Francaisdefrance's Blog

19/08/2011

Ca sent le roussi au Yemen pour les islamistes…

Un pays pauvre, mais où le marché des armes fonctionne bien… Photo AFP

La bonne nouvelle est que ce phénomène n’apparait pas qu’au Yemen… Prend on enfin conscience que les islamistes sont un fléau pour l’humanité?

FDF


Yémen: Une milice tribale capture 10 insurgés islamistes

Des membres d’une milice tribale yéménite alliés à l’armée du président Ali Abdallah Saleh ont arrêté 10 combattants suspectés d’être des rebelles islamistes.

Les hommes ont été interpellés à un poste de contrôle mardi soir près de Shoqra, dans le sud du pays, en possession de mitrailleuses et de grenades alors qu’ils se dirigeaient vers la cité portuaire d’Aden par la principale route côtière. Ils ont été remis à l’armée, qui les a transférés à Aden via la route maritime, plus sûre, disent des sources locales et tribales.

Les rebelles islamistes, dont certains sont probablement affiliés à Al-Qaida, ont pris le contrôle ces derniers mois de zones côtières et de villes telles que Jaar et Zinjibar.  Ils profitent de l’absence des troupes gouvernementales, mobilisées pour défendre un pouvoir ébranlé par des manifestations pro-démocratie, depuis janvier.

Source: http://www.20minutes.fr/

25/07/2011

Yémen: 7 morts, 18 blessés au nom de la charia !

C’est beau, l’islam… Terrorisme, mort, haine, violences, invasions… Le Yemen « trinque » à son tour. Encore un pays fragile, proie facile des intégristes musulmans. Quel courage; quelle honte.

FDF

.

Attaque suicide au camion piégé au Yemen…

Sept personnes ont été tuées dimanche et 18 autres blessées lorsqu’un kamikaze a fait exploser le camion qu’il conduisait, visant un camp militaire à Aden, la principale ville du sud du Yémen, a-t-on appris de sources médicales et militaires.

Sept personnes ont été tuées dimanche et 18 autres blessées lorsqu’un kamikaze a fait exploser le camion qu’il conduisait, visant un camp militaire à Aden, la principale ville du sud du Yémen, a-t-on appris de sources médicales et militaires.

Le conducteur du camion piégé a fait exploser son véhicule devant un camp militaire à Aden alors que les troupes s’apprêtaient à sortir pour des opérations dans la province d’Abyane, où les forces de sécurité sont aux prises depuis mai à des combats avec des militants soupçonnés d’entretenir des liens avec Al-Qaïda, selon des sources militaires.

« Nous nous préparions à nous rendre dans la province d’Abyane quand un véhicule est arrivé devant la porte du camp, ensuite il y a eu une forte explosion », a déclaré un soldat qui a survécu à l’attaque.

Un autre militaire a précisé qu’il s’agissait d’une attaque suicide et que le véhicule piégé était un camion.

Des sources médicales ont fait état d’un bilan de 7 morts et 18 blessés et un médecin a affirmé qu’un gradé, un lieutenant-colonel, figurait parmi les morts.

A la faveur de l’affaiblissement du pouvoir central, des centaines d’hommes armés affiliés aux « Partisans de la Charia (Loi Islamique) », un groupe soupçonné d’entretenir des liens avec Al-Qaïda ont pris sans coup férir le 29 mai le contrôle de Zinjibar, la capitale de la province d’Abyane, poussant à l’exode ses habitants terrorisés.

Des sources militaires et médicales ont affirmé jeudi que Ayad al-Shawbani, un dirigeant d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) et 10 autres soldats avaient été tués lors de combats dans le sud du Yémen cette semaine.

L’Aqpa, née d’une fusion des branches yéménite et saoudienne d’Al-Qaïda en janvier 2009, est active dans le sud et l’est du Yémen, où des attaques contre les forces de sécurité lui sont régulièrement attribuées.

Le réseau n’est cependant pas implanté dans la ville d’Aden, relativement calme alors que des affrontements opposent régulièrement l’armée et des islamistes soupçonnés d’être proches d’Al-Qaïda dans d’autres provinces du sud, particulièrement Abyane.

Aden avait cependant été le théâtre d’une des premières opérations d’Al-Qaïda au Yémen le 12 octobre 2000, lorsque 17 soldats américains avaient été tués et 38 blessés dans une attaque suicide contre le destroyer USS Cole dans le port.

Aden était la capitale de l’ex-Yémen du sud avant l’unification du pays en 1990. Sous contrôle britannique jusqu’en 1967, son port était l’un des plus importants du monde.

Source: http://www.lepoint.fr

Bonus: Si vous voulez approfondir vos connaissances du monde yémeno-islamiste, voyez ceci: http://www.bivouac-id.com/billets/yemen-le-mariage-des-fillettes-un-viol-conforme-a-la-loi-islamique/