Francaisdefrance's Blog

14/03/2012

Tout notre soutien à nos amis de Belgique …

Quelle tragédie vient de toucher la Belgique…

.

Vingt-huit personnes, dont vingt-deux enfants, ont péri dans un accident de car survenu à Sierre, dans le sud de la Suisse.

.

Nous avons toutes et tous une pensée envers les familles et les proches de ces enfants disparus trop tôt et de ces adultes qui ne pensaient certainement pas partir de cette façon….

Courage à vous.

FDF

.

Source: http://tinyurl.com/7rf5auk


20/02/2012

Un courrier qui prend aux tripes…

Voici la lettre posthume de Reynald jeune français de 31 ans … Que fait-on pour ceux qui veillent sur nous?

par Marcelle Lacassain, vendredi 17 février 2012
.

Chers collègues et amis.

J’avais trente et un ans, un père, une mère qui m’aimaient et que j’aimais, une petite amie que j’aimais, avec qui je fondais des projets de foyer, d’enfants… des coéquipiers qui m’appréciaient et que je j’appréciais, des amis avec qui je partageais plein de joies. J’étais policier!Mon grade? Gardien de la Paix… J’étais de la 11ème CI, en ULI.La Paix, je l’ai gardé sans jamais l’avoir trouvée. Pourtant je m’efforçais de la garder, de la maintenir… pour mes proches, mais aussi pour mes concitoyens.

Ces « citoyens » qui m’ont crachés dessus, qui m’ont insultés, parfois même violentés. Ce soir, vers 21h00, un d’entre eux, aidé par d’autres « citoyens », un « brave citoyen » comme disent certains donc, un de ceux que nos lois, nos magistrats, nos « citoyens », nos associations, nos bien-pensants et parfois même que certains des fonctionnaires de polices protègent; et par la force des choses que notre Etat protège…

Un d’entre eux, disais-je m’a lâchement assassiné.

Comment???Non, il n’était pas armé!

Non, il ne m’a pas foncé dessus avec un véhicule « emprunté illégalement »!

Il m’a simplement poussé sous le vérin d’un manège qui va me décapiter sous les yeux de mes collègues impuissants.Pourquoi???Comment vous dire… J’intervenais sur rixe entre « jeunes », qui, non contents de s’amuser gratuitement portaient des coups au forain propriétaire du manège et en présence de la foule nous prirent à parti mes collègues et moi.

Et moi j’ai eu moins de chance qu’eux voilà tout! Le plus « curieux », c’est que ma mort ne fait l’objet que de quelques lignes dans les feuilles de choux qui se disent journaux d’informations.

Ah! J’allais oublier, il s’agit bien évidemment d’un accident

Que mes collègues sous l’effet de la peine, de la surprise, du choc, n’ont pas encore réagit!

Ils n’ont manifesté ni mécontentement, ni colère, ni ras-le-bol…

Pas même un «ça suffit »

Pas de marches silencieuses ou des manifestations…

Pas des interventions télévisées de nos gouvernants très émus…c’est étonnant, ça non?

Surtout quand on sait que deux « jeunes désoeuvrés » morts dans un transformateur en novembre 2005 avaient suffit à déclencher de longues nuits d’émeutes, de vandalismes et d’innombrables violences

Je ne vous raconte pas tout ça pour vous faire pleurer sur mon sort ni vous inciter à la vengeance et encore moins à vous enjoindre à démissionner! Non, collègue!Je t’écris simplement pour te dire que si tu n’y prends pas garde, tu seras peut-être le prochain

Ce sont tes collègues qui pleureront de n’avoir rien pu faire, C’est chez toi que le téléphone sonnera pour annoncer à ta femme que tu es décédé dans l’exercice de tes fonctions.

C’est à ta famille que l’on remettra le drapeau, symbole de nos couleurs et des valeurs que tu as défendu au prix de ta vie.

C’est à tes parents que l’on donnera tes deux belles médailles « en chocolat » pour le titre de chevalier de la légion d’honneur et d’acte de courage et de dévouement, à titre posthume bien entendu.Avec un peu de chance tu passera peut-être même brigadier ou officier (toujours à titre posthume)C’est pour ton fils, ta fille que les collègues verseront la cotisation à l’orphelinat de notre institution…

C’est à tes collègues que l’on dira d’éviter les contrôles dans le secteur ou tu seras MORT, ce dans le but bien évident de ne pas provoquer » ces pauvres petits, et par la même occasion empêcher qu’un autre collègue comme toi ou moi ne commette une « bavure »… Eh oui! Mieux vaut que tu décèdes sous les coups, les balles ou les roues d’un véhicule…Cela suscitera toujours moins d’émotions que si un « citoyen » désoeuvré trouve la mort après nous avoir tiré dessus ou bien après avoir essayé d’échapper à un contrôle de routineVoilà, CollègueJe ne m’attends pas à ce que tu ailles manifester, à ce que tu deviennes plus professionnel lors de « l’exercice de tes fonctions », à ce que tu sois plus solidaire de nos collègues à ce que tu fasses ce qui est nécessaire pour que cela ne se reproduise plus jamais, ni même à essayer de réunir le maximum de collègues pour les en convaincre.Non, non. Loin de moi de croire que ma seule mort suffirait à changer tout ça.J’espère simplement que tu apprendras à en faire le moins possible, à ne plus t’exposer, à étouffer ta fierté et ton honneur dans le silence, la bêtise, la lâcheté, la collaboration, le suicide, voir même l’alcool ou la drogue pour les plus loques d’entre nous.Eh oui c’est aussi ça la « Grande Maison », une « famille », « saine » « unie » et « soudée » comme un seul homme.Il faudra aussi que tu apprennes à enduire ton anus de vaseline liquide c’est plus efficace), à bien le dilater sinon c’est plus douloureux, et ce pour chacune de tes convocations à l’IGS ou au tribunal car pour nous autres, la présomption d’innocence n’existe pas ou alors il faudra que tu dénonces tes collègues.Je te rassure, il ne faut pas t’en faire pour moi.Là où je suis, j’ai enfin trouvé la paix…

Plus de risque de me faire insulter, violenter, dénoncer et accuser injustement…Ma fiancée va sûrement recevoir le chèque de soixante euros prévu pour les décès de collègues en service…Ma mère pourra essuyer ses larmes dans le drapeau qu’elle aura reçu…Mon père rangera mes deux médailles sur l’étagère du salon…

Mes collègues feront une quête pour une belle couronne…

Le préfet organisera sans doute une belle cérémonie…Seront présents beaucoup d’officiels, n’oublie pas que nous sommes en période d’élection ultime, ils seront légion ceux qui profiteront de mon oraison pour grappiller quelques secondes sur chaîne de télé ou quelques lignes dans les torchons…Les bien-pensants ou « citoyens » « sympathisants » diront il ne faisait que son travail c’est normal, ou alors c’est bien fait pour lui il n’avait qu’à pas martyriser ces pauvres jeunes qui venaient s’amuser

Et puis pour une fois que c’est un flic qui se fait tuer, on ne va pas en faire un fromage.A ceux là je réponds : rassurez-vous personne n’en fera un fromage, pas même un petit crottin….Ceux qui m’ont assassiné courent toujours! dans leur cité, ils doivent parader en criant on a fumé un keuf.

Et ils seront respectés par tous les petits autres jeunes « désoeuvrés » qui les considéreront comme des héros…

Et pour les rares collègues qui n’auraient pas compris, qui les interpelleront, qui recevront des coups, des crachas, des insultes et qui utiliseront la force strictement proportionnelle et nécessaire; on dira: mais qu’avez vous fait?

Vous allez provoquer une émeute, vous êtes fous? en période d’élections en plus. J’en ai fini avec toi collègue, comme j’en ai fini avec ma vie!

Je te laisse donc retourner à tes occupations et je te dis.

Ma dernière volonté est que tu fasses passer ce message au plus grand nombre de collègues possible.

.

C’est fait, mon ami…

FDF

 

Source: Facebook…

23/08/2011

En enfant de 10 ans défénestré à La Courneuve !!!

  J’ai la chance d’avoir entendu « très brièvement » aux infos le prénom de ce pauvre gosse… Je n’en dirai pas plus; les médias non-plus…
FDF
.

Un garçon d’une dizaine d’années a été retrouvé hier gravement blessé, et pieds et poings liés avec des câbles de télévision, au bas de son immeuble dans un quartier pavillonnaire de La Courneuve.

Hier soir, les circonstances du drame restaient obscures, les enquêteurs ne sachant si l’enfant a été victime d’une chute ou a été défenestré de l’appartement du 5e étage. Transporté en urgence à l’hôpital Avicenne, à Bobigny, puis à Necker à Paris, le malheureux a été plongé dans un coma artificiel.
Il souffre d’un traumatisme crânien ainsi que d’une fracture au tibia et son pronostic vital était hier soir toujours engagé. Présent dans l’appartement au moment des faits, le père de la petite victime a été interpellé et était toujours placé en garde à vue lundi soir. Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la sûreté territoriale, l’enfant et sa petite sœur, âgée de 6 ans, étaient seuls avec leur père au moment du drame. « Leur mère était partie travailler, raconte une voisine, encore sous le choc. Elle est revenue dans la matinée quand elle l’a appris. C’est le père, un vigile je crois, qui gardait les enfants. »

Le garçon avait les mains en partie détachées, comme s’i l avait tenté de s’enfuir…

Lors des premières déclarations du père juste après le drame, ce dernier aurait confié avoir ligoté l’enfant dans sa chambre pour le punir d’avoir emprunté un MP3 à une proche. Après sa chute sur la pelouse au bas de l’immeuble, le garçon avait les mains en partie détachées, comme s’il avait tenté de s’enfuir. Selon nos informations, le volet de la fenêtre par lequel le garçon a été défenestré est très légèrement déformé mais, pour l’heure, rien ne dit que cette déformation est consécutive à la chute. Hier, faute d’éléments tangibles, les enquêteurs n’excluaient aucune hypothèse. L’appartement a été placé sous scellés et le chien de la famille a été emmené par la police. La mère et la petite sœur de la victime devraient à nouveau être entendus dans les jours à venir. « Jusqu’ici, les parents étaient inconnus de nos services », indique un policier. « Ni le père, ni la mère n’étaient signalés aux services sociaux. C’est un drame terrifiant », précise de son côté le maire (PC) de La Courneuve, Gilles Poux. Hier, les locataires du 48, rue Anatole-France, une paisible résidence HLM, ne pouvaient s’empêcher de passer et repasser sous la fenêtre du drame.

Source: http://www.leparisien.fr/

01/07/2011

Affaire DSK: jusqu’où ça peut aller…

J’ai de bons avocats…

.

Tout ceci en dit long sur cette bataille procédurière pour déclarer DSK innocent, et les moyens employés… J’oserais même évoquer le fait que l’accusatrice de l’ancien patron du FMI devrait quitter le territoire américain, si cela n’est pas déjà fait. Un « accident » est si vite arrivé…

FDF

.

DSK: enquête sur l’avocat de N. Diallo !


Le barreau de Paris a ouvert une « enquête déontologique » sur l’avocat choisi pour représenter en France la femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn de viol et trouver d’éventuelles autres victimes de l’ancien patron du FMI, a-t-on appris jeudi auprès du bâtonnier de Paris.

« Faire un appel à victimes, c’est à mon avis une première, je n’ai pas souvenir d’un précédent », a déclaré  Me Jean Castelain, qui a confirmé une information du Parisien.
« Je recevrai demain (vendredi) Me Thibault de Montbrial », a-t-il précisé, pour évoquer avec lui « le travail qu’il lui a été demandé de faire et savoir si c’est conforme à notre déontologie ».

Me de Montbrial avait indiqué la semaine dernière être le « relais » en France du cabinet new-yorkais Kenneth Thompson, avocat de l’accusatrice de DSK depuis début juin, notamment « pour voir s’il existe d’autres victimes de Dominique Strauss-Kahn ».

Selon Le Parisien, Me Castelain considère que ces propos constituent un « appel à la délation », tandis que plusieurs avocats parisiens ont estimé que cette conception de leur métier n’était pas déontologique. L’hypothèse d’une « sanction » est toutefois « prématurée », a précisé le bâtonnier au quotidien.

Me de Montbrial a de son côté précisé que l’expression « enquête déontologique » n’avait pas été employée par le secrétariat du bâtonnier lorsque celui-ci l’a appelé afin de fixer un « rendez-vous pour parler du dossier américain ». Cette rencontre est prévue demain en milieu de journée, a-t-il indiqué. L’avocat s’est dit « serein ». « Les procédures française et américaine sont très différentes. Ce sera peut-être l’occasion d’harmoniser ce qui doit l’être », a déclaré Me de Montbrial au Parisien.

Kenneth Thompson avait lancé le 7 juin un appel à d’éventuelles autres victimes de Dominique Strauss-Khan, adressant cet appel à des femmes de France et d’Afrique, selon ses propos en anglais traduits par France 2.

Source:  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/06/30/97001-20110630FILWWW00449-dsk-enquete-sur-l-avocat-de-n-diallo.php

03/10/2010

Les nouveaux constats amiables. Bientôt dans vos boites à gants?

Allez, pour bien commencer cette journée, un peu d’humour. Ou de science-fiction. Non, pas de science-fiction; au train où vont les choses, en France, rien d’étonnant à que ce document soit déjà dans les tiroirs des bureaux d’assurance… Rien d’étonnant…

FDF

.

A plus tard… Et respectez le code de la route pour éviter d’avoir à utiliser ce document… « EUX » ne le respectent pas. Vous aviez déjà remarqué?

23/09/2010

Mépris d’un prince saoudien à Cannes: l’impensable arrive…

Et oui. Ils jouent les princes, chez nous. Normal, ils en sont. Ce qui l’est moins, c’est que leur attitude arrogante et méprisante provoque parfois des drames… Mais ça, ils s’en foutent. A vomir. Témoignage…

Le fric, ça ne donne pas tous les droits. Surtout quand on n’est pas chez soi.

FDF

Un chauffard saoudien impuni : « Je suis victime d’un prince »

Il y a plus d’un an, la voiture que conduisait Marie a été percutée par une Porsche lancée à toute allure sur un boulevard cannois. Son conducteur, un prince saoudien, a échappé à toute poursuite au nom d’une immunité diplomatique. Serge Haouzi

Lorsqu’elle raconte cette soirée du 7 août 2009, Marie est émue. C’est l’injustice de sa vie. Ce soir-là, vers 20 h, Marie est au volant de sa Fiat Stylo, et parcourt le boulevard Gazagnaire à Cannes avec sa compagne. Devant elle, la voiture de sa belle-mère. Derrière, celle d’une tante avec ses enfants. Les phares d’une Porsche jaune lancée comme une fusée vont soudain les éblouir. « À la sortie d’un virage, on a vu la Porsche décoller tellement elle allait vite. Elle a d’abord frôlé la voiture de ma belle-mère. J’ai eu le réflexe de serrer le volant, mais j’ai tout de suite compris que le bolide allait nous taper », se souvient Marie.

Immunité diplomatique
Sous la violence du choc, la Fiat est projetée sur le bas-côté à 90°. La Porsche perd une roue avant et achève sa course folle après avoir percuté le véhicule qui suit. Dans la Fiat, les airbags se sont déclenchés. Marie, tétanisée, se sent saine et sauve. « J’ai réussi à sortir, à m’assurer que derrière, les enfants allaient bien. Et puis j’ai vu les deux occupants de la Porsche, complètement hagards, assis à côté de l’épave. »
Des hommes surgissent d’un 4×4 et forment une sorte de cordon sécuritaire en criant : « No problem, no problem. » Selon elle, impossible d’approcher. Un témoin lance : « Appelez vite la police, leur véhicule n’a pas de plaque ! » La Porsche porte uniquement le numéro 1, elle est immatriculée en Arabie Saoudite. Conduite à l’hôpital, Marie a tout juste le temps d’y apercevoir le chauffard, avant qu’il ne quitte précipitamment l’établissement. Sans aucune audition devant la police. « Immunité diplomatique » d’un prince saoudien, apprend-elle. L’accident aura des conséquences. Le lendemain, des douleurs dorsales la reprennent. Récemment opérée d’une hernie discale, Marie devra repasser sur le billard. « J’ai passé un mois et demi à l’hôpital, je ne pouvais plus conduire et quasiment plus marcher. Et j’ai pris 15 kg, mais personne n’était là pour m’aider. »

Aucune indemnisation
Via son conseiller juridique, Marie réclame au chauffard une provision de 10 000 euros pour frais de santé. Refusé. L’avocat cannois du prince, Me Philippe Maria, répond : « Je peux juste vous dire qu’il y a eu des discussions confidentielles entre avocats, mais les montants évoqués étaient démesurés, les négociations n’ont donc pas abouti », souligne l’avocat cannois. « J’ai dû tout avancer, puis c’est mon assurance qui a payé, car lui n’était même pas assuré », reprend Marie. Elle a finalement déposé plainte, en mai dernier. Le parquet de Grasse a décidé de suivre le dossier, notamment pour vérifier l’immunité diplomatique du mis en cause. Le ministère des Affaires étrangères précise que ce statut est censé protéger les diplomates à l’étranger, par exemple contre une arrestation arbitraire. Mais que « ce n’est pas un passe-droit pour faire ce qu’on veut. Il confère, au contraire, davantage de responsabilités, car il est la preuve que l’on représente son pays. »

Source: http://tinyurl.com/32nkuyf

19/08/2010

Dommages « collatéraux » en fuyant un contrôle de police…

On pourrait pas avoir les noms des occupants de la voiture qui cherchaient à éviter le contrôle de police? C’est juste comme ça, pour info…

FDF

Carcassonne. Fuyant un contrôle, il percute et blesse une restauratrice !

Hier matin, vers 2 h 30, le conducteur d’une Golf volée a tenté d’échapper à un contrôle. Dans sa fuite, il a percuté une automobiliste, la blessant grièvement.

Il était 2 h 30 du matin, hier, lorsqu’une voiture Chrysler cabriolet a été très violemment percutée à l’angle des rues Voltaire et des Etudes en centre-ville de Carcassonne. A son bord, se trouvait Florence Foulquier, épouse de Christophe Foulquier, tous deux restaurateurs à Carcassonne. Le choc a été d’une violence extrême et la victime a subi des blessures importantes et s’est trouvée incarcérée dans son véhicule… tandis que le conducteur et la passagère de la voiture fautive prenaient la fuite en courant… Et pour cause. Quelques secondes plus tôt, aux abords du Dôme, le véhicule avait été repéré par une patrouille de police qui effectuait un contrôle de sécurité routière. Il arrivait à vive allure et zigzagait à coups de frein à main. Une patrouille de la BAC l’a pris en compte, non en le poursuivant mais en le «marquant». Au moment de l’impact, et du refus de priorité, la vitesse de la Golf était excessive et si le chauffard s’est enfui, c’est parce qu’il n’est pas titulaire du permis de conduire, que la voiture était volée et que son casier judiciaire porte trace de multiples condamnations pour des délits routiers.

Dans un premier temps, après une bagarre qui a opposé l’un des passagers arrière de la voiture et qui a valu une blessure sérieuse à la main d’un policier, trois personnes ont été interpellées. Le conducteur, lui, l’a été hier matin à son domicile. Quantà sa compagne passagère, elle n’est pas encore identifiée…

Le fait est que Florence Foulquier, grièvement blessée, est hospitalisée et que son incapacité totale temporaire (ITT) est estimée à 30 jours au moins. Selon le parquet, la garde à vue du suspect, âgé de 25 ans, devait être prolongée cette nuit en attendant des conclusions médicales explicites. Quant au mineur auteur présumé de faits de rébellion et de violence contre le policier, il sera convoqué devant le juge des enfants.

Source: http://tinyurl.com/3y2qy7u