Francaisdefrance's Blog

25/11/2011

Norvège : Oslo secoué par une vague de viols par des « non occidentaux » !

100% des viols de Norvégiennes sont commis par des immigrés non-Occidentaux… Je vous fais un dessin?

C’est quand-même beau, le « vivre ensemble »… Et la « diversité »? Et les « bienfaits de l’immigration » ?

Admettons qu’un jour, une de mes filles se fasse violer par un (ou plusieurs) « immigrés non Occidentaux ». Je vous garanti qu’il n’y aura pas de frais de justice… Précision: si c’est par un « Occidental », ce qui me semble est plus rare, ce sera pareil.

FDF

.

La Norvège prépare un avenir terrible à ses filles

Un rapport de police publié en avril dernier révélait qu’à Oslo, 100 % des viols commis en 2010 l’ont été par des immigrés non occidentaux et que 9 victimes sur 10 sont des Norvégiennes de souche. En 2011, la situation s’est aggravée…



       Cet article du journal Aftenposten porte sur l’incroyable niveau de violence qui règne à Grønland, un quartier d’Oslo qui ressemble à un mélange de Karachi, de Bassora et de Mogadiscio. Les gens vendent ouvertement de la drogue juste à côté de la station de métro. Ce n’est plus la Norvège, ni l’Europe. En 2010, l’Aftenposten rapportait qu’il y a des patrouilles de la charia dans ce quartier et que les couples gays sont agressés et chassés. Fatima Tetaouni, une immigrante, affirmait que «Grønland est plus islamisé que le Maroc.»

L’Aftenposten est le plus important quotidien de la région d’Oslo. Il est généralement favorable à l’islam et au multiculturalisme.

Victime numéro 351 de vol qualifié à Grønland

Sturla Nøstvik, 36 ans, ne se doutait pas qu’un danger le guettait quand il a été frappé au front avec le canon d’un pistolet. Ce coup a été le début des cinquante minutes d’enfer qu’il a vécues en tant qu’otage d’un groupe de voleurs.

La nuit à Oslo, les femmes sont violées et les hommes sont volés plus fréquemment que jamais.

Dans les dix dernières années, plus de 4.000 personnes ont été victimes de vol dans le centre ville et le secteur de la station de police de Grønland [un ghetto d’immigrés]. La plupart des victimes sont des jeunes hommes. Sturla Nøstvik est la 351e victime de l’année à  Grønland ; durant la même période, une cinquantaine de viols ont été signalés à Oslo. Les voleurs jouent sur ​​la peur, la violence et de graves menaces afin de marquer les victimes. Le surintendant de police de Grønland, Inge Sundeng, les décrit comme «les victimes plus ou moins oubliées».

La police a rendu visite à Sturla Nøstvik aux urgences après le vol. Ils lui ont dit qu’une bande de voleurs avait commis de nombreux vols semblables à Grünerløkka et dans les environs au cours des trois dernières semaines. Ils ont ajouté que tout le monde devrait avoir le droit de se sentir en sécurité, mais qu’ils n’avaient aucun moyen de mettre fin aux vols. «Nous avons perdu la ville», ont-ils déclaré.

.

Source :  Aftenposten (norvégien) via Gates of Vienna (anglais). Extraits traduits par http://www.postedeveille.ca/


19/10/2011

Affaire Banon classée: le chèque a du être de taille…

Qu’est ce que l’on nous a pris pour des cons avec cette sombre affaire DSK… Chapeau au dernier nommé! Il a su grâce à la surmédiatisation se faire adouber et passer pour une victime… Le PS, il avait déjà fait une croix dessus. Pas besoin d’émoluments d’élu pour se vautrer dans le fric, le Dominique… Ni pour basculer sur un canapé tout ce qui remue et porte une robe… C’est une maladie, a t’on dit. C’est la fatalité des grands malades: il n’existe aucune guérison possible. Alors, on pardonne… C’est normal. Et l’on stigmatise toutes ces provocatrices qui ont osé toucher à son « intégrité ». 

Mais bon: ici bas, tout s’achète, même le silence et la renonciation; il suffit d’y mettre le prix.

C’est pourquoi, je ne me fais pas de souci pour Tristane Banon: son avenir est assuré… Celui de DSK aussi, par le fait. (Elle vient d’ailleurs de sortir un livre: http://tinyurl.com/68j9v7n)

 Quel monde pourri…

FDF

.

« C’est à pas de loup que Tristane Banon s’est présentée sur le plateau de la matinale de Canal+ ce mercredi matin. La jeune écrivain, qui accusait Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol en 2003, a annoncé qu’elle ne se constituerait pas partie civile.

Ce retrait siffle la fin de l’affaire.

Elle a toutefois rajouter qu’elle continuerait pour militer en faveur de loi plus protectrice à l’égard des femmes victimes.

« Le parquet a fait quelque chose d’unique : il dit qu’il y a eu agression sexuelle mais qu’il ne peut pas poursuivre. Il (Ndlr : DSK) est officiellement un agresseur sexuel, même si je continue à dire que c’était une tentative de viol », a assuré Tristane Banon.

« Je ne vais pas me constituer partie civile, car je voulais être reconnue dans mon statut de victime et c’est fait. Je n’ai pas fait ça pour l’argent ou la gloire. Officiellement, je ne suis pas une menteuse, je ne suis pas une affabulatrice », se réjouit la fille de la socialiste Anne Mansouret. »

Source: Le Post

06/07/2011

La reine Sinclair.

L’attitude plutôt floue d’Anne Sinclair dans l’affaire DSK…

Philippe Randa nous éclaire…

FDF

.

MADAME EDMOND DANTES, ÉPOUSE STRAUSS-KAHN
Chronique hebdomadaire de Philippe Randa

En titrant “DSK : saison 2”, le quotidien Libération a résumé tout ce qu’on peut légitimement penser de “l’affaire” Dominique Strauss-Kahn, ponctuée cette fin de semaine d’un deuxième “coup de tonnerre” (la levée de son assignation à résidence et des millions de dollars de sa caution), écho aussi médiatiquement assourdissant que fut le premier (son arrestation et son inculpation pour agressions sexuelles).
Et maintenant ?
On s’attend à l’annonce, lors de sa prochaine comparution le 18 juillet prochain, à l’abandon de toutes les charges contre lui. Ce ne serait donc pas un troisième “coup de tonnerre”, mais, vu les enjeux, les défenseurs de la présumée victime et le procureur Cyrus Vance, District Attorney qui jouera sa réélection en 2013, auront à cœur de ne pas perdre complètement la face, si cela leur est encore possible. Ils ont quinze jours pour trouver matière à ce qui serait alors, par le maintien de l’inculpation de viol, un troisième “coup de tonnerre” sinon judiciaire, du moins médiatique.
Mais s’il ne devait y avoir que deux “saisons” seulement made in USA, de prochaines se joueront forcément en France… où personne n’envisage que DSK ne s’imposent pas à nouveau comme un acteur incontournable de la vie politique. Sinon à celle de candidat à la primaire socialiste, puis, éventuellement, à la Présidence de la République française, du moins à celle d’un faiseur (ou d’un “défaiseur”) de Président(e)…
Quelle sera la conséquence dans les urnes du jugement des Français(es) sur l’ancien Président du FMI ?
Apparaîtra-t-il comme un Edmond Dantes moderne, Comte de Monte-Cristo exigeant réparations, ou au contraire, justice lui ayant été rendue, ses épreuves, aussi terribles furent-elles  n’ayant durées qu’un simple trimestre, l’image qu’ils conserveront finalement de lui restera-t-elle celle du mâle sautant sur tout ce qui bouge et qui n’a dû son salut, même si mérité, qu’a l’argent de sa moitié ?
En revanche, s’il y a une dame qui sort à l’évidence triomphante de ce feuilleton politico-judiciaire, c’est bien son épouse…
Femme bafouée pour la énième fois, elle aurait pu tourner le dos à son mari au fond du trou (au propre comme au figuré), jurer qu’elle ne s’imaginait pas quel psychopate sexuel elle avait serré durant tant d’année contre sa divine poitrine… et rester abattue par un destin impitoyable afin de minimiser tant que faire se pouvait sa responsabilité dans les risques de dérapages sexuels de son époux qu’elle ne pouvait ignorer.
En apparaissant au contraire à ses côtés, aussi digne dans l’opprobre, que déterminée et amoureuse à son bras lors de sa comparution au tribunal, recherchant dans l’urgence un domicile conforme aux exigences de la Justice, tout en faisant appel aux avocats les plus retors du barreau américain, tout en abattant cash au bassinet de la justice américaine des millions de dollars de biens immobiliers pour sa caution et cela, à la seule fin d’éviter la cellule à son mari… Soit en faisant face sans hésitation à la meute le pourchassant, elle a empêché du même coup un halali que beaucoup estimaient inéluctable !
Elle aurait pû être la “femme cocue” la plus ridicule de ce début de siècle… Elle apparaît aujourd’hui comme une épouse à la dignité exemplaire autant qu’au tempérament redoutable.
Étrangement, les féministes professionnelles, chiennes de garde de la victimisation permanente de leur sexe, ne sont guère réceptives à cette image-là des femmes. Allez savoir pourquoi !

Source: www.philipperanda.com

15/06/2011

Lettre à Martine Aubry au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialiste.

logo AVFT

Piqûre de rappel…

FDF

.

Martine Aubry
Première Secrétaire
Parti Socialiste
10 rue de Solférino
75007 Paris

Paris, le 8 mars 2010

Madame,

au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialisteLe 3 mars dernier, la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi de Jacques Mahéas, maire socialiste de Neuilly-sur-Marne et sénateur. Sa condamnation par la Cour d’appel de Paris, le 1er juillet 2009, pour des agressions sexuelles commises sur Mme S., une employée municipale, est donc devenue définitive.

Le 28 janvier 2009, l’AVFT vous avait adressé, ainsi qu’aux responsables de tous les partis politiques, une lettre vous demandant quelle était la politique du Parti Socialiste en matière de prévention des violences sexuelles et de sanction de ceux qui les commettent, quand ils sont membres ou élus de votre parti. Cette lettre est restée sans réponse.

Nous avons également constaté qu’aucune sanction n’a été prise à l’encontre de Jacques Mahéas par le Parti Socialiste, après sa condamnation par le Tribunal correctionnel de Paris et la confirmation de cette condamnation par (…)

La suite sur http://www.avft.org/article_print.php?id_article=463 (archive pdf 1 page)

Ce 23 mai 2011, dix ans après les faits, Riposte Laïque constate que


(…)
Aucune réponse de Martine Aubry depuis plus d’un an que cette lettre lui a été envoyée.


au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialisteBenoit Hamon, porte-parole du parti socialiste [http://www.avft.org/article_print.php?id_article=535, archive pdf 3 pages], fut interpellé sur cette affaire à l’occasion d’un séminaire qui se déroulait le 6 avril 2011. Après avoir affirmé qu’il entendait parler pour la première fois de cette « affaire », qualifiée de « parfaitement abjecte », il a déclaré, en tant que « dépositaire » du Parti Socialiste, qu’il agirait pour que Maheas ne puisse pas se représenter au nom du PS pour les prochaines sénatoriales. Etant donné que celui-ci ne comptait de toutes façons pas se représenter, il a été demandé s’il était envisageable que le PS lui retire sa carte, ce à quoi Benoit Hamon a répondu par l’affirmative, se prononçant pour son exclusion et s’engageant à agir dans cet objectif. Interrogé sur le point de savoir si cette décision serait rendue publique, la réponse fût à nouveau affirmative.
(…)

Jacques Mahéas n’a toujours pas été exclu du Parti Socialiste mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !
A l’occasion de la saga DSK, on va repasser une couche à Martine Aubry pour qu’elle VIRE Jacques Mahéas FISSA !

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : les deux articles imprimés, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre ordinaire “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles = 4 pages imprimées recto-verso.

Imprimer les deux articles AVFT.org ci-dessus l’un à la suite de l’autre, en recto-verso. 1 page + 3 pages = 4 pages : Ils rentrent donc sur deux feuilles.

Vous pouvez imprimer les articles soit directement depuis votre navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer…

soit imprimer leur archive pdf.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, recopier l’adresse du destinataire qui figure sur le premier article, timbrer et poster.

En ces temps de course à la présidentielle à l’ombre de DSK (lui même à l’ombre !), Jacques Mahéas va gicler en moins de temps qu’il n’en faut pour faire un procès aux USA.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de purger la France d’un élu « dangereux » socialiste.

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

01/06/2011

En 2002, DSK aurait agressé sexuellement une jeune journaliste parisienne. Témoignage…

Tiens; pendant que l’on est en train d’étouffer l’affaire. Et dire qu’il était « présidentiable… On a eu chaud.

FDF

.

Voir: http://www.20min.ch/ro/videotv/?vid=203677

18/05/2011

Bel exemple d’intégration: le frère de Rachida Dati placé en garde à vue pour agressions sexuelles !

C’est une épidémie? Après DSK, c’est au tour de Rachida Dati se faire parler d’elle par voie (de faits) interposée… Un coup la Gauche, un coup la droite. Ce n’est pas sa faute, à Rachida Dati, mais en tant qu’ex Garde des Sceaux, elle avait tous les moyens de ramener ses frères à la raison et de montrer l’exemple en tant qu’intégration. Ben non… Et je suis sûr qu’elle s’en fiche pas mal, en outre…

FDF

.

Jamal Dati, le frère de l’ex-ministre de la Justice, a été placé en garde à vue mercredi matin. Il est suspecté d’agressions sexuelles, violences aggravées et vol sur son ex-compagne.

Le frère de l’Eurodéputée (PPE) a été interrogé ce matin vers neuf heures par les policiers du commissariat de Verdun (Meuse), après le dépôt de plainte par son ex-concubine en début de semaine.

Déjà condamné pour trafic de drogue

Jamal Dati, 38 ans, avait déjà été condamné en août 2007 à douze mois de prison par la cour d’appel de Nancy pour trafic de stupéfiants dans la région.

Il avait aussi été interpellé à la frontière belge le 3 novembre 2010 en possession de drogue, alors qu’il rentrait en voiture de Maastricht (Pays-Bas). Quelque 30 grammes d’héroïne et 5 grammes de marijuana avaient été saisis.

En 2009, le frère cadet de l’ancienne Garde des Sceaux, actuelle maire UMP du 7e arrondissement de Paris, avait publié un livre d’entretiens, « A l’ombre de Rachida », dans lequel il racontait ses relations difficiles avec sa soeur, à qui il reprochait de ne plus lui adresser « directement la parole ».

Un autre frère de Mme Dati, Omar Dati, avait été condamné en décembre 2007 à huit mois de prison ferme pour trafic de stupéfiants en récidive et en 2001 à quatre mois avec sursis pour trafic d’héroïne.

Interrogée en novembre dernier lors de l’interpellation de son frère en Belgique, Mme Dati avait indiqué « regretter, lorsqu’il s’agit de (son) frère ou de (sa) famille, qu’on en fasse toute une histoire ».

« Alors que des enfants de personnalités, des enfants de ministres ont commis des faits graves, ont été condamnés et on n’en parle pas, très rarement ou pas du tout », avait-elle ajouté.

Source: http://www.ladepeche.fr/