Francaisdefrance's Blog

23/08/2011

Il viole une femme enceinte! Encore un « jeune » ???

Une femme enceinte violée dans un train !

 Encore un « jeune »? Ca, on ne sait pas, au sens du terme « jeune » que l’on connaît. Mais enfin. C’est un »jeune », il porte un couteau sur lui, il viole une femme enceinte… Je circule pas mal en train. Et je sais ce qu’on y voit le plus; surtout la nuit… Mais là, des contrôleurs, on n’en voit pas des masses… Pour l’instant, je sers les poings. Mais il est certain qu’un jour, si je suis témoin d’une telle situation, le « jeune » se souviendra de moi… Bon; il faudra que je fasse attention aux caméras de surveillance; et de bien ramasser les bouts de « jeune » qui vont traîner partout; restons propres…
J’en profite pour passer une petite annonce de demande d’emploi:

FDF, bien sous tous rapports, cherche poste de « nettoyeur » de wagons à la SNCF, de préférence de nuit. Salaire indifférent.Travail soigné garanti.

FDF
.

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé en Seine-et-Marne au cours de la nuit de lundi à mardi. Il est soupçonné d’avoir violé une femme enceinte, sous la menace d’une arme blanche, dans un train près de Coulommier (Seine-et-Marne), a-t-on appris ce mardi de sources policières. 

Il a été placé en garde à vue à Chelles (Seine-et-Marne), et devrait être transféré dans la journée dans les locaux de la brigade des chemins de fer, chargée de l’enquête, à Paris. 



Les faits, révélés mardi par RTL, remontent à dimanche matin. La victime, enceinte de quatre mois, a été agressée alors qu’elle venait de monter dans un train à Coulommiers, à destination de Paris. L’agresseur a violé la victime, sous la menace d’une arme blanche, alors qu’ils étaient seuls dans le wagon, a-t-on précisé de sources policières, avant de s’enfuir au premier arrêt. La victime a déposé plainte vers 9 heures au poste de police de la gare de l’Est à Paris (10e). 

Une interpellation grâce à la vidéosurveillance

Selon la préfecture de Police de Paris, l’exploitation de la vidéo-protection de la gare permet d’obtenir des photographies de l’homme et de retracer son parcours après les faits, les dernières images le situent à Meaux (Seine-et-Marne). 

« Une note de recherche est aussitôt diffusée: le 23 août, à 1 heure, le service de surveillance générale de la SNCF le repère en gare de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne), il est interpellé à 1h20 par la compagnie départementale d’intervention de Paris appelée en renfort (…) il est trouvé porteur d’un couteau semblable à celui décrit par la victime et vêtu des mêmes effets que lors de l’agression » indique la PP. 

Source: http://www.lexpress.fr/