Francaisdefrance's Blog

13/01/2012

Des élus UMP financent la mise en place de l’islamisme…

Pris en flagrant délit de soutien actif à l’islamisation de notre pays, les élus UMP. Les contribuables de Elancourt payent chacun 18 euros pour l’Aid el Kébir. Leur a t’on demandé si ils étaient d’accord pour financer une coutume religieuse barbare que beaucoup réprouvent, certainement.

Quelle honte.

FDF

.

La mairie UMP de Elancourt prend en charge les 450 000 euros de dépenses de l’Aid el Kébir

Derrière la communication de Guéant, Copé, Hortefeux, sur le terrain, les élus UMP financent la mise en place de l’islamisme (voir mon livre). Encore un exemple dans les Yvelines :

Lu chez Riposte-Laique:

« Depuis maintenant cinq ans, Elancourt est le théâtre d’une boucherie pour la fête de l’Aïd el Kebir qui se tient sur le parking de France Miniature, un site touristique pour l’instant fermé au public. La ville s’associe pour cette opération à d’autres villes avoisinantes comme Plaisir, Trappes et La Verrière.(…)

D’après un article paru dans Les Nouvelles des Yvelines de novembre, les 25 000 Elancourtois auraient dépensé 450 000 euros pour cet évènement, soit 18 euros par habitant. Il faut savoir que l’abattoir halal de Mantes-la-Jolie situé à quelques kilomètres est agréé par la Mosquée de Paris et peut tout à fait répondre à la demande des musulmans pratiquants pour cette fête.

Le document ci-dessous est une copie de la Décision Modificative au budget principal initial et indique une rallonge du budget de 171 240 euros. La décision prise en assemblée par les membres du conseil municipal, UMP et opposition, a été adoptée à l’unanimité. »

Cliquer sur les images pour agrandir :

File0002.jpg File00031.jpg

Sur le site de la ville d’Elancourt on peut avoir accès à l’enregistrement vidéo du conseil municipal du 29 septembre 2011 (3) et à 58mn10s on entend M. Gérald Favier, adjoint au maire, expliquer que depuis 5 ans la commune en partenariat avec les communes environnantes met à disposition un abattoir mobile durant plusieurs jours pour la fête de l’Aïd el Kebir. …Lire la suite

Source: http://www.islamisation.fr/

12/01/2012

« Effa Choly » propose un jour férié pour Kippour et l’Aïd-el-Kebir !

Le genre d’info qui me fait sortir de mes gonds. Réfléchissons un peu (Ce qui ne doit pas être le cas de « EFFA CHOLY): toutes les autres religions implantées sur notre patrie bénéficient déjà des jours fériés des fêtes chrétiennes, que ce soit dans les entreprises où ils travaillent  ou bien à l’école. Il leur faudrait EN PLUS leur donner des jours supplémentaires selon leurs croyances? (payés par nous, bien sûr).

D’accord; si nous, les chrétiens puissions en profiter aussi…

Vraiment pas bien, la mère JOLY ! Les « concombres masqués » auraient du choisir cette harpie de Cécile Duflot comme candidate. On avait au moins du « mordant » en face…

Les Verts sont mal barrés avec cette candidate… Si elle atteint les 5% aux présidentielles avec un programme aussi con, ce sera un miracle…

FDF

.

EFFA CHOLY   :   VA VRAIEMNT FALLOIR QU’ON LA FOUTE DE FORCE DANS L’AVION CETTE VIEILLE PEAU  – SI CA SE TROUVE  ELLE EST DEJA ATTEINTE D’ALZHEIMER,  ou alors c est LE MANQUE DE VISITES DANS SON INTIMITé    QUI LA TRAVAILLE ……  MAIS Y A VRAIMENT UN TRUC  –   attention vendredi  elle nous sort ses propositions pour l emploi   –   va t elle exiger que toutes les femmes muzz ou pas, portent une burqa

JC JC…

Eva Joly, la candidate d’Europe Ecologie Les Verts à la présidentielle, a proposé mercredi qu’un jour férié soit accordé aux juifs et aux musulmans pour célébrer Kippour et l’Aïd-el-Kebir.

A ce titre elle a donc proposé mercredi que les juifs et les musulmans puissent eux aussi bénéficier d’un jour férié, comme les catholiques, afin qu’ils puissent célébrer Kippour et l’Aïd-el-Kebir. Selon elle, l’égalité, « élément clé de l’identité nationale, a été mise à mal par cinq ans de présidence sarkozyste ».

S’il elle est élue, sa première priorité sera de rétablir « l’égalité territoriale » car « les habitants des banlieues, ou des zones rurales ont le droit d’être traités dignement ». Sur l’éducation, elle a plaidé, lors d’une réunion publique au Bataclan à Paris, pour « une nouvelle carte scolaire » pour « combattre l’apartheid scolaire ». En matière d’égalité hommes-femmes, elle a également proposé que « pas un euro d’argent public » n’aille à une entreprise « qui pratiquerait une inégalité de salaires ».

Propositions sur l’emploi vendredi

Eva Joly s’est également dite favorable à des « statistiques de la discrimination », « instrument utile pour permettre demain un même accès à l’emploi, à la santé, au logement, voir aux responsabilités politiques ».

Par ailleurs, dans la journée, un séminaire stratégique s’était réuni autour de Mme Joly pour faire le point sur sa campagne alors que la candidate plafonne à 3 ou 4% d’intentions de vote dans les sondages. Conclusion, il lui faut mener « une campagne plus lisible » avec « plus de cohérence » en recentrant les thématiques sur les questions d’écologie, d’emploi, de réindustrialisation et d’Europe, selon plusieurs participants. Eva Joly doit d’ailleurs vendredi détailler ses propositions sur l’emploi.

Source: http://www.francesoir.fr/

11/09/2011

Le président du CRCM de Haute Normandie prône un islam de paix et de tolérance…

Bizarre… Je croyais que c’était déjà le cas. En plus, Hamidou Mboh annonce ça à la veille du 11 septembre… Plutôt curieux. Il a les jetons, Hamidou?

FDF

Lui aussi, prône la paix et la tolérance…

.

Nommé président pour trois ans du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Haute-Normandie, le Rouennais Hamidou Mboh, 50 ans, marié et père de trois enfants, entend « contribuer à la création de conditions d’un vivre ensemble paisible et respectueux des valeurs qui nous unissent en particulier, la laïcité, l’égalité, la liberté, la tolérance et la solidarité ». Vaste programme où l’agenda de l’élu se remplit au gré des multiples rendez-vous avec les élus et les responsables d’associations.
Les concertations ont pour objet l’amélioration de l’accueil dans les 35 mosquées répertoriées en Haute-Normandie ou la construction de nouveaux lieux de culte comme à Val-de-Reuil. Il faut aussi « satisfaire la demande des musulmans sur le devoir de sacrifice » pour l’Aid El Kebir et organiser une filière d’abatages des animaux sur des lieux imposés, irréprochables sur les questions d’hygiène où « rien ne se fera sous la table ». Il doit encore de veiller à la formation des imams, organiser au mieux les pèlerinages aux lieux saints de l’Islam et d’être attentif à la bonne tenue des carrés musulmans dans les cimetières, les tombes des défunts devant être orientées vers La Mecque.

Les musulmans sont appelés à « rester des citoyens éclairés, ouverts au dialogue et actifs dans une société au service du bien commun », insiste le président du CRCM. Les pratiquants estimés entre 15 et 20.000 en Haute-Normandie doivent être les « défenseurs inflexibles de l’égalité des devoirs et des droits de tous les citoyens français et européens  », a rappelé Hamidou Mboh dès son élection en juin, sereine malgré la défection d’environ un tiers des votants. Il explique cette désertion des bureaux de vote par la relative « jeunesse » du CRCM créé en 2003 dans le prolongement en régions du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Point de salut donc en dehors des valeurs de la République malgré « la gestion chaotique depuis plusieurs dizaines d’années de la notion d’égalité qui a favorisé les antagonismes et les rejets ». Le voile ? Les prières dans la rue ? « Les musulmans ne veulent pas déroger à la loi ». Les extrémistes de tous bords ont profité au fil de ces années d’un certain « vide citoyen » lié à « l’accumulation des frustrations ou aux promesses politiques de la ville non tenues ».

Relancer le dialogue interreligieux en région
« Frères… retournez-vous et regardez les autres fils d’Abraham… qui souhaitent partager avec vous cette soif d’égalité… montrez leur en toute circonstance humanité et fraternité, mais ne leur faite croire à aucune supériorité… réalisons ensemble l’Union pour le Progrès », a-t-il adressé cet été aux responsables associatifs musulmans. « Très attaché » au dialogue inter religieux, l’homme aujourd’hui « tend une main fraternelle aux autres communautés de croyants ». Il ne doute pas un seul instant que ses vœux communs d’échanges, de compréhension, de progrès et de fraternité ne puissent voir le jour rapidement.

Source:

« Nommé président pour trois ans du Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) de Haute-Normandie, le Rouennais Hamidou Mboh, 50 ans, marié et père de trois enfants, entend « contribuer à la création de conditions d’un vivre ensemble paisible et respectueux des valeurs qui nous unissent en particulier, la laïcité, l’égalité, la liberté, la tolérance et la solidarité ». Vaste programme où l’agenda de l’élu se remplit au gré des multiples rendez-vous avec les élus et les responsables d’associations.
Les concertations ont pour objet l’amélioration de l’accueil dans les 35 mosquées répertoriées en Haute-Normandie ou la construction de nouveaux lieux de culte comme à Val-de-Reuil. Il faut aussi « satisfaire la demande des musulmans sur le devoir de sacrifice » pour l’Aid El Kebir et organiser une filière d’abatages des animaux sur des lieux imposés, irréprochables sur les questions d’hygiène où « rien ne se fera sous la table ». Il doit encore de veiller à la formation des imams, organiser au mieux les pèlerinages aux lieux saints de l’Islam et d’être attentif à la bonne tenue des carrés musulmans dans les cimetières, les tombes des défunts devant être orientées vers La Mecque. »

[…]

02/09/2011

Le ramadan est terminé. Prochaine « fête »: l’Aïd el Kébir…

J’ai pillé ça chez Gérard Brazon… Âmes sensibles, s’abstenir… Et pourtant, bientôt dans tous les abattoirs certifiés…

FDF

.

Voir: http://puteaux-libre.over-blog.com/article-islamisation-fran-aise-la-tuerie-halal-dans-les-abattoirs-par-gerard-brazon-77428639.html

19/11/2010

Abattage sauvage des moutons pour l’Aïd El-Kebir. La barbarie continue… En privé.

Abattage dit « normal »… La barbarie autorisée… Mais dans les baignoires, ça se fait encore… Et pour en parler, ils se planquent, les muzz… Quel courage!

Le plaisir de tuer…

.

Les musulmans célèbrent actuellement l’Aïd El-Kebir, la fête du sacrifice. Malgré l’interdiction, l’abattage sauvage des moutons à domicile reste une pratique courante.

http://www.dailymotion.com/video/xfnywp_abattage-sauvage-des-moutons-pour-lyaid-el-kebir_news#from=embed&start=5

.

Quand on habite en France, on n’égorge pas le mouton dans son appartement.”
Nicolas SarkÖzy, 5/02/2007

16/11/2010

Aïd: le guide du sacrificateur pour les nuls…

Aïd et allahicité: c’est NOTRE ministère de l’intérieur qui fournit aux musulmans le « guide du sacrificateur pour les nuls »… Effarant!

FDF

.

Lu dans Minute :

« Les musulmans, qui célébrent ce mardi 16 novembre l’Aïd al-Adha ou Aïd el-Kébir, ont fait l’objet de soins tout particuliers du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, et de son collègue de l’Alimentation et de l’Agriculture, Bruno Le Maire. Le 26 octobre, ils ont adressé à tous les préfets une circulaire à y perdre son latin. […] une plaquette leur est fournie en annexe de cette circulaire finalement en forme de Guide du sacrificateur pour les nuls, plaquette signée par Mohammed Moussaoui, le président (marocain) du CFCM ! »

Imaginez une circulaire du ministère de l’intérieur d’une trentaine de pages adressée aux préfets pour régler l’organisation des chemins de croix du Vendredi Saint, accompagnée d’une plaquette signée du cardinal Vingt-Trois expliquant la Passion de Notre-Seigneur…

Michel Janva

Source:  http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/11/a%C3%AFd-et-allahicit%C3%A9.html

Et merci à DG pour l’info…

09/11/2010

Aïd-El-Kébir : le conseil général du 93 signe une convention avec le CRCM !

Et pourquoi pas voter des subventions pour acheter des couteau à égorger bien affûtés à cette bande de sauvages?A savoir que le Conseil Général c’est vous, c’est moi, c’est nous, les « souchiens »… Dégueulasse. On paye de par nos impôts cette barbarie que nous n’approuvons pas !

FDF

.

Mille moutons de l’Aïd seront abattus à Dugny!!!

Des centaines de moutons gambadant tranquillement près du tarmac de l’aéroport du Bourget, à deux pas des fusées du musée de l’Air et de l’Espace : cette scène peu banale s’est déroulée tout le week-end à Dugny, sur l’aire des Vents. Et elle a franchement réjoui les dizaines de musulmans qui avaient fait le déplacement.

Car c’est sur ce terrain départemental de 25 ha, situé à l’extrémité du parc de La Courneuve, que se sont installés il y a dix jours et pour dix jours encore un marché au vif et un abattoir mobile, à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-Kébir qui commencera le 16 novembre.
Un abattoir mobile pour sacrifier les bêtes selon le rite musulman : cela ne s’était pas vu depuis six ans en Seine-Saint-Denis qui compte pourtant le plus grand nombre de musulmans en Ile-de-France, soit environ 450000.

Une anomalie réparée pour longtemps puisque le conseil général de Seine-Saint-Denis et le Conseil régional du culte musulman d’Ile-de-France (CRCM) ont signé une convention prévoyant la mise à disposition pour cinq ans de l’aire des Vents pendant l’Aïd.

Ce genre de lieu manquait cruellement et cela obligeait les gens à enfreindre la loi.

(…) Venu en voisin de Dugny avec sa fille de 6 ans, Mohamed ne cache pas sa satisfaction. « Jusqu’ici, faute d’abattoir, j’envoyais de l’argent au Maroc pour qu’un mouton soit égorgé à mon nom et que la viande soit distribuée aux nécessiteux », confie le trentenaire qui reconnaît avoir déjà songé à l’abattage clandestin. « Ce genre de lieu manquait cruellement dans le département et cela obligeait les gens à enfreindre la loi, résume Malek. Aujourd’hui, on peut enfin acheter un mouton dans un cadre légal, avec une sécurité sur le produit. »
Pour autant, cet équipement dans lequel un peu moins de 1000 bêtes seront abattues la semaine prochaine est encore loin de suffire, reconnaît Rachid Bouchama, responsable de l’abattage au Conseil régional du culte musulman d’Ile-de-France. « En Seine-Saint-Denis, la demande dépasse les 10000 à 15000 agneaux : cet abattoir va donc répondre à moins de 10% des besoins. Sans compter que sur toute la région on compte seulement une dizaine d’abattoirs contre 30 l’année dernière. » A Dugny, l’opérateur installé sur l’aire des Vents, et qui reviendra chaque année jusqu’en 2013, explique qu’il lui est possible d’augmenter sa cadence d’abattage. « Si le succès est au rendez-vous, nous pourrions venir avec plus de moutons l’an prochain », promet-il.

Source : Le Parisien.fr