Francaisdefrance's Blog

04/11/2011

Les Afghans savent aussi s’amuser…

Alors là, vous allez démarrer la journée plein d’entrain… Une super vidéo que je cherchais depuis un moment. A diffuser, copier/coller, et même Charlie Hebdo peut la mettre sur son site…

Marrez-vous bien…

FDF

.

Disco in Afghanistan !!!

http://www.youtube.com/watch?v=LCRQrvBO0_w&feature=related

22/05/2011

Clandestins: l’Italie envahie sur toutes ses côtes !

Invasion massive: « ils » arrivent par l’Italie… L’Europe est bientôt à eux. Si on ne fait rien, on est cuits. « Les bienfaits de l’immigration » vont bientôt se faire sentir; pour de bon, cette fois… Personne ne sait si les « souchiens » vont tenir le coup longtemps.

FDF

.


Tandis que les débarquements à Lampedusa continuent de se succéder selon une implacable régularité, c’est de toutes parts que l’Italie est envahie. Vendredi, une vedette de la Garde côtière a intercepté un vieux bateau de pêche sur les côtes de la province de Raguse, en Sicile : 26 immigrés clandestins dont 15 mineurs étaient encore à bord ; 49 s’étaient déjà jetés à la mer pour rejoindre la côte à la nage. Les 75 clandestins, dont l’origine n’a pas été précisée, ont été recueillis sur la vedette et conduits au port de Pozzallo, mais une trentaine a finalement réussi à s’enfuir à l’arrivée. Les recherches sont en cours pour les retrouver. Les passeurs ont en revanche pu être arrêtés hier : il s’agit de Mohammed Daouet Rachid Ali (26 ans), Ahmed Muhammar (38 ans) et Abu Zed Ateya (25 ans), trois Egyptiens.

Hier matin, c’est au large de Crotone, en Calabre, que la Garde côtière a intercepté un petit bateau chargé de 61 clandestins de nationalité afghane et pakistanaise. L’embarcation, qui venait de Grèce, a été escortée jusqu’au vieux port de Crotone, où les forces de l’ordre ont procédé à l’identification des clandestins avant leur transfert au centre d’accueil de Sant’Anna à Isola Capo Rizzuto. Un des passeurs, de nationalité ukrainienne, a été arrêté, deux autres sont parvenus à s’enfuir en canot. La semaine dernière, un groupe de dix-sept clandestins, tous de nationalité pakistanaise, avait été retrouvé par les carabiniers sur la route nationale à Steccato di Cutro, après avoir débarqué en Calabre pendant la nuit.

Jeudi, 50 clandestins, des Afghans, avaient été découverts sur un voilier au large de San Cataldo (province de Lecce), dans le Salento, alors qu’ils tentaient de gagner la côte. Le bateau, qui battait pavillon allemand pour échapper aux contrôles, a été escorté par la Garde côtière jusqu’au port d’Otrante. Les deux passeurs, de nationalité turque, ont été arrêtés, et les clandestins, parmi lesquels on compte 15 mineurs, conduits au centre d’accueil « Don Antonino Bello » d’Otrante.

Moins spectaculaires que les arrivées massives de 700 ou 1000 clandestins d’un coup à Lampedusa, ces débarquements ne font l’objet que de brefs articles dans la presse locale. Ils n’en attestent pas moins que l’invasion est, aujourd’hui, devenue générale.


[http://fr.novopress.info]

13/11/2010

DEUX MILLIONS d’euros pour les sans-papiers afghans! Merci m’sieur Besson !

Et ça nous coûte DEUX MILLIONS d’euros depuis l’an passé!!! Tout ça pour les voir revenir nous emmerder d’ici 6 mois maximum sous un autre patronyme et se pavaner de la « pompe à fric » que sont les aides sociales françaises? C’est de la démence! Ou de l’idiotie pure et simple… Et on s’étonne que la France soit en faillite…

FDF

.

La France aide à réinstaller les sans-papiers afghans

Éric Besson a reçu cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari.
Éric Besson a reçu cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Selon une note du ministère de l’Immigration, 2 millions d’euros ont été dépensés en Afghanistan depuis 2009.

La France a dépensé plus de 2 millions d’euros depuis janvier 2009 pour «aider» les sans-papiers afghans à se réinstaller dans leur pays d’origine, selon une note de travail du ministère de l’Immigration.

Éric Besson recevait cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari. Et avait réclamé un suivi précis des Afghans renvoyés pour convaincre le ministre que «la politique de la France est équilibrée». Quelque 162 Afghans ont, selon la note, bénéficié d’une aide financière au retour de 2000 euros par adulte seul en 2009 et 223 sur les dix premiers mois de 2010. Au total, 1,170 million d’euros ont été dépensés par l’Office français de l’immigration et de l’intégration pour ces retours volontaires.

Le gouvernement français, fortement critiqué par les associations pour renvoyer des migrants dans un pays en guerre, a renforcé son accompagnement sur place. Sur les neuf Afghans reconduits le 15 décembre 2009, à bord d’un avion affrété avec les Britanniques, «deux ont refusé l’aide dès l’arrivée, un a quitté l’Afghanistan à l’issue de sa formation, quatre ont retrouvé un emploi (deux employés de banque, un employé d’une société de BTP, un tailleur)», détaille la note. Enfin, l’un d’eux est toujours en formation, tandis qu’un autre cherche un travail avec l’aide de l’ONG allemande AGEF, chargée de cette réinsertion.

La France finance par ailleurs des projets de réinsertion «générant durablement de l’activité». «Entre le 1er juillet 2009 et le 31 août 2010, 213 projets ont été soutenus pour un montant total de 851 000 euros», précise la note. La moitié sont localisés dans la région de Kaboul. Il s’agit d’épiceries, de l’acquisition d’un taxi, d’élevage de moutons et d’ouverture de divers commerces.

Dossier d’asile

En moyenne, la France a dépensé 5000 euros par Afghan renvoyé… Elle souhaite que le gouvernement Karzaï facilite désormais le retour des clandestins. À ce jour, les autorités locales refusent de délivrer un laissez-passer, sauf en cas de retour volontaire.

Le ministère de l’Immigration estime que sa politique a permis d’alléger la pression dans le Calaisis, où beaucoup de migrants erraient en attendant de gagner l’Angleterre. Et reconnaît, assez cyniquement, avoir, par sa fermeté, «réorienté les routes clandestines vers d’autres pays d’Europe». Notamment la Belgique, l’Allemagne et la Scandinavie.

Dans l’Hexagone, les migrants afghans demandent plus souvent l’asile. Mais cette voie de légalisation reste étroite. Avec 715 demandes en 2009, sur 20 000 en Europe, sans compter les 3 millions de réfugiés qui se trouvent au Pakistan, en Iran : «Le problème n’est pas réglé», assure le président de France Terre d’asile. Pierre Henry s’étonne «que le gouvernement puisse connaître le destin des renvoyés alors qu’aucun organisme français ne les suit sur place». Et rappelle que «beaucoup d’Afghans restent dans la clandestinité en France», craignant d’être reconduits en Grèce, leur point d’entrée dans l’Union européenne, s’ils présentent un dossier d’asile. Les accords de Dublin le prévoient. Or les Grecs ne concèdent l’asile que dans 1 % des cas…

Source: http://tinyurl.com/333q3bs

17/12/2009

Reconduites à la frontière, «une indignité nationale», selon le PS.

Filed under: immigration,musulmans — francaisdefrance @ 11:14
Tags: , ,

Et bien, Mme Filippetti, accueillez donc un ou deux Afghans chez vous, vous montrerez ainsi l’exemple…

FDF

16/12/2009

Aurélie Filippetti, députée socialiste de Moselle, s’indigne du traitement réservé aux réfugiés afghans et demande «une résolution européenne pour leur accorder un statut temporaire».

Vidéo:

http://www.lefigaro.fr/le-talk/2009/12/16/01021-20091216ARTFIG00682-reconduites-a-la-frontiere-une-indignite-nationale-.php

16/12/2009

9 Afghans ont été expulsés vers Kaboul… Ils reviennent pour Noël ???

Filed under: immigration,invasion,islam,musulmans — francaisdefrance @ 15:30
Tags: , ,

IMMIGRATION CLANDESTINE

Éric Besson : « 9 Afghans ont été expulsés vers Kaboul« 

Éric Besson :

Un avion de la compagnie aérienne britannique BMI, entouré de cars de police, a été vu sur les pistes de l’aéroport de Roissy mardi soir

Neuf immigrés afghans ont été expulsés vers Kaboul mardi soir. Une information confirmée par le ministre de l’Immigration, Éric Besson, mercredi matin. Plus tôt dans la matinée, le responsable d’une ONG allemande chargée de les accueillir à Kaboul corroborait l’information.

Mardi soir, un avion de la compagnie aérienne britannique BMI, entouré de cars de police, a été vu par des journalistes sur les pistes de l’aéroport de Roissy, sans que l’on sache s’il s’agissait de l’avion utilisé pour cette expulsion annoncée. Peu avant 23 heures, l’avion n’était plus sur la piste. Une source policière avait auparavant indiqué que des policiers français étaient « mobilisables » mardi soir en vue d’une possible expulsion à bord d’un avion venant de Londres. Et, selon la Cimade, seule association habilitée à intervenir dans les centres de rétention, huit Afghans ont été transférés de Coquelles, dans le Nord, à Paris, mardi, vers 18 heures. Un autre avait été transféré plus tôt de Lyon, ajoute l’association.

La date du mardi 15 décembre pour la reconduite aux frontières a par ailleurs été mentionnée par le ministère de l’Immigration, dans une lettre envoyée à la justice lui demandant la prolongation de la rétention d’un des Afghans avant son expulsion. Lundi, le ministre de l’Immigration Éric Besson a précisé qu’il s’expliquerait sur une telle reconduite « lorsqu’il y aura un vol avéré ».

Sarkozy soutient son ministre…

Dans la soirée de mardi, des manifestations ont eu lieu à l’aéroport de Lille-Lesquin et à l’aérogare 3 de l’aéroport de Roissy pour protester contre ces expulsions programmées. À Lille, une centaine de personnes se sont rassemblées devant l’aérogare, avant de se diriger vers un centre de rétention situé à quelques centaines de mètres. À Roissy, une vingtaine de personnes ont protesté, sans avoir la certitude que c’était là que devaient embarquer les Afghans. « Besson et Sarkozy sont en train de fournir de la chair à canon pour les talibans », s’est insurgée Solange Odiot, militante à SOS-Soutien aux sans-papiers. En dépit des protestations soulevées par ce projet d’expulsion, le gouvernement a refusé de céder. Éric Besson a reçu le soutien de François Fillon et de Nicolas Sarkozy.

Source: AFP

Ce n’eeeeeeest qu’un « au revoir », mes frères, ce n’eeeeeeest qu’un « au revoir!

FDF

14/12/2009

Re-sortez vos mouchoirs: Un nouveau charter d’Afghans prévu mardi.

Filed under: dhimmitude,immigration,musulmans — francaisdefrance @ 12:43
Tags: , ,
Alors là, y’en a qui vont pleurer après lecture de cet article du Figaro d’aujourd’hui… Mais qu’ils se rassurent: l’aller simple direction leur pays n’en n’est jamais un, pour les Afghans. Ils reviennent toujours. Et puis, c’est « prévu », seulement, rien n’est fait.

Avis aux membres de la CIMADE, du MRAP et autres sangsues de la France: au lieu de crier au scandale, prenez-en personnellement chez vous, des Afghans. Ils devraient bien s’y plaire…

FDF


13/12/2009

« Selon la Cimade, seule association habilitée à intervenir dans les centres de rétention, plusieurs Afghans devraient être renvoyés vers leur pays. L’association demande à François Fillon d’annuler ce vol.

Un nouveau charter vers l’Afghanistan ? Après le renvoi de trois Afghans vers leur pays d’origine, le 21 octobre dernier, plusieurs Afghans (NDLR: plusieurs? Ca peut être deux…) pourraient à nouveau être renvoyés du sol Français, selon la Cimade, seule association habilitée à intervenir dans les centres de rétention. L’association se fonde sur le fait que plusieurs Afghans «se sont vu officiellement notifier leur date de renvoi par la police. Il y en a neuf au centre de rétention de Coquelles (Pas-de-Calais), un à deux à Lille», a expliqué Damien Nantes, responsable national de la Cimade.

«Il y a toutes les chances que ce soit un vol commun organisé avec Londres, mais nous n’avons pas de certitude», a-t-il ajouté. Selon l’association, l’avion devrait partir mardi. Le ministère de l’Immigration, de son côté, n’a souhaité faire «aucun commentaire».

La Cimade a demandé au Premier ministre François Fillon «d’intervenir pour bloquer ces renvois et affirmer clairement la suspension de toute expulsion vers l’Afghanistan».

«Trompés par les déclarations ministérielles»

Le 21 octobre dernier, 27 Afghans en situation irrégulière avaient été renvoyés dans leur pays en guerre, dans un vol groupé organisé par Paris et Londres, suscitant de vives critiques d’associations et de l’opposition de gauche en France. 24 des 27 expulsés venaient de Grande-Bretagne.

Le ministre de l’Immigration Eric Besson avait ensuite déclaré le 25 octobre qu’il n’y aurait pas de nouveaux retours d’Afghans dans leur pays «si la situation continue à se dégrader en Afghanistan». La Cimade a rappelé également les propos du chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, qui s’était dit opposé au renvoi d’Afghans dans leur pays le 10 novembre dernier. L’association estime donc que les Afghans ont été «trompés par les déclarations ministérielles», mais aussi «trompés par un juge qui leur a indiqué qu’ils n’avaient rien à craindre».

Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) a condamné ce charter. «Alors qu’ils ont fui une guerre à laquelle la France participe et sont venus chercher une protection en Europe en raison des menaces subies, renvoyer ces exilés vers ce pays les exposerait à un grave danger», souligne le MRAP. L’association y voit une violation de l’article 3 de la Convention européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, qui interdit la torture et les traitements inhumains et dégradants.