Francaisdefrance's Blog

07/06/2020

A voir et revoir pour ne pas se faire avoir

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 08:35

Révolté, Raoult dénonce trois des coupables : Martin, Chauvin et Bouet

Publié le 20 mai 2020 – par  – 87 commentaires

 

Révolté, Raoult dénonce 3 des coupables : Dominique Martin, Franck Chauvin et Patrick Bouet

Tout le monde est devenu cinglé… Une des phrases à retenir de l’excellente interview que Didier Raoult a accordée à Radio Classique à l’occasion des déclarations de Trump sur la chloroquine qu’il prend à titre préventif. C’est l’occasion pour lui de revenir sur ce scandale de l’interdiction de la chloroquine, qui a coûté cher, très cher à la France… On le sent à la fois effondré et révolté devant ce scandale sanitaire sans comparaison. On a un des meilleurs infectiologues du monde, il propose un traitement qui marche et qui, administré dès les premiers symptômes, guérit les patients dans 95 % des cas… et ces salauds, non contents de ne pas le reconnaître, l’interdisent aux médecins désireux de l’utiliser.

Il ne mâche pas ses mots et accuse nommément 3 responsables du désastre (je dirais même mieux, du massacre français) :

« le directeur de l’ANSM », Dominique Martin, « qui a fait prendre des décisions totalement déraisonnables », « l’actuel président du Comité de santé publique » et « le président de Conseil de l’Ordre », Patrick Bouet. »

Dominique Martin, directeur de l’ANSM ( l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) c’est le salopard (c’est moi qui parle, pas Raoult) qui s’est acharné sur la chloroquine et qui a fait tous les plateaux pour dézinguer ce médicament inoffensif et qui aurait pu sauver nombre de vies atteintes du Coronavirus.

 

 

 

 

Franck Chauvin, Président du Haut Conseil de la Santé publique. (Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) est une instance française chargée d’apporter une aide à la décision au ministre de la Santé en réalisant des rapports sur la santé et en formulant des recommandations. Ayant une fonction de « vigie », il transmet ses rapports à la Conférence nationale de santé (CNS). Wikipédia)

C’est ce Haut conseil (qui s’appelait Comité avant, ce qui explique la confusion faite par Raoult) qui  a commis le crime d’imposer l’utilisation de  l’hydroxyclorychine seule et uniquement pour des cas sévères et sans l’azithromycine .

 

Patrick Bouet, président du Conseil de l’Ordre des médecins qui a menacé carrément d’interdire d’exercer aux médecins ne suivant pas le « protocole » décidé par des technocrates affiliés à Big Pharma.

 

 

 

 

Responsables et coupables, sans aucun doute, faisons circuler leurs noms, ils devront rendre des comptes, eux aussi.

Mais n’oublions pas qu’ils sont aux ordres de Véran-Macron… Ne l’oublions jamais.

Macron-Véran et Buzyn… ont en effet décidé que les médecins devaient obéir aux politiques. Un scandale énorme…

 

Radio Classique

@radioclassique

« Le fait que L’État décide de ce que doit faire le médecin à son patient est incroyable ! @raoult_didier– Infectiologue https://bit.ly/2JcMZ3h 

Direct – Radio Classique

Écoutez le direct en retrouvant tous les morceaux passés à l’antenne.

radioclassique.fr

Voir les autres Tweets de Radio Classique

L’infectiologue Didier Raoult, directeur général de la Fondation Méditerranée Infection était ce mardi 19 mai l’invité de la matinale de Guillaume Durand sur Radio Classique. Alors que le Président américain Donald Trump a révélé prendre de la chloroquine « à titre préventif » depuis plus d’une semaine, Didier Raoult a indiqué l’avoir appris par la presse.

Donald Trump prend de la chloroquine à titre préventif, affirmant n’avoir « rien à perdre »

« Je l’ai appris ce matin, je n’étais pas au courant ». Didier Raoult a assuré avoir appris par les médias que Donald Trump prenait de la chloroquine depuis 10 jours « à titre préventif », ironisant : « Je ne suis pas le médecin traitant de Donald Trump ». Il a également précisé n’avoir pas eu d’appel de Washington, alors que des rumeurs disent que le Président américain est atteint par le Coronavirus, plusieurs cas ayant été détectés à la Maison Blanche.

L’infectiologue a aussi poursuivi son offensive contre ceux qui dénoncent l’inefficacité de l’hydroxychloroquine, parlant d’une « hallucination collective des médias » et pointant du doigt le rôle « d’un certain nombre de responsables », dont « le directeur de l’ANSM », Dominique Martin, « qui a fait prendre des décisions totalement déraisonnables », « l’actuel président du Comité de santé public » et « le président de Conseil de l’Ordre », Patrick Bouet.

Il a, à l’inverse, salué quelques-uns de leurs prédécesseurs ; ceux qui ont signé la pétition de l’ex-ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, dont il est proche.

Radio Classique

@radioclassique

« Le fait que L’État décide de ce que doit faire le médecin à son patient est incroyable ! @raoult_didier– Infectiologue https://bit.ly/2JcMZ3h 

Le confinement a « peut-être évité un désastre encore bien pire que celui que l’on va voir maintenant », pense Didier Raoult

« Le confinement ne protège pas vraiment de l’infection. Maintenant, on en a la preuve ». La preuve serait une étude espagnole, menée par le ministère de la Santé et l’Institut de Santé Carlos III sur un échantillon de près de 61 000 personnes et lancée pour mesurer le taux d’anticorps fabriqués contre le Covid-19 par les Espagnols. « L’étude montre que les gens confinés ont été plus malades que les gens qui ont dû aller travailler. Ce n’est pas étonnant, puisque toute la journée avec sa famille, s’il y a en un de malade, il contamine tout le monde. Nous, on voit ça dans les Ehpad », a-t-il souligné.

Une étude menée par l’École des hautes études en santé publique montrait, au contraire, que le confinement était efficace et avait permis d’éviter en France la mort de 60 000 personnes. Didier Raoult ne voit, lui, qu’une utilité dans le confinement, celle d’éviter « la panique sociale intrinsèque à ce pays, qui est au bord de la crise de nerf ». « Peut-être que cela a évité un désastre encore bien pire que celui que l’on va voir maintenant », avec la crise économique, a-t-il conjecturé.

Pour Didier Raoult, il est « prématuré » de tester, comme le laboratoire Moderna, un vaccin contre le Coronavirus

« Les maladies infectieuses, c’est compliqué. Cela dépend du malade, de l’écosystème, de la saison, de la latitude… ». Didier Raoult n’a pas pu expliquer pourquoi le Covid-19 touchait de façon différenciée les personnes atteintes. « On commence à peine à comprendre pourquoi les enfants ne sont pas infectés. On était les seuls à le savoir. Personne n’a fait d’étude dans ce pays pour savoir quel était le degré de portage des enfants. Maintenant on sait pourquoi », a-t-il affirmé, sans en détailler pour autant les raisons.

Coronavirus : Les enfants ne sont pas les principaux vecteurs de transmission, selon une étude

Moderna, une société de bio-tech, aurait déjà testé sur 45 volontaires, de 18 à 45 ans, un vaccin en phase 1 contre le Coronavirus. Une initiative « pas raisonnable », prise « dans le feu médiatique », pour Didier Raoult. « Ce que je sais sur cette maladie montre qu’il est prématuré de réfléchir » sur un vaccin. « Il faut avoir un peu plus de savoir », a-t-il affirmé, indiquant, pessimiste, que les vaccins qui voulaient répondre à « des maladies émergentes, depuis 30 ans, n’ont jamais marché ». Il en serait de même à ses yeux pour le Covid-19.

« Il y a eu plus de morts en Île-de-France qu’il n’y en a eu à Wuhan », assure Didier Raoult

Le professeur Didier Sicard, ancien président du Comité d’éthique, a indiqué que la Chine devrait fermer les marchés des animaux sauvages ; sources de transmission de virus. Pour Didier Raoult, le problème ne vient pas du caractère sauvage des animaux, mais du nombre d’individus qui évoluent ensemble dans la nature, comme dans les élevages. En France, « on a des épidémies monstrueuses, des épidémies d’infections urinaires qui sont dues aux élevages de poules que nous avons ».

« On a des épidémies de staphylocoques dorés dues aux élevages de porcs. À chaque fois que vous avez des communautés animales relativement denses, se développent des épidémies ». Pour l’infectiologue marseillais, le modèle chinois n’est pas à remettre en cause, puisqu’il y « a eu plus de morts en Île-de-France qu’il n’y en a eu à Wuhan », selon les chiffres officiels, régulièrement remis en question par les experts et la presse.

Radio Classique

https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/donald-trump-sous-chloroquine-je-netais-pas-au-courant-assure-didier-raoult/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :