Francaisdefrance's Blog

07/10/2010

Les responsables musulmans fuient les mosquées…

C’est le cas à Strasbourg, où délégué général de la Grande Mosquée vient d’annoncer par le biais d’un forum qu’il quittait ses fonctions pour des raisons « personnelles »… Comme dit le proverbe: « les rats quittent le navire »… Se passerait il quelque chose d’important et de grave parmi la communauté musulmane de France? On se demande bien pourquoi cette démission soudaine… Pourtant, la maire-dhimmi de Strasbourg, Ries, leur passe tout ce qu’ils veulent, aux musulmans… Bizarre, cette affaire.

FDF

.

Voir:

Bonjour,
Après plusieurs années passées au service de la communauté musulmane de l’agglomération strasbourgeoise, je vous informe que je quitte mes fonctions de délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg (GMS), pour raisons personnelles. Ce fut pour moi un grand privilège et un réel plaisir de correspondre avec vous et de représenter cette honorable Institution pendant ces quatre dernières années.
Je saisis cette occasion pour vous remercier du fond du coeur de m’avoir témoigné votre confiance et votre soutien.
La communication et les relations publiques seront désormais assurées directement par le président de la GMS, M. Saïd AALLA
Bien à vous,
Abdelaziz CHOUKRI
Lu sur: http://tinyurl.com/38b5sz8

05/10/2010

Ce qui motive un dhimmi tient en deux mots : LA PEUR. La preuve à Strasbourg…

Pas mal ce billet de Rebelles.info… Il est vrai que nos villes françaises ne tombent pas (encore) sous le coup de la charia. Mais le maire de Strasbourg, il s’y croit déjà… Il montre qu’il n’est pas hostile à son application par… anticipation. Il mérite d’être (une nouvelle fois) le « dhimmi du jour ». Mais bon. On ne va pas lui faire trop de pub. Il a besoin des voix musulmanes pour les prochaines municipales… Il en aura grand besoin.

FDF

.

«Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?» – Et la soeur Anne lui répondit : – «Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie.»

L’une des caractéristiques de la rédaction de Rebelles.info c’est sa patience…Ce matin nous apprenons qu’Abdelaziz Choukri, Délégué Général de la Grande Mosquée de Strasbourg, va déposer plainte pour incitation à la haine raciale contre un habitant d’un village alsacien pour avoir posté une vidéo dans laquelle il brûle un exemplaire du Coran puis urine dessus pour éteindre l’incendie. « Si on ne réagit pas, on autorise les gens à brûler un livre saint », a déclaré Abdeaziz Choukri qui estime que la communauté musulmane est indignée. L’homme est actuellement entendu par la police judiciaire de Strasbourg. ON SE DEMANDE BIEN POURQUOI ?!!! Il faudrait informer la police judiciare de la capitale alsacienne et le délégué général de la grande mosquée de Strasbourg que le blasphème n’existe pas, encore, dans le code pénal français. Par conséquent brûler un exemplaire du Coran ou n’importe quels autres livres religieux que l’on détient n’est pas un crime ni même un délit. Il faudrait également informer ce dignitaire musulman que Strasbourg n’est pas Ryad ou Téhéran. Il faudrait enfin l’informer que les musulmans ne sont pas une race. Quant à la police judiciaire de Strasbourg n-a-t-elle rien d’autre à faire ?!!! A moins qu’elle agisse davantage dans cette polémique comme une police religieuse. Nos soldats meurent en Afghanistan pour défendre la liberté et notre police se fait le bras armé de l’inquisition musulmane en France. Va comprendre Charles…

Quel rapport avec notre patience ? Voilà 20 jours que 5 français ont été énlevés par des terroristes musulmans. Nous avons attendu. Et qu’a-t-on vu en France ? Rien. Nada. Aucune mobilisation de la communauté musulmane pour protester contre cette prise d’otage. Aucune condamnation. Aucune pétition. Où sont donc les professionnels de l’indignation médiatique (le mrap, la ligue des droits de l’homme à géométrie variable, sos racisme etc…) ? Pas un mot d’un imam pour se désolidariser publiquement de cette action terroriste menée au nom de l’islam. Cette même communauté musulmane si prompte à manifester sa colère ou sa haine dans les rues de France contre Israël ou contre des caricaturistes danois, reste étrangement passive et silencieuse lorsque cinq compatriotes sont victimes des terroristes d’Al-Qaïda. J’insiste car c’est important : PAS UN MOT ! La communauté musulmane de France n’est-elle pas indignée ? Qui ne dit mot consent selon l’adage !


Cela n’empêche pas le maire dhimmi de Strasbourg, Roland Ries, de lancer depuis hier un appel à « un front républicain de refus de l’inacceptable ». En faveur des otages ? Que nenni. Cet appel vient après la multiplication d’actes racistes depuis le début de l’année dans l’agglomération strasbourgeoise. Pour le maire dhimmi aucun doute. Il a clairement pointé du doigt les partis d’extrême droite bien que sur les 13 actes recensés depuis le début de l’année aucun n’a été élucidés par la police. Pourtant de l’avis même des RG locaux on ne peut exclure que plusieurs de ces actes proviennent d’un réglement de compte au sein de la communauté musulmane locale. Cela n’empêche pas le maire d’himmi de voir dans ces actions « une série d’événements qui se caractérisent par la haine et l’intolérance. Ceux qui en sont coupables cherchent à nous diviser. Nous disons : ça suffit ! Nous appelons à refuser l’inacceptable, qui n’est jamais une fatalité ». Et de décider que son appel pourra être signé sur le site internet de la ville. Peut-être pourrait-t-il en profiter pour suggérer à ses amis musulmans de lancer un appel du même type pour que les musulmans de France se mobilisent en faveur des otages du Niger et démontrer ainsi aux terroristes que c’est la nation française dans son ensemble qui se dresse contre eux. Cela serait un message important envoyé à Al-Qaïda et au monde musulman. Hélas, nous allons certainement attendre très longtemps.

Car ce qui motive un dhimmi tient en deux mots : LA PEUR. En effet, le maire de Strasbourg a déclaré qu’il n’était pas au courant de l’affaire du coran brûlé : « Ce serait le 14e événement, ça risque d’avoir des conséquences lourdes », s’est-il inquiété. Voilà, tout est dit. La peur de la réaction de la communauté musulmane. Voilà ce qui motive l’action de Roland Ries ! Peut-être est-il temps de montrer à ce dhimmi qu’il est également de son intérêt de tenir compte de la colère et de l’impatience  grandissante d’une autre partie de la population.

La vidéo du scandale: http://www.youtube.com/v/GqeUwST7AXg?fs=1&hl=fr_FR

Par Michael Collins

Source: http://tinyurl.com/39dpevz

Le diffuseur d’ambiance du jour est…

Abdelaziz Choukri

Le pire est que si « l’ambiance est pourrie », comme il le dit, cet intégriste, c’est , par exemple et entre autres, par la faute de ses compatriotes comme celui de Limoges qui a appelé récemment à la haine de la France et de l’Occident: http://www.youtube.com/watch?v=OJviivbNJTw

N’ai-je pas raison?

FDF

Le délégué général de la grande mosquée de Strasbourg, réagit au scandale provoqué par la vidéo, postée ce week-end sur internet montrant un individu brûler le Coran dans un récipient puis uriner dessus pour éteindre les flammes.

France-Soir. Comment avez-vous pris connaissance de cette vidéo ?
Abdelaziz Choukri. Ce matin (lundi matin), j’ai vu que j’avais une alerte Google sur mon ordinateur. J’ai cherché et je suis tombé sur cette vidéo. Je me suis dit : « C’est trop gros, ce n’est pas possible », surtout que les coordonnées de l’auteur, qui est un habitué des messages racistes, apparaissent au début du « film ». Je l’ai donc appelé pour parler avec lui.

F.-S. Comment s’est déroulée la conversation ?
A.C. Il a revendiqué son acte. En fait, j’ai été extrêmement surpris, il ne mesurait pas du tout la portée du geste qu’il avait accompli. Il m’a dit qu’il avait brûlé le Coran comme il aurait pu brûler un livre de Winnie l’ourson! Il estime qu’il est dans son droit mais il y a des lois à respecter : on est clairement dans l’incitation à la haine raciale. En raccrochant, j’ai aussitôt prévenu les services de police et décidé de porter plainte. Les policiers aussi étaient stupéfaits. Ils ont appelé cette personne après moi, elle a été interpellée et entendue dans les locaux de la police judiciaire. J’ai également alerté le CFCM (Conseil français du culte musulman), la LICRA et le maire de Bischheim, où est domicilié cet individu.

F.S. Qu’est-ce que cet acte cristallise, selon vous ?
A.C. Pour moi, il arrive et s’inscrit dans une atmosphère générale de banalisation du racisme. Les groupuscules d’extrême-droite sont en effervescence. Actuellement, l’ambiance est pourrie à Strasbourg et dans sa banlieue, on sent les tensions communautaires. Trop, c’est trop… L’Alsace, c’est la région du Concordat et de la réconciliation. Maintenant, elle devient un symbole du racisme, de l’antisémitisme et de l’islamophobie. Parler de cette vidéo, c’était à double tranchant… Mais elle commence à beaucoup tourner. Après réflexion, je pense qu’on ne doit pas banaliser un tel acte, il faut le dénoncer publiquement. Je ne peux pas rester muet.

F.S. Quelle attitude adopter désormais ?
A.C. Il faut une vraie prise de conscience. Dire « Stop » et donner un signal. Je crois qu’une manifestation se prépare pour vendredi. On est monté au créneau quand le pasteur américain a menacé de brûler le Coran le 11 septembre. J’étais loin de penser que cela allait se produire en banlieue de Strasbourg… (Ben si, mon pote; la « Résistance », elle est partout… Fallait pas commencer… FDF).

À lire aussi :
Il brûle le Coran sur le web « au nom de la liberté »

vu sur http://www.francesoir.fr/faits-divers-religion/abdelaziz-choukri