repaye  encore..

En plus on a pris 20 milliards d’euros sur vos impôts pour l’Europe et on les a donnés à la Roumanie pour qu’ils s’occupent de leurs Roms et les gardent!
QUAND  AUX  VÉHICULES  OU  AUX  CARAVANES  DE  FONCTION……
…..VÉHICULES  TRÈS  « HAUT  DE  GAMME » …..(il suffit de les voir dans leurs campements)
POUR  FINANCER  TOUT  CELA, PAS  DE  SOUCIS.
IL  Y  A   LA  CAF !
Ben voyons …

Vous allez l’aimer celle-là !!!!
La Caf accorde, pour l’achat de caravane, des aides exclusivement réservées aux gens du voyage. Pour partie non remboursable !
La preuve, la voici!


 

VIVE LA FRANCE !

Surtout que la CAF s’apprête à supprimer les APL aux étudiants … cherchez l’erreur ?
Dernière info: le budget de la CAF à Marseille est de plus de 1 million € par jour…. pas mal non !!!!

21/02/2011

Ca fait mal…

Ce billet rejoint un peu le précédent… Là, c’est un PPS amusant (pour certains). Mais qui va en « heurter » d’autres… Je m’en fous; c’est tellement vrai.

FDF

Lire: Un_arabe_-_Paris

08/12/2010

SOS Racisme: et une petite couche, une !!!

On ne peut décemment pas approuver ces sommes exorbitantes allouées à une institution qui passe son temps à pratiquer avec délectation le racisme anti-blancs…

FDF

.

Les subventions à SOS Racisme


sos racisme subventionsLe Journal officiel a publié les comptes de SOS Racisme. SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros.


sos racisme comptes subventions

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme s’élève à 904 596 euros en 2009.

Les financements publics

  • 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
  • 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
  • 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
  • 40 000 euros de la Mairie de Paris
  • 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
  • 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.

Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme …

Les comptes de SOS Racisme

Sources: http://www.observatoiredessubventions.com

16/11/2010

25/10/2010

« Et moi qui rêvais de me faire assassiner ! »…

<!–SCRIPT><! an=navigator.appName;sr=’http://x3.extreme-dm.com/&rsquo;;srw= »na »;srb= »na »;d=document;r=41;function pr(n) { d.write(« « );}//–>

Quelques vérités qui blessent… C’est fait pour.

FDF

.


Et moi qui rêvais de me faire assassiner !

Je suis très jaloux. Je rêvais de me faire assassiner par un immigré fraîchement naturalisé, et de jouir d’une ultime satisfaction avant d’expirer : savoir que le coupable serait déchu de sa nationalité française… Eh bien c’est raté : une fois de plus les fonctionnaires raflent la mise !

Seuls policiers et gendarmes auront cette joie posthume, tandis que pour nous médecins, ce sera comme d’habitude : ceinture. Je me demande quand même ce que ça changera pour l’assassin, puisqu’on n’expulse plus les étrangers qui ont purgé leur peine ! Il est vrai qu’hormis l’émeute, je n’ai jamais rien compris à la politique… Bien sûr ce type de discrimination n’est pas nouveau. Mettez une claque à un flic et une claque à un médecin, et vous verrez la différence de traitement.

Comparez le sort d’un chirurgien dont le patient meurt sur la table avec celui d’un juge d’application des peines qui s’est fourré le doigt dans l’œil en libérant une graine de tueur en série, et vous aurez vite compris.

 

Quand les qualités deviennent défauts

C’est marrant la discrimination… Quand j’étais jeune, c’était une qualité : l’aptitude à discerner des différences subtiles. Maintenant c’est encore autorisé pour les microscopes, mais plus pour les gens. Cela va nous poser des problèmes, car l’art médical étant d’abord observation, il commence par des a priori. Comme le policier qui voit, à deux heures du matin, passer un individu porteur d’un sac d’argenterie d’où dépasse une pince-monseigneur. Il le tient a priori pour un délinquant, et l’interpellera plus spontanément que la vieille dame qui promène son chien. De même pour le médecin qui, tout en espérant qu’il lui démontre le contraire, tient l’obèse de la cinquantaine pour a priori suspect de diabète ou d’hypertension artérielle ; soupçonne l’immigré récent de maladies exotiques, le barman d’alcoolisme et le coiffeur efféminé de séropositivité. Nous préjugeons aussi que les carmélites sont peu exposées aux maladies sexuellement transmissibles.

Pire encore les médecins pratiquent l’exclusion sur des critères exclusivement sexistes : pas de dosage des marqueurs du cancer de la prostate chez la femme, par exemple. Imaginez que la HALDE tombe là-dessus ! Et nous allons même jusqu’à discriminer le mieux possible les malades des bien portants…

(ça, je connais bien le sujet… FDF)

Mais ce n’est pas fait méchamment, juste par économie. Cela nous protégera-t-il longtemps encore des foudres de la loi ?

A propos de foudre, notre ami Christian Saout, président de la Conférence nationale de santé (CNS), ne nous aura pas laissés longtemps en paix. L’encre à peine sèche de la loi Bachelot ne suffit déjà plus à l’obsédé textuel. Il a demandé au ministère de la Santé de légaliser le testing dans les cabinets médicaux pour lutter contre le refus de soins et de lui donner « valeur probante ». De plus la CNS a demandé l’inversion de la charge de la preuve en faveur des patients. En voilà un qui n’est jamais en retard pour agiter la brosse dans la cuvette.

Mais nous sommes peut-être injustes envers M. Saout. En 2006 en effet, en tant que président de AIDES, il s’était pris de bec avec Pierre Bergé, président du Sidaction. Ce dernier entendait le priver de subventions, au douteux prétexte qu’il était préférable d’aider directement les malades plutôt que le fonctionnement d’associations. D’où une rude bataille à coups d’éventails et de communiqués dans le petit monde du business de la séropositivité. Rassurez-vous, personne ne fut blessé : les coupures de presse sont celles qui cicatrisent le plus vite. Reste qu’il y a forcément un peu de bon chez quelqu’un qui n’aime pas Pierre Bergé… 

Dr Richard Hanlet

Source:  http://www.claudereichman.com/articles/hanletmoiquirevais.htm

05/09/2010

Les étrangers viennent-ils pour travailler ? Ben…………..

Excellente question que beaucoup se posent et à laquelle un petit montage vidéo réalisé par: http://www.defrancisation.com

vous répond. Et ce ne sont pas des chiffres en l’air… Dans le dernier rapport édité par la direction de la population et des migrations, il est clairement indiqué la destinée des immigrés légaux entrant en France. Alors…viennent-ils pour travailler ? Il semblerait bien que…

Je vous laisse voir: http://www.youtube.com/watch?v=yF6qUBwl36k


FDF

19/12/2009

Deux clans pour une mosquée à Avicenne… Diviser pour …….

Une question m’interpelle: si les municipalités ne « crachent pas au bassinet » selon leurs dires, d’où vient tout cet argent nécessaire à la construction de ces « lieux d’amour et de paix »??? On dit partout qu’il vient des dons des « fidèles »… Ils sont si riches que ça? Ahhhhhh oui: les allocs, les aides diverses auxquelles ils ont droit et pas nous. En fait, c’est NOTRE ARGENT qui finance les mosquées! Vous voulez des preuves supplémentaires?


FDF

vendredi 18 décembre 2009

L’ancien président d’Avicenne veut créer une association à vocation cultuelle pour les musulmans de l’Auxerrois. Une manière de damer le pion aux dirigeants actuels d’Avicenne, avec lesquels il est en conflit.

Deux clans pour une mosquée. Voilà, grossièrement résumée, la situation de la communauté musulmane d’Auxerre.

Inaugurée en 2007, place Corot, la mosquée Khadija a été édifiée grâce aux fonds récoltés par l’association Avicenne « auprès des fidèles. » « Ça a coûté 760.000 euros », précise Moussa Idrissi, membre fondateur et ancien président (jusqu’en 2005) de cette association à vocation culturelle chargée de gérer ce lieu de culte.

« Un manque de transparence », selon Moussa IdrissiFier de cette réalisation, il pose en revanche un regard empli d’amertume sur son ex-association. Moussa Idrissi reproche notamment à la nouvelle équipe un « manque de transparence au niveau des comptes ». En compagnie d’autres adhérents, il a d’ailleurs saisi le tribunal de grande instance d’Auxerre pour obtenir une série de documents comptables (lire par ailleurs).

Malgré des discussions informelles entre les deux parties, aucun terrain d’entente n’a été trouvé. Un échec dont chacun rend l’autre responsable.

Battu lors des élections de juin 2005, échaudé par la manière dont se sont déroulées celles d’octobre dernier (l’YR du 27 octobre) , Moussa Idrissi a décidé de monter une autre association. Elle aussi « s’appelera Avicenne », explique-t-il. L’assemblée générale constitutive aura lieu le 3 janvier prochain. « Ce sera une association à but cultuel et non culturel », souligne-t-il, pour se démarquer des activités de l’Avicenne originelle (appelons-là Avicenne I). « L’objectif sera de s’occuper de la communauté musulmane de l’Auxerrois d’un point de vue spirituel. On aimerait aussi organiser des rencontres avec les autres religions comme ça se faisait avant.  »

Moussa Idrissi ne cache pas que le but de cette nouvelle structure (nommons-là Avicenne II) sera également de « gérer la mosquée. » Ce qui n’est certainement pas du goût des gens d’Avicenne I. « Nous sommes 230 et en face ils ne sont que 60 », avance Moussa Idrissi, en écornant au passage Avicenne I accusée d’avoir « amené un imam qui ne connaît pas le Coran ».

La ville d’Auxerre, propriétaire du terrain occupé par la mosquée, aura aussi son mot à dire. Pour l’instant, elle discute avec les uns et les autres. En octobre dernier, l’adjoint aux quartiers, Patrick Rigolet, s’était en tout cas montré critique vis-à-vis des responsables d’Avicenne I. « Ils se sont enfermés sur eux-mêmes », regrettait-il, en indiquant que la Ville ne versait plus de subventions à l’association.

Elu en octobre dernier, le nouveau président, Fettah Ben M’Barek, nous a répondu, hier, qu’il ne souhaitait pas s’exprimer sur le sujet. (Mmouhais…., question « transparence…)

Source: lyonne-republicaine.fr