Francaisdefrance's Blog

14/03/2012

Rachid Nekkaz en garde à vue pour achat de parrainages d’élus…

Auteur de cette superbe déclaration: « Je fais appel à la désobéissance civile », Rachid Nekkaz est un bel exemple d’intégration.

Encore un copain à Hollande… C’est beau, le PS…

FDF

.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rachid_Nekkaz

Il y a quelques jours déjà, je vous l’avais dit,  vouloir  acheter un parrainage  c est de la corruption du 1er magistrat de la ville. Ces actions de corruption, ou même de tentative  doivent être sévèrement punies.  

La France est un état de droit  et se doit de le rester.

 L’homme d’affaires et activiste Rachid Nekkaz a été placé en garde à vue mardi à Paris dans le cadre d’une affaire d’achat de parrainages de maires pour l’élection présidentielle, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

JC JC…

.

M. Nekkaz a été interpellé vers 16H00 en voiture à Puteaux (Hauts-de-Seine) et placé en garde à vue dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la police judiciaire parisienne, dans une « affaire d’achat de parrainages d’élus », a raconté cette source.
Dans un communiqué, l’association Front des banlieues indépendant, soutien de M. Nekkaz, avait annoncé en début de soirée sa garde à vue, précisant qu’il agissait dans « le cadre de son opération de salut républicain consistant à demander aux élus de la République de parrainer des femmes candidates à l’Élysée ayant des difficultés à obtenir leur parrainage et à faire abolir le système des parrainages des élus qui favorise la corruption ».

M. Nekkaz a ainsi « invité le maire d’une commune du Pas-de-Calais à parrainer Cindy Lee, la candidate du +parti de l’amour et de la liberté+ », mardi à la mi-journée, en déposant directement le parrainage devant le Conseil constitutionnel, selon le communiqué.
Le maire du Pas-de-Calais a été entendu comme témoin dans cette affaire, selon la source proche de l’enquête.
Originaire de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), M. Nekkaz, 39 ans, a adhéré au Parti socialiste en juin 2009. Ce chef d’entreprise a fait fortune dans les nouvelles technologies et l’immobilier. Il n’avait pas réussi à être candidat à la présidentielle de 2007, faute de parrainages.
Adepte des coups d’éclat, M. Nekkaz, également porte-parole de l’association « Touche pas à ma constitution », avait notamment promis de payer toutes les amendes dressées à l’encontre des femmes portant le voile intégral dans la rue.

Source  :  http://www.lexpress.fr

07/02/2012

Info ou intox? Une première peine de prison en France pour le port du voile intégral dans un lieu public…

ATTENTION : cette information n’est donnée que dans des réseaux  arabo/musulmans  et n’est relayée à aucun média  national.
Il convient donc de la prendre avec la  plus grande prudence, le sujet étant très sensible.
Il est possible d’admettre qu’il ne s’agisse que de désinformation volontaire  au sein de la communauté arabo/musulmane.

FDF

.

En prison pour son niqab

Une première peine de prison en France pour le port du voile intégral dans un lieu public…
Hind Ahmas vient d’écoper d’une amende de 32000 euros ainsi que d’une peine de deux ans de prison pour avoir refusé le jugement rendu par le tribunal de police de Paris.
La jeune marocaine de 32 ans avait dans un premier temps été condamnée à une amende de 120 euros pour avoir refusé de dévoiler son visage lorsqu’elle s’est présentée à la Mairie de Meaux en septembre dernier. Suite à cela elle refusa le stage de citoyenneté en disant, je cite « C’est le juge qui a besoin d’un stage de citoyenneté, pas moi », comptant ainsi faire appel devant les tribunaux.
Avant cela, le 11 avril, lors d’un rassemblement devant l’Elysée Hind Ahmas avait été interpellée puis conduite au commissariat où elle avait refusé de montrer son visage aussi.
Bien évidemment, c’est sans compter sur le soutien de Rachid Nekkaz président de l’association ‘’Touche pas à ma constitution’’ ainsi que celui de l’avignonaise Kenza Drider, française d’origine marocaine et candidate à l’élection présidentielle, qui n’a toujours pas obtenu sa première signature de parrainage.

Extrait de femmezoom.com

http://ns365050.ovh.net/~algeried/forums/showthread.php?t=230596

http://www.la-cde.org/katibin/2012/02/01/en-prison-pour-son-niqab/

http://www.bladi.net/forum/301631-france-hind-ahmas-risque-ans-prison/

Merci à JC JC…

12/04/2011

A force de foutre la pagaille…

Faites donner la Légion; et vite !!! Ca dégénère… Chez NOUS, ils veulent appliquer LEURS lois à la con… Et contestent NOTRE Constitution… La goutte va bientôt déborder du vase…

FDF

.

Manifestation contre l’interdiction du voile intégral.

 

Une dizaine de personnes se sont rassemblées hier lundi pour dénoncer l’application de la loi.

L’interdiction du port du voile intégral est officiellement entrée en vigueur. Et pour protester contre ce texte, une dizaine de personnes ont manifesté lundi devant Notre-Dame de Paris.

Parmi les manifestants, deux femmes en niqab ont été interpellées. Une autre femme voilée, dont le visage n’était pas caché, a aussi été arrêtée au pied de la cathédrale, sous l’œil de plusieurs dizaines de journalistes. Le responsable de cet appel au rassemblement a lui aussi été interpellé, en même temps que les trois femmes.

Manifestation interdite

A tous, il ne leur est pas reproché d’avoir porté le niqab mais d’avoir participé à cette manifestation non déclarée. « Aujourd’hui il ne s’agissait pas d’interpeller ces gens sur la base du port du voile. C’est bien le non respect de la déclaration de manifestation », qui est en cause, a expliqué devant la presse Alexis Marsan, commissaire divisionnaire à l’ordre public.

« Nous voulions nous faire verbaliser pour port du niqab, mais la police n’a pas voulu nous dresser un PV », a lancé l’organisateur du rassemblement, Rachid Nekkaz, de l’association Touche pas à ma constitution.

Un recours devant la CEDH ?

Parmi les femmes arrêtées, se trouvait Kenza Drider, 32 ans, en niqab brun et beige, arrivée d’Avignon lundi matin pour participer à une émission de télévision. Elle a expliqué devant la presse qu’elle appliquait ses « droits en tant que citoyenne française », se défendant de toute « provocation ». Kenza Drider a précisé que si elle était « verbalisée », elle « prendrait l’amende ». Elle prévient néanmoins qu’ »en tant que citoyenne française (…) », elle sera « dans l’obligation de faire un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme ».

Déjà samedi, 61 personnes avaient été interpellées, dont 19 femmes voilées, après avoir tenté de prendre part à un rassemblement à Paris, à l’appel d’un collectif d’associations islamistes.

Il s’engage à payer toutes les amendes…

Et la contestation s’organise. Dans une intervention sur OummaTV, le porte-parole de l’association Touche pas à ma Constitution, Rachid Nekkaz, s’engage à payer les amendes dressées à l’encontre des femmes qui portent le voile intégral. « Nous avons décidé de lancer un fond de défense de la laïcité et de la liberté afin de payer toutes les amendes des femmes qui circuleront dans la rue avec le niqab », explique-t-il. « La deuxième étape de notre action est de porter plainte contre l’État français pour non respect des droits de l’homme », poursuit-il. Et de lancer « un appel à la désobéissance civil à toutes les femmes qui veulent porter le niqab dans la rue ».

Source: http://www.europe1.fr/

11/04/2011

Le provocateur du jour est…

Rachid Nekkaz


Qui a osé affirmer: « Je paierai les amendes dressées à l’encontre des femmes portant le niqab » !


.

Quand j’avais évoqué, dans un précédent billet, qu’ils avaient déjà la parade… C’est de la provocation et de l’insurrection contre les lois de la République! Ce Rachid Nekkaz se met donc hors la loi. Que va faire notre justice??? On va voir…

FDF

.

Ce lundi 11 avril, la Loi interdisant aux femmes musulmanes de porter le niqab dans la rue sera appliquée. Dans une intervention sur OummaTV, Rachid Nekkaz explique comment l’association « Touche pas à ma Constitution » dont il est le porte-parole, s’engage à payer les amendes dressées à l’encontre des femmes portant le niqab dans la rue. Même si à titre personnel, il est contre le port du niqab, Rachid Nekkaz a mis en place un fonds d’un million d’euros qui est alimenté grâce à la vente aux enchères d’un immeuble en région parisienne, à Choisy-Le-Roi. Il appelle également à une prière silencieuse pour la Liberté, le Lundi 11 avril à 11h, sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame à Paris (RER C et Métro : Saint Michel).

Vidéo: http://www.oummatv.tv/Rachid-Nekkaz-Notre-association