Francaisdefrance's Blog

08/06/2010

Quelques vérités sur Martine Aubry… Continuez de voter socialiste; vous voterez bientôt islamisme…

Reçu par mail…

FDF

MONSIEUR et mme BROCHEN !


On sait qu’elle porte le nom de son ex mari
Le 20 mars 2004, divorcée de Xavier Aubry dont elle a gardé le nom, elle épouse en secondes noces l’avocat lillois Jean-Louis Brochen salafiste et avocat musulman.

Mais on ne sait pas tout !
Voici le portrait de son époux !

Jean-Louis Brochen:

Il est inscrit au barreau de Lille depuis 1969, spécialisé en droit pénal et en droit social.
En 1971, à la mort de son père, il reprend son cabinet.
Il est bâtonnier du barreau de Lille en 1992 et 1993, comme celui-ci l’a été avant lui ; son fils cadet aussi est avocat, associé au cabinet familial


Ajoutons qu’il a aussi défendu le sinistre groupe de Rap « Sniper » ouvertement raciste (anti-blanc bien sûr !) de passage à Lille en 2003….

Il épouse Martine Aubry, maire de Lille le 20 mars 2004
Il est l’avocat de la ville de Tourcoing et de personnalités de la municipalité de Lille
Il participe à la rédaction d’un livre, L’Acharnement (Chronique de la répression des 7 postiers de Lille Lezennes), et aux tournages d’un épisode de Justice en France de Daniel Carlin et Tony Lainé et d’un documentaire pour France-3 « Roubaix commissariat central » (un film de Mosco Boucault) en tant que conseiller juridique.

Il est surnommé « l’avocat des islamistes ». En 1993, il représente les 17 lycéennes voilées exclues par le lycée Faidherbe. En 2001, aux assises de Douai, il défendra lun des trois rescapés du gang de Roubaix.
Il faut que tous les Français sachent à quoi ils devront s’attendre si Martine Aubry arrivait un jour par malheur au pouvoir .

Nous entrerons de plain-pied dans l’islam comme cela est déja le cas à Lille .

Il suffit de voir que depuis quelle dirige son parti il y a un demande de différenciation de la nourriture dans les cantines scolaires

On comprend mieux maintenant:
le nombre demployés musulmans à la mairie de Lille
–  la piscine réservée aux musulmanes
–  la cuisine différenciée dans les écoles
–  les écoles islamiques
–  les cinémas, les restaurants,les salles de spectacles séparées pour chaque sexe


Et la source de ce billet de vient pas de l’UMP ni du FN…

FDF

05/06/2010

Sylvie François : « L’apéro Saucisson et pinard à La Goutte d’Or sera joyeux ! » Et la date est le…

… le 18 juin à 19 h !!!


Comme je jour de l’appel à la résistance du Gal De Gaule en 1940!!!

FDF

Six jours après son lancement, le groupe Facebook
« Apéro géant Saucisson et pinard à La Goutte d’Or ! » compte déjà plus de 750 membres. Sa
créatrice, Sylvie François, s’exprime pour la première fois. Fille d’artisan, née dans le XVIIIe
arrondissement de Paris, où elle vit toujours, elle veut que cet événement marque le « refus par les
Parisiens de la prohibition islamique ». A la manière française, c’est-à-dire populaire et festive.
Novopress : Sylvie François, jusqu’à présent, personne
n’avait entendu parler de vous. Qui êtes-vous donc ?
Sylvie François : Je suis une Parisienne. « De souche », comme on dit maintenant : mes parents sont nés
dans le XVIIIe arrondissement, de parents nés eux aussi dans le XVIIIe. C’est vous dire si on est
sédentaires dans la famille ! [rires]
Mon père, qui était artisan, avait lu dans un livre de Michel Audiard, enfant du XIVe arrondissement, que
« la province commence à la porte d’Orléans ». J’ai été élevée dans cet esprit, même si j’ai un peu évolué
depuis… [rires] Mais je suis une enfant de La Goutte d’Or comme Albert Simonin, né un tout petit plus
au nord, de quelques centaines de mètres, disait qu’il était « un enfant de La Chapelle ». Audiard,
Simonin, vous voyez que j’ai des références très françaises, « franchouillardes » même !
Pourquoi avoir créé ce groupe ?
Oui, redevenons sérieux. La Goutte d’Or, j’y habite. Quand je dis cela autour de moi, tout le monde ouvre
de grands yeux comme si j’étais une extraterrestre. Pour tout le monde, La Goutte d’Or est « le quartier
des musulmans » et il paraît inconcevable qu’une Française de souche (pas convertie, je vous rassure !) y
habite encore. C’est vrai que beaucoup de gens ont fui, en grande banlieue pour la plupart, à cause du prix
des loyers à Paris et à proximité. Je reconnais m’être posée la question moi aussi, mais j’ai décidé de
rester. Si on part tous, alors là oui, ça deviendra une enclave.
J’ai créé ce groupe vendredi dernier pour rassembler tous
ceux qu’on surnommait hier, gentiment finalement, les « Parigots tête de veau », et qu’on appelle
maintenant, de façon bien moins aimable, les « Souchiens », les « face de craie » et j’en passe, afin que
nous rappelions, gentiment mais clairement, que nous sommes chez nous à La Goutte d’Or comme
ailleurs.
Je ne sais plus qui disait en substance que Dieu a bien fait les choses en mettant les chrétiens au nord de la
Méditerranée et les musulmans au sud. En tant qu’agnostique, je n’ai jamais eu le sentiment d’être exclue
dans une société fortement imprégnée de christianisme, bien au contraire. Maintenant, je suis
extrêmement mal à l’aise face à la progression rapide, très rapide, de l’islam en France. A La Goutte
d’Or, en tant que femme, j’ai l’impression que l’on me regarde comme si j’étais une traînée ! Et cela
uniquement parce que je suis « de type européen », blonde, pas voilée et que j’essaye de m’habiller avec
un minimum d’élégance ! Donc maintenant : stop !
L’association Riposte laïque avait créé un groupe, quelques jours plus tôt, sur une thématique très
proche. Pourquoi avoir créé un groupe distinct ?
J’ai en effet découvert cela. Ce sont des gens que je ne connaissais pas, mais ce qu’ils font m’a l’air très
bien. Je vais me rapprocher d’eux, et j’espère que nous allons très bientôt nous voir pour en parler et
coordonner nos actions, ou du moins éviter de nous marcher sur les pieds.
Souhaitez-vous que des associations s’associent à cet
événement ?
Si certaines associations veulent se joindre à cet événement, elles sont bien entendu les bienvenues. La
seule chose que je leur demande, c’est de prendre contact avec moi, afin qu’il n’y ait aucune initiative
intempestive. C’est ce que les Identitaires ont fait par exemple, et je les en remercie, ils apportent
beaucoup. D’autres organisations m’ont contactée ces derniers jours, je ne les ai pas encore vues, j’en
parlerai donc plus tard.
Parce que vous comptez-vous réellement organiser cet apéro à La Goutte d’Or ?
Ah oui !
Vous ne craignez pas que ça se passe mal ?
Il n’y a aucune raison pour que cela se passe mal. Il y aura des consignes très strictes, et je crois que tout
le monde les a déjà anticipées. Je tiens à rassurer tous les participants ainsi que les autorités : ce sera un
apéritif festif, convivial, sans débordement d’aucune sorte.
Par exemple, ceux qui voudraient venir pour se saouler peuvent rester chez eux. Le coup de pinard, le
sauciflard sur un bout de baguette font partie de la convivialité française, pas la beuverie. Et nous
laisserons le lieu de cet apéro géant aussi propre en partant que nous l’aurons trouvé en arrivant, sans
doute même plus propre !
Par mon expérience professionnelle, j’ai une certaine maîtrise de l’organisation de ce type d’événement.
Je suis en train d’organiser cela avec des amis qui ont aussi le savoir-faire, et vous verrez que ce sera
comme un pique-nique familial géant en plein coeur de Paris ! Les nappes à carreaux seront les
bienvenues, les airs de bal musette, les chansons de Trénet, de Chelon, de Renaud aussi, etc. mais
j’expliquerai tout cela en temps voulu sur Facebook.
Et bien sûr, ce sera un apéro pique-nique populaire. Que les bobos ne perdent pas leur temps : ce n’est pas
pour eux !
Mais les musulmans ne risquent-ils pas de considérer
cet événement comme une provocation ?
Il n’y a pas de raison non plus. Ces gens-là tiennent à leur identité, ils le montrent suffisamment ! Je crois
qu’ils comprendront très bien que nous tenons à la nôtre et que nous avons envie de le montrer. Je crois
même que cela peut les aider à prendre conscience qu’ils doivent respecter le pays, la ville, le quartier et
les gens qui les ont accueillis et qu’il y a des choses qu’ils doivent s’abstenir de faire. A commencer par
occuper les rues du quartier pour y faire leurs prières !
Il faut se réapproprier La Goutte d’Or. Je veux pouvoir à nouveau m’attabler dans un bistrot et y
commander un « jambon beurre » sans qu’on me regarde comme si j’avais enfreint je ne sais trop quel
Livre saint !
Pour parler clairement, cet « Apéro géant Saucisson et pinard à La Goutte d’Or ! » doit être le signe du
refus par les Parisiens de la prohibition islamique. Un refus absolu, mais un refus joyeux, français en
somme !
Alors où et quand ?
Vous êtes bien impatient !
Où, vous le savez, ce sera quelque part à La Goutte d’Or.
Pour ce qui est de la date et de l’heure, je les annoncerai le vendredi 4 juin sur Radio Courtoisie, qui a eu
la gentillesse de m’inviter pour le Libre Journal de l’identité diffusé ce jour-là entre 12 h et 13 h 30.
Ensuite, j’espère que tous les amoureux de Paname se mobiliseront et je suis sûre que ce sera une très
belle fête et un beau symbole d’espoir et de renouveau ! Mais je m’arrête, je suis déjà en train de vous en
dire trop !
Propos recueillis par Bruno Larebière, Source: Novopress

Des précisions toutes fraîches:

Apéro géant des résistants franciliens : La date est fixée:

Ce sera le 18 juin à 19 h. (comme l’appel à la résistance du 18 juin 1940)

Pinard et Saucisson à La Goutte d’Or !

Toutes les infos sur cet apéro de résistance à l’islamisation sur la page FaceBook des organisateurs. Déjà plus de 1600 inscrits à ce jour !

Faites circuler l’information ! Et venez-y nombreux, nous comptons sur vous !


Piqué sur http://www.bivouac-id.com/2010/06/05/apero-geant-des-resistants-franciliens-la-date-est-fixee/


03/06/2010

Si vous n’êtes pas bien pensant, vous êtes fâcho! C’est clair?

« En France, dès lors que des sites comme le mien décrivent, alarment, suspectent des comportements, des attitudes contraires à l’idée que nous nous faisons de la démocratie, des libertés, des égalités nous avons droit de la part de la bien pensance, ces défaitistes d’hier, ces pacifistes d’avant d’hier aux mêmes soupçons, aux même doutes.

Ces bien pensants accusent de racisme dés lors que l’on parle d’immigration, d’islamophobie dès que l’on soulève les difficultés voire les impossibilités d’adaptation d’une religion poussée à l’extrême par ses radicaux, avec nos lois de la république. Le gogo-béat de France écoute encore mais…

Il n’est plus totalement sourd et aveugle. En effet, de plus en plus de français réalisent peu à peu qu’ils ont été trompé sinon manipulé par les adeptes du politiquement correct et de la bien pensance. Ces défaitistes  suicidaires sont d’une souplesse sans nom dés lors qu’il s’agit de prendre faits et positions pour le Hamas, pour l’immigration incontrôlée, pour les clandestins, pour…  mais surtout contre la France. Cette France qu’ils détestent au plus profond de leur âmes sans même savoir pourquoi. Je leur recommande de relire les socialistes de la troisième république. Même Jean Jaurès aimait la France, sa patrie.

Les blogs et le web en général permet à tous les français un espace de liberté d’information. Non pas parce que la vérité ne serait que sur le web et les blogs mais tout simplement parce qu’ils se rendent compte, qu’en dehors du foot, de la blessure à la cuisse d’un tel, du bobo au genoux d’un autre, d’une coupe du monde qui va encore enrichir cette planète foot, il y a aussi une vie. Une vie ou l’espace se réduit. Ou la respiration devient plus difficile pour beaucoup.

Cette société qui se met en place progressivement est de plus en plus dévoreur d’espace de liberté d’expression. La bien pensance, à travers le politiquement correct et les interdits linguistiques, chaque jour plus nombreux, réduise la liberté de parole si ce n’est à terme la liberté d’agir. La parole, le verbe est la source de toutes les libertés. Interdire le verbe, c’est contrôler les libertés.

Voici trois informations que vous n’avez jamais vues sur vos écrans. Jamais entendu sur vos radios. Pourquoi ? Par peur de réactions ? Ou par soumission à un nouvel ordre qui se met en place ?

Dans tous les cas, je vous laisse juge. Allez au delà des frontières médiatiques françaises qui compriment la liberté d’expression. De nombreux sites existent en France mais aussi partout dans le monde et vous expliquent la réalité du monde. Est-ce que ces sites seraient eux-aussi d’affreux et d’horrible réactionnaire ? Des fâchos franchouillard ? Bien sûr que non.

Pakistan: au moins 80 morts dans l’attaque de deux mosquées à Lahore (site Québécois: Poste de veille)

Au moins 80 personnes ont été tuées vendredi à Lahore, dans l’est du Pakistan, dans les attaques simultanées par des kamikazes lourdement armés de deux mosquées d’une secte très minoritaire de l’islam, les ahmadis. Des inconnus, équipés de vestes remplies d’explosifs, ont tiré sur les fidèles au fusil d’assaut et lancé des grenades dans les deux lieux de culte en pleine prière du vendredi. Après deux heures de combats, la police a annoncé avoir pris le contrôle d’une des deux mosquées dans le quartier chic de Model Town et capturé au moins deux assaillants sur trois. Le troisième a fait exploser sa veste suicide. Plus tard, les autorités ont annoncé la fin de la deuxième attaque dans le quartier populaire et fréquenté de Garhi Shahu.

Du site Bivouac ID

Les médecins australiens envisagent d’accepter une forme de mutilation sexuelle chez les nouveau-nés de sexe féminin. La mutilation aurait lieu dans un environnement clinique adapté pour empêcher les pratiques “sauvages” réalisées par les immigrés africains.»

• «Le collège des obstétriciens néo-zélandais est sur le point de discuter l’autorisation d’une “entaille rituelle”.»

• «Les populations qui pratiquent cette mutilation invoquent des motifs d’ordre religieux, bien que le coran ne le requière pas explicitement.»

Source de l’article

Autres sources sur les grands sites d’infos australiens :
1) perthnow.com
2) heraldsun.com
3) dailytelegraph

Du site Poste de veille sur l’interdit du rire en Iran

Selon le règlement de l’Université de Chiraz, rire, parler et plaisanter à voix haute sur le campus de l’université est interdit.

C’est la première fois que ce règlement est mis en place au niveau universitaire dans le pays. Il comporte sept chapitres et 23 articles et a déjà été distribué aux étudiants.  Au nombre de ces règles figurent les articles suivants :

1 – Interdiction de porter des chemises à manches courtes.
2 – Porter des vêtements larges.
3 – Le T-shirt est interdit aux garçons.
4 – Les vêtements de couleurs vives sont interdits aux filles.
5 – Les filles ne doivent pas avoir les ongles longs.
6 – Les étudiants doivent se laver régulièrement.
7 – Les étudiants doivent avoir les cheveux courts.
8 – Les chaussures à talons de plus de 3 cm sont interdites
9 – les chaussures pointues sont interdites

Le chapitre 6 intitulé «le comportement», stipule qu’il est interdit de parler, plaisanter et rire à voix haute dans les ascenseurs et à la cafétéria. Le dernier chapitre précise qu’en cas d’infractions répétées, les étudiants passeront devant le conseil de discipline. Ce règlement était prêt à entrer en vigueur il y a au moins trois mois mais la direction de l’Université ne l’a pas fait à ce moment, en raison des protestations des étudiants.

Selon d’autres informations reçues, après la réunion du président de l’université avec les étudiants, un certain nombre de membre de la milice étudiante du Bassidj se sont mis à lancer des slogans pour demander l’application de la nouvelle réglementation.

Ils se sont opposés à la tenue des étudiants, à la cigarette et à la « mixité inappropriée et inutile ». Ils ont exigé que les noms des « délinquants » soient transmis au conseil de discipline. Il se trouve qu’après ces protestations des miliciens, des institutions officielles étrangères à l’université ont poussé les autorités à mettre en œuvre ces règlements particuliers. »

Source : CNRI, 28 mai 2010

Via Gérard Brazon http://tinyurl.com/2b2f4z4

28/04/2010

Les chiffres de la violence scolaire…

28.04.10

Au-delà de quelques faits divers très médiatiques, les chiffres de la violence scolaire, malgré plusieurs plans du gouvernement, restent très importants…

C’est une évidence, à l’école, les élèves sont les premières victimes de la violence. D’après l’enquête Sivis* du ministère de l’Education, il y a 10,5 incidents graves recensés pour 1.000 élèves sur l’année 2008-2009. Rapportés aux 4,2 millions d’élèves scolarisés dans l’enseignement secondaire, cela fait 44.100 incidents de ce type signalés. Un chiffre en légère baisse par rapport à l’année précédente, avec 11,6 actes graves pour le même ratio.

De fortes disparités existent entre les types d’établissements. Il y a eu 13,1 incidents déclarés pour 1.000 élèves dans les lycées professionnels, contre 3,6 dans les lycées d’enseignements généraux. Dans les collèges, ce sont 12 actes de violences qui ont été rapportés pour 1.000 élèves. L’étude montre également que les violences sont très concentrées puisque les 10% des établissements les plus violents déclarent à eux seuls presque 50% des incidents graves. Sans surprise, 40% de ces enceintes scolaires «relèvent de l’éducation prioritaire», note le rapport.

217 agressions graves de profs !

Parmi les incidents graves, 80,6% concernent des atteintes aux personnes (13% les atteintes aux biens et 6,3% les atteintes à la sécurité)...

Source: http://tinyurl.com/337ka2j

« Adieu ma France » le livre testament du général Bigeard plus actuel que jamais…

Ca tombe extrêmement bien, ce billet…

FDF


« Adieu ma France… Tu n’es plus celle que j’ai connue, le pays du respect des valeurs, de l’hymne et du drapeau, le pays de la fierté d’être français. Adieu ma France des trafics en tous genres, du chômage, de l’islamisme, de la polygamie, du laxisme, de la permissivité, de la famille décomposée… Adieu ma France réduite à l’état d’urgence, ma France déconstruite, en guerre avec elle-même. Je veux, néanmoins, demeurer optimiste et croire en ton sursaut. Mais qui te sauvera ?

Le livre testament du général Bigeard

(…)Un homme qui saurait se mettre tout entier à son service, sans magouille, sans en retirer pour lui-même le moindre profit, mais qui se donnerait entièrement, et de façon désintéressée, au sauvetage du pays, à la relance de la France. »


Extrait de  » Adieu ma France « , du général Bigeard, Editions du Rocher

Constitution européenne

Ce texte, j’ai voté contre, parce qu’à mes yeux il ne répond pas à l’attente des citoyens de l’Union européenne. Je revois Chirac et Schröder, se tenant la main, se congratulant d’être les leaders de l’Europe. Or la France et l’Allemagne étaient malades. L’association de deux malades n’a jamais donné la santé !

Turquie

Pour moi, la Turquie est le prochain enjeu majeur de l’islamisme. La Turquie est une puissance en partie européenne, qui souhaite s’intégrer très rapidement à la construction politique qui lie vingt cinq États du Vieux Continent.

La Turquie, le rêve inespéré de tout islamiste. À contaminer de toute urgence ! Les grandes manoeuvres ont d’ailleurs déjà commencé. On le sait, le parti au pouvoir à Ankara se définit comme  » islamiste modéré « . Je ne vois pas très bien en quoi consiste un islamisme qui serait  » modéré « , mais enfin passons.

La Turquie, c’est le cheval de Troie du fondamentalisme pour tenir l’Europe sous sa coupe, pour faire peser sur notre continent une épée de Damoclès tellement efficace que les Européens préféreront une assimilation, lente et sournoise, à un combat qui ne semble plus à leur hauteur. Voilà pourquoi je m’oppose résolument, totalement, absolument à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne et même à l’ouverture de négociations allant dans ce sens.

Parlons en, des « négociations » !

J’aimerais que l’on m’explique comment « négocier » avec un pays qui se refuse à reconnaître officiellement l’un des États membres de l’organisation dans laquelle il aspire à entrer. Je veux parler de Chypre, bien évidemment. Comment négocier avec un État qui se refuse tout aussi obstinément à reconnaître ses responsabilités dans le génocide qui décima les Arméniens en 1915 ? Et comment négocier avec un pays qui, le plus officiellement du monde, déclare qu’il entend rejeter l’héritage laïc d’Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, pour lui substituer une constitution fondamentaliste ? Quand on me dit que la Turquie est  » mûre  » pour rejoindre l’Europe, cela me fait bondir.

L’Europe, je le crains, paiera très cher son aveuglement. Il est temps, grand temps d’arrêter de jouer avec le feu. Et plus largement, prenons toutes les mesures d’urgence pour arrêter ce cancer de l’islamisme qui gangrène le monde.

Islamisme

Oui c’est sérieux ! Très sérieux même, car le voile n’est qu’une étape, la première, pour imposer à la France, comme à tous les pays occidentaux, des conceptions qui sont radicalement étrangères à notre identité, à notre histoire et à notre culture.

On commence par le voile puis on risque de finir par accepter que certaines femmes adultères soient lapidées. À ce rythme on tolérera un jour la polygamie et, pourquoi pas, l’excision ! Eh bien, je prends le pari qu’en France, d’ici quelques années, les idolâtres du politiquement correct feront passer pour un acte de racisme insupportable le fait de refuser à des musulmans français ou vivant en France de s’adresser à des tribunaux religieux, appliquant un droit à la fois moyenâgeux et inhumain.

Immigration

Si un immigré a, bien entendu, des droits, il a aussi des devoirs et l’immigré qui ne veut pas s’intégrer à la culture de son pays d’accueil ne fait que scier la branche sur laquelle, pourtant, il veut s’asseoir. Je reviens sur ma consternation le soir du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2002, lorsque j’ai vu une cohorte de jeunes des banlieues, issus de l’immigration maghrébine, brandir et agiter fièrement, place de la République, devant le couple Chirac, des drapeaux algérien et marocain.

Je reviens sur cet événement car cette image, en quelque sorte, résume tout. L’oubli du patriotisme et la disparition de l’identité française. Le danger que fait peser sur l’avenir de notre pays le refus de s’intégrer de millions d’immigrés, ou de leur progéniture. La perte de prestige moral d’une fonction dont le titulaire devrait pourtant être au dessus de tout soupçon. Et aussi, bien sûr, la confusion des valeurs dans un pays qui va à vau l’eau, que plus rien ne structure de manière cohérente, qui semble ne plus avoir d’avenir en tant que nation.

Je reviens également sur l’ascendant que prend, chaque jour un peu plus, l’islam dans notre pays, mais surtout l’islamisme. Qui aurait pu prévoir cela dans ma jeunesse ? Qui aurait imaginé le bouleversement de notre nation ? La nation est, pour moi, une idée essentielle, fondatrice dans la vie en commun d’un pays. On bâtit un État à partir d’un sentiment national, partagé par les habitants du pays considéré.

Terrorisme islamiste

Arrêtons-nous encore sur le problème du terrorisme islamiste : L’Europe, l’Europe des 25, croit être une forteresse imprenable, tellement bien défendue qu’aucun danger ne peut la menacer. Elle est fière de sa puissance économique, de sa richesse, du niveau de vie de ses habitants, de ses institutions politiques, des démocraties qui fonctionnent plutôt bien, même si évidemment beaucoup de choses sont perfectibles.

Eh bien l’Europe, ce colosse aux pieds d’argile, ce « tigre de papier  » comme diraient les Chinois, se trompe. Elle est en guerre, déjà, mais elle ne veut pas le voir, elle ne veut pas le savoir. Elle se croit protégée, prémunie contre toute attaque et refuse de se confronter à la réalité des faits.

Or cette réalité, c’est qu’elle est encerclée, infiltrée. Une guerre sournoise de subversion souterraine s’insinue un peu plus chaque jour. Pour ne pas en être conscient, il faudrait être aveugle ou stupide. Faut il rappeler le nombre de réseaux islamistes qui trouvent en Europe des bases arrière accueillantes et complaisantes ? J’en ai déjà parlé dans certains chapitres précédents. Et si j’aborde à nouveau ce thème en fin de livre, c’est pour bien insister sur l’ampleur de ce danger car j’ai souvent l’impression que les Français ne veulent pas y prêter attention. Un peu la politique de l’autruche : on ne veut pas regarder en face, la menace qui plane.

Repentance

La France est la risée du monde entier. Et parmi nos attitudes, pour le moins discutables, parmi les nombreuses  » repentances « , comme on jargonne aujourd’hui, la plus récente vaut le détour.

C’était à Madagascar, un pays que je connais bien pour y avoir vécu lorsque je commandais les forces françaises de l’océan Indien. En visite officielle dans ce pays, en juillet 2005, Chirac a présenté les excuses de la France pour la répression musclée de l’insurrection de 1947, répression que je me refuse à qualifier de « massacres ». Cela donnait, dans le texte : « Il faut évoquer les pages sombres de notre histoire commune et avoir conscience du caractère inacceptable des répressions engendrées par les dérives du système colonial. « 

Mais pourquoi aller se coucher comme ça, alors que tout le monde sait qu’il s’agissait d’une autre époque ? Pourquoi éprouver le besoin de se repentir, quand les autres ne le font pas, quand les autres, de plus, ne l’exigent pas et comprennent mieux la situation que nous ne la comprenons nous mêmes ?

La réponse du président malgache Ravalomanana en est la meilleure preuve :  » C’est du passé. Je suis né en 1949, et non en 1947. Je pense à l’avenir. Ce n’est pas une source de blocage pour travailler ensemble.  » (…)

Réagir

Alors, la France est elle prête à l’affrontement ?

J’ai bien peur que non. Et cela pour plusieurs raisons. La toute première, c’est que la France n’est plus une société homogène et structurée. Le corps social du pays n’est plus sain. Qu’est ce qu’un corps social sain ? Une population qui sait conserver la mémoire du passé et des combats collectifs qui ont été menés. Ce n’est plus le cas de notre pays. La transmission ne se fait plus et les commémorations les plus solennelles font plutôt rire qu’autre chose.

Qu’il s’agisse de la fête nationale, le 14 Juillet, ou du souvenir des deux guerres mondiales, le 11 novembre et le 8 mai, de la guerre d’Indochine, ou de celle d’Algérie, de moins en moins de Français se sentent concernés.

Je souhaite vivre encore dans une société française fière de ses racines et de sa spécificité. Et ce n’est pas une question de couleur de peau. C’est une question d’état d’esprit, d’attitude. Aujourd’hui, défendre l’identité française vous fait souvent suspecter d’être un suppôt du Front national, ce qui n’est absolument pas le cas en ce qui me concerne. J’ai du respect pour un Le Pen, tout comme pour Arlette Laguillier parce que tous deux sont adeptes de ma devise  » Être et durer  » !

La seule protection réellement efficace qui vaille, c’est de sortir la France de son inertie, de sa surdité et de son aveuglement.

Je ne cesse de l’écrire tout au long de ces pages, la France est entrée dans un processus de déliquescence. J’ai l’impression tenace que, si le cours des choses ne change pas radicalement, le pays va à sa perte. Qu’il est en voie de désagrégation et que ce n’est pas son identité seule qui est menacée, mais bel et bien jusqu’à son existence. Et je le répète, sans craindre de lasser le lecteur, la France va traverser une crise très profonde, à la fois politique, économique et surtout, morale.

C’est donc à un réarmement moral du pays que je veux appeler en rédigeant ces pages, afin de conjurer la menace qui risque de nous engloutir corps et biens. Je pourrais, sur les affaires, rédiger des livres entiers. Mais en résumé, que faut il retenir de ce constat ? Tout simplement que, pour sortir la France de sa torpeur, l’une des toutes premières conditions est de restaurer la morale publique dans le pays.

Morale publique sans laquelle rien ne peut être fait de durable, car les Français n’ont plus confiance dans les hommes qui les gouvernent actuellement. Ils les prennent pour des margoulins et croient que ces responsables politiques pensent d’abord à eux, avant de se soucier du bien commun et du sort de leurs concitoyens.

Nos dirigeants doivent être des gens propres, irréprochables, ce ne sera qu’à cette seule condition qu’on pourra au moins les écouter et les prendre au sérieux.

La démission est allée trop loin, dans tous les domaines, pour que la France n’ait pas besoin d’un choc salvateur, susceptible de lui permettre de retrouver sa vraie vocation.


« Nous sommes dans la merde, mais ce n’est pas une raison pour la remuer. » [ Marcel Bigeard ]

Bigeard toujours … A (re)lire absolument :

J’ai mal à la France

Commentaires

Le 20 juin 2000, Louisette Ighilahriz, algérienne, membre du FLN, accuse dans les colonnes du journal Le Monde, les généraux Massu et Bigeard de l’avoir eux-mêmes torturée durant trois mois à la fin de l’année 1957.

Ce témoignage va lancer un grand débat sur ce problème longtemps tabou de la pratique par l’armée française de la torture durant la guerre d’Algérie.

Le général Bigeard, figure charismatique de cette époque, mis en cause personnellement, ne pouvait rester insensible à cette attaque. Profondément blessé, il fait ici les mises au point qui s’imposaient.

Après avoir démontré le grotesque des accusations portées contre lui, il nous explique comment la situation politico-militaire en Algérie a conduit à ce que l’on a appelé la bataille d’Alger et nous donne sa vision de la guerre subversive que les soldats français ont été contraints de mener pour sauvegarder la population française et algérienne.

Enfin, dans un dernier chapitre il nous livre, à quatre-vingt-cinq ans, sa vision actuelle de son cher pays, ses espoirs et ses inquiétudes et nous explique pourquoi il a tellement « mal à la France ». Ce nouveau « coup de gueule » du premier soldat de France, avec son célèbre franc parlé et l’autorité que lui confère sa carrière exceptionnelle, ne peut que mettre un point final au déferlement médiatique auquel on assiste depuis quelques mois.

« Extrait de la Guerre d’Indochine 1945-1954

par Philippe Héduy »

Citation du Général Bigeard

A cette époque où, selon mon indicatif radio, je devenais Bruno, je ne savais pas encore que nous vivions les plus belles années de notre vie. Les plus belles parce que les plus dures. Elles étaient aussi les années les plus amicales, les plus orgueilleuses, et les plus solitaires :

Les plus amicales parce que nous étions, à la vie, à la mort, entre camarades ;

Les plus orgueilleuses parce que jamais autant nous n’aurions la fierté de notre tenue et de notre uniforme.

Les plus solitaires enfin, parce que nous menions en des terres lointaines un combat d’idéal, aussi ignoré de la métropole que celui des Croisés de la première croisade, il y a neuf cents ans, quand le moine Bruno, mon saint patron à la guerre, fondait l’ordre des Chartreux.

Oui, les camarades parachutistes, les solitaires parachutistes, les orgueilleux parachutistes étaient alors portés par un destin semblable à celui des Croisés ou à celui des moines, des moines guerriers, des Templiers.

Et j’imagine que, nonobstant l’armure, les chevaliers du Temple n’auraient pas été mécontents de sauter sur Jérusalem en arrivant du ciel, comme nous allions le faire tant de fois, de la RC 4 à la Plaine des Joncs, et de la Rue sans Joie à Ðiên-Biên-Phu.

Je crois que c’est en effet l’esprit – du moins un certain esprit, une certaine idée de nous-mêmes – qui nous permettait de nous manifester ainsi, au plus fort des combats. On sait contre quoi, contre qui nous combattions : Contre un monde opposé à celui de l’esprit. Et puis, il y avait en nous autant de secrète vigueur de venir au feu en tombant du ciel qu’en parcourant des lieues à travers la jungle, la rizière ou la montagne. L’esprit nous animait.

L’esprit, d’abord, du dépassement de soi. J’ai vu combien de garçons de vingt ans, ou même de trente, s’agripper à la carlingue et sauter dans l’inconnu mortel alors que, deux ou trois heures auparavant, ils se trouvaient encore à Hanoï dans l’insouciance ou les plaisirs de quelque lieu de détente ! Et j’en ai vu combien marcher sur la piste jusqu’à l’épuisement ou courir à l’assaut jusqu’à la chute ! Je le dis : une telle vigueur physique n’est pas possible sans une ardeur morale. Jogging, certes, mais jogging avant tout du caractère et du courage.

Aller ainsi jusqu’au bout de soi, cela s’appelle l’abnégation, cela s’appelle l’esprit de sacrifice, et cela signifie que l’on défie la mort en combat singulier, la mort qui est autour de nous tous. Je les salue, mes camarades parachutistes qui l’ont rencontrée sans peur. Leur mort est à jamais notre mérite.

L’esprit d’équipe ensuite, l’esprit de camaraderie. On dira peut-être esprit de caste, de clan, de corps. Soit, si cela veut dire que l’on a la volonté d’être les meilleurs et que cela ne vous est pas donné par quelque grâce d’état ou d’uniforme.

Oui, nous osions espérer être les meilleurs, mais les meilleurs parmi nos égaux, nos frères d’arme. Et, s’il y a caste du combat, clan de guerriers, si le parachutiste veut encore être aujourd’hui ce primus inter pares, c’est surtout à l’Indochine que nous le devons. Après la Bretagne ou la Hollande, avant Suez ou Timimoun, et aussi avant Kolwezi, il y eut l’Indochine : That Khé, Tu Lé ou Ðiên-biên-phu furent les creusets où se forgèrent l’esprit, la geste et la chevalerie parachutistes.

Esprit français enfin. Cet esprit para qui devait jaillir du ciel d’Indochine, comme une corolle, a-t-on remarqué qu’il était particulièrement représentatif de ce que le soldat français a toujours eu de meilleur en comparaison de tous les autres ?

L’astuce et la fougue, l’audace et la furia francese, l’intelligence du combat, le sens du terrain, le flair du danger, le goût de la manœuvre, la souplesse de l’approche, tout cela qui rend le parachutiste français le plus para des aéroportés, là aussi ce primus inter pares parmi nos camarades du monde entier, tout cela naquit de la guerre d’Indochine.

J’ai souvent dit ou écrit, il faut « être et durer » ou encore  » faire un pas… encore un pas  » et savoir repartir à zéro.

Le vieux soldat que je suis devenu essaie de continuer à servir en puisant certes dans son passé, mais en ayant le regard fixé sur ce que pourrait être demain, et où là comme ailleurs les paras qui furent toute ma vie sauront défendre une liberté qui n’a pas de prix.

Marcel BIGEARD

Pour commander ce livre

- Editeur : Le Polygone
- Auteur : Marcel BIGEARD
- 224 pages
- 385 g
- 16 cm x 24 cm
- ISBN : 2913832075
- EAN : 9782913832077

vu sur http://www.armees.com/Adieu-ma-France-le-livre-testament-du-general-Bigeard-a-relire-absolument,28390.html

« No Comment », de Gainsbourg, hymne officiel de l’équipe de France pour le mondial 2010!

Exclusivité! Nos « vedettes » du foot se lancent dans la chanson !

FDF


27 avril 2010

Nouveau rebondissement dans l’affaire « en route pour la croupe du monde 2010 ». Voici l’hymne officiel qu’aurait choisi Raymond Domenech. « No comment » de Serge Gainsbourg.

Couplet de Frank Ribery : « Si j’ai quoi, affirmatif, et quoi d’autre, no comment ; si je baise affirmatif, quoi des noms, no comment ; des salopes, affirmatif, des actrices, no comment ; des gamines, affirmatif, de quel âge, ooh ooh ooh. »

Couplet de Karim Benzema : « Si j’ai quoi, affirmatif, et quoi d’autre, no comment ; si je bande, affirmatif, pour qui ça, no comment ; pour des putes, affirmatif, et qui d’autre, no comment ; brunes, blondes, affirmatif, et rouquines, ooh ooh ooh

Couplet de Sidney Gouvou : « Si j’ai quoi, affirmatif, et quoi d’autre, no comment ; si j’assure, affirmatif, quoi tout seul, no comment ; d’la technique, affirmatif, du doigté, no comment ; self control, affirmatif, comment ça, ooh ooh ooh. »

Toute l’équipe en choeur : « si j’ai quoi, affirmatif, et quoi d’autre, no comment ; si j’ aime, ça affirmatif, quel côté, no comment ; peut importe, affirmatif, c’que j’ préfère, no comment ; obsédé, affirmatif, sexuel ooh ooh ooh… »

A écouter ici: http://www.wat.tv/video/serge-gainsbourg-no-comment-24s6v_uavi_.html

27/04/2010

Islamisation: un climat d’affrontement civil se prépare…

Mosquée et boucherie halal mitraillées, bus caillassés, des amalgames malsains entre islam, burqa polygamie et fraude aux services sociaux, tous les ingrédients  d’une amorçe de résistance sont là…

Il faut pourtant être réalistes… Ce climat, ce sont les musulmans, intégristes ou non, qui l’ont installé sur notre territoire. Par leur arrogance, leur non-respect de la République, leurs tentatives d’invasion de toutes parts et de toutes les manières (avec souvent la bénédiction de nos élus…), ils nous ont appris à nous méfier d’eux. Ce n’est pas un hasard si la majorité des Français devient tous les jours un peu plus islamophobe.

Le terrorisme mondial, c’est eux; ils le revendiquent. Alors, il est tout à fait normal qu’une certaine suspicion se soit installée. S’ils étaient resté dans leur coin, à tranquillement et discrètement invoquer leur « guide », nous n’en serions pas là. Mais leur soif innée d’asservissement de de conquête par la violence les a poussé à faire des erreurs; et c’est là que nous les attendions… Les « racistes », ce sont eux, pas nous. Qui sème le vent…

FDF

“Mahomet a dit, je le cite : « Allah m’a ordonné de me battre contre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a pas d’autres dieux qu’Allah et que Mahomet est son messager ».



20 millions d’euros pour empêcher les musulmans de Barbès de squatter NOS rues!

Prières à Barbès : les explications alambiquées du maire

Nous allons payer 20 millions d’euros pour ne plus avoir à supporter ça…

27 avril 2010

Daniel Vaillant était interrogé aujourd’hui sur Europe 1 sur les rues bloquées par des centaines de musulmans en prière dans le 18ème arrondissement de Paris dont il est député-maire PS. Il explique que la mairie de Paris va créer une association culturelle islamique (20 millions d’euros) et procéder à un “montage financier” pour contourner la loi de 1905 sur la laïcité. Par ailleurs, il rejette la responsabilité du blocage des rues à la circulation sur la police nationale et le ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux.

« Pillé » chez: http://www.fdesouche.com/articles/111517

A partir de 5′ (au début de l’interview, Vaillant se déclare aussi opposé à une loi sur l’interdiction totale de la burka)…


26/04/2010

Pleurons avec Fillon…

On vous l’a déjà dit, les gars: pas à l’arme lourde, jamais! C’est réservé à la racaille des banlieues et aux bandes ethniques… Sérieux: il  faut s’attendre que l’on annonce que les auteurs seront retrouvés et punis avec une extrême sévérité, pardon aux familles, tout ça, etc, etc…

FDF

26/04/2010

François Fillon a exprimé aujourd’hui devant des membres du Conseil français du culte musulman (CFCM) sa « vive émotion » après le mitraillage durant le week-end de la mosquée d’Istres (Bouches-du-Rhône), a indiqué Matignon dans un communiqué.

Le Premier ministre recevait à Matignon le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, et certains dirigeants de cet organisme, dans le cadre de ses consultations sur le projet de loi sur le voile intégral. La mosquée d’Istres a été la cible d’un mitraillage dans la nuit de samedi à dimanche, une trentaine d’impacts ayant été relevés sur les murs du bâtiment. Il n’y a pas eu de revendication.

Après son entretien avec le chef du gouvernement, Mohammed Moussaoui a regretté devant la presse « une dissymétrie dans la médiatisation » entre cette attaque et l’affaire du conjoint supposé polygame d’une femme voilée de Nantes, qui a occupé tous les médias durant le week-end. Le mitraillage de la mosquée d’Istres n’a été révélé qu’aujourd’hui.

Source: http://tinyurl.com/3aa96h9

.

Témoignage: une famille française fuit sa demeure à cause du racisme anti-blanc !

Et croyez-vous que toutes ces associations anti-racisme vont bouger le petit doigt? Ben non. Elles « travaillent à sens unique ».


L’ancien sapeur-pompiers en question, il doit bien avoir gardé des potes, non? Histoire de « recadrer » ces racailles… Et on nous rabâche les oreilles que le racisme anti-blanc est un leurre…

FDF


25 avril 2010

Le 18 avril dernier, Markus, ancien pompier de Paris, témoignait sur Fdesouche.com de la scandaleuse agression dont sa famille avait été victime. Aujourd’hui ses propos sont corroborés par des articles du Midi Libre et de l’Indépendant, et il est obligé de fuir la ville avec sa famille.

Celui ci affirme par ailleurs que des insultes racistes anti-françaises et anti-blanches ont été proférées par les voyous. A cette heure, ni la HALDE, ni la LICRA, ni le MRAP, ni SOS Racisme n’ont daigné réagir.


Un groupe d’individus a défoncé la porte du domicile d’un jeune couple dans la nuit de samedi à dimanche, les menaçant de mort. Le mari leur avait demandé de calmer le défilé bruyant de leurs scooters et leur avait jeté de l’eau.

“Réfugiée aux toilettes avec le bébé ma femme a téléphoné à la police”

L e problème, c’est l’impunité. Beaucoup de gens continuent de subir et de garder le silence. Mais il faut le dire pour que cela cesse même si ce n’est pas facile. Ceux qui restent ont peur d’être victime de représailles, c’est logique.” Marc-Henri et Myriam sont encore sous le choc. Pourtant, ce jeune couple d’une trentaine d’années a choisi courageusement de raconter l’agression dont il a été victime ce week-end, à son domicile de la rue des Trois-Journées, au centre de Perpignan. “Pour dénoncer ce qu’il se passe”. Parce qu’ils ont le sentiment que cette histoire aurait pu mal tourner pour eux, mais aussi et surtout, pour leur bébé de 8 mois.

“Ils nous menaçaient de nous tuer et de violer ma femme”

Tout commence samedi dans la soirée. Le couple est dans son appartement au troisième étage et regarde une émission de télévision tandis que leur petite fille dort. Une tranquillité toute relative perturbée par le ballet des scooters qui “comme tous les vendredis et samedis soirs passent à toute vitesse et font du raffut en bas sans discontinuer”.

“J’étais un peu échaudé. Ma femme s’est fait accrocher par un de ces scooters avec la poussette il y a un mois environ. La petite est tombée sur le front. Au lieu de s’excuser, le gars a souri. Alors, samedi, je me suis permis, en leur donnant poliment du monsieur, de lever un peu la voix et de leur demander de se calmer”. Mais, pour toute réponse, le jeune homme, ancien sapeur-pompier de Paris, reçoit une bordée d’injures…

suite

Merci à FDS pour l’info… Et la vidéo, ici: http://www.fdesouche.com/articles/110401

Polygamie: Un musulman pourrait faire changer NOTRE législation! Et avec l’aide de qui? De Besson !!!

Présumé polygame… Là, faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Dans ce pays, où on est tout de suite qualifié de raciste si on montre sa préférence pour sa patrie et si on rouspète parce que des « étrangers » bravent les lois de la République sans vergogne et sans arrêt. Et là, on est considérés comme des criminels… Mais, dans le cas présent, le muzz incriminé est « présumé » polygame. Présumé… Il est tant facile d’en obtenir les preuves… Mais « on » a peur de ces gens là… On a peur de les froisser. Ils bafouent NOS LOIS, mais eux, ils ont le droit; sinon, c’est la stigmatisation garantie et toutes les associations « bobo » sur le dos. Besson est un spécialiste de ce genre d’affaires tordues; on l’a vu à l’oeuvre avec les clandestins… On devait tous les extrader. En fait, soit ils sont restés et « on » a vite eu fait de leur accorder la nationalité française, soit une poignée a été renvoyée très provisoirement dans le pays d’origine avec un retour en France assuré, sous un autre nom, bien sûr…

FDF

AFFAIRE DE POLYGAMIE PRÉSUMÉE - Éric Besson envisage de modifier la loi

Ce musulman intégriste (à droite, ne vous trompez pas…) va faire changer NOS LOIS !!!
L’autre, à gauche, va l’ y aider…

Présumé polygame, Liès Hebbadj, le compagnon de la jeune femme verbalisée pour port de niqab au volant , peut-il être déchu de sa nationalité française, obtenue, selon Brice Hortefeux, « par mariage en 1999 » ? Le ministre de l’Intérieur a demandé à son collègue de l’Identité nationale et de l’Immigration Éric Besson d’étudier cette possibilité.RTL, Éric Besson a estimé qu’une action pouvait effectivement être envisagée « si la justice le condamne pour polygamie d’une part et pour fraude aux allocations sociales d’autre part » (ses quatre femmes bénéficieraient chacune de l’allocation parent isolé, selon le ministre de l’Intérieur).

Dans ce cas, le gouvernement pourrait procéder par décret, sous le contrôle du Conseil d’État, en se fondant sur l’article 25 du Code civil. Toutefois, cette base juridique est « très controversée » et les experts ne disent pas la même chose, a admis Éric Besson. Le ministre réfléchirait donc à la possibilité de faire adapter la loi si la déchéance de nationalité pour cause de polygamie se révélait impossible dans le cadre juridique actuel

Suite et source: http://tinyurl.com/244zys7

Liès Hebbadj: quatre épouses, 12 enfants et 17 000 euros par mois…

Et ça se passe en France, où la polygamie est interdite par la loi! Ces gens sont ‘ils au dessus de NOS LOIS? Son fond de commerce doit être un bon alibi pour justifier des revenus illicites et condamnables, tels que les escroqueries à la Sécu et aux Allocs dont il est soupçonné… Avez-vous déjà remarqué qu’à l’entrée de ces tirelires pour immigrés, il y a souvent un interprète ou un imam. Ce n’est pas un pur hasard. « Ils » connaissent mieux nos lois que nous, essentiellement en matière d’aides financières. Nous, les Français de souche, on n’ose pas… Nous avons une certaine fierté et surtout la peur de frauder et d’en payer les frais… Eux, non… Trop bons, trop cons, nous autres. En fait, ce n’est pas ça: il nous reste un peu de civisme…

Mais là, il semblerait que notre Brice national en ait piqué un, enfin. Faites pas le con, monsieur Hortefeux, ne laissez pas passer cette occasion de remettre à César ce qui appartient à César… Et d’arrêter ainsi le pillage de NOTRE France.

FDF

26/04/2010

C’est ça, la France ???

Lorsque Anne, la jeune automobiliste nantaise verbalisée pour avoir conduit avec son niqab dans les rues de Nantes au début du mois, a tenu une conférence de presse, vendredi après-midi, il était à ses côtés, sûr de lui et la dominant de toute sa stature.

Portant la barbe, vêtu à la pakistanaise d’un khamiss, la tête recouverte d’une calotte et d’un turban, Liès Hebbadj, le compagnon de cette Française convertie à l’islam, ne passe pas inaperçu à Rezé-les-Nantes, une commune de la banlieue nantaise. Né à Alger il y a 34 ans mais arrivé tout jeune enfant dans la grande ville de l’ouest de la France, Liès Hebbadj est connu pour ses prises de position religieuses et son action à la tête de l’association culturelle qu’il a fondée afin d’obtenir des élus locaux l’autorisation de créer une grande mosquée dans la ville où il vit et travaille depuis une dizaine d’années…

Suite et source: http://tinyurl.com/34z8ohm

Sortir l’islam des caves est, malgré les poncifs lancinants, une aubaine pour la diffusion l’islamisme radical.

Le « vivre ensemble »… Nouvel effet de médiatisation, pardon, de stigmatisation… Et c’est un spécialiste de cette dernière « mode » qui s’en sert pour islamiser notre France: notre grand défenseur des causes perdues, j’ai nommé: Tariq Ramadan!… Il n’a pas compris, « l’intellectuel auto-proclamé« , que les français ne sont pas contre, le « vivre ensemble ». Simplement, ils veulent conserver leur identité nationale sans se laisser imposer toutes les déviances de l’islam et Dieu sait si elles sont nombreuses… Vous en voulez la liste?

FDF

25.04.2010


Tariq Ramadan s’enfonce, et révèle la nature d’une nouvelle mosquée à Nantes.

Encore une démonstration à la mosquée Arrahma de Nantes, qui a accueilli le disciple de l’idéologue du crime Qaradawi, Tariq Ramadan. Notons que les cinq mosquées de Nantes ont exprimé par un communiqué de presse commun leur solidarité face à ce qu’ils percoivent comme une injuste « stigmatisation » (soit le fait de s’inquiéter d’un mari islamiste, polygame, fraudant les prestations sociales et mettant sa femme en danger avec un niqab). Ainsi, les lieux communs assénés sur un islam officiel majoritairement modéré prennent à nouveau du plomb dans l’aile…

daou1.JPG
daou2.JPG

Tariq.jpg


Source: http://tinyurl.com/25sezk9

Polygamie : « on est musulman, on fait ce qu’on veut »! C’est ça, c’est ça…

“Mahomet a dit, je le cite : « Allah m’a ordonné de me battre contre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a pas d’autres dieux qu’Allah et que Mahomet est son messager ».


« Stigmatisés, discriminés »… Les musulmans nous balancent leur haine de l’Occident en pleine tronche. Les propos qui sont relatés plus bas nous en disent long sur leurs intentions. Chez nous, en France, la tare d’être adeptes du « prophète » les fait croire qu’ils sont en terrain conquis et asservis. Attention, les muzz: qui sème le vent… Et le vent a déjà tourné, pour vous…

FDF

« Suite à l’affaire de ce « français » polygame, les journalistes de France 2 ont interrogé les musulmans de Marseille. Ces derniers se disent une nouvelle fois stigmatisés et discriminés.

Une passante musulmane questionnée sur la présumée polygamie de celui qui se fait appeler L.H. répond sans hésitation :


« Il est polygame ? Et alors, on est musulman on fait ce qu’on veut » !


Peut-être, peut-être, mais chez vous, au « muzzland ». Ici, vous êtes en France, chez nous… Les données ont changé. Vous allez vite vous en apercevoir…

FDF

Source: http://tinyurl.com/3ysjv95

25/04/2010

FN/VS Licra. Il y a le premier mai… et le 2 mai. Lequel choisirez-vous?

Le premier mai, le Front national organise son traditionnel rassemblement patriotique qui a toujours été un franc succès. Mais le 2 mai, c’est la LICRA qui organise ce que l’on pourrait nommer de la provocation… De toutes façons, cette piètre association à préférence non nationale n’existe QUE pour faire tomber la « résistance » et aider l’islam à appliquer sa charia…A noter que la mairie du 6ième joue à fond son minable rôle de dhimmi.

FDF

(A ne pas noter dans vos tablettes et à ne pas faire circuler…)

Salon du livre de l’antiracisme et de la diversité

« La Fédération de Paris de la LICRA, la MAIRIE du 6e arrondissement de Paris et la librairie LA PROCURE ont le plaisir de vous convier au « Salon du livre de l’antiracisme et de la diversité » le dimanche 2 mai de 14h à 19h.

Parmi les auteurs présents, signeront leurs livres :

JEAN-LUC ALLOUCHE – CLAUDINE ATTIAS-DONFUT – ELIE BARNAVI – CATHERINE BARRY – MARISA BERENSON – DERRI BERKANI – FATIMA BESNACI-LANCOU – LAURENT BINET – JEAN-LOUIS BRUGUIERE – CHANTAL BRUNEL – SORJ CHALANDON – JEAN-FRANCOIS COLOSIMO – MICHELE COTTA – LOUIS-PHILIPPE DALEMBERT – PIERRE DARMON – MICHEL DREYFUS – JOSY EISENBERG – DANIELE EVENOU – EMMANUEL FILHOL – JEAN-PIERRE FILIU – ANTOINETTE FOUQUE – CAROLINE FOUREST – DAN FRANCK – PATRICK GIRARD – BENOITE GROULT –

RENE GUITTON – MIREILLE HADAS-LEBEL – MAREK HALTER – MARIE-CHRISTINE HUBERT – PAULA JACQUES – JEAN-NOEL JEANNENEY – LAURENT JOFFRIN – LIONEL JOSPIN – JACQUES JULLIARD – TRISSA KHATCHADOURIAN – VENUS KHOURY-GHATA – PATRICK KLUGMAN – GEORGES MALBRUNOT – ABDELWAHAB MEDDEB – ALBERT MEMMI – ALAIN DE MIJOLLA – EMMANUEL PIERRAT – JEAN-MARIE PONTAUT – MICHEL QUINT – GONZAGUE SAINT BRIS – DANIEL SIBONY – MOHAMED SIFAOUI – ALAIN-GERARD SLAMA – CHRISTINE SPENGLER – LUCETTE VALENSI – etc.


Des tables-rondes et des débats auront lieu également lieu de 14h à 19h en présence de certains auteurs.

Dimanche 2 mai 2010 de 14h à 19h
Mairie du 6e arrondissement de Paris – 78, rue Bonaparte


Désolé pour l’image; pas très nette, comme la Licra, d’ailleurs…

Merci pour ces précisions… On ne manquera pas d’y faire une petite visite, histoire de montrer que l’on n’aime pas la provocation.
FDF

Nos footeux musulmans sont célèbres dans le monde entier! Merci à Zahia…

Il est certain qu’une affaire comme celle là a vite eu fait de boucler sur le WEB… On s’en serait bien passé. Par la faute de ces footeux soit-disant adeptes de la « religion « d’amour et de paix, le sport français en prend un bon coup dans les filets… Les français ‘tout court », aussi. On ne peut que saluer les prouesses de « Bilal » et ses potes. Et il paraît qu’ils n’ont même pas honte… De toutes façons, ils s’en foutent. Il n’aiment pas la France qui leur fait leur énorme salaire…
FDF

le 25/04/2010

Après avoir mis le feu au Web français, Zahia a traversé les frontières et les mers pour devenir une starlette en Europe et aux Etats-Unis.

La pulpeuse blonde, qui aurait eu une relation sexuelle tarifée avec Franck Ribéry en lui faisant croire qu’elle était majeure, figure ce dimanche dans le Top 10 des sujets évoqués sur Twitter :

twirus

Ce dimanche, elle est aussi n°1 des posts « les plus chauds » sur BuzzFeed, l’un des principaux sites de buzz aux Etats-Unis.

capture

Google, de son côté, propose près de 3 millions de pages de résultats liés à son prénom et son nom…

capture


Zahia a aussi enflammé la presse étrangère, en faisant, si ce n’est la une, au moins les grands titres de très nombreux journaux.

Comme en France, me direz-vous… Oui, mais à une nuance près, et pas des moindres : beaucoup de médias étrangers n’ont pas flouté son visage et ont indiqué son nom de famille – alors qu’en France, la presse s’en tient à un visage flouté et un mystérieux « Zahia D. ».

Ainsi le quotidien suisse Le Matin a mis Zahia en une de l’édition d’hier, samedi (nous avons quand même flouté son visage et masqué son nom).

capture

Toujours en Suisse, La Tribune de Genève a consacré un petit article avec une grosse photo de la jeune femme, mercredi, le jour où l’affaire a explosé :

capture


La presse britannique a fait ses choux gras de cette affaire, comme le Daily Telegraph

capture

Le Times qui lui consacre un long article ce dimanche, précisant qu’elle pouvait gagner jusqu’à 23.000 euros par mois…

capture

Ou le Daily Mail, à qui Zahia s’est confiée :

zahia

L’Espagne a elle aussi été très friande de cette histoire, affichant également un visage non flouté, y compris le très sérieux El Pais, dans l’édition de ce dimanche, qui prend quand même soin de ne pas révéler son nom de famille :

capture

Zahia fait aussi la une, ce dimanche, du site catalan ElPeriodico.com :

Capture

Le principal quotidien espagnol du foot lui a consacré un article avant-hier, sans toutefois donner son nom de famille…

capture

En Roumanie, le principal quotidien de sport s’est penché sur le cas Zahia dès jeudi, nom de famille et photo non floutée à l’appui :

capture

Les tabloïds norvégiens sont passés par la case Zahia sans floutage :

capture


Ou encore en Suède, comme ce journal sportif mercredi dernier :

capture

Zahia s’est même fait connaître au Viet Nam !

capture

Notons quand même que c’est le serpent qui se mord la queue, puisque la presse évoque cette affaire sous l’angle « Zahia enflamme le Web », et nous-mêmes renchérissons avec cet article sur Zahia qui enflamme la presse étrangère…

Bientôt un article dans la presse écrite pour dire que Zahia continue d’enflammer le Web ?


Source: http://tinyurl.com/3xnfj6u

Zahia

Résistance: 24 avril, anniversaire du premier chant pour combattre l’invasion.

Je pense qu’il est temps de re-dynamiser nos troupes avec un rappel de cet anniversaire.
FDF


Le 24 avril 1792, à Strasbourg, dans le salon du maire, le baron de Dietrich, l’effervescence est à son comble. Cinq jours plus tôt, la France a déclaré la guerre à l’Autriche.

Le maître de maison s’adresse au jeune Joseph Rouget de Lisle, officier de son état et violoncelliste à ses heures (32 ans): «Monsieur de Lisle, faites-nous quelque beau chant pour ce peuple soldat qui surgit de toutes parts à l’appel de la patrie en danger et vous aurez bien mérité de la nation».

Le capitaine de garnison, de retour chez lui, s’exécute avec fougue. Le lendemain soir, de Dietrich organise un dîner au cours duquel lui-même reprend son chant, accompagné par une dame au clavecin et par Rouget de Lisle au violon.


Le premier hymne national

D’abord baptisé Chant de guerre pour l’Armée du Rhin, le nouveau chant recueille un succès fulgurant. Des voyageurs colportent les paroles et l’air dans tout le pays.

A Marseille, où des volontaires se préparent à se rendre à Paris pour combattre l’invasion, on leur distribue des feuillets avec les paroles du chant patriotique.Les fédérés marseillais entonnent celui-ci tout au long de leur voyage et lors de leur entrée dans la capitale. D’où son nom définitif de Marseillaise.

Le chant scande quelques semaines plus tard la charge des soldats de Valmy. Lors des révolutions de1848 dans l’ensemble du continent européen, la Marseillaise reçoit une consécration internationale (avant d’être plus tard supplantée par l’Internationale).

De Dietrich fut fort mal récompensé car il finit sur la guillotine quelques mois plus tard. Rouget de Lisle échappa au même sort par la fuite…

Source: http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=17920425

Piqûre de rappel: à faire réciter dans toutes les classes le matin !

En tous cas, ça ne pourra pas faire de mal… A l’heure où le patriotisme ainsi que la résistance semble enfin renaître…

FDF

Ma France a un hymne et c’est la Marseillaise.


Ma France a une cuisine et c’est la bouillabaisse.
S’il arrive à ma France de manger du couscous,
Ma France ne veut porter ni burka ni burnous.
Et pour que ses vêtements n’envahissent pas nos
régions …

FAITES DONNER LA LEGION.

Ma France c’est un bistrot où coule le gros rouge.
Ma France n’a qu’un drapeau et il est bleu, blanc,
rouge.
Ma France mange du porc et du bon saucisson
Et n’entend rien changer à ses belles traditions.
Et s’il faut à ces cons faire entendre raison

FAITES DONNER LA LEGION.

Ma France c’est un village surmonté d’un clocher
Et non pas un fondouk doté d’un minaret.
Nul ne veut un imam à la place d’un curé
Ou voir une fatima jouer les députés.
Et face à cette racaille qui pollue la nation


FAITES DONNER LA LEGION.

Ma France se veut être fille aînée de l’église.
Ma France est généreuse mais chrétienne avant
tout …
Vraiment aucune nouvelle s’imposera chez nous.
Et si toutes les autres sont largement admises,
et face aux islamistes qui huent notre religion

FAITES DONNER LA LEGION.


Ma France n’a rien de black et encore moins de
beur …
Ma France n’est pas plus jaune que grise, mais bien
blanche
Et si nous accueillons tous les gens de couleurs,
Ce n’est pas uniquement pour qu’ils fassent la
manche.
Et face aux immigrés qui bouffent tout notre
pognon


FAITES DONNER LA LEGION.


Ma France n’a que faire de tous les clandestins
Et autres sans-papiers qui gâchent notre
quotidien.
Il faut les renvoyer manu militari
Que cela plaise ou non à certains ahuris.
Face aux envahisseurs qui occupent nos maisons


FAITES DONNER LA LEGION.

Les terrains de football ne sont plus que crachoirs
Où des soi-disant français sifflent l’hymne
national.
Pour l’heure seul le rugby fait bien plaisir à voir.
Les matchs ne finissant pas en bagarre générale.
Aussi pour que les stades n’aient plus un seul
morpion
FAITES DONNER LA LEGION.

Les banlieues parisiennes sont des zones de non-
droit

Où certains trous du cul font régner leur seule loi.
Policiers et pompiers ne peuvent intervenir
Sans se faire caillasser ou bien se faire pourrir.
Si nos forces de l’ordre ont peur de la baston

FAITES DONNER LA LEGION.

Mais que les étrangers respectent bien nos lois.
Nous entendons bien vivre en bonne intelligence
Mais avec des personnes qui aiment notre toit.
Pour que des autres connards on ait la
reddition


FAITES DONNER LA LEGION.

24/04/2010

Racaille: nos villes ne dorment plus sereinement…

Une nuit ordinaire à Paris. La racaille exprime sa haine, la police fait ce qu’elle peut, et c’est partout pareil dans les villes françaises où les « niktamère » ont créé des zones de non-droit. L’insécurité des citoyens est devenu un sérieux problème. Mais tout problème a une solution…

FDF

23/04/2010

Que se passe-t-il à Paris, la nuit ? La banlieue est-elle aussi difficile qu’on le prétend ? Chaque jour, l’état-major de la police nationale dispose d’un document relatant précisément l’ensemble des crimes et délits recensés, la veille, sur le terrain.

Au moment où le débat sur l’insécurité refait surface avec un chef de l’État en première ligne, lepoint.fr lève le voile sur des statistiques méconnues en révélant, par le menu, l’ensemble des faits relatés de 17 heures à 7 heures du matin, dans la nuit du jeudi 22 avril. État des violences urbaines ou affaires plus graves, tout y est scrupuleusement recensé par la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), de la poubelle incendiée dans le XVIIIe arrondissement de la capitale au vol à main armée dans une tranquille épicerie de l’Essonne…



On est bien contents… Le président de la grande mosquée de Strasbourg est « satisfait » des Alsaciens…

L’Alsace conquise par le charme de l’islam ? Mais pour qui se prend t’il pour annoncer ça sans vergogne? C’est le nouveau patron de la région Alsace? Je ne crois pas; ça se saurait… Et en plus, il nous prend pour des cons!

FDF

VIDEO

Gentil, le Saïd… Les Alsaciens seront asservis en derniers, c’est normal, il en est content…

Bien content des Alsaciens? Ca rassure; ils subiront moins que les autres « infidèles » l’application de la charia quand la France sera sous le joug des intégristes…

FDF


« C’est le sens des propos de Saïd Aalla, président de la Grande Mosquée de Strasbourg, lorsqu’il répond aux questions d’une journaliste sur le plateau d’ Alsace 20.

Interrogé sur le constat d’un « climat islamophobe galopant en France » tiré début avril par le président de l’UOIF, Saïd Aalla souligne au contraire « la chance » qu’ont les musulmans d’Alsace de bénéficier d’« une ambiance très très favorable au dialogue » et le fait que « la communauté musulmane continue à vivre dans des conditions très favorables ». « On est loin, poursuit-il, d’avoir des problématiques islamophobes en Alsace malgré la percée du Front national. […] L’ensemble des Alsaciens nous témoignent leur sympathie. Ils continuent à travailler avec la Grande Mosquée de Strasbourg mais également avec les différentes associations musulmanes (de manière) très très très enthousiaste. »

Des compliments qui vont certainement très, très, très droit au cœur de Roland Ries, sénateur-maire PS de Strasbourg, qui multiplie les gages à la communauté musulmane depuis son élection en 2008. Une vraie politique de préférence musulmane, avec la relance des travaux de la Grande Mosquée de Strasbourg, pour laquelle l’ancienne municipalité UMP ne souhaitait pas le recours à des fonds étrangers (le Maroc est depuis l’un des principaux pourvoyeurs de fonds), la promesse d’un minaret (« Si la communauté le souhaite, elle aura son minaret », indiquait le maire en novembre 2009) et l’annonce dans le même temps de la création d’un cimetière musulman dans l’agglomération.

Devant les participants au Colloque international « Islam en Europe : formation des cadres, éducation religieuse et enseignement du fait religieux » qui s’est tenu fin mars à Strasbourg, l’adjoint au maire chargé des cultes Olivier Bitz rappelait également que « l’islam n’est pas une religion périphérique » dans sa ville et réaffirmait le souhait de Roland Ries : ériger Strasbourg, qui compte entre 12 000 et 15 000 musulmans, en modèle de cohabitation religieuse en Europe. De quoi pouvoir dire bientôt : heureux comme l’islam en Alsace. »

Lu sur: http://fr.novopress.info

« Page précédentePage suivante »