Francaisdefrance's Blog

14/02/2013

Cassons aux FEMEN les couilles qu’elles n’ont pas

Huit féministes du mouvement Femen se sont mises seins nus ce matin [12/02/2013] dans la nef de la cathédrale Notre-Dame de Paris pour « fêter le départ du pape » Benoît XVI.

Les connes gouines de FEMEN frappant hystériquement sur une des cloches de notre-dame exposées dans la cathédrale avant leur installation dans le clocher.

Entrées dans le flot des touristes, les huit jeunes femmes portaient de longs manteaux qu’elles ont ôtés à proximité de trois des neuf nouvelles cloches provisoirement déposées dans la nef.

Elles les ont fait tinter avec des morceaux de bois, criant en anglais « Pope no more » (« Plus de pape », ndlr). Sur le torse et le dos, elles avaient inscrit des slogans au feutre comme « No homophobe », « Crise de la foi », « Bye bye Benoît! ». […]

Source : lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/12/97001-20130212FILWWW00447-pape-les-femen-fetent-son-depart.php

ACTIONsita par SMS

On trouve le numéro de portable pour contacter les FEMEN en France au bas de la page http://femen.org/en/contacts

Alors on arrête de blablater (ou de pétitionner) et on fait comme les FEMEN : on se BOUGE le popotin, mais en version plus malin…

Si UNE personne envoie une tripotée de SMS à UN numéro c’est du harcèlement, et c’est un délit. Mais si une tripotée de personnes envoient chacune UN seul SMS à UN numéro ce n’est plus du harcèlement, c’est de la liberté d’expression. Et ça, tant qu’il n’y a ni menaces ni injures dans le SMS, ce n’est pas un délit !

Suggestion de SMS (159 caractères) à envoyer sur le portable des FEMEN :

Les français vous écouteront le jour où vous aurez les couilles, que vous n’avez pas, de sonner les cloches dans la grande mosquée de Paris comme à Notre-Dame !

Ces petites connes sont une poignée et nous sommes des millions : saturons leur portable de contact !
A défaut de pouvoir leur couper les couilles, on peut toujours les leur briser menu-menu.

09/06/2012

Jean Ziegler, une taupe au conseil des droits de l’homme de l’ONU

Sûr qu’ au Panthéon des crevures ce Ziegler a sa place

8 juin 2012 Posté par:

Jean Ziegler est ancien professeur de sociologie, membre du Parlement suisse, et Rapporteur Spécial du Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour le droit à l’alimentation.

En mars 2004, il reçu un doctorat honniris causa de l’université belge de Mons-Hainaut qui l’acclama comme le « Condorcet des temps modernes », le grand philosophe des Lumières pour les droits de l’homme.

Avec un tel pedigree, j’affirme que ce type est une ordure.

Suivez avec moi les travaux de recherche de Hillel Neuer de Human Right Watch (1) au sujet de Jean Ziegler…

Il faut cadrer le personnage : au travers d’une vingtaine d’ouvrages, Ziegler soutient que « la faim et les autres misères humaines sont le produit inévitable du capitalisme occidental et de la globalisation ». Son aura auprès des instances internationales apparaît subitement très « naturel ».

Jean Ziegler est le chéri de l’élite académique, littéraire et médiatique européenne,

résume Hillel Neuer, qui détaille comment les riches bobos des médias Français lui lèchent les pieds pour le remercier de leur apporter les justificatifs de leur haine d’eux-mêmes.

Mais en soi, cela ne suffit pas à faire de lui une ordure.

Et lorsqu’on fouille un peu plus profond et qu’on l’on découvre en lui l’idéologue anti-américain, anti-israélien, anti-occidental, et profondément raciste, cela ne fait toujours pas de lui une ordure.

C’est lorsque l’on s’aperçoit – un comble pour le Conseiller aux Droits de l’Homme de l’ONU, qu’il fait l’apologie de certains des plus grands criminels contemporains du tiers monde, dont le libyen Mouammar Kadhafi, Robert Mugabe du Zimbabwe et le cubain Fidel Castro, que l’on commence à grincer des dents.

Souvenons-nous, déjà, que Ziegler qu’aucune ignominie n’arrête, est allé jusqu’à co-créer le prix international Mouammar al-Kadhafi pour les droits de l’homme, en 1989, soit quelques mois seulement après l’attentat de Lockerbie par les agents secrets libyens… et qu’il a fait attribuer le prix à … Kadhafi lui-même.

Parmi les autres lauréats, on compta ainsi Fidel Castro, Hugo Chavez, Louis Farrakhan, le leader de la Nation de l’Islam, connu pour ses théories sur la suprématie noire et pour ses propos antisémites fréquents, ainsi que l’ancien premier ministre de Malaisie, Mahatir Bin Mouhammad – qui reçu le prix en 2005 après avoir déclaré, en octobre 2003, que les juifs étaient responsables de tous les maux de la terre. En 2002, le prix fut décerné à treize « intellectuels et personnalités littéraires » pour leur « pensée et créativité ».

Parmi eux… le négationniste Garaudy.

A lui tout seul, Ziegler incarne la dégénérescence du système onusien des droits de l’homme, ainsi que le déclin « du mouvement international des droits de l’homme en général ».

Jean Ziegler, né à Thoune en 1934 dans la partie germanophile de la Suisse, se découvre marxiste en s’installant à Paris, et milite pour le FLN et contre la France avec un tel extrémisme qu’il se fera exclure du Parti Communiste.

Après un séjour au Congo déchiré par la guerre, début des années 60, Ziegler épouse définitivement les thèses les plus révolutionnaires.

Il se mit à admirer des figures iconiques telles que le dictateur cubain Fidel Castro et le chef de guérilla Che Guevara

Le colonel dictateur éthiopien Mengistu Haile Mariam, accusé de violer en masse les droits de l’homme dans son pays et de l’avoir conduit à la famine, choisit Ziegler en 1986 comme l’un des cinq experts pour préparer une constitution fondée sur la règle du parti unique.

Ziegler a aussi rendu visite à Saddam Hussein en Iraq et à Kim Il Sung en Corée du Nord.

En 2002, il flagornait le dictateur zimbabwéen Robert Mugabe – alors en train de planifier une famine de masse par l’intermédiaire de confiscation violente des terres – en disant « Mugabe a l’histoire et la moralité de son côté ».

A propos du Hezbollah, Ziegler a déclaré « je refuse de décrire le Hezbollah comme groupe terroriste. C’est un mouvement de résistance nationale ».

Et l’imposteur est devenu Conseiller aux Droits de l’homme de l’ONU sous les applaudissements…

Quand le Che vint en visite à Genève, Ziegler lui servit de chauffeur. On raconte qu’il demanda au Che s’il pouvait venir avec lui à Cuba pour rejoindre la révolution. Le chef rebelle dit alors « ici se trouve le cerveau du monstre » et montrant du doigt la ville prospère au cœur de l’Europe, le Che lui dit « ton combat est ici ». Du coup, Ziegler resta. »

Et il se mit effectivement à nous combattre, de l’intérieur…

Il publia un grand nombre de livres accusatoires contre des hommes d’affaires en vue – et fut condamné pour diffamation – ce qui renforça sa cour d’admirateurs du « tiers-mondisme révolutionnaire » dans lequel se sont engouffré l’islam et l’OCI pour miner les fondations de l’Europe.

En une phrase, le système Ziegler repose sur le concept selon lequel « l’Occident industrialisé (est) un pouvoir impérialiste exploitant impitoyablement le tiers-monde en le gardant embourbé dans la pauvreté et la souffrance ».

Et Ziegler, dont les mensonges et les supercheries furent dénoncées par son propre mentor, Roger Girod, directeur du département de Sociologie de l’Université de Genève qui l’accusa de ne pas « se débarrasser des erreurs factuelles », répondit que « les faits ne sont pas mon premier souci ».

C’est probablement ce qui le conduit à prendre la défense, en 1996, du négationniste Roger Garaudy, ancien stalinisme français converti à l’Islam, en écrivant :

Je suis scandalisé par le procès que l’on vous fait…
Toute votre œuvre d’écrivain et de philosophe témoigne de la rigueur de vos analyses et de l’indéfectible honnêteté de vos intentions. Elle a fait de vous un des principaux penseurs de notre époque…. C’est pour toutes ces raisons que je vous exprime ici ma solidarité et mon admirative amitié.

D’ailleurs, les relations tendues de Ziegler avec la vérité firent dire à un journaliste Suisse que Ziegler est « un menteur et un afabulateur ».

Puis il prit la défense d’un autre grand ennemi de l’Occident, Tariq Ramadan, devenu depuis l’ami personnel de Ziegler et de sa famille (la femme de Ziegler, communiste révolutionnaire, fit supprimer une subvention de 310.000 Francs à la pièce de théâtre Mahomet de Voltaire, à la demande de Ramadan, et organisa un scandale public lorsque Ramadan vit son mémoire de thèse rejeté par l’Université de Genève, et obtint -fait unique – la formation d’un nouveau jury, corrompu, qui l’accepta).

Après avoir accusé les Etats-Unis de commettre un « génocide » à Cuba, et d’évoquer le bien réel génocide au Darfour comme un simple objet de « préoccupation », et le rôle de Khartoum dans les atrocités comme « présumées. », personne ne sera étonné des critiques les plus délirantes qu’il a pu inventer contre Israël ! (critiques que les médias Français se sont empressés de reprendre à l’unisson)

Puisque les souffrances des peuples pauvres, les peuples musulmans étant les plus touchés, sont causées, selon le Conseiller aux Droits de l’homme, par l’Occident, ce dernier doit, d’après Ziegler « racheter » son mal intrinsèque en collaborant à la promotion du monde arabe, et en acceptant une immigration massive bienveillante.

Pour asseoir sa propagande, le « militant contre la faim », pendant les quatre premières années de son mandat, « ne critiqua jamais aucune des parties responsables des dix-sept crises alimentaires les plus graves du monde, et il n’intervint jamais au nom des personnes souffrant de ces famines »

Ziegler ne dit rien des crises touchant les populations du Burundi, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, de la République du Congo, de la Côte d’Ivoire, de l’Eritrée, de la Guinée, d’Haïti, du Liberia, de la Tchétchénie, du Sierra Leone, de la Somalie, de la Tanzanie et de l’Ouganda.

En revanche, il critique les Etats Unis trente quatre fois, et Israël un nombre incalculable de fois, ce qui lui valu de voir son poste constamment renouvelé par l’ONU, grâce au vote des Etats non démocratiques.

« D’une certaine manière, conclut Hillel Neuer, Jean Ziegler est le Conseil des droits de l’homme. Sa carrière et lui représentent ce que l’organe le plus haut placé de l’ONU en matière de droits de l’homme est devenu en microcosme. Et, exactement comme Jean Ziegler, si l’ONU toute entière continue sur son chemin actuel, ce ne sont pas seulement son image et sa légitimité institutionnelle qui va souffrir, mais aussi tout le bien qu’elle s’est un jour jurée de faire. »

Ziegler est l’ordure infiltrée la plus perverse de tout l’arsenal anti-Occidental.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.unwatch.org/atf/cf/%7B6DEB65DA-BE5B-4CAE-8056-8BF0BEDF4D17%7D/LES_FOLIES_ZIEGLER.PDF

08/06/2012

Avant de voter dimanche il est impératif de visionner cette vidéo

Une bande d’extrême-gauche attaque Fabrice Robert

Communiqué                        de presse du 8 juin 2012

Hier soir, à l’issue de la manifestation        « Hollande n’est pas mon président » devant le siège du PS à Paris        (voir ici)        et alors qu’il discutait à la terrasse d’un café avec plusieurs        responsables identitaires, Fabrice Robert – président du Bloc        Identitaire – a été attaqué par une bande d’une vingtaine de        nervis d’extrême-gauche. Pris par surprise, et en infériorité        numérique flagrante (à 6 contre 20), les militants identitaires        ont repoussé leurs agresseurs et se sont même payés le luxe de        les faire courir…

Cette agression, sans casse réelle pour notre président et nos        militants heureusement, n’en traduit pas moins un climat        délétère. Un climat s’étant aggravé au fil de la campagne des        élections présidentielles, et encore durci depuis l’élection de        François Hollande le 6 mai dernier.

Les bandes d’extrême-gauche tout comme les bandes de racailles        (le groupe ayant attaqué nos rassemblements à plusieurs reprises        à Paris – toujours sans succès – se situant à la lisière des        deux milieux), ainsi que certains groupes islamistes radicaux,        semblent considérer que désormais l’impunité leur sera        appliquée.

Il est trop tôt pour savoir quelle sera l’attitude du pouvoir        socialiste à leur égard. Qu’ils soient en revanche assurés que        les militants identitaires (demain comme hier) ne se laisseront        pas faire.

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: http://www.bloc-identitaire.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Bloc-Identitaire/120744067952013
Twitter : http://twitter.com/blocidentitaire