Francaisdefrance's Blog

29/08/2011

Des aliments pour chiens et chats arrivent de Malte en guise d’aide humanitaire…

Ben quoi? On donne ce qu’on peut non? Nous, on leur file des armes. Chacun fait selon ses moyens.

Non; sans rire; les maltais, vous y allez un peu fort, là…

FDF

.

Aide humanitaire pour Tripoli: aliments pour chats et chiens arrivés de Malte !

28.08.2011, 19:55

Un navire avec une aide humanitaire en provenance de Malte a acheminé à Tripoli qui éprouve une pénurie de denrées alimentaires, plusieurs tonnes d’aliments pour chats et chiens, rapporte dimanche le correspondant de RIA Novosti.

Les sacs contenant les aliments pour chats et chiens ont été déchargés dans le port commercial de Tripoli samedi soir. Interrogés sur la destination de cette cargaison, les représentants des insurgés se sont abstenus de répondre. Toutefois, le correspondant de RIA Novosti à Tripoli affirme qu’il n’y a pas beaucoup de chiens circulant dans la ville.

Actuellement, les habitants de Tripoli éprouvent une grande pénurie de denrées alimentaires, les marchés et les magasins étant fermés.  Il n’y a que des boissons et des bonbons qui sont vendus dans de rares boutiques. Les habitants de Tripoli sont obligés de faire de longues randonnées pour se rendre aux marchés situés à l’extérieur de la ville. Malgré les prix qui se sont depuis longtemps envolés, les habitants sont obligés de faire de longues queues.

Source: http://french.ruvr.ru/

17/08/2011

Musulmans: c’est à vous d’aider vos « frères » qui meurent de faim ! Vous en avez les moyens…

Reçu par mail…

FDF

.

Et dire que les pays arabo-musulmans regorgent de richesses

.

A l’heure où nous voyons en boucle sur toutes les chaînes de TV l’appel de l’Unicef, je rappelle à tous que les pays de l’Afrique concernés sont majoritairement musulmans mais que tous ces frères sont en guerre fratricide et chassent leurs frères, les laissent mourir de faim sans état d’âme.

Que font les pays voisins …musulmans de surcroît? RIEN, et le Croissant Rouge (équivalent de notre Croix-Rouge)…Rien… Mais c’est à nous de donner…


Il manque 1 (et pas 2 ,ni 3) milliard d’euros…

Peut-être qu’au lieu de construire des hôtels de luxe , d’acheter des 4/4 ou de faire des patinoires dans le désert il faudrait que chaque Emirat ou autre pays ouvre son porte monnaie au lieu de demander aux ouvriers français qui

gagnent le Smic d’ouvrir le leur…

Et si chaque musulman d’Europe et d’ailleurs donnaient un euro pour l’Afrique, voilà un geste qui les conduiraient certainement au Paradis!

Voilà des décennies, si ce n’est plus, que ces pays sont dans la misère et régulièrement on nous matraque avec des images terribles de populations qui sont appelées à disparaître !!!!!!!!!!! Femmes enfants sont mis en avant afin de

nous faire culpabiliser un peu plus et ceci dans le but de nous soutirer de l’argent.

Ces femmes musulmanes qui avec leur croyance font plein enfants alors qu’elles savent pertinemment qu’elles ne pourront pas les nourrir !!!!!!! Peu d’hommes dans ces reportages …….

Pourquoi alors que ces géniteurs engrossent leur harem et des gamines à peine pubères, ne sont t’ils pas conscients et responsable de leur folie ?

2000 ans de retard et une religion aveugle font de ces peuples des condamnés pour l’éternité……………

Croyez vous encore que c’est de notre faute et que nous devrions nous sentir responsables de tant de misère ???

Lorsque que dans un pays il y a plus de balles de fusil que de grains de riz nul ne saura jamais rien changer, malgré toute la bonne volonté et tout l’argent du monde !!!

Triste mais hélas bien réel.

27/11/2010

La loi du bon Samaritain…

Un peu d’humour…

FDF

.



Samedi  dernier, je marchais sur le trottoir en direction de ma synagogue  pour assister à la priere du shabat … Tout à coup, j’y rencontrai une personne d’apparence vagabonde comme on en croise souvent sur les trottoirs du centre-ville .
Je voyais bien que des passants la regardaient comme si elle était la dernière des malvenues et d’autres la toisaient d’un regard sombre.

Me rappelant les paroles de la bible :

 » Accorde tes soins aux faibles, donne à manger aux pauvres et tends les bras aux infortunés »


… j’ai eu la soudaine envie d’approcher cette personne et lui offrir mon aide.

Je voyais bien qu’elle était vêtue de haillons déchirés et qu’elle portait deux sacs de plastique dans lesquels se trouvait probablement tout ce qu’elle possédait…un sentiment de grande pitié et de charité me poussa vers elle…derrière cette apparence de misère, je percevais une beauté intérieure, une belle âme…

Ma conscience me disait :

approche-toi, souris-lui et touche-la… touche-la…..touche-la …………

 

Et je l’ai fait……

Je ne pourrai assister à la priere de Rosh Hashana prochain!!!

Merci à W.T.

 

02/11/2010

L’assistanat et les limites de la « bien pensance »…

Quand l’assistanat démontre que l’on ne peut pas faire à la place des gens…

Vous souvenez-vous de cet ingénieux système, le « play-pump », qui consiste à installer une pompe dans certains villages africains et de les relier à des tourniquets?

Le principe est simple : les enfants s’amusent et la taille du tourniquet permet de pomper l’eau sans s’exploser les bras. Cette idée est géniale car elle permet d’utiliser les lois de la physique (démultiplication des forces grâce au diamètre du tourniquet). En plus, il vaut mieux être assis et pousser avec les jambes que de tourner avec les bras!

16 millions de dollars ont été investis pour aider des populations à accéder à l’eau. Et le projet a été abandonné parce que les femmes ne s’en servent pas quand il n’y a pas d’enfants….

L’eau sera un des plus gros enjeux de notre planète et l’on apprend que les hommes de ces villages ne s’en soucient pas, puisque ce sont les femmes qui s’en occupent, et que ces dernières ne veulent pas monter sur un tourniquet car « trop compliqué »….

Quelle honte!

L’article (en lien) sur le design social est assez révélateur sur la volonté des occidentaux de « faire à la place » sans réellement prendre en compte les populations locales.

Deux exemples sont cités : le « play-pump » qui est abandonné pour les raisons invoquées et un système de four collectif abandonné également en raison de la violence de la « mafia » locale.

On pourrait tirer de ces deux exemples des cas d’écoles à l’échelle planétaire :

1- Les gens ne se saisissent pas de ce que nous mettons en place. Réactions identiques aux nombreuses prises en charge en occident où l’éducation est délaissée à l’école alors que cette dernière est là pour instruire. La base même de l’évolution des personnes est leur capacité à se MOTIVER. Comme le tourniquet, vous pouvez adapter nos prises en charge scolaire tant que vous le voulez, si les enfants ne sont pas motivés, ce sera des quantités impressionnantes d’énergie et d’argent gaspillées!

2-La violence qui règne dans ces pays est liberticide. On peut investir chez eux de l’argent par brouettes tant que l’on veut, si cette violence est toujours là, cela ne sert à rien. De nombreux africains fuient leurs pays pour se réfugier chez nous et « s’épanouir » ou simplement survivre dans de meilleures conditions. Et ils retournent en vacances là bas!

Nous servons juste de soupape de sécurité pour que les personnes issues de ces pays n’explosent pas chez eux car en venant chez nous, ils ne remettent pas en cause les violences quotidiennes et ne cherchent pas à rendre leur pays meilleur. L’exemple flagrant est l’algérie : pays riche grâce au pétro dollars mais bouffé par la corruption et l’islamisme. Les algériens et le pouvoir algérien font tout pour que la France leur ouvre ses frontières.

L’assistanat et le « faire à la place de  » montrent les limites de la bien pensance. Nous freinons les introspections nécessaires qui permettent aux peuples d’évoluer et de faire face à leurs difficultés. Autant nous devons, dans notre culture chrétienne, aider les plus démunis à avancer, autant nous ne sommes pas là pour compenser leurs défauts ou refus de faire face. En France, les politiques achètent la paix avec des aides ciblées à certaines catégories mais en agissant ainsi, elle ne leur permet pas de se remttre en question et maintient de nombreuses personnes dans un système d’assistanat/revendications. La société occidentale fait exactement la même chose à l’échelle planétaire.

Source: http://tinyurl.com/34bjfxh

26/08/2010

Pakistan: les mouvances islamo-terroristes gagnent la confiance de la population…

Il est certain qu’avec le fric qu’on leur octroie pour la libération de nos otages (quand ils les libèrent…) ils peuvent se permettre de faire leur propagande nauséabonde. En fait, nous aidons les sinistrés du Pakistan indirectement… Alors les appels aux dons…

FDF

.

L’aide intéressée des islamistes au Pakistan…

26 août 2010

Profitant de l’inefficacité gouvernementale, des associations humanitaires liées à la mouvance islamiste,voire terroriste, distribuent aides et soins médicaux. Gagnant la sympathie de la population.

Ils arrivent par camions sur les zones sinistrées et distribuent à tour de bras des vivres, du matériel et même 5 000 roupies (44 €) en liquide à chaque famille. Très efficaces, les membres de l’ONG Jamaat-ud-Dawa (JuD) pallient les faiblesses de l’aide gouvernementale et se montrent très proches de la population.

Pourtant, cette organisation est officiellement interdite au Pakistan et figure sur une liste de l’Onu des organisations terroristes. Elle est liée au Laskhar-e-Taiba, un groupe armé soupçonné d’avoir perpétré les sanglants attentats qui ont fait 186 victimes à Bombay, en 2008.

Sur le terrain, la population n’en a cure et apprécie cette manne qui vient soulager sa douleur, combler d’urgents besoins alimentaires et sanitaires. « Jusqu’ici, nous avons aidé plus de 250 000 personnes, expliquait, la semaine dernière à l’AFP, Atique Chochan, porte-parole de la JuD.

« Le gouvernement ne nous a donné que des tentes »

« Les organisations religieuses nous aident davantage que le gouvernement qui ne nous a donné que des tentes et rien d’autre », assure Ghulam Haider, un chauffeur de taxi de 25 ans dont la maison, à Nowshehra, a été balayée par les inondations.

Cette stratégie de la bienfaisance n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été déployée, en 2005, lors du séisme qui avait lourdement frappé le cachemire pakistanais. Reste à savoir quel est, une fois le drame passé, sa réelle efficacité politique auprès de la population. Anthony Cordersman, conseiller de l’administration Obama, craint que cela ne rende « le Pakistan encore plus vulnérable à l’extrémisme, ce qui renforcerait la menace terroriste ».

De son côté, l’analyste pakistanais Talat Massood déplore que « le gouvernement soit incapable de remplir son rôle ». Laissant la population face à deux choix : « Être sous la domination de l’armée ou sous la domination des rebelles ».

Source: http://tinyurl.com/379hnya