Francaisdefrance's Blog

29/02/2012

Courageux, les musulmans; mais pas téméraires…

L’armée israélienne investit la mosquée al Aqsa (Jérusalem) .
(3ème lieu saint de l’islam)

.

PAS UN MOMO en vue !!! A part une femme qui braille …   
Ce n’est pas comme ça qu’ils vont nous « conquérir » ces trouillus!
Je crois que l’on peut les attendre tranquilles…

Henri.

.

Ca fait chaud au coeur, cette réflexion…

FDF

.

.

Si « on » a déjà mis des bâtons dans les roues à la vidéo, voyez la source: http://tinyurl.com/7a9qqkw

26/02/2012

Jour de relâche…

Personnellement, je trouve que ça revient souvent tous ces dimanches que je passe les doigts de pieds en éventail… Mais que c’est agréable: je me lève à des heures honteuses, je ne me rase pas, (je me douche quand-même, il faut un minimum), et je vaque à des occupations dites normales…

Je passe tout de même au moins une heure à traiter les 150 mails que j’ai reçus depuis la veille; mais en plusieurs fois, faut pas pousser.

Je me tape même une immersion en milieu musulman où je dois braver l’ennemi, déjà en place et qui squatte les lieux du matin au soir (comme tous les jours), pour jouer aux courses hippiques. C’est le seul PMU du coin. Pas trop le choix, donc. 

Je vis dangereusement, avec tous ces abrutis qui veulent ma peau… Mais c’est le seul danger de la journée…

Ce dimanche ressemblera aux autres, donc. Je vous souhaite donc de passer vous aussi une excellente journée.

Soyez sages et à plus tard…

FDF

21/02/2012

Record de visites battu hier, insultes comprises…

Je sentais hier une certaine agitation sur ce blog…  Et, qu’Allah en soit remercié

, j’ai pu constater ce matin que ce lundi a été particulièrement fructueux puisque j’ai battu mon record de visites :

6 408 !

La preuve:

Le dernier record datait de novembre 2011, je ne souviens plus quel jour, avec 6 292…

Ca fait plaisir et vous y êtes toutes et tous pour quelque-chose. Alors merci.

Objectif: le million! Le million !!! Non; j’déconne…

FDF

19/02/2012

Bonjour et à plus tard…

Et oui. C’est à nouveau mon jour de repos… Surtout que la semaine a été particulièrement éprouvante…

Pfffffffffffffffffffffffffffffff. C’est dur, de pratiquer le patriotisme et la résistance du lundi au samedi afin de tenter de conserver nos valeurs et notre identité nationale.

C’est usant aussi de se voir insulter et proférer des menaces de mort dans les commentaires; et de faire ce qu’il faut pour se défendre légalement. Enfin; j’ai signé… Et souhaitons que notre justice va faire valoir nos droits de citoyens de la République et atomiser les minables qui essayent de pourrir mon blog et notre patrie. Bon; les procédures sont lancées, attendons… (Merci à l’un d’entre vous pour son sérieux coup de main précieux concernant cette affaire. Il se reconnaîtra…).

Je disais………………… Ah oui; je disais que étant donné que c’est dimanche aujourd’hui, je prends un congé (payé) et ceci jusqu’en fin d’après-midi.

Je vous souhaite une bonne journée à toutes et à tous, comme d’hab. Et merci de tous vos soutiens. C’est mon « carburant ».

@+

FDF

17/02/2012

La haine de Mahomet pour les juifs…

Calligraphie du nom « Mahomet ». Source: http://coranix.org/

Anne-Marie Delcambre nous explique bien des choses. Pas très bon pour les adeptes du « prophète », ça… En revanche, des preuves supplémentaires qui abondent bien en notre sens…

FDF

.

16/02/2012

Rappel: France – des imams appellent au djihad !!!

Chez nous; sur nos terres; et oui. Mais pourquoi les a t’on laissé entrer? Pourquoi? Quand je vous dis que si vous n’avez pas le droit d’entrer sans prévenir dans une mosquée, ce n’est certainement pas un hasard…

FDF

.

Et quand je vois l’attitude des CONvertis, je me dis qu’il y a encore beaucoup « d’esprits faibles » en ce bas monde… Corvéables et malléables à souhait.

Et bien, allons nous utiliser les vieilles ripostes qui, en leur temps, on fait leurs preuves?

Ce sera la surprise…


Une analyse impitoyable du fascisme musulman…

Rien de tel qu’une bonne vidéo pour étayer des dires qui ne se circulent que sous cape… Bonne lecture.

FDF

.

Mahomet serait il Satan ?

.

L’ISLAM EST LA PLUS GRANDE SUPERCHERIE  DEPUIS DES SIECLES,  DEPUIS SA CREATION !

MAHOMET:  un saint homme,  un grand homme ?

.

http://www.dailymotion.com/video/x9o86x_une-analyse-impitoyable-du-fascisme_people

.

« L’honneur civique d’un homme, c’est l’opinion d’autrui selon laquelle il est d’une parfaite probité, c’est-à-dire respecte réellement les droits d’autrui sous toutes leurs formes, d’où il découle… « 

14/02/2012

Un parti que l’on aurait tendance à oublier: le PMF. Il faut dire que les médias, là-dessus…

En plein meeting…

.

Et oui, ça ne s’ébruite pas de trop. Et pourtant, le PMF (Parti des Musulmans de France) a bien des idées; toujours les mêmes, bien sûr: islamiser NOTRE France.

Un petit PPS va vous rafraîchir la mémoire…

FDF

.

6_LE_PMF

13/02/2012

La supercherie de l’islamisme « modéré »… Certains en ont pris conscience.

Photo d’illustration

.

Beaucoup d’entre nous le pensent, le disent et sont « punis » pour ça…

Mais quand c’est un journal comme El Watan qui informe sur le sujet…

Nos idées concernant l’islam se renforcent. Vous pouvez devez faire suivre.

FDF

.

L’islamisme «modéré», une supercherie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

« Après d’autres contrées du monde, le vent du changement souffle sur notre région (tunisie) en emportant d’inamovibles despotes.

Mais, au final, les fruits furent cueillis par des malins, tapis dans l’ombre, spoliant les vrais acteurs des révoltes. Pour nous faire avaler la pilule, les bénéficiaires se présentent comme des islamistes «modérés» : l’issue de la  «Révolution du jasmin» est bien déroutante.Alors qu’au début de l’année 2011 le soulèvement des Tunisiens fut salué avec enthousiasme, aujourd’hui on est en droit de se poser quelques questions.

– Existe-t-il un islamisme «modéré» comparé à l’intégrisme salafiste ?
– L’islamisme est-il l’inévitable successeur des régimes autocratiques musulmans ?
– La théocratie est-elle compatible avec la démocratie ?

Le Printemps des peuples arabisés d’Afrique du Nord semble tourner en un rude hiver islamiste, à l’image de celui en vigueur dans les monarchies arabes du Golfe. Néanmoins, dès leur victoire, les heureux gagnants s’efforcent de montrer des visages apaisants, en jurant de respecter le jeu démocratique. Pour se donner bonne conscience, ils se comparent aux démocrates-chrétiens, en ayant comme mentor le Premier ministre turc. Mais ces promesses peuvent n’être que des ruses de guerre.
En effet, les islamistes tunisiens font profil bas, car ne disposant pas de rente pétrolière, ils sont minoritaires (41%) et dépourvus d’expérience dans la gestion d’un Etat, tandis que la durée du mandat à l’Assemblée constituante est limitée à un an. L’attitude de M. Ghannouchi est semblable à celle d’un loup caché sous la peau d’une brebis ayant emprunté le train de la Révolution en compagnie de deux naïfs agneaux. Le temps révélera qui aura dévoré l’autre, mais cela concerne le peuple tunisien.

Les sociaux-démocrates vivent sous des lois garantissant la séparation de la religion de la politique. Leur doctrine s’inspire peut-être de l’esprit du christianisme, mais pas de la lettre : aucun d’entre eux ne commence son discours par la formule rituelle  «Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit». Alors que le moindre speech des adeptes de l’islamisme politique débute par la formule : «Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux». A croire que ces individus représentaient Dieu et non leur parti ou que leur prose politicienne était des versets du Saint Coran. Quant au parti turc, l’AKP, il n’est pas encore un parti islamiste intégriste pour plusieurs raisons, entre autres le poids de l’armée qui l’a dissous à plusieurs reprises, la Constitution qui exige les 2/3 des voix pour être modifiée, les traditions héritées d’Atatürk, la demande d’adhésion à l’Union européenne.

Une fois ces obstacles surmontés (y compris le refus de l’UE), ce parti montrera son vrai visage en réactivant l’Empire islamiste ottoman. Ce rôle de leadership est déjà visible dans l’attitude de ces dirigeants envers les changements qui s’opèrent dans la région et même dans le conflit qui les oppose à la France, en devenant les «tuteurs» de l’Algérie (comme au temps des janissaires). L’islamisme «modéré» semble être une posture, en attendant la réunion des conditions pour l’application intégrale de la charia. Mais cette doctrine est-elle inévitable après l’écroulement des dictatures ?

En cas d’élections démocratiques dans nos pays, une bonne partie de la population opte pour un régime théocratique. Cela s’est vérifié en Algérie en 1990 et 1991 et confirmé récemment dans les pays voisins. En fait, c’est l’autoritarisme qui enfante l’islamisme, car tout débat politique contradictoire est proscrit. Seuls les prêches religieux sont permis et même encouragés lorsqu’ils servent le régime en place. Les adeptes de l’islamisme politique optent pour des associations religieuses pour créer leurs réseaux de relations et défendre discrètement leurs idées en attendant des jours meilleurs.

A l’ouverture du champ politique, ils sont prêts à créer leur parti en profitant de la logistique et de l’expérience associative, alors que la majorité de la population est prête à recevoir le discours religieux, auquel elle était déjà habituée. En revanche, «démocratie», «droits de l’homme», «justice sociale»,  «lutte des classes», etc. sont des termes étrangers, car ne faisant pas partie du vécu des populations ; le politicien auteur de ces propos sera perçu comme un être corrompu par l’Occident, alors que celui qui emploie un discours religieux aura un cachet d’authenticité et une respectabilité due aux personnes qui citent les textes sacrés. En cas de vote, le choix est vite fait…

A première vue, tout plaide pour les partis islamistes, mais en approfondissant le sujet, des insuffisances apparaissent :

1. Perversion de la religion qui est extirpée du domaine du désintéressement et du sacré et qui sera exposée dans le souk profane de la lutte pour le «koursi» (fauteuil). L’islamisme politique banalise l’Islam en le réduisant aux seules apparences : habillement, barbe, pastille sur le front, langage, etc. Cette pratique superficielle n’arrive même pas au premier palier de notre religion définie ainsi par les sages du soufisme : «Islam» (soumission à Dieu, le second étant la «Foi» et le dernier l’«Excellence»).

2. Sclérose de l’individu par l’inquisition religieuse qui l’empêche de s’épanouir en développant sa propre personnalité afin d’atteindre le stade de l’«Individuation», définie par le psychanalyste C. G. Jung (l’équivalent de l’«Excellence» par la voie du soufisme). Il se soumit en apparence à l’ordre régnant, alors qu’au fond de lui-même, il privilégie une réaction opposée. Pour l’exemple : de 1981 à fin 1982, l’auteur de ces lignes vécut dans la ville sainte de Médine, en Arabie. Dans ce royaume à régime théocratique, la religion était omniprésente, alors que la religiosité fut absente des cœurs de la majorité des autochtones. On constate le même phénomène dans notre pays : dans les années 60 et 70, l’Islam de nos ancêtres était très tolérant, alors que les vices furent rares ; aujourd’hui, l’Islam new look envahit toute la société, mais celle-ci est davantage pervertie (saleté, mensonge, traîtrise, ruse, vol, viols, corruption, hogra, etc.).

3. Morcellement des sociétés et des pays en privilégiant, ce qui divise au lieu d’encourager ce qui unit les êtres humains. Au sein d’un même peuple, l’intolérance commence avec l’aspect extérieur : s’il ne correspond pas à la norme en vigueur, le récalcitrant est rejeté, voir agressé et même éliminé, comme le furent, chez nous, certaines femmes pour des considérations vestimentaires ; bien évidemment, tous les partisans des autres religions sont considérés comme des mécréants bons pour rôtir en enfer : ce qui a pour effet d’encourager le fanatisme des victimes. L’extrémisme des sionistes est pour beaucoup dans le développement de l’intégrisme islamiste. Ce dernier ne risque-t-il pas de réveiller l’intolérance des chrétiens, voire des bouddhistes ?

Assurément, les seuls gagnants de la théocratie sont les politicards dépourvus d’idées, incapables de proposer des solutions viables afin de répondre aux défis qui se posent à leur société. Ils ne servent pas la religion, mais s’en servent pour accéder au pouvoir ou s’y maintenir. Toutefois, l’Islam politique est moins nocif pour un royaume (le monarque étant le «Commandeur des croyants», le «Gardien des lieux saints», etc.) que pour une République. Dans cette dernière, le bulletin de vote démocratique est un aller sans retour pour se rendre en théocratie : l’exemple iranien est là pour en témoigner. Une société régie par la religion est l’apanage des seuls prophètes : des êtres d’exception ayant un lien direct avec Dieu.

La théocratie est pour le commun des mortels une utilisation névrotique de la religion à des fins politiciennes : les islamistes dits «modérés» en font un emploi raisonné, calculé, leur mot d’ordre est «harb khidaâ» (le combat est traîtrise). Pour eux, tous les moyens sont bons pour arriver à leur but : c’est pour cela qu’on serait tenté de les appeler les «Frères hypocrites» ; les salafistes sont plus sincères en divulguant au préalable les règles du jeu : «démocratie kofr (impie), la mithaq, la doustour» (pas de charte, pas de Constitution), etc. Ils font un usage passionnel de la religion, croyant qu’eux sont parfaits alors que les autres sont des mécréants à redresser ou à exterminer. Ces comportements sont étrangers à nos traditions (rappelons que les maîtres à penser des premiers sont égyptiens, ceux des seconds saoudiens). Si les salafistes avaient consulté nos sages des zaouïas, ils auraient appris que l’être humain n’est jamais parfait, car la perfection n’est qu’une direction d’orientation, tandis que le vrai djihad consiste à combattre le «taghout» (le «nafç» ou ego) qui est en nous-mêmes. Après tout, nous ne sommes que des petits (ou des vieux) cons et des mortels ; seul Allah est vraiment Grand : Lui est parfait et éternel.

Pour préserver la pureté de la religion, il faut l’éloigner des jeux politiciens, comme stipulé dans notre Constitution de 1996, surtout que les islamistes ne favorisent pas la démocratie, car celle-ci est à l’opposé de la théocratie : les résolutions de la première émanent des recommandations (changeantes) du peuple, ici-maintenant ; celles de la seconde proviennent des textes sacrés (figés), révélés dans les temps anciens. La démocratie est avant tout un état d’esprit qui consiste à accepter l’avis d’autrui, même s’il est opposé au sien : c’est le début de l’«Individuation»  ou de l’«Excellence».

Dans nos pays sortis de la dictature, nous sommes tous, à des degrés divers, des despotes forgés par la pensée unique : chacun pense détenir la vérité. C’est ce qui explique la prolifération des partis politiques qui ne divergent guère par leurs propositions, mais par les egos de leurs chefs. En fait, nous sommes en apprentissage de la démocratie, un exercice utile afin de sortir du sous-développement mental occasionné par les régimes oppresseurs.

Le fleuve des révolutions des jeunes les plus évolués fut détourné par des éléments les plus rétrogrades de la société qui aspirent à un retour vers le lointain passé. Pour se donner quelque crédibilité, les gagnants se présentent en islamistes «modérés», alors que leur objectif caché est l’instauration de la théocratie. Cette dernière n’est qu’une dictature qui pervertit la religion et l’individu, tout en divisant la société et les pays. Les seuls gagnants de cette supercherie sont les politiciens dépourvus d’idées qui instrumentalisent les textes sacrés pour assouvir leur instinct de domination d’autrui. Pour les dissuader de concrétiser leur pathologie, il est préférable d’assigner l’utilisation de la religion aux seuls vrais religieux qui servent Dieu avec abnégation et sincérité. Quant à ceux qui veulent faire de la politique, qu’ils optent pour le jeu démocratique en divulguant leur programme pour assurer le développement de leur pays.         

Source: http://www.elwatan.com/

Voyage au pays des lâches…

Photo d’illustration…

.

Voici une info qui ne pourra que nous confirmer dans notre idée de ce qu’est l’islam intégriste…

Quel honte. La lâcheté dans toute sa splendeur… En effet, qui se méfierait d’un enfant; fanatisé à souhait? Les « barbus » sont courageux mais pas téméraires: les femmes et les enfants d’abord: mais au massacre…

Imaginez ce qui se passe dans les écoles coraniques, même en Europe…

FDF

.

Ils ne sont pas encore entrés dans l’adolescence mais sont déjà candidats à un attentat suicide : Azizullah et Nasibullah, 10 ans, ont été arrêtés à Kandahar, bastion taliban du sud de l’Afghanistan, alors qu’ils se préparaient pour la seconde fois à se faire exploser.

Ces deux frêles enfants ont été capturés la semaine dernière en compagnie de leurs trois instructeurs barbus « alors qu’ils préparaient une attaque contre des forces afghanes ou internationales dans la ville de Kandahar », a expliqué Zalmai Ayubi, porte-parole de la province éponyme.

Deux vestes pleines d’explosifs et des armes ont été retrouvées lors de leur interpellation.

Détail étonnant, ce n’est pas la première fois que cela leur arrivait. Originaire de la province du Balouchistan (ouest du Pakistan), Nasibullah, aux sourcils touffus et au visage ovale, a déjà été arrêté à Kandahar alors qu’il portait une veste pleine d’explosifs.

Son apprentissage de la violence a débuté par son propre kidnapping qui l’a mené chez les talibans. « Ils m’ont forcé à tirer à la kalachnikov. J’avais peur au début. Ils m’ont aussi appris à faire sauter ma veste. Ils m’ont montré comment appuyer sur le bouton que j’avais dans ma main », raconte-t-il.

« Ensuite, ils m’ont emmené (à Kandahar). Ils m’ont fait asseoir sur le bord de la route et m’ont dit d’attendre les troupes étrangères. C’est là que la police m’a arrêté », poursuit le jeune Pakistanais dont les propos ont été retransmis par Tolo news, une chaîne d’information afghane.

Arrêté, il est interrogé puis envoyé à Kaboul où le président Hamid Karzaï lui accorde son pardon en compagnie de 19 autres enfants/adolescents, lors de l’Aïd-el-Fitr, qui marque la rupture du ramadan. De retour chez lui, il est vraisemblablement repris par les talibans.

Orphelin, Azizullah apprend dans une madrasa – une école religieuse – que « quand on mène une attaque suicide sur des soldats, on ne meurt pas. Seul un doigt est coupé », explique-t-il. Envoyé en mars à Gardez, la capitale de la province de Paktya, dont il est originaire, pour s’y faire sauter, il est arrêté.

Son destin le mène, tout comme Nasibullah, à Kaboul, où il obtient également la grâce présidentielle. Puis Azizullah, aux grand yeux doux, est envoyé en maison de correction, d’où il s’échappe en creusant un trou dans un mur.

Ses formateurs, en le voyant revenir lui disent : « Viens, on va t’entraîner encore pour que quand les Américains te tirent dessus, ils ne te touchent pas », narre-t-il. « Ils ont tiré à ma droite et à ma gauche. Je n’ai pas été touché ! »

« J’espère qu’on ne trompe pas les enfants de mon âge qui étudient dans des madrasas », remarque-t-il piteusement. « J’ai demandé aux professeurs de ma madrasa de ne pas apprendre aux autres enfants à devenir des kamikazes », lui répond en écho Nasibullah.

« Même s’ils recrutent la plupart du temps de jeunes hommes, les talibans prennent aussi des enfants pour leurs attaques. Il est facile de les entraîner. Ils n’ont pas besoin de laver leurs cerveaux pour qu’ils acceptent de porter une attaque », commente Waheed Mujda, ancien cadre taliban devenu analyste.

« En plus, les enfants ont accès à plus d’endroits. Personne ne les fouille ou les arrête« , poursuit-il dans un entretien avec l’AFP.

La présentation des deux enfants à la presse a eu lieu dimanche, journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats. « On continue à voir en Afghanistan des enfants recrutés comme combattants, tués, violés ou abusés sexuellement », dénonce l’Union européenne dans un communiqué.

Selon l’ONU, quelque 15% des plus de 3.000 civils tués en 2011 en Afghanistan l’ont été lors d’attentats suicide, imputables aux insurgés, dont le nombre n’a pas augmenté mais qui ont fait 80% de victimes supplémentaires par rapport à 2010.

Source: http://www.lepoint.fr/

L’islam n’est pas une religion reconnue en Italie…

L’Italie réagit; enfin… Chez eux, l’islam n’est pas une religion. Depuis le temps qu’on le hurle haut et fort. C’est une idéologie. Et pourquoi les autres religions peuvent profiter de cette manne gouvernementale? Parce que eux, ils n’emmerdent personne…

Pourvou qué ça souive…

FDF

.

LES PEUPLES D’EUROPE  SE RÉVEILLENT    –   L’EUROPE N’EST PAS UNE TERRE D’ISLAM  ET NE DOIT PAS LE DEVENIR !

.

L’Italie refuse de donner à l’islam le statut officiel de religion.

Les mosquées italiennes ne recevront pas une part des impôts sur le revenu que le gouvernement italien reverse chaque année aux différentes religions.

Les hommes politiques de la coalition au pouvoir citent les imams radicaux, la polygamie, et l’incapacité des immigrés musulmans à faire respecter les droits de la femme comme autant d’obstacles sur le chemin de la reconnaissance de l’islam en tant que religion officielle en Italie.

Les temples bouddhistes et hindous, les églises dépendant de l’Église orthodoxe de Grèce et les témoins de Jéhovah seront quant à eux éligibles à cette source de revenu d’après une loi approuvée en mai dernier par le gouvernement italien, mais que le parlement n’a pas encore votée.

Le gouvernement réserve chaque année 8% du montant des impôts sur les revenus pour les églises reconnues par l’Italie. La grande majorité de ces sommes va à l’Église catholique. Tout contribuable peut cependant choisir à titre individuel de verser cette somme à des œuvres de bienfaisance ou à des projets culturels.

Yahya Pallavicini, directeur de COREIS, l’une des plus grosses associations musulmanes du pays,  s’est déclaré amer de constater que l’islam s’était vu refuser le droit à cette source de revenus.

« Un travail aurait dû commencer pour donner une reconnaissance légale aux musulmans modérés qui depuis des années ont montré qu’ils étaient des interlocuteurs à la fois dignes de confiance et étrangers au fondamentalisme. » a-t-il déclaré.

L’islam n’est pas une religion reconnue en Italie, et il n’y a qu’une seule mosquée officielle dans le pays, la grande mosquée de Rome. Les hommes politiques de la coalition au pouvoir citent les imams radicaux, la polygamie, et l’incapacité des immigrés musulmans à faire respecter les droits de la femme comme autant d’obstacles sur le chemin de la reconnaissance de l’islam en tant que religion officielle en Italie.

Jusqu’ici, seule l’Église catholique, le judaïsme et d’autres églises reconnues, telles que les Luthériens, les Évangéliques, les Vaudois, et les adventistes touchaient l’impôt sur le revenu de la part du gouvernement italien.

L’Italie compte entre 1 et 1,5 millions de musulmans, ainsi que 130 mosquées affiliées à l’organisation musulmane UCOII.

SOURCE  :  http://www.bivouac-id.com

Merci à JC JC…

12/02/2012

Je n’avais pas oublié…

.

Et oui, c’est DIMANCHE!

Donc FDF est de (semi) repos. Ca revient souvent, ces dimanches, je trouve.

Je garde un oeil sur les commentaires, au moins… Avec ce que j’ai balancé hier dans la tronche aux envahisseurs…

Profitez en pour vous balader dans la colonne de droite. Il y a plein de liens intéressants.

Reprise des activités en fin d’après-midi.

Bonne journée à vous toutes et à vous tous.

FDF

10/02/2012

Les chochottes de l’islam…

Ils ont l’air fin, les grands maîtres de l’islam des bacs à sable… Une menace de Guéant et hop, on chiale. De toutes façons, ces gens là chialent tout le temps…

Voilà un imam des plus courageux. Il va peut-être se convertir au christianisme?

Je vais lui apporter un sandwich, pour lui redonner du courage. Un jambon-beurre, sans doute… Allez-y aussi. Il sera content de voir qu’il a encore des amis.

FDF

.

Expulsable, l’imam de la mosquée Omar hospitalisé

.

Mohamed Hammami, 76 ans, l’imam tunisien de la mosquée de la rue Jean-Pierre-Timbaud (XIe), visé par une procédure d’expulsion, est à l’hôpital. « Les accusations du ministère de l’Intérieur lui ont causé un choc psychologique et physique », a expliqué…

.

Un valium, peut être ?

.

Source: http://www.leparisien.fr/

09/02/2012

Coucou !

Amis lectrices, amis lecteurs..

Un petit problème d’ordi coince mon blog.

Je dois donc trouver la panne et réparer. Ca devrait re-fonctionner dans la matinée.

Avec toutes mes excuses.

FDF

08/02/2012

Pays-Bas: décret islamique interdisant le vélo aux femmes…

Alors, on s’excite ??? Terminé !!!

.

.

Obnubilés par le sexe, les musulmans… Aveuglés par leur intégrisme. Et Misogynes à mort. Quel beau peuple.

Moi, je les obligerais à ne circuler exclusivement qu’à vélo, les « mâles » muzz. Et sans selle…

D’ailleurs, même leurs couvées nichées, dans les cités et les banlieues, ne parlent que de ça et l’une de leurs principales occupations sont les « tournantes ». A plusieurs sur une fille. Et si elle est blonde et blanche de peau, ce n’en n’est que plus « glorieux »… En outre, on les surnomme bien des « niktamère », non?

Ce sont vraiment des tordus.

FDF

.

CERTES  IL S’AGIT D’UNE  REDITE  D’IL Y A 4 ANS    MAIS IL EST TOUJOURS INDISPENSABLE DE RAPPELER ET RAPPELER ENCORE  CE QU’EST CETTE  HORREUR  APPELEE  ISLAM  ET  LA SHARIA  TOUJOURS AUSSI LIBERTICIDE,  MEURTRIERE,  SEXISTE,     QUI VA AVEC.

RAPPELEZ-VOUS  TOUT CELA AU MOMENT DE METTRE LE BULLETIN DANS L’URNE  DANS MOINS DE 3 MOIS

RAPPELEZ-VOUS  QU’AVEC L’UMPS,   à nouveau   AU POUVOIR,   C’EST CELA QUI NOUS ATTEND   RAPPELEZ VOUS DE CE QU’INFLIGENT LES ISLAMISTES  à TOUS LES PAYS ARABES QU’ILS DIRIGENT

De plus, le religieux estime tout simplement que « le fait d’écarter les jambes d’une femme, pour pratiquer le vélo, est excitant sexuellement, et la femme doit s’abstenir… »    VOUS AVEZ DIT MOYEN-ÂGE ????
JC JC…

.

.

En l’absence de toute autorité religieuse reconnue, chargée de valider les fatwas, chaque ouléma autoproclamé peut prétendre justifier ses décrets et les légitimer par ses propres interprétations du Coran ou de la Tradition.

(…)

La dernière polémique relatée par le site « Elaph.com » (29/12/2007) en est une bien triste illustration, qui frôle le « ridicule » (…). En effet, la dernière trouvaille concerne une fatwa qui interdit à la femme musulmane de pratiquer le vélo, car, selon les religieux qui la répandent, « enjamber la selle du vélo suscite chez la femme une excitation sexuelle, et le vélo devient, de ce point de vu, un objet prohibé ».

Les musulmanes vivant aux Pays-Bas n’ont pourtant pas le choix que d’utiliser le vélo, le moyen de transport le plus populaire en Hollande, avec plus de 30 millions d’unités dans le pays. (…) Les musulmanes les plus conservatrices respectent la fatwa à la lettre, et assimilent le vélo à un objet sexuel. Elles sont confortées dans leur approche par l’interprétation du cheïkh Kamal Al-Faïdy, qui estime que « la fatwa interdisant le vélo est exécutoire et doit être appliquée par toutes les femmes ». Pour lui, « la femme, bien qu’elle soit correctement voilée, risque de laisser apparaître certaines parties de son corps quand elle enjambe une selle de vélo, ce qui est en soi prohibé ». De plus, le religieux estime tout simplement que « le fait d’écarter les jambes d’une femme, pour pratiquer le vélo, est excitant sexuellement, et la femme doit s’abstenir…»

Une fatwa ou fetfa[1][2] ou fetva[3] (arabe : فتوى [fatwā], avis juridique, au pluriel : fatāwa) est, dans l’Islam, un avis juridique donné par un spécialiste de loi religieuse sur une question particulière. En règle générale, une fatwa est émise à la demande d’un individu ou d’un juge pour régler un problème où la jurisprudence islamique n’est pas claire. Un spécialiste pouvant donner des fatāwa est appelé un mufti.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fatwa

Source: http://pointdebasculecanada.ca/

05/02/2012

Nous sommes le 5… Dimanche 5 février. Dimanche, en fait. Dimanche, quoi…

Et qu’est-ce qu’il fait le dimanche désormais, FDF? Il se repose ! Car toute la semaine, c’est ça:

Et toujours (presque) de bonne humeur).

Alors, on ne change pas les bonnes habitudes récemment instaurées.

Je reprends mes activités vers 17h30 (si j’ai envie).

Bon dimanche à toutes et à tous et couvrez-vous si vous sortez. Chez moi il fait………………..(attendez, je vais voir) Moins 11 !!!

Bonnets, gants, écharpe, doudoune, bottes fourrés et j’irai probablement aérer ce qu’il me reste de neurones… Faites en de même.

Rien sur l’agenda, aujourd’hui…

Alors, on démarre calmement par çà:

FDF

30/01/2012

Mets ta burqa : le clip hot néerlandais qui fait scandale et sensation !

Quoi ? Encore de la discrimination? Ah oui, c’est vrai, le mot Humour a été interdit par une fatwa depuis des lustres dans la religion musulmane… Il a été remplacé par charia. Cool.

C’est Geert Wilders qui doit se marrer.

C’est de l’incitation à la haine; certain…

FDF

.

Voir ici:  http://youtu.be/oukebShcq4k

Après « fous ta cagoule », Michaël Youn a désormais une forte concurrence aux Pays-Bas. Un groupe néerlandais a sorti un énorme tube international « Doe de boerka ». Littéralement dans le texte « mets ta burqa », la parodie a été écrite par un chanteur carnavalesque Johan Vlemmix. Depuis qu’il l’a postée sur Youtube, il subit des menaces de tout ordre. Un clip ridicule  juste pour rire. Découvrez-le sans plus attendre !

Le chanteur néerlandais Johan Vlemmix subit des menaces depuis la mise en ligne de sa chanson parodique Mets ta burqa. Il s’agit ici d’un hommage au titre disco Do The Hustle interprété à l’origine par Van McCoy.
Originaire d’Eindhoven, l’homme est également entrepreneur. Il a auparavant eu quelques ambitions politiques sur la liste du « Parti de l’avenir ». Sur le site de partage de vidéos mais aussi en rue et au téléphone, Johan Vlemmix ne cesse d’être importuné au sujet de sa reprise.
Alors, vous aimez ?

29/01/2012

C’est encore dimanche !!!

Incroyable comme les semaines passent vite. Nous sommes déjà dimanche. Il va falloir que je m’offre encore quelques heures de repos. J’ai honte… Même pas vrai!

Tiens; pour vous faire plaisir, je vous communique le bilan de fréquentation du blog, arrêté à hier soir vers 22h00. Excellent mais peut mieux faire… Je parle pour moi.

Non mais c’est aussi grâce à vous toutes et vous tous… Du bon boulot. Si j’étais rémunéré à chaque visite, je serais en train de me faire rôtir la couenne au soleil dans les îles j’aurais investit dans des formes complémentaires d’information encore plus puissantes concernant la bataille contre ce cancer qu’est l’islamisation de notre société. Mais bon, ce n’est pas le cas…

Au programme, comme d’habitude en ce jour béni: grasse mat et farniente jusqu’à ce que mes doigts commencent à trembler par manque de tripotage de mon clavier (Henri, pas de remarques désobligeantes…). Je devrais commencer à être en manque en fin d’après-midi.

A plus tard, donc, et:

FDF

Ah, j’oubliais… Pour mes potes de Forsane Alizza:


26/01/2012

Dissolution des « Cavaliers de la fierté »; suite…

Les « cavaliers de la fierté » vont trinquer…
Rassemblons nos forces et chargeons un max Forsane Alizza !!! Aidons Claude Guéant à nettoyer les écuries d’Augias!
FDF
Mohammed Achamlane cherche des « soldats »…
.
Forsane Alizza soutient notamment le Nantais Lies Hebbadj, qui vit avec plusieurs femmes.

Le ministre de l’Intérieur lance un message de fermeté à l’islam radical, annonçant l’expulsion d’un imam accusé d’avoir appelé à « fouetter à mort » les femmes adultères et la dissolution d’un groupe qui a mené des actions contre la loi sur le voile intégral.

Une commission des expulsions se prononcera le 7 février sur l’imam tunisien Mohammed Hammami, officiant rue Jean-Pierre Timbaud, à Paris, dans le XI e arrondissement, haut lieu de la mouvance tabligh (transmission du message coranique). Le religieux, un septuagénaire en France depuis des décennies, est accusé par le ministre de l’Intérieur d’avoir tenu « des propos violemment antisémites » et d’avoir appelé « à fouetter, à mort, la femme adultère ». En dix ans, 34 imams ont été expulsés sur un total de 146 islamistes éloignés de France.

Dissolution des « Cavaliers de la fierté »

Le ministre a également annoncé la dissolution du groupuscule Forsane Alizza («Les Cavaliers de la fierté »), qu’il a accusé de former des personnes « à la lutte armée, pour toute éventualité terroriste contestataire qui pourrait se présenter ». Mohammed Achamlane, qui se présente comme « un porte-parole » de Forsane Alizza, et qui vit en Loire-Atlantique, a confirmé avoir reçu ce week-end un courrier lui annonçant la décision du ministère de l’Intérieur de dissoudre son mouvement, et lui demandant une réponse sous dix jours.

Dans les deux cas, « ce sont des procédures qui, conformément à notre droit, sont des procédures contradictoires, c’est-à-dire que l’administration fait part à l’association en cause, d’une part, et puis à l’imam d’autre part, de ce qui leur est reproché, leur demande leurs observations et puis ensuite une décision sera prise », a expliqué M. Guéant.

Une poignée

Forsane Alizza n’est pour l’heure pas la cible d’une procédure judiciaire dans le cadre de la législation antiterroriste. Mais l’Intérieur y décèle « un sas de radicalisation » où seraient dispensées « des formations au combat ».

Le groupuscule anime un site internet sur lequel il diffuse régulièrement des vidéos. Selon des sources policières, ses militants sont une poignée, « une centaine, peut-être un peu moins », selon la place Beauvau.

Ses membres ont fait parler d’eux à plusieurs reprises. En juillet 2010, visages dissimulés, ils avaient exhorté les passants à ne plus aller au McDonald’s, accusant l’enseigne de restauration rapide d’être au service d’Israël. Cette action avait valu en septembre une peine de prison avec sursis à Mohammed Achamlane, reconnu coupable d’avoir relayé la scène dans des vidéos sur le net. Il avait également été condamné pour avoir appelé à brûler le code pénal dont « pas une ligne ne protège les musulmans ». Il n’avait pas assisté à l’audience, la quittant avant le début aux cris d’ « Allah Akbar ». Il y a quelques mois, Forsane Allizza a prétendu avoir brûlé un exemplaire du Code pénal à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour protester contre la loi sur le voile intégral. Mohammed Achamlane se fait appeler « Abou Hamza » du nom de l’oncle paternel de Mahomet.

Sur son site, Forsane Alizza annonçait « une soirée spéciale recrutement » ce mercredi, expliquant que l’organisation recherchait « surtout des soldats ! » L’appel s’adressait particulièrement aux adeptes des « sports de combat ». Mohammed Achamlane anime également une boutique, où il est par exemple possible d’acquérir une « montre espionne », équipée d’une petite caméra.

Source: http://www.lalsace.fr/

.

C’est Jean-Mi qui va être content…

Et merci à Henri…

25/01/2012

La chirurgie esthétique; halal ou haram ???

Une petite vidéo qui vaut un long discours. Et bien d’actualité en ces « sales temps pour les implants mammaires »… Vous allez vous marrer.

FDF

.

L’islam autorise-t-il la chirurgie esthétique?

.

Voir: http://www.youtube.com/watch?v=WqsI9XOVonU

Excuse, cousin, j’ai pas pu m’empêcher de penser à toi…

« Page précédentePage suivante »