Francaisdefrance's Blog

20/03/2012

Les délires de l’islam: « les prophètes sont vivants dans leurs tombes et ils y font la prière »

Et l’on bourre le crâne aux enfants avec ça…
Ecoutez  bien  l’enseignement  de cette gamine de 5  ans. Pathétique d’un côté; grave de l’autre.

JC/FDF

.

L’histoire du Prophète Mouhammad racontée par une petite musulmane de 5 ans !

.

ELLE NE NOUS DIT PAS S’IL CONTINUE  DE SE TAPER AÏCHA,  la gamine  qu’il a épousée quand elle avait 6 ans  et lui 45…

Dessin pillé à « Iznogoud président »…

.

VOUS AVEZ DIT PÉDOPHILE???

28/01/2012

Maroc: une fatwa autorise le mariage avec des adolescentes (9 ans) !

Ils n’en sont plus à ça près, les « sales » afistes… Quelle bande de pervers. Quelle équipe de pédophiles. Oui mais, c’est le prophète qui a commencé…

Il faut vite atomiser ces gens. Ils ne sont pas dignes de vivre au XXIe siècle!

Et le roi du Maroc? Il est con ou quoi?

FDF

Photo d’illustration

.

Les Salafistes du Maroc veulent marier les fillettes dès 9 ans.

Au détour d’un long entretien passionant de Oumma.com avec le professeur Haoues Seniguer  de l’IEP de Lyon, on apprend que les salafistes du Maroc, ayant contribué à la victoire des islamistes du PJD, ont non seulement bénéficié des largesses du royaume chérifien, mais préconisent le mariage forcé des filles dès 9 ans, âge auquel le « prophète » Mahomet avait consommé le mariage avec Aicha qu’il épousa lorsqu’elle avait 6 ans.

Extrait de l’entretien :

« (…) dans les années 1970, Hassan II, comme d’autres chefs d’États dans le monde musulman à la même époque, sollicite activement des personnalités religieuses au premier rang desquelles Taqîyy Al-Dîn Al-Hilâli, figure marquante de l’islamisme et du salafisme marocains puisque ce dernier fut le maître à penser autant de certains cadres actuels du PJD que de Maghrâwî en personne. Ce dernier est même parfois présenté comme son successeur naturel.

Les salafis bénéficient depuis le début des années 1970, en dehors de quelques périodes de tension avec le pouvoir (comme après les attentats de New York en 2001 et de Casablanca en 2003), d’une bienveillance du Palais compte tenu de leur utilité éminemment politique dans le combat des idéologies dites « athées » et plus particulièrement de la gauche laquelle contestait, à l’époque (dès le début des années 1960), le monopole royal sur tous les leviers du pouvoir. Disons donc, que les autorités marocaines, voyaient plutôt d’un bon oeil l’émergence du salafisme d’abord, pour « décapiter » la gauche mais aussi pour faire contrepoids, ensuite, aux islamistes.

La construction et la floraison, à compter du milieu des années 1980, « des maisons du Coran » financées par l’agent du Golfe n’ont pas été bridées; bien au contraire, celles-ci « furent bénies par les autorités » selon Hamada  [ Mountassir Hamada auteur de le salafisme wahhabite au Maroc entre les institutions religieuses et les mouvements islamistes] malgré quelques restrictions et interdictions par la suite. Celles-ci ne mettent pas pas vraiment en cause le « deal » entre salafis et pouvoir central. Pour le journaliste précité, l’absence de réaction vigoureuse des institutions religieuses officielles quand le cheikh Al-Maghrâwî a produit une fatwa autorisant le mariage avec des adolescentes (9 ans), trahirait beaucoup plus qu’une complicité passive. » Lire l’entretien intégral sur Oumma.com

Source: http://www.islamisation.fr/

19/12/2011

« La musulmane » m’a écrit…

Je t’aime aussi, « la musulmane »…

Mais si tu avais une petite soeur de neuf ans qui se prénommerait Äicha, je pourrais la présenter à quelqu’un que tu dois connaître aussi; il en prendra « grand soin ». Le monsieur se nomme Mahomet, je crois… Et son métier est prophète. C’est un métier, ça ?

.

Et dire que l’on se fait traîner devant les tribunaux pour injures raciales et un tas d’autres excuses inventées pour que nous, les « sous-chiens » devions plier devant ce genre de conne… C’est qui, les « racistes » ???

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog

la musulmane commented on Immigration délinquante: le «petit Chicago» suédois de Landskrona…

JE SUIS MUSULMANE ET FIER DE LETRE LE FARDEAU C VOUS ENCULE DE VOS MERE VOUS IREZ EN ENFER SAL RASCISTE VOUS NETE QUE DES FILS ET FILLE DE PUTE . VOUS ETE QUE DES GROSSE SALOPES ALLEZ TOUS VOUS FAIRE ENCULE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

More information about la musulmane

IP: 88.174.103.30, bny92-8-88-174-103-30.fbx.proxad.net
Email: jhggffffghj@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/88.174.103.30

22/11/2011

Ca, c’est de la caricature !!!

Ca va encore hurler dans les mosquées. On parie?

FDF

.

Des affiches représentant Mahomet, le prophète pédophile des musulmans, complètement nu et tenant par la main Aïcha, sa jeune épouse âgée de six ans, ont été placardées à plus de vingt endroits de Malmö par le“Skåne Party”, une formation politique anti-islamique suédoise.

Une plainte pour incitation à la haine a été déposée peu après auprès des autorités policières de la ville. Mais selon Carl P. Herslow, leader du Skåne Party:  «cette plainte n’a aucune raison d’être puisque notre intention est de nous attaquer à l’islam, et non  pas aux musulmans. Nous considérons l’islam comme étant une très dangereuse maladie contagieuse psycho-sociale. Ces affiches sont là pour défendre la liberté de la presse et la liberté d’expression.»

Mais Björn Lagerbäck, président du “Forum pour le Dialogue” , une organisation récemment mise sur pied par l’administration communale pour favoriser la discussion entre les différents groupes sociaux de la ville sur les valeurs qui divisent et qui unissent, a quant à lui déclaré que : « La municipalité de Malmö est clairement opposée à ces affiches et nous demandons à tous les musulmans de ne pas céder à cette provocation, le Skåne Party n’est qu’une secte minuscule et isolée. »

Au moins neuf des affiches installées lundi ont déjà été vandalisées et au “Skåne Party” personne ne voulait  dire qui les a conçues et réalisées.

La “ Sveriges Muslimska Förbund”, l’association des musulmans de Suède, exige des excuses de la part de Carl P. Herslow, le chef du Skåne Party. Mahmoud Aldebe, son président, a déclaré : « Les affiches de ce parti sont motivées par la haine. Le Skåne Party est une infime secte terroriste isolée à qui on devrait interdire de participer aux prochaines élections. »

Source: http://www.bivouac-id.com/

03/07/2011

Tunisie: le film ‘‘Ni Allah ni maître’’ indigeste pour les islamistes…

C’était certain, ça… Il fallait pratiquer la politique de la « terre brûlée » après avoir viré Ben Ali…

FDF

.

Tunisie. Les défenseurs de l’islam font de la voix

Vendredi, des tracts ont été distribués par un groupe de jeunes dans certaines mosquées de Bizerte condamnant la campagne menée contre l’islam, annonce l’agence Tap.


Le film ‘‘Ni Allah ni maître’’ de Nadia El Fani, jugé blasphématoire pour l’islam, continue à faire du bruit. Les déclarations inattendues de Mohamed Talbi sur les mœurs de Aïcha, l’épouse du prophète Mohamed, en direct sur Shems FM n’ont pas arrangé les choses. Des manifestations ont eu lieu à Tunis, Sfax et, vendredi, à Bizerte pour condamner ce qui est considéré comme des provocations.
Dans les tracts distribués à Bizerte, on s’en prend à ceux qui s’attaquent à l’islam et  aux musulmans. Plusieurs, selon toujours la même source, «n’hésitent pas à pactiser avec l’étranger et à violer le sacré pour atteindre des objectifs vils et montrer leur haine pour la religion».
Plusieurs citoyens parmi ceux qui n’appartiennent pas aux mouvements religieux ou salafistes ont répondu favorablement à cet appel. Ils disent qu’ils sont avec la liberté d’expression et contre le terrorisme intellectuel, d’autant plus que «la Tunisie ne tolère pas, en cette conjoncture, une telle polémique» qui s’inscrit, de leur point de vue, «dans le cadre de la provocation du peuple tunisien qui a rejeté, de tout temps, toute forme d’extrémisme».

Source: http://www.kapitalis.com/

07/06/2011

Mahomet: pédophilie exacerbée…

D’autres pervers étaient (ou sont encore…) des « petits joueurs » comparés au « prophète »…

FDF

.

Momo jouait a la poupée ?

hadith, Sahih Bukhari 7:62:64

« Le prophète (Mahomet) l’a épousé (Aisha) quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans, et alors elle est resté avec lui pendant neuf années (c’est à-dire, jusqu’à sa mort). »

hadith, Sahih Bukhari 1:4:229

« Aisha a relaté : J’avais l’habitude de laver les traces de Janaba (sperme) des vêtements du prophète (Mahomet) et il avait l’habitude d’aller à la prière avec de l’eau encore dessus. (les traces d’eau étaient encore visibles). »

hadith: Volume 8, livre 73, N° 151

« Aisha a relaté : J’avais l’habitude de jouer à la poupée en présence du prophète (Mahomet), et mes amies (des petites filles de l’âge d’Aisha) avaient l’habitude également de jouer avec moi. Quand l’apôtre d’Allah entrait, elles avaient l’habitude de se cacher, mais le prophète les appelais à le rejoindre et jouer avec moi »

hadith: Volume 7, livre 62, N° 17

« Jabir bin ‘Abdullah a relaté : Quand je me suis marié , l’apôtre d’Allah (Mahomet) m’a dit : A quel type de dame t’es tu marié? J’ai répondu : J’ai épousé une matrone.. Il a dit : Pourquoi, tu n’as pas de penchant pour les jeunes vierges et pour les caresser? Jabir a également indiqué : L’apôtre d’Allah a dit : Pourquoi tu n’as pas épousé une jeune fille de sorte que tu pourrais jouer avec elle et elle avec toi ?

‏حدثنا ‏ ‏أبو كريب محمد بن العلاء ‏ ‏حدثنا ‏ ‏أبو أسامة ‏ ‏ح ‏ ‏و حدثنا ‏ ‏أبو بكر بن أبي شيبة ‏ ‏قال ‏ ‏وجدت في كتابي ‏ ‏عن ‏ ‏أبي أسامة ‏ ‏عن ‏ ‏هشام ‏ ‏عن ‏ ‏أبيه ‏ ‏عن ‏ ‏عائشة ‏ ‏قالت ‏
‏تزوجني رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏لست سنين ‏ ‏وبنى بي ‏ ‏وأنا بنت تسع سنين قالت فقدمنا ‏ ‏المدينة ‏ ‏فوعكت ‏ ‏شهرا ‏ ‏فوفى ‏ ‏شعري ‏ ‏جميمة ‏ ‏فأتتني ‏ ‏أم رومان ‏ ‏وأنا على أرجوحة ومعي صواحبي فصرخت بي فأتيتها وما أدري ما تريد بي فأخذت بيدي فأوقفتني على الباب فقلت هه هه حتى ذهب نفسي فأدخلتني بيتا فإذا نسوة من ‏ ‏الأنصار ‏ ‏فقلن على الخير والبركة وعلى خير ‏ ‏طائر ‏ ‏فأسلمتني إليهن فغسلن رأسي وأصلحنني فلم ‏ ‏يرعني ‏ ‏إلا ورسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏ضحى فأسلمنني إليه

http://hadith.al-islam.com/Loader.aspx?pageid=261

Source: http://prophetie-biblique.com/

20/04/2011

Le coran autorise de violer sa femme… Belle « religion »…

Et concernant les « tournantes », dans les « cités défavorisées », il n’en parle pas, le coran?

FDF

.

En vertu d’un verset célèbre du coran :

« Vos femmes sont pour vous un champ de labour : allez à votre champ, comme vous le voudrez ». (coran 2:223)

Si elles désobéissent, l’homme a le droit de la frapper en toute légitimité.

sourate 4:34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

C’est ainsi que dans les rues d’Alger les hommes frappent leur femme sans que la police interviennent ; De manière générale, « violer sa femme » ou « frapper sa femme » est une tradition islamique bien intégré dans les pays musulmans, cela n’est pas puni par la charia

Selon la charia [loi islamique], frapper sa femme n’est pas un péché [car ordre d’Allah], en revanche ne pas la frapper en est un.

La vie du prophete crédite ces versets

Muslim (4:2127) – Mahomet frappa sa femme Aïcha, dans la poitrine un soir où elle avait quitté la maison sans sa permission. Aïcha raconte, « Il me frappa à la poitrine ce qui me causa une grande douleur ». texte complet ici :
http://www.usc.edu/schools/college/crcc … 4.smt.htmlBukhari (72:715) – Une femme vint voir Mahomet et le supplia d’ordonner à son mari d’arrêter de la battre. Sa peau était tellement meurtrie sous l’impact des coups qu’elle était décrite comme étant plus verte que le voile vert qu’elle portait. Mahomet ne réprima pas le mari, mais ordonna à la femme de retourner voir son mari et de se soumettre à ses désirs sexuels.
.

17/02/2011

Pourquoi Mahomet n’était pas pédophile…

Si ce n’est pas nous prendre pour des cons, ça…

FDF

.

Nous pensions avoir atteint le sommet dans l’hypocrisie islamophile et dans l’art du lèche-babouches, mais Yves Daoudal a déniché une perle.
Lisez sur http://yvesdaoudal.hautetfort.com/ du 16 février l’extrait reproduit ci-aprés: c’est un chef-d’oeuvre du genre, un véritable vomitif.

 

L’Autrichienne Elisabeth Sabaditsch-Wolff, poursuivie pour incitation à la haine après une conférence sur l’islam, a été condamnée hier à une amende de 480 euros pour diffamation envers Mahomet. Sic. Le tribunal a jugé que le respect de la liberté d’expression ne permettait pas de la condamner pour incitation à la haine, mais que ses propos envers Mahomet étaient diffamatoires. Elisabeth Sabaditsch-Wolff avait traité Mahomet de pédophile. Le jugement est un chef-d’œuvre : « Certes, Mahomet se maria avec Aïcha alors qu’elle avait 6 ans, et le mariage fut consommé quand elle eut 9 ans. Mais la pédophilie est une orientation sexuelle qui s’exerce entièrement ou principalement envers des enfants mineurs. Cela ne s’applique pas à Mahomet, parce qu’il était toujours marié à Aïcha lorsque celle-ci eut 18 ans. Par conséquent Mahomet n’était pas un pédophile, et l’accusation est malveillante. »

 

13/10/2010

Il n’ y a que les simples d’esprits qui considèrent toujours que l’islam est une « religion » d’amour et de paix…

Je reprends ce billet de Gérard Brazon; réaliste et non dénué d’intérêt… Je vous laisse juges…

FDF

.

2010: Une certaine idée de la France!

Il n’ y a que les simples d’esprits qui considèrent toujours, que l’islam est une religion d’amour et de paix qui ne souhaite finalement que s’installer religieusement en apportant toute la science humanistes des « docteurs » et autres « savants » de la foi. Une religion qui souhaite apporter sa modeste contribution à l’édifice de la République laïque française en apportant sa culture généreuse et riche d’enseignements, sa grande mansuétude, son humanisme et toutes ses qualités dévoyées par ces salauds d’islamophobes de France et de Navarre.

Hormis ces simples d’esprits, il y a les faits! Ces faits si têtus, si présents, si actuels. Il y a ces meurtres au nom de l’islam, ces assassinats au nom d’Allah, ces condamnations à mort au nom des docteurs et autres savants de la foi, ces refus de la liberté d’expression au nom de la soumission à Dieu, ces refus de l’égalité de la femme au nom du coran qui considère la femme comme un  champs à labourer, « Vos femmes sont un champ pour vous. Allez-y comme vous l’entendez » (Sourate 2 Verset 223), ses refus de la dignité humaine en mariant des petits filles et les prenant sexuellement dès leur puberté au nom d’un prophète qui le fit lui-même cinquantenaire avec Aïcha qu’il épousa à 6 ans et viola à 9 ans.

Les faits sont têtus disais-je, la réalité si présente. Et que se passe-t’il dans notre beau pays de France? Des intellectuels sensés comprendre, imaginer un avenir, réaliser, mettre des mots sur des malaises et des réalités ne disent rien. Des intellectuels disais-je, se rendent complices alors qu’ils devraient-être des éclaireurs! Des intellectuels se rendent complices d’une religion qui n’est pas seulement une religion mais un système de pensée totalitariste bien pire que le communisme d’autrefois. Des intellectuels redevenus « idiots utiles ». Car enfin, l’islam c’est AUSSI, du politique en organisant la société, c’est du juridique en statuant des décrets religieux contraignants ou non (fatwa), jugements religieux applicables dans la vie civile, privé et intime. L’islam est accessoirement religieux en parlant d’un Dieu et d’un paradis, de son purgatoire et de son enfer comme les autres religions monothéistes qui ont depuis fait la purge de leur démence! L’islam est loin d’en être là. C’est une erreur funeste de croire que l’islam vit à notre époque, en 2010. Certes, des musulmans vivent en 2010 mais l’islam et son idéologie vit au moyen âge à l’échelle du temps.

Les intellectuels français qui refusent de voir l’évidence, qui refusent de mettre les mots, qui refusent de dire la vérité sont les complices de ces attentats contre nos libertés civiles. Ils sont les complices de ces meurtres odieux comme celui de Théo Van Gogh, complices de ces atteintes à la dignité des femmes. Alors quand donc ce se lèvera un Emile Zola, fils d’émigrés Italiens, pour dénoncer dans un grand « J’accuse » ces complicités d’intellectuels, de journalistes à l’eau tiède, de dirigeants politiques inquiets uniquement de leur prochaine élection?

Gérard Brazon


Source: http://tinyurl.com/2dmzsg6

11/10/2010

Une fatwa interdit d’insulter Aïcha, une des épouses de Mahomet…

C’est normal. Les muzz n’acceptent pas que l’on divulgue au monde Occidental que leur prophète pédophile avait épousé une fillette de 9 ans… Trop tard; tout le monde le sait. Ce que tout le monde ne sait pas, en revanche, c’est que Momo avait eu la grande mansuétude d’attendre que la gamine (« la Mère des croyants ») ait 12 ans pour lui faire goûter son non-moins saint organe reproducteur…

Mais comment peut-on se référer aux « saintes » paroles d’un déchet pareil?

FDF

.

RYAD

L’autorité religieuse saoudienne a émis samedi une fatwa mettant en garde contre les insultes proférées à l’égard des épouses de Mahomet, après des propos injurieux tenus par un activiste chiite koweïtien visant Aïcha une des épouses du Prophète.

« Insulter les compagnons du messager d’Allah, ou attaquer l’honneur de sa famille à travers ses femmes, est un grand délit », a indiqué le Comité permanent des recherches scientifiques et des fatwas, qui relève du Conseil des grands oulémas, dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa.

Cette prise de position intervient après des déclarations incendiaires de l’activiste chiite koweïtien en exil, Yasser al-Habib qui s’en était pris à l’une des épouses de Mahomet.

« Aïcha est en enfer (…) suspendue par les pieds », avait dit Habib, qui avait fui le Koweït pour échapper à deux condamnations à 10 ans de prison pour offense aux deux premiers califes de l’islam, lors d’une cérémonie à Londres, en septembre, à l’occasion de l’anniversaire de sa mort.

Aïcha est considéré par les musulmans sunnites comme « la Mère des croyants ». En revanche, elle est honnie par les chiites, qui estiment qu’elle n’avait pas favorisé Ali, leur premier imam, à la succession de Mahomet.

En Arabie saoudite, où la communauté chiite forme quelque 10% de la population, un dignitaire chiite a également rapidement condamné les propos de l’activiste koweïtien Habib.

Au Koweït, les autorités ont déchu Habib de sa nationalité, l’accusant d’offense à la religion musulmane et d’incitation à la sédition confessionnelle.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a émis début octobre une fatwa interdisant toute offense contre Aïcha ou de toute autre figure de proue de l’islam sunnite.

Source: http://tinyurl.com/2f64sqo

.

Dernière minute: http://tinyurl.com/2dcsb7x