Francaisdefrance's Blog

09/06/2012

Flash : le musulman qui a poignardé deux policiers à Bruxelles est venu spécialement de Paris pour tuer un policier

8 juin 2012 Posté par:

Nous apprenons à l’instant que le musulman qui a poignardé deux policiers lors d’un contrôle de routine dans le métro de Molenbeek, à Bruxelles, à 18h30 aujourd’hui vendredi 8 juin, est venu spécialement de Paris en Thalys dans la journée pour tuer un policier.

Il portait sur lui des documents reproduisants les menaces tenues par les islamistes de Sharia4Belgium, qui ont promis de tuer un policier pour venger l’affront fait à la femme en burqa, la semaine dernière à Molenbeek.

L’homme a également déclaré qu’il avait projeté de se rendre en Afghanistan.

Selon RTL, le musulman avait des extraits du Coran sur lui, et il aurait hurlé « jihad » (la guerre sainte ordonnée par l’islam à tout bon musulman) au moment de frapper.

L’identité de l’arabe n’ayant pas été divulguée, nous ne savons pas encore s’il s’agissait, comme les autres agressions qui se sont produites en France cette semaine, de personnes avec un casier judiciaire chargé, mais laissées en liberté par une justice partisane et complaisante.

Nous ignorons également s’il s’agissait d’un islamiste sous surveillance, dont on sait combien elle a failli dans le cas du terroriste de Toulouse et de Montauban, Mohamed Merah.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.dreuz.info/2012/06/flash-info-ca-continue-deux-femmes-policieres-poignardees-dans-le-dos-par-un-musulman/

Vous pensez que les crimes de Merah sont loin ? Valentin, 24 ans, a été frappé à mort vendredi dernier par un arabe, à Albi

9 juin 2012  | Posté par:
RIP Valentin Rivié

Albi, vendredi 1er juin.

Farouk Y. 22 ans, et son copain (il a 17 ans, c’est un mineur au casier judiciaire chargé, il faut le protéger, son nom à consonance musulmane ne sera pas divulgué) ont frappé à mort Valentin Rivié, 24 ans.

Une vie prometteuse – Valentin se préparait à la mise en scène et avait déjà réalisé des courts-métrages – fauchée en quelques minutes par un fauve laissé en liberté par une justice dont il faut montrer du doigt la lourde responsabilité, et la révulsante indifférence.

Albi est sous le choc, après ce crime odieux, gratuit, inutile, qui a pris la vie d’un jeune homme brillant et a laissé la vie à une épave, Farouk. Albi a organisé une marche blanche.

Cela se passe après une soirée d’anniversaire, à 3 heures du matin, dans un quartier « normal » d’Albi. Romain, l’unique survivant, également victime et témoin de la scène, et Valentin, rentraient chez eux à pied le long des berges du Tarn. Ils sont suivi par deux arabes parce que Valentin affiche une attitude provocante : il a un sac à dos.

Les deux arabes s’approchent des jeunes hommes et leur demandent une cigarette. Romain avait du tabac à rouler et leur en donne.

Puis ils remarquent que Valentin avait une bouteille de Rhum à la main – qu’il avait rempli de jus de fruit. Les deux arabes demandent à en boire.

Au bout d’un moment, Romain se rapproche du grand pour reprendre la bouteille, et là, le drame se déroule, en quelques instants.

Le mineur « surgi dans mon dos pour me gazer », explique Romain.

Et Valentin, lui demande Pierre-Jean Pyrda, le journaliste de la dépêche ? (1)

« Au même moment, le grand lui a donné un coup de bouteille qui l’a atteint à la tempe. Valentin s’est effondré sur le trottoir. »

Cette agression a duré combien de temps ?

« ç’a été très vite. Peut-être une minute. »

Et vous avez la conviction que ce n’était pas une rencontre fortuite ?

« Oui, je pense qu’ils nous ont repérés, que c’était organisé. C’était un guet-apens. Pendant l’agression, il y avait un jeune couple qui attendait sur la route. Ils n’ont pas bougé du tout. ça m’a paru bizarre. »

« Un jeune passant s’est porté à notre secours, La police est intervenue très vite. Je les remercie »

Transporté à l’hôpital de Purpan à Toulouse, Valentin est mort, frappé par cette bête sauvage.

Mais Farouk le criminel et le mineur n’en sont pas à leur première agression.

Le 29 avril dernier, Farouk monte dans un bus, à 5 heures du matin, à la sortie de la discothèque l’Arena à Lagrave. Le chauffeur demande à deux jeunes d’éteindre leur cigarette et d’arrêter d’arracher les cache-lumières de sécurité du bus.

Devant leur refus et les provocations, le chauffeur décide de les expulser.

C’est alors qu’intervient Farouk, lui aussi très imbibé. Il prend à partie le chauffeur, le pousse et le sort violemment du bus avant de le rouer de coups. Le chauffeur s’en sortira avec des hématomes, des contusions diverses et 15 jours d’arrêt de travail.

Et ce n’était pas la première fois.

Pourtant, le juge le remet en liberté, avec une condamnation de 8 mois avec sursis.

Le juge dort tranquille. Il n’est pas du tout responsable de la mort de Valentin. Ce n’est pas de sa faute s’il a relâché Farouk, ce qui a permis l’acte fatal, non. Le juge vous expliquera très calmement et très posément, si vous le connaissez, qu’il a fait son travail avec la plus grande rigueur professionnelle, et qu’il n’a pas pour rôle de réparer les fautes commises par la société vis à vis des jeunes défavorisés issus de l’immigration.

Car les juges, en France, considèrent, même après le crime, que Farouk est la victime, et qu’il ne faut pas l’accabler, ni le punir trop sévèrement.

En France, les juges ne s’intéressent pas à la sécurité des gens, mais à la protection des « victimes de la société ».

En France, les juges ne sont pas formés pour empêcher les coupables de nuire aux innocents, mais pour « donner une chance aux jeunes », pour « ne pas faire des coupables les boucs-émissaires de la violence ».

Les juges sont le maillon de l’Etat qui sert à protéger les honnêtes gens contre la violence des prédateurs. Il n’en existe aucun autre.

Dès l’instant où les juges sont endoctrinés par l’idéologie minorité = victime de la gauche, et qu’ils relâchent systématiquement les délinquants violents multi-récidivistes, les honnêtes gens ne sont plus en sécurité.

C’est la situation à laquelle sont confrontés, en France aujourd’hui, les honnêtes gens.

A Villeurbanne, l’agression antisémite des trois jeunes juifs qui a fait couler une larme de crocodile au premier ministre, et a permis à Manuel Valls de rôder sa langue de bois toute neuve, s’est terminée par la mise en examen de quatre musulmans.

Le juge a décidé de les laisser en liberté, « sous contrôle judiciaire », ce qui va leur permettre de massacrer d’autres citoyens… (le parquet demandait le placement en détention). Le premier ministre Ayrault avait déclaré : « faisons preuve de fermeté et en même temps éduquons, transmettons.» Je ne sais pas ce qu’il a prévu pour éduquer et transmettre, mais si c’est aussi comme la fermeté, me voilà totalement rassuré.

A Albi, le procureur Pascal Suhard avait demandé que Farouk écope d’un an de prison dans l’affaire du bus. Je sais qu’il pense au jeune Valentin, à sa famille, à ses amis. S’il avait été suivi par le juge, Farouk serait là où l’on met ceux dont la société a besoin d’être protégée, et Valentin serait toujours en vie.

La mort de Valentin à Albi, la remise en liberté des antisémites de Villeurbanne, nous apprennent qu’il ne faut pas avoir confiance en la justice française pour éloigner les bêtes sauvages et les criminels.

Toutes mes condoléances à la famille de Valentin Rivié.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/07/1371935-albi-romain-avec-valentin-nous-sommes-tombes-dans-un-guet-apens.html
http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/06/1370362-ivre-il-tabasse-le-chauffeur-du-discobus.html
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/agression-antisemite-a-villeurbanne-quatre-mises-en-examen-7344750.html

La bataille de Toulouse du 9 juin 721, et de Poitiers en 732

9 juin 721  —–>   09/06/2012

Par la voix du Duc Eudes d’Aquitaine et la plume de Gilbert Sincyr

bataille de Toulouse et de Poitiers, dessin de Guy Sajer - Cliquer pour AGRANDIR

Prémices d’une catastrophe

La bataille de Toulouse ? je m’en souviens encore comme si c’était hier. Les risques étaient considérables, et le choc fut sans pitié, mais je l’ai gagnée, et elle m’a apporté tellement de renom et de gloire, que Charles, le duc d’Austrasie, en prit ombrage. Ensuite il y eut celle de Poitiers, beaucoup plus limitée mais tout aussi rude, et que nous avons gagnée ensemble Charles et moi, alliés pour une fois. Mais alors l’Eglise se retourna contre moi, et la chanson fut différente.

Je vais donc vous conter, imo pectore, comment moi, Eudes, Mérovingien, duc d’Aquitaine, petit-fils de Dagobert Ier, fier de mon pays et de mes gens, Gaulois et Francs confondus, mais inclinant plus pour Athènes que vers Jérusalem, ai battu les Arabes par deux fois, leur tuant deux émirs. Tout a commencé un jour de novembre de l’an 720 ! L’un de mes barons qui se nommait Bertrand était en train de consolider son castelet qui se trouve à Puy-Redon sur la colline de La Piège, entre Lauragais et Ariège. Le vent d’autan s’était levé avec une force à décorner les boeufs et, après la longue période de sécheresse que nous venions de subir, chacun se disait que dès qu’il se calmerait, la pluie tant attendue tomberait. Au château toulousain, comme tout le monde, nous maudissions ce vent fou qui nous arrachait des mains portes et vantaux. Et les femmes couraient ployées en deux, tenant leur coiffe d’une main sur la tête, craignant qu’un bufal de vent li prenguèt lo capèl.

Soudain, dans la cour d’entrée du château, un cheval pénétra dans un galop d’enfer. Son cavalier tout couvert de poussière et de sueur, hurlant qu’il voulait me voir sans attendre. Averti, je fis entrer mon ami Bertrand, et j’écoutai la description alarmante qu’il me fit sans presque reprendre haleine.

La suite à cette page: http://9juin721.wordpress.com/2012/06/09/la-bataille-de-toulouse-du-9-juin-721-et-de-poitiers-en-732/

08/06/2012

Avant de voter dimanche il est impératif de visionner cette vidéo

Le député UMP de Gonesse victime d’une agression de racistes musulmans « sale nazi, de toutes façons on va voter pour le PS »

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 14:42

7 juin 2012  | Posté par:

Alors qu’il était en déplacement dans le cadre des législatives, le député UMP Yanick Paternotte, de la 9e circonscription (Gonesse, Goussainville, Luzarches) du Val d’Oise, et candidat à sa propre succession, a été victime d’une agression raciste mercredi 30 mai après-midi à Goussainville.

Une dizaine de jeunes issus de l’immigration, qui se trouvaient devant une pharmacie dans le quartier populaire des Grandes Bornes, ont insulté le député, le traitant de « sale nazi » puis « de toute façon on va voter pour le PS ».

De retour à sa voiture, il l’a trouvée fracturée, vitre avant droite cassée, et ses effets personnels volés.

Yanick Paternotte a appelé police-secours, puis a déposé plainte.

Le député UMP peut s’estimer heureux : contrairement à Jacques Myard, également attaqué par un arabe durant la campagne législative (1), les musulmans n’ont pas interdit à Paternotte de venir sur « les terres arabes » de Goussainville.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info

http://www.leparisien.fr/legislatives-2012-val-doise-95/le-depute-yanick-paternotte-agresse-a-goussainville-30-05-2012-2024414.php
(1) http://www.dreuz.info/2012/06/a-sartrouville-le-depute-maire-jacques-myard-se-fait-apostropher-par-un-musulman-vous-navez-rien-a-faire-ici-ici-cest-une-terre-arabe/

Nouvelle vague d’agressions antisémites en France – encore et toujours par des musulmans

Encore une agression anti-juive de la part  de musulmans soigneusement occultée par les médias nationaux

8 juin 2012 Posté par:

Préparez-vous pour le vrai holocauste

Un adolescent de 17 ans, sa sœur et son beau-frère ont été agressés à Marseille il y a une semaine – l’information vient d’être révélée – par une bande de quatre arabes qui leur ont craché les mots suivants : « C’est chabbat chez vous, vive Mohamed Merah, nique les Juifs, Palestine vaincra ».

Le jeune Juif a été identifié par les musulmans parce qu’il portait une kippa.

L’un des musulman a ensuite sauté sur l’adolescent et lui a donné un violent coup au bras, lequel lui a rendu un coup de poing. A ce moment, la deuxième racaille arabe le frappe d’un coup de pied à la jambe.

L’adolescent a une blessure au genou et des ligaments sectionnés. Son beau-frère a également été frappé de coups de poing.

Une plainte a été déposée, et le SPCJ (Service de Protection de la Communauté Juive) a chargé son avocat de prendre le dossier en mains (1).

A ce jour, les médias nationaux n’ont pas révélé cette agression, soit parce qu’ils la jugent si rapprochée de celle de Villeurbanne que les Français pourraient prendre conscience qu’un antisémitisme violent s’est installé en France, soit parce que les agresseurs étant dans les deux cas des musulmans, les Français pourraient prendre connaissance des racines de ce mal antisémite, soit enfin parce que la plupart des agressions se réfèrent au terroriste Mohammed Merah.

Toujours à Marseille, le site internet du Mouvement Sioniste Africain (2) relate un acte de barbarie immonde, qui me rappelle l’assassinat par des musulmans de Marie Dedieu, une Français handicapée, il y a quelques mois en Somalie.

Samedi 3 juin dans dans la nuit, une mamie Juive de 83 ans a été agressée, violée, et cambriolée par trois maghrébins.

La vielle dame, qui habite la rue d’Aix depuis 40 ans et qui sortait ses poubelles, a été attaquée par trois arabes (La Provence (3) mentionne à tort la présence d’un seul arabe, et a « oublié » la mezouza à la porte, déclencheur de la sauvagerie). Lorsqu’ils ont ensuite découvert une mezouza à sa porte, ils sont devenus enragés, l’ont forcé à rentrer chez elle pour la violer. Ils l’ont ensuite frappée et lui ont dérobé des bijoux, avant de disparaitre dans la nature, leur tribu à Allah accompli.

Le Nouvel Obs a mentionné le drame, mais il a soigneusement caché sa dimension antisémite, et la religion des agresseurs.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=701
(2) http://mouvementsionisteafricain.com/flash-m-s-a-marseille-ignoble-grand-mere-juive-violee-et-agressee-reaction/
(3) http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/une-femme-de-83-ans-depouillee-et-violee

Eric Zemmour menacé de mort

 

Lu sur FDS

Le journaliste et chroniqueur, Eric Zemmour a reçu, jeudi 7 juin, une lettre de menaces de mort adressée à la radio RTL, son employeur.

[…] Le ou les auteurs de cette missive s’en prennent de manière virulente à Eric Zemmour, le traitant notamment de «gros facho» et de «SS en liberté».

Les mêmes auteurs laissent, par ailleurs, entendre qu’ils pourraient s’en prendre physiquement au journaliste ainsi qu’à sa famille […]

Le Parisien

Troisième personnage de l’état le vice- président du Sénat est une Algérienne!

Merci à nitro
Envoyé le 08/06/2012 à 08:38

PETITE INFO……………………………. risque de GRANDES CONCEQUENCES !!!!!!!!!

Le pouvoir de la France aux mains d’une Algérienne !!Ce n’est pas une blague ….

Ce sont les journaux algériens qui ont appris aux français qu’une algérienne vient d’être élue “ Vice-Présidente du

Sénat français “ … en avez-vous entendu parlé aux journaux télévisés ?? … l’avez-vous lu dans l’Alsace ?? … mais NON !!

Le Président du Sénat est le deuxième personnage de l’état, en cas de décès du Président de la République, c’est lui qui

décide du destin du pays … en cas de … c’est la “ Vice-Présidente “ … au Secours !!

… préparez les foulards pour vos petits-enfants !!

Initiez-vous à la Charia !!

Et voilà, nous y sommes !!!
Ceci est une simple information (oubliée au journal de 20h) … ne la déformez pas !

LA PREMIÈRE VICE-PRÉSIDENTE DU SÉNAT FRANÇAIS EST ALGÉRIENNE !
C’est une première, mais ce ne sera certainement pas la dernière !

Bariza Khiari qui a la double nationalité, elle est Algérienne et française, ou Française et Algérienne ?

(Et jusqu’à preuve du contraire, l’Algérie ne fait pas partie de l’Europe !)

“Le Sénat ayant basculé à gauche, pour la première fois depuis plusieurs décennies, le Parti socialiste, vainqueur, a élu son Président. Il est, comme de bien entendu, socialiste.
Mais les autres responsabilités n’avaient pas encore été attribuées ou, tout au moins, nous les avait-on tues.
C’est le quotidien algérien Liberté Algérie, dans sa rubrique « radar » qui nous donne la primeur de cette information.

“L’Algérienne, Bariza Khiari, proche de Laurent Fabius, a été nommée vice-présidente de la Chambre haute du Parlement.”Qui est Bariza Khiari ?

Elle est née le 3 septembre 1946, dans les Aurès (Algérie). Après ses études, elle obtient un diplôme d’études supérieures (DESS) qui lui permet d’être admise à une formation continue à l’ENA.
Jusque-là, tout va bien mais…Elle est une militante du MRAP.
Et, aussi, fondatrice du Club XXIème siècle, en 2004, avec Rachida Dati et Rama Yade.
[Valoriser l’atout de la diversité pour l’égalité des chances. ]

Pour finir et afin de mieux cerner la personnalité de cette toute nouvelle vice-présidente du Sénat Français, nous sommes allés interroger Wikipédia qui nous livre sa déclaration première :

« Je suis musulmane sunnite, de rite malikite et de tradition soufie… »
«… Et notre islam est un islam apaisé, ouvert, tolérant, en cohérence avec la tradition laïque française. »

Là, on commence à réfléchir !!!

Le sunnisme est le courant religieux majoritaire chez les musulmans qui représente la ligne de conduite de Mahomet (Coran).

Le malikisme est un courant du sunnisme et l’imam Malik appliquait sans restriction le Coran. Courant religieux majoritaire en Afrique du Nord, en Egypte, au Soudan…

Le soufisme est une quête philosophique et religieuse dans l’Islam spirituel, mystique et ascétique de l’islam.

Et, tout ça est en cohérence avec la tradition laïque, Madame Bariza Khiari ???????

On en doute.

Mais là où l’on doit s’affoler vraiment lorsqu’on entend cette laïque, sunnite, malikite et soufie, c’est quand elle déclare que… …. “sa première tâche” à ce poste prestigieux du Sénat français, sera :

(on cite le quotidien algérien)….« De s’attaquer à la circulaire de Claude Guéant, durcissant les conditions de séjour des étudiants étrangers après l’obtention de leur diplôme. Elle devrait présenter une proposition de résolution favorisant l’emploi des étudiants étrangers sur le territoire français tout en facilitant les « aller-retour » avec leur pays d’origine. »……fin de citation

Madame Khiari, en parlant de ces futurs diplômés, qu’elle nomme pudiquement « étrangers », ne trompe personne.

Ne reprend-elle pas, là, en effet, les exigences de l’Etat algérien qui insiste lourdement auprès de notre pays, pour cette mesure qui consiste à une libre circulation des algériens vers la France ? Libre circulation à sens unique.

Nous avions, pourtant, prévenu nos compatriotes que, si la gauche arrivait au pouvoir, la France algérienne arriverait, très vite, avec eux ……………. Eh bien ! C’est fait.

Sans avoir attendu l’élection présidentielle, le Sénat, la deuxième Autorité de la République Française après l’Elysée, vient de nommer une algérienne qui compte bien – et très vite – imposer la loi algérienne en France.

Une question nous tarabuste, néanmoins :

Nous savons que selon la Constitution si, pour une raison X ou Y, le président français venait à ne plus pouvoir exercer sa fonction, le Président du Sénat est celui qui le remplacera par intérim. Imaginons une seconde que les deux viennent à manquer en même temps … Plus de président de la République, plus de président du Sénat…

Est-ce le vice-président du Sénat qui prendrait (par intérim) les rênes de la France ???????

07/06/2012

A Nice, Estrosi veut transformer une salle de prière en poste de police

Le député-maire UMP de Nice fait parler de lui et de sa ville. Après s’être attaqué aux mariages trop bruyants, Christian Estrosi, a annoncé jeudi 7 juin qu’il allait transformer une salle de prière musulmane illégale logée dans un garage… en poste de police.

Selon le député, candidat à sa réélection dimanche, l’ancien garage de 140 m2, qui abrite une salle de prière musulmane, n’a pas été transformé en lieu de culte « dans des conditions réglementaires » et cette « occupation constante » a conduit les riverains à se plaindre. Tout en se disant « attaché à ce que chacun puisse pratiquer son culte dignement », Christian Estrosi juge « inacceptable que les règles et les valeurs de notre cité soient remises en cause ».

« Mettre un terme à ces nuisances »

La mairie de Nice, proche de Nicolas Sarkozy, reproche à l’association gestionnaire de la salle de prière d’avoir transformé le garage en lieu de culte sans autorisation et d’accueillir trop de fidèles. L’association aurait d’ailleurs reçu plusieurs avis défavorables de la commission de sécurité. « Au regard des attentes de la population et pour mettre un terme à ces nuisances », Christian Estrosi annonce qu’il « proposera au prochain conseil municipal de solliciter auprès du préfet une déclaration d’utilité publique afin de créer à cet endroit un poste de police municipale ». Car, « pour parfaire l’installation des quelque 850 caméras prévues à l’horizon 2013, il est indispensable de disposer d’un maillage territorial cohérent des équipes de la police municipale ».

Interrogé par l’Agence France Presse, le vice-président du Conseil régional du culte musulman de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Boubekeur Bekri, comprend que la mairie puisse intervenir « s’il y a des dangers ». Toutefois, pointe-t-il en réponse au maire, « pour que la prière puisse être digne, il faut qu’il y ait des salles de prière. Il est urgent de résoudre ce besoin à Nice ». Selon lui, les musulmans représentent 10% des habitants des Alpes-Maritimes, or « on ne peut pas négliger les besoins de 10% de la population », c’est une nécessité « civique ».

FTVi avec AFP

Bonne nouvelle! Angers : le meneur des « nez de cochon » relaxé en appel

Lu sur FDS

Un fonctionnaire, hostile au projet de mosquée, avait perturbé le conseil municipal d’Angers, en avril 2011. Le délit d’entrave n’a pas été retenu par les magistrats de la cour d’appel. Il est relaxé.

Affublées de masques de cochon, quatre personnes avaient fait irruption au conseil municipal d’Angers, le 8 avril 2011, pour marquer leur hostilité au projet de construction d’une mosquée. L’action avait été orchestrée par un fonctionnaire de la préfecture d’Angers, Benoît Couetoux du Tertre, 44 ans, leader local du Bloc identitaire, présenté comme le parti politique de la défense des identités locales, nationales et européennes.

En première instance, devant le tribunal correctionnel, il avait été condamné à 1 500 € d’amende. Benoît Couetoux du Tertre a fait appel et demandé début mai sa relaxe. Le délibéré de la cour d’appel lui a été favorable. Les magistrats ont conclu que le délit d’entrave ne pouvait pas être retenu. Ils l’ont relaxé.

Ouest-France

Electeurs de France, évitez le pire pour notre pays, empêchez le PS d’avoir tous les pouvoirs !

OUI au cordon sanitaire contre le PS et ses sous-marins rouge et vert

Posted on 6 juin 2012 by Empédoclatès – Article du nº 254 de Riposte Laïque

Les premiers jours et les premières pistes proposées par le président en place et son gouvernement sont révélateurs de ce qui nous attend.

La lecture de « Riposte Laïque » montre, numéro après numéro, article après article, la malfaisance potentielle des nouveaux élus, minoritaires en voix, mais arrogants en diable et totalitaires par nature.

Les discours de banlieue de Hollande en campagne -accompagnés par les exhortations « mélenchoniennes » en faveur des étrangers maghrébins et musulmans, et les complaisances islamophiles des « Verts » – expliquent les drapeaux algériens (en particulier) le soir du 6 mai, à la Bastille, et leur justification par la porte-parole franco-marocaine du nouveau gouvernement en appelle d’autres… que maintes mesures en préparation (ou avancées au moins par les discours) vont multiplier : droit de vote des étrangers, poursuite de l’immigration de peuplement (avec droit du sol généreusement accordé), régularisation possible des étrangers en situation irrégulière (c’est du moins la demande des « sous marins » du PS et de ses alliés)…

Comme si cela ne suffisait pas, le ministre de l’Intérieur vient de justifier l’utilisation de l’argent public territorial et municipal pour participer à la construction des mosquées: (tiens, les défenseurs « autoproclamés » de la laïcité « , du type Pena-Ruiz ou Kintzler, ne disent rien? ), ce qui renforcera l’implantation du communautarisme islamique car chacun sait qu’une mosquée, c’est un lieu d’exercice total de cette religion à fonction politique et de rassemblement face à l’unité de l’espace sociétal laïque et démocratique. Les islamiques -dont nous voyons les méfaits à travers l’épisode agressif de Vannes où une masse d’hystériques fanatisés a voulu empêcher par la force un débat démocratique!- vont se sentir pousser des ailes pour poursuivre leur offensive dans les quartiers, les écoles, les entreprises, les hôpitaux…

Il est vrai que ce ministre de l’intérieur est aussi celui qui « réfléchit » (attention à la migraine intellectuelle…quand on n’a pas l’habitude!) à justifier l’absence de contrôles d’identité dans les quartiers sensibles (et partout où les délinquants de ces quartiers se répandent) car son intention de faire délivrer un récépissé portant le numéro matricule de l’agent lors d’un contrôle banal (il devrait imposer aussi l’adresse du fonctionnaire) revient à laisser le voyou libre d’agir à sa guise, une fois un contrôle éventuel réalisé!..Les victimes de la délinquance ? Mais Vals s’en tamponnent tout autant que la Taubira de service dont le mandat s’ouvre sur le laxisme le plus évident avec la suppression annoncée de toutes les mesures coercitives prises précédemment (et notamment les peines-plancher et les sanctions contre la délinquance des mineurs), laxisme symbolisé par l’évasion du détenu lors de sa visite dans une prison où le basket était censé amender la racaille!

Le communautarisme islamique comme la malfaisance de la délinquance des banlieues et cités vont se développer librement, poussés par des flux migratoires favorisés par les mesures envisagées…

L’espace public, sociétal, laïque et démocratique qui nous fonde est en péril…et il serait dangereux de jouer, dans ces législatives, la politique du pire.

Car rien de bien positif n’est à espérer dans les domaines économique et financier où, déjà, 46 000 emplois supprimés sont soumis à des plans sociaux (payés largement par le contribuable moyen), où se préparent des mesures fiscales contre les couches moyennes (et la valeur « travail ») tandis que le sieur Hollande annonce qu’il est prêt à faire des efforts « pour les sociétés », où la nommée Aubry appelle à l’augmentation de la pression fiscale (en taisant soigneusement qui elle doit frapper!)…

Pas plus d’ailleurs qu’en « politique extérieure » où l’atlantiste élyséen commence à mettre ses pas dans ceux d’Obama et de l’Otan et se met en pointe pour appeler à la destruction de la Syrie, comme son prédécesseur avait appelé à celle de la Libye (on sait aujourd’hui ce que sont réellement les pseudo « printemps arabes »!).

Il est vrai que ce président, et son gouvernement pléthorique qui grève les finances publiques par son coût de fonctionnement, n’a pas été constitué pour prendre en compte les réels problèmes de vie posés à notre peuple … Outre sa caste ministérielle fortement ancrée dans les réseaux « occultes mais puissants » de la Franc-Maçonnerie, et des organisations du type « Le Siècle » et « Groupe Bilderberg » (voir « Riposte Laïque » n° : 252 ) , il cultive le copinage clanique aussi bien pour l’attribution de ministères que pour la composition du Cabinet du Président…Là, il est intéressant de noter que la directrice du Cabinet est l’épouse du Président du directoire de Vallourec, entreprise du CAC40 versée dans le domaine énergétique…tandis que le secrétaire général adjoint de l’Elysée vient tout droit de la direction de la banque Rothschild On voit que le sieur Hollande a pour ennemi « la finance », comme il l’a crié au Bourget, pendant la campagne électorale!

Ajoutons qu’au cabinet du premier ministre, vient d’atterrir le directeur adjoint de l’agence France-Presse, bouclant la boucle de la présence obsédante de la caste journaliste dans les rangs (et les lits) des socialistes! A ce propos, la concubine élyséenne constitue un cas d’école: divorcée sans l’être, elle prétend à l’appellation « première dame » avec son cabinet particulier de 10 personnes et ses gardes du corps tout en continuant son activité de journaliste à « Paris Match » (où officie également son second mari officiel)… C’est vrai qu’elle aurait des « enfants à charge » (c’est bon pour les impôts, ça!) . Il ne lui manque qu’une suite au »Old Cataract » d’Assouan…

C’est vrai aussi que ces gens là bénéficient de tels avantages fiscaux qu’ils comptent sur leurs amis très proches pour les conserver… tout en nous demandant, avec le Président, de « faire des efforts »!

Mais tout ceci peut ne pas se réaliser car ces nouveaux responsables ne sont pas majoritaires dans notre pays, ont bénéficié du rejet du président précédent (et des guerres intestines de ses « amis »), et il existe une force d’opposition qui peut se matérialiser dans une Assemblée Nationale où le Président en p lace peut ne pas avoir la majorité.

300 circonscriptions pourraient échapper à la pseudo-majorité présidentielle pour peu que, au lieu de triangulaires imposées par le maintien « droite parlementaire » – » Rassemblement bleu Marine », les situations de terrain imposent (en accord avec la volonté majoritaire des 2 électorats) des retraits mutuels pour « faire barrage à un Parti Socialiste susceptible d’avoir tous les pouvoirs » et favoriser les reports de voix face aux forces « hollandiennes »…

Cette logique républicaine et démocratique empêcherait, justement, qu’un seul parti (de moins de 30% des voix!) ait tous les pouvoirs et permettrait la constitution d’une opposition forte et diverse pouvant freiner, notamment dans le domaine sociétal, les intentions néfastes de élus en place.

Elle est, de plus, en accord avec les volontés des électorats et de la « droite parlementaire » et du « rassemblement bleu-Marine » telle qu’elles ressortent de tous les sondages faits sur cette question!

Oui, vraiment, les 10 et 17 juin prochains, les citoyens, les électeurs de notre pays ont en mains les moyens d’éviter le pire pour notre pays.

Auront-ils la sagesse de le faire?

Empédoclatès

A qui profite la fin des contrôles d’identité aléatoires ?

Journal des Résistants du 7 juin

 

 

Jean-Luc Mélenchon, le Maghrébin

mercredi 6 juin 2012, par Mélenchon, par Maghrébin

Sur un ton très gaullien, Mélenchon réécrit l’histoire. Il rend un hommage aux maghrébins libérateurs de la France. Il oublie un peu vite que les français ont du quitter le Maghreb à leur détriment après avoir tout perdu et même des proches. Cette vision falsifiée de l’histoire est surprenante, voire insultante pour qui furent les vrais libérateurs de la France et de l’Europe. Mais ceux-là sont ses ennemis, et surtout ils n’ont aucune chance de voter pour lui.

06/06/2012

[Lu sur le net] Immigration : Les positions controversées de l’évêque auxiliaire de Bordeaux

 

Encore un prélat traitre à son pays, traitre à ses ouailles et traitre à son dieu

 

Evêque

A la veille des élections législatives, dix-huit organisations chrétiennes viennent de publier un véritable fascicule de propagande sur l’immigration, dont de nombreux passages reprennent les prises de position de l’extrême-gauche en France.

Intitulée « A la rencontre du frère venu d’ailleurs », cette brochure est signée par plusieurs personnalités de l’Eglise catholique, dont l’évêque auxiliaire de Bordeaux, Mgr Laurent Dognin. Ce document à unique visée politique (il ne comporte rien concernant l’évangélisation des étrangers) a pour but de « vaincre les réticences » concernant « l’accueil des autres ».

Souvent proches de la gauche et de l’extrême-gauche, les signataires considèrent « qu’à l’heure d’internet, tout doit pouvoir circuler ». Développant une vison très marquée idéologiquement, le texte défend l’idée que l’immigration est une « chance » pour la France, que « l’islam est adapté au contexte français » et que « l’intégration fonctionne ». Médiatisé par la conférence des évêques de France, les promoteurs de ce texte demandent aux chrétiens de s’engager, et notamment de « rejoindre les cercles du silence », ou « d’accompagner les migrants à la préfecture afin de les aider dans leurs démarches administratives ».

Le journal Témoignage Chrétien apporte cependant quelques éclaircissements sur la sortie de cette brochure de propagande à quelques jours des élections. La très forte proportion de catholiques ayant voté pour Nicolas Sarközy ou Marine Le Pen a effrayé nombre d’évêques en décalage, une fois de plus, avec leurs ouailles (selon une étude de l’IFOP, 45 % des catholiques pratiquants ont votés Nicolas Sarközy au 1er tour et 27 % des catholiques de moins de 35 ans, Marine Le Pen). Il fallait donc « réagir ».

Pour François Soulage, président du Secours Catholique, « approuvé par les évêques, ce document très pédagogique voudrait offrir aux fidèles un outil de réflexion et des pistes pour agir dans le sens d’un meilleur accueil. A la veille des élections législatives, il voudrait aussi éclairer les chrétiens sur les véritables enjeux de l’immigration. Dans ce domaine, les idées du Front national sont proprement inacceptables ». Comme il le reconnait, « nous prenons de fait une position politique ».

Pourtant, la position de l’Eglise est plus subtile que celle développée par ces soit disant « représentants » des chrétiens. Le Catéchisme de l’Eglise catholique, loin de suivre la vulgate marxiste précise : « Les autorités politiques peuvent en vue du bien commun dont elles ont la charge subordonner l’exercice du droit d’immigration à diverses conditions juridiques, notamment au respect des devoirs des migrants à l’égard du pays d’adoption. L’immigré est tenu de respecter avec reconnaissance le patrimoine matériel et spirituel de son pays d’accueil, d’obéir à ses lois et de contribuer à ses charges ».

Monseigneur Laurent Dognin ferait mieux d’éclairer Guy Aurenche (cosignataire et président du CCFD) sur les positions de l’Eglise, et lui demander des explications concernant un appel qu’il lançait il y a quelques années « Nous demandons aux responsables de l’Eglise un changement de discours dans le domaine de la bioéthique et de la morale familiale, conjugales, sexuelle », plutôt que de prêter son nom à une bataille politique.


Supermarché 100% halal à Amiens : la polémique enfle

 

Publié le 5 juin 2012 par

 

(Une du Courrier picard du 5 juin)

Astérix pour dire non au 100% halal

Des riverains de Marivaux se disent déçus par l’offre du nouveau supermarché, Auhal. Mais le comité de quartier l’a exprimé de façon très curieuse. La polémique enfle.

« Cette nouvelle enseigne renie la mémoire de nos ancêtres (…). Dommage pour nous Français Gaulois d’être contraints de devoir s’approvisionner auprès de plusieurs enseignes commerciales pour simplement maintenir et respecter le principe de nos traditions ancestrales.»

«Oui, nombre d’habitants du quartier ont été très déçus lorsque ce supermarché a été ouvert. Tout simplement parce qu’on n’y trouve pas d’alcool et de viande de porc. Et donc, on ne peut pas y faire toutes nos courses, il faut qu’on aille ailleurs. En quelque sorte, on se sent discriminé.»

Claude Truffert, le président du comité de quartier Marivaux exprime un sentiment partagé par plusieurs riverains à la suite de l’ouverture d’un supermarché 100% halal, Auhal, à la place du Atac. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il l’a exprimé de manière très particulière dans la dernière livraison de son bulletin d’information, Le Mariv’.

«Cette nouvelle enseigne renie la mémoire de nos ancêtres, ancêtres que vous connaissez sans nul doute, des guerriers dotés d’une potion aux pouvoirs surnaturels qui les rendait invincibles.»

Abdélali Sadaoui (le gérant du supermarché) a alerté SOS Racisme et écrit un courrier au maire, lui demandant de prendre des «mesures adaptées».

Après avoir cité Astérix, Obélix et leur table où trônent «le sanglier et la cervoise», il conclut: « Dommage pour nous Français Gaulois d’être contraints de devoir s’approvisionner auprès de plusieurs enseignes commerciales pour simplement maintenir et respecter le principe de nos traditions ancestrales.» […]

Dans une mise au point, le maire Gilles Demailly «condamne avec vigueur (ces) propos inacceptables» qui ne peuvent être «compris que comme une incitation à la stigmatisation d’une partie de notre population».

Le Courrier picard et Al-Kanz

L’article du bulletin d’information Le Mariv’ à l’origine de la polémique :

Vannes : aucun des 50 agresseurs islamistes n’aura de comptes à rendre à l’Etat français !

Posted on 5 juin 2012 by Paul Le Poulpe – Article du nº 254 de Riposte Laïque

Les violations de la législation française, de la part des musulmans, sur notre sol, sont devenus tellement nombreuses et quotidiennes qu’il apparaît presque normal que la majorité d’entre elles ne soient pas réprimées. Dans quel autre pays accepterait-on que des croyants, souvent de nationalité étrangère, parfois française, cherchent à importer une religion venue d’ailleurs en imposant des prières publiques, de manière illégale, dans de nombreuses villes de France ? Qui d’autre se permettrait, dans les hôpitaux, de cogner des médecins qui ont le malheur de faire leur travail, en voulant accoucher une patiente ? Quel autre croyant se permettrait, comme en Italie, en situation illégale, de déclencher une émeute parce qu’une bénévole lui a proposé une assiette de sauce bolognaise ?

Les musulmans les plus déterminés à imposer leur modèle ont compris la méthode à utiliser : le harcèlement quotidien, l’intimidation, et la violence. Ils savent qu’ils bénéficient de la protection de la majorité des leaders politiques, de l’ensemble de la gauche, des associations dites anti-racistes, et des journalistes. Ainsi, il apparaît presque incongru de s’indigner de ce qu’aucun des cinquante membres du commando de Vannes, dont certains sont pourtant parfaitement identifiables, n’aura de comptes à rendre à la justice.

Imaginons qu’en France, des intégristes catholiques, soutenus par des skins, attaquent à coups de pierres un rassemblement parlant du droit à l’avortement, en expliquant qu’ils considéraient que c’était une insulte pour leur religion. Naturellement, immédiatement, toute la presse, toute la gauche, une bonne partie de la droite et les médias se seraient emparés de l’affaire, parlant des heures les plus sombres de notre Histoire. Sopo aurait sans doute demandé la dissolution des associations catholiques extrémistes, voire celle du Front national, forcément complice de l’agression !

Là, un colloque qui ne parle que d’immigration se voit agressé par de véritables fascistes religieux et des racailles prêtes à toutes les violences, pour interrompre des assises dont le contenu ne leur plaisait pas. Se croiraient-ils déjà en Tunisie, où leurs semblables font de plus en plus la loi en agressant féministes, laïques et démocrates ? Rêvent-ils de faire subir à tous ceux qui ont l’audace de ne pas être musulmans le sort d’un malheureux converti au catholicisme, qu’une vidéo insoutenable montre se faire égorger, puis décapiter, dans un rituel insoutenable ?

Toujours est-il que dans la France de 2012, ces fascistes se sentent le droit d’attaquer une réunion démocratique à coups de pierres et de bombes lacrymogènes. Fort heureusement, exceptionnellement, ils ont été repoussés, parce que les organisateurs ont une tradition de service d’ordre efficace, et n’ont pas l’habitude de subir sans riposter.

Nous avons pu constater, ce samedi soir, à Vannes, que malgré toute sa bonne volonté, la police nationale n’a plus les effectifs permettant de faire face efficacement à ce genre d’agressions, qui ne pourront que se multiplier. Et comme il semble qu’aucun des cinquante agresseurs ne risquera quoi que ce soit, au niveau juridique, comment ne comprendraient-ils pas le message que les autorités leur envoient : tapez sur les Français qui refusent l’islamisation de leur pays, vous ne risquez rien !

Comme toujours, nos amis journalistes se sont surpassés dans la bassesse et la fausse-information, que Goebbels appelait propagande. Le Télégramme et Ouest-France ont osé présenter les agressés comme les vrais responsables de l’arrivée musclée des musulmans, ne citant jamais le nom de la religion dont se réclamaient les agresseurs ! Une presse digne de ce nom aurait également été intéressée par l’incroyable courage physique d’un membre de Résistance républicaine, par ailleurs bouddhiste, qui, seul, a avancé vers les agresseurs, leur parlant en arabe, et a réussi à calmer les plus excités d’entre eux…

Mais le sommet de l’ignominie est atteint par un journal en ligne appelé « Le Mensuel de Rennes », qui réussit à voir dans ces événements des saluts nazis, montages grossiers à l’appui, de l’extrême droite régionaliste !

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/06/04/lextreme-droite-regionaliste-profite-des-legislatives-pour-exister-11905.html

En attaquant cette réunion démocratique, les cinquante islamo-racailles de Vannes ont envoyé un message à la France : nous n’acceptons plus votre démocratie et votre laïcité, et nous utiliserons toutes les méthodes pour vous faire taire. En les chargeant, nationalistes, identitaires et républicains leur ont répondu : nous sommes prêts à nous battre pour défendre nos libertés. En se taisant, les autorités ont choisi de regarder ailleurs. En couvrant les agresseurs, et en attaquant les agressés, la presse locale a choisi son camp, et montré sa dhimmitude. Finalement, à quand l’inculpation des organisateurs des Assises bretonnes sur l’immigration, qui ont osé empêcher les sympathiques islamistes de Vannes venir dialoguer pacifiquement avec les intervenants, les poches pleines de bombes lacrymos, matraques et pierres ?

Paul Le Poulpe

Traités de fachos parce qu’ils arboraient le drapeau français

« Le drapeau français, ce n’est pas le drapeau nazi »

Publié le lundi 04 juin 2012 à 10H59 – Vu 2569 fois

Selon Jonathan et ses amis, ils auraient été traités de « fachos »

Selon Jonathan et ses amis, ils auraient été traités de « fachos »

Après le témoignage de Jamal et sa famille concernant la bagarre au lac, dimanche dernier, les jeunes qu’ils accusent d’agression donnent leur version des faits

Jonathan* raconte comment l’après-midi « entre copains » au lac de Mesnil-Saint-Père, dimanche dernier a mal tourné et livre, avec ses amis, sa version des faits.
Dans notre journal du vendredi 1er juin, nous avons livré le témoignage de Jamal et sa famille concernant la rixe qui s’y est déroulée et qui, selon eux, relevait d’une « agression raciste ». En lisant ces lignes, Jonathan* et ses amis ont tenu à donner leur version des faits. « C’est vrai qu’on avait un drapeau français mais c’est parce que, après, on voulait rentrer regarder le match de foot France-Islande », explique Jérémy*.

« En passant, ils ont dit : « Facho ! » »

C’est en quittant la plage par petits groupes, vers 18 h 30, que ces jeunes âgés de 18 à 26 ans, étudiants ou salariés, auraient rencontré les ennuis.
Le dernier, Pierre*, aurait ramassé les dernières affaires et quitté la plage avec le drapeau français, avant de croiser Jamal et sa famille : « En passant, ils ont dit : « Facho ! » J’ai répondu : « Je suis fier d’être français ». Et je suis parti. Mais j’ai pris un coup par-derrière et je suis tombé. J’avais mal à l’épaule, au mollet, à la cuisse. »
En entendant du mouvement derrière eux, des amis de Pierre* seraient alors intervenus : « Je l’ai vu au sol. Je suis venu tout de suite. J’en ai poussé deux ou trois. Une fois que je l’ai relevé, ils s’en sont pris à moi. »
Jérémy*, sa compagne et un autre ami avaient déjà rejoint les voitures. Ne voyant pas ses copains arriver, Jérémy* décide d’aller les chercher, tombe sur la rixe et s’interpose pour séparer les belligérants, dit-il. Il assure avoir reçu un coup de clé à pipe sur la tête.
« J’étais couvert de sang, j’ai couru et ils m’ont poursuivi », raconte Jérémy*, qui a pu s’éloigner et appeler les secours.
La rixe finit par se terminer et les deux groupes se séparent… avant de se retrouver aux urgences de l’hôpital où le ton monte à nouveau.
« Ils nous ont dit : « On va vous faire pisser le sang » », raconte la compagne de Jérémy*.
Ce dernier a porté plainte le lendemain à la gendarmerie pour « violence avec arme ayant entraîné une incapacité de travail n’excédant pas huit jours ».
Les bouteilles d’alcool à la main, ils nient. L’exhibition de l’un d’entre eux, ils nient. Et affirment ne pas comprendre comment les choses ont pu aussi mal tourner car, conclut Jonathan : « le drapeau français, ce n’est pas le drapeau nazi. »
L’enquête de gendarmerie est en cours.

*Les prénoms ont été changés car les jeunes interrogés souhaitent garder l’anonymat.

Sandra ROGER
Source:  http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/le-drapeau-francais-ce-nest-pas-le-drapeau-nazi

05/06/2012

Au coeur des législatives : l’identité nationale et l’unité laïque de notre société !

Posted on 4 juin 2012 by Empédoclatès – Article du nº 254 de Riposte Laïque

Dans le numéro 253 de « Riposte Laïque », notre ami Roger Heurtebise a parfaitement décortiqué la signification, et dans la forme, et dans le fond, du tract « anonyme » diffusé, à Henin-Beaumont, par les amis de Marine Le Pen et rappelant, à JL Mélenchon, sa propension à la négation de la Nation, son positionnement immigrationniste, son penchant à l’islamophilie irraisonnée…

Il reste que Marine Le Pen est passée, sur ce point, à côté d’un tract authentique (il faut bannir l’anonymat dans une campagne électorale, signe d’amoralité politique et de pusillanimité citoyenne, et ce n’est pas parce que le PS et le PC en sont friands qu’il faut les imiter…) où, sous un titre accrocheur du type » Peut-on voter pour Monsieur Mélenchon? », elle aurait présenté un montage de la citation « marseillaise » du matamore « Front de Gauche » ( « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb ») et des photos de la soirée du 6 mai dernier où les drapeaux algériens et étrangers fleurirent pour fêter l’élection de Hollande, pour conclure, en pied de texte et en gros: « Peut-on voter pour des négateurs de la Nation Française? », puis » Oui à la France avec Marine Le Pen »…ça aurait eu de la « gueule » et celle de Mélenchon en eût été toute tordue… !

Car la question de la France, de son identité, de ses valeurs républicaines et laïques, de sa souveraineté politique, est au coeur de la campagne des législatives, tout autant que celle du chômage, de l’euro, de la « dette » que les oligarchies financières veulent faire payer aux peuples et à leur travail…

D’ailleurs, les alliés du président se chargent, assidûment, de solliciter les nouveaux élus pour qu’ils entreprennent leur oeuvre de destruction massive de l’espace public, social, sociétal (et laïque) de notre République…

C’est ainsi que la CGT, la FSU, l’UNEF et les officines « sous-marinières » du PS mâtinées « gaucho-bobo-bien pensantes » (du type SOS racisme, MRAP ou Cimade) demandent instamment au premier ministre (1) d’entreprendre la régularisation de tous les immigrés illégaux qui hantent notre société, y cultivant toutes les formes de l’économie parallèle allant du travail illégal aux trafics en tous genres (drogue, prostitution, recel, mendicité…), spoliant les organismes sociaux, pesant gravement sur les budgets de l’assistance publique, aggravant le manque de logements! Bref, contribuant à rendre la vie des Français légalistes, qui travaillent et s’acquittent de leurs impôts, encore plus difficile…

Et ce sous la justification inepte qu’ils participeraient au fonctionnement de « pans entiers de l’économie » sans « prendre le travail » de quiconque… alors qu’il y a 5 000 000 de chômeurs et de précaires dans notre pays ! S’ils « travaillent », syndicalistes hypocrites et » bien-pensants droits de l’hommisme » odieux, c’est qu’ils sont taillables et corvéables à merci, souples et obligés, exploités honteusement…et remplaçables selon le bon désir du « patron » qui les emploie.

Et, en prime, ces syndicats et associations grassement nourris par l’argent public qui favorise leur nocivité, demandent qu’on leur accorde les moyens de s’incruster légalement dans notre société pour y poursuivre leur action érosive, véritable déni de justice politique et démocratique, véritable renversement des valeurs républicaines puisque ceux qui ont violé la loi se verraient récompensés! Sans oublier l’appel d’air que cela ferait sur tous les migrants de toutes les contrées de la Terre, appâtés par la manne étatique d’un pays à la dette abyssale, au chômage flamboyant, à l’insécurité publique chronique et sommé, par ces irresponsables dangereux, d’accueillir encore plus ces flux qui le déstabilisent!

On croit rêver…mais c’est un cauchemar! Car on n’oublie pas les envolées lyriques d’un Hollande cajolant ces masses « des banlieues » ( où se retrouvent mêlés immigrés légaux et illégaux) dans le sens du poil pour recevoir leur vote communautariste…les affirmations tout autant péremptoires qu’ineptes d’un Mélenchon accommodant l’Histoire à sa pitance électorale: « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb » ( pur appel à une « ethnisation » galopante de notre société), les demandes pressantes d’un Attali prêt à recevoir 300 000 immigrés par an ( les vagues d’illégaux suivront), les orientations immigrationnistes de l’Europe d’Amsterdam et de Lisbonne chère au coeur des nouveaux dirigeants et de leurs alliés.

D’ailleurs, foin d’hypocrisie…Leur volonté d’ouvrir les vannes de l’immigration est patente , marquée aussi bien par l’application sans restriction du droit du sol que par l’ouverture du vote aux étrangers…

Cette dernière intention est révélatrice du peu de cas que font de la Nation et de ses caractéristiques les « nouveaux dirigeants »…Donner (même partiellement…mais c’est un point de départ) le droit de vote aux étrangers, c’est permettre à qui n’appartient pas au pays, à son identité, à ses valeurs, à ses principes, d’agir sur le devenir de ce pays, ses choix, son mode d’organisation et de fonctionnement…C’est nier le principe de nationalité qui s’est historiquement construit pour lui substituer celui de l’appartenance à un groupe quelconque et hors du champ de la citoyenneté ( groupe du type « ethnie », « religion », « clan » …)…C’est instiller au sein du corps électoral de notre pays le vote communautariste où seule compte l’appartenance à la communauté au détriment d’une vision globale de la société, d’un travail sur ses formes d’organisation, d’une réflexion sur ses perspectives d’avenir… C’est, aussi, -et cela va dans le sens de l’Europe de Lisbonne et de ses pratiques mondialistes- déliter l’unité d’un peuple qui se reconnaît dans une nation pour le noyer dans un magmas informe où les forces mêmes de ce peuple s’estomperont …

Il est vrai que les « féodalités financières » qui ont imposé à la Grèce et à l’Italie des dirigeants issus de leurs rangs en faisant fi de tout vote, agissent en permanence pour effacer les effets de la démocratie là où elle existe et la remplacer par des structures de cooptation qu’elles domineraient, l’exemple de la « commission de Bruxelles » est là pour nous le rappeler… comme celui du bipartisme imposé partout pour interdire tout changement « de fond »!

Alors, oui, immigration tous azimuts, légale ou illégale…Droit du sol employé comme un cadeau de « bienvenu »… vote des étrangers…

La vision qu’ont les responsables qui viennent d’accéder au pouvoir de notre avenir est celle d’une Nation laïque et démocratique en voie d’extinction lente…feutrée…conduite par la musique doucereuse de leurs discours patelins et de leurs sourires de façade.

Pourtant, même le pire n’est jamais sûr…et le scrutin législatif à venir donne à chaque citoyen l’arme « absolue » de son bulletin de vote…

Face à tous ceux qui, dans les différentes circonscriptions, seront les faire valoir de la politique qui se met en place et est lourde de dangers, chaque citoyenne, chaque citoyen est à même de faire surgir l’antidote…et d’empêcher ces « oiseaux de mauvaises augures » d’avoir la majorité à l’Assemblée Nationale

Ce serait une grande chance pour notre République laïque et démocratique…Ce serait un grand bien pour la France…
Oui, la France!

le 01 / 06 / 12

Empédoclatès

1- -http://www.humanite.fr/m/article/0/497476

04/06/2012

L’horreur ! Un jeune musulman tunisien converti au christianisme égorgé rituellement et décapité par des islamistes…

La preuve que la punition pour les apostats de l’islam à savoir la mort est bien appliquée à l’époque actuelle conformément à la loi islamique: la charia.

Pardonnez-moi. Je suis un très mauvais journaliste car je vais vous parler de quelque chose que j’ai lu mais que je n’ai pas vu. Très exactement que je n’ai pas voulu voir car cette vidéo est sur Internet et elle a été diffusée à la télévision égyptienne dans l’émission « Egypt Today » animée par le journaliste égyptien Tawfiq Okasha visiblement mal à l’aise à l’idée de devoir diffuser ce document abominable. Tawfiq Okasha est considéré par Raymond Ibrahim du Gatestone Institute, comme un journaliste libéral. Il est révulsé par ce document et demande aux téléspectateurs : « Est-ce cela l’islam ? ». Mais réponse est : oui ! c’est aussi cela l’islam… L’égorgement méthodique d’un jeune musulman tunisien converti au christianisme pour « apostasie » n’est pas une abomination qui ne se produirait qu’une fois tous les trente-six du mois dans les pays musulmans. Nous en avons évoqués un bon nombre sur ce blogue et dans mon précédent post de ce jour je signalai plusieurs égorgements de chrétiens par les islamistes à Homs (Syrie). Ceux qui estiment devoir regarder cette horreur n’auront qu’à se connecter à la source indiquée ci-dessous, mais je ne mettrai pas cela en ligne et j’ai arrêté de voir cette vidéo à moins d’une minute. Pour ceux qui ne supporteront pas de voir l’insupportable, voici la description qu’en fait Raymond Ibrahim:

« Un jeune homme apparaît maintenu à terre par des hommes masqués. Sa tête est tirée en arrière et il a un couteau sur la gorge. Il ne se débat pas et semble résigné à son sort. S’exprimant en arabe, un locuteur ou “narrateur”, qui n’apparaît pas à l’écran, psalmodie plusieurs prières et supplications musulmanes, la plupart condamnant le christianisme qui, à cause de la Trinité, est qualifiée de foi polythéiste : “Qu’Allah soit vengé de l’apostat polythéiste”, “Allah, fais triompher ta religion, rends-la victorieuse des polythéistes”, “Allah, défais les infidèles par la main des musulmans” ; “Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son messager”.

Alors, aux cris de “Allahu Akbar !” – ce qui veut dire “Dieu est grand” – l’homme qui tient le couteau sur la gorge de l’apostat commence à la lui trancher, tandis que la victime semble calmement susurrer une prière. Il faut presque deux minutes de découpage au couteau pour détacher la tête du chrétien de son tronc, tête qui est alors élevée au milieu des cris et des slogans de victoire ».

Le journaliste Tawfiq Okasha demande à ses téléspectateurs si c’est cela l’islam ? Moi j’ai répondu. À vous de le faire – et de le faire savoir !

Prions pour ce martyr qui a été égorgé pour avoir refuser de renier le Christ. Prions aussi – je sais que cela sera plus dur – pour ses bourreaux.

Daniel Hamiche

Source : Gatestone Institute (4 juin 2012) et

http://www.christianophobie.fr/breves/lhorreur-un-jeune-musulman-tunisien-converti-au-christianisme-egorge-rituellement-et-decapite-par-des-islamistes

où la vidéo insupportable du supplice est accessible.  Nous déconseillons aux personnes sensibles normales, humaines de visionner cette vidéo abominable qui n’est là qu’à titre de preuve.

Comments (2)

Jacques Myard, député de la nation agressé verbalement par un musulman

Filed under: Burqa,coran,Fier d'être Français,Haine de l'Occident,Haine des Chrétiens,Haine des Juifs,immigration,intégrisme,invasion,islam,islamisation,Le cave se rebiffe,Les profiteurs de l'UE,musulmans,Patriotisme,Pillage de la France,racaille,Racisme anti-blancs,racisme anti-chrétiens,Uncategorized — francaisdefrance @ 20:00

COMMUNIQUE DE PRESSE
de
Jacques MYARD
Député Sortant, Maire de Maisons-Laffitte
Candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012

3 JUIN 2012



A/S : Incident de campagne , Sartrouville marché des Indes , 30 mai 2012

Certains d’entre vous m’ont fait part de leur soutien à la suite d’un incident de campagne survenu sur le marché des Indes à Sartrouville le Mercredi 30 Mai 2012 , afin que les choses soient claires je prends la liberté de vous préciser les faits .

Dans le cadre de la campagne des législatives Mercredi dernier je me suis rendu sur le marché des Indes en compagnie de Jacky Colonges , maire- adjoint de Sartrouville , Moïse Bangoura et Jean-René Clausier , conseillers municipaux de Sartrouville . Arrivés à 11 H nous garons la voiture et commençons à parler de manière très conviviale avec des passants et riverains , au bout de quelques minutes un jeune adulte en djellaba conduisant un scooter s’approche de nous et nous invective :

 » Vous n’avez rien à faire ici , ici c’est une terre arabe , c’est une terre appartenant aux musulmans , ce n’est pas une terre française , . Vous êtes des racistes , des sionistes , vous devez partir . »

Il ajoutait à l’adresse de ceux qui me serrait la main  » Ne lui serre pas la main il fait voter des lois contre les Arabes – allusion directe à mon action pour interdire le niqab ou la burqua – , si tu la lui serres la main je viendrai te bruler  »

Après un essai pour essayer d’établir un dialogue , mais en vain , nous avons continué à distribuer notre journal de campagne , cet individu continuant à nous insulter , à nous invectiver et à menacer les commerçants qui nous faisaient bon accueil ; de plus il insulta Moïse d’origine africaine en le traitant d’esclave.
Il convient de relever que nombre de personnes d’origine maghrébine baissaient les yeux face à ses invectives et menaces , à l’évidence elles avaient peur !

A aucun moment nous n’avons répondu à ses provocations , tant il est vrai qu’il recherchait l’affrontement , mais bien évidemment il n’était pas question de céder face à cet individu. A 12 heures après avoir distribué plus d’une centaine de journaux , nous sommes repartis suivi par cette personne qui continuait à vociférer .

Il allait de soit que nous ne pouvions laisser passer ces menaces et ces propos qui s’inscrivent dans les dérives communautaires islamistes radicales indamissibles sur le territoire national !

Nous avons en conséquence porté plainte ; grace aux indications fournies aux service de police , l’individu a été arrêté le soir même , le lendemain nous l’avons formellement reconnu.

Le parquet l’ a présenté au tribunal en comparution immédiate , l’avocat de la défense a demandé un renvoi du procès au 15 juin , renvoi qui a été accordé par le tribunal , mais il a été incarcéré .

Je tiens à remercier vivement les services de police de Sartrouville qui ont agi rapidement et surtout avec une grande compétence pour éviter tout incident lors de l’interpellation .

J’entends bien évidemment continuer à me rendre dans ce quartier où je suis allé à de très nombreuses reprises . Il n’est pas question qu’un quartier de la circonscription me soit interdit par quiconque !

 

Comments (3)
« Page précédentePage suivante »