Francaisdefrance's Blog

08/10/2010

Suisse : une nouvelle campagne percutante de l’UDC sur les étrangers !

Ils y vont fort, nos amis suisses de l’UDC. Pourquoi pas? Les musulmans ne se gènent pas… La loi du Talion.

FDF
.


BERNE

Le 28 novembre prochain, à l’initiative de l’Union démocratique du centre (UDC), les Suisses sont appelés à se prononcer sur une initiative populaire « pour le renvoi des étrangers criminels ». Afin d’éviter d’être surpris comme lors de la votation sur l’interdiction des minarets, le gouvernement fédéral a déposé un « contre-projet » concernant « l’expulsion et le renvoi des criminels étrangers dans le respect de la Constitution ». Histoire de faire croire que le projet de l’UDC ne respecte pas la Constitution helvétique et que le gouvernement fédéral prend lui aussi ce problème à bras le corps.


L’UDC s’oppose à ce contre-projet pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il inscrirait l’« intégration » dans la Constitution fédérale. Or pour l’UDC, l’intégration n’a pas à devenir une tâche de l’Etat : elle « est avant tout de la responsabilité des étrangers qui immigrent dans notre pays ». Ensuite parce que l’expulsion ou non des étrangers criminels resterait à la libre appréciation des juges, alors que le parti populiste réclame l’automaticité. Enfin parce que le pouvoir fédéral souhaite donner la possibilité au droit international de s’immiscer en la matière dans le droit suisse.


Comme à son habitude, l’UDC mène donc actuellement une campagne pugnace, appuyée sur un site Internet dédié à ce sujet et par des affiches choc, et a tenu mardi une conférence de presse à Berne pour présenter ses arguments s’opposant au « contre-projet d’obstruction à l’initiative sur le renvoi ».

(vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=nZg-IhsXKWw&feature=player_embedded
Source: Novopress.info