Francaisdefrance's Blog

06/06/2020

Novopress.info | Agence de presse indépendante

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:28
Laurent Obertone : « Le “vivre ensemble” est avant tout un multi-séparatisme. Nous sommes à l’aube d’une crise de grande ampleur »

Posted: 05 Jun 2020 08:10 AM PDT

Laurent Obertone réagit aux événements récents aux États-Unis et en France : manifestations et revendications communautaires.

Émeutes, revendications communautaires, politiques, pillages… Que traversent les USA en ce moment ?

La même chose qu’à peu près tous les mois : l’instrumentalisation de la mort d’un délinquant pour exercer l’habituel chantage au racisme, justifier tous les débordements et avancer quelques revendications. Dans un contexte électoral, ça fonctionne toujours. Bien sûr, il y a aussi le plaisir de casser pour casser, ou le fantasme du Grand Soir, concernant les antifas. Et il y a plus largement le suivisme d’une part respectable de la population, celle qui croit que CNN a toujours raison. Cela dit, les petits Blancs de bonne famille peuvent s’agenouiller autant qu’ils veulent : l’insoluble question raciale, qui empoisonne le pays depuis toujours, ne peut qu’évoluer vers toujours plus de tensions, de communautarisme et de décohésion. Le cocktail détonant entre activistes noirs et coupables blancs ira toujours plus loin dans ce qu’il convient d’appeler une théorie du complot raciste : le Blanc coupable inné et éternel de tout le malheur des minorités… Allez unir une société avec de telles idées…

Sur la manifestation du collectif Justice pour Adama. De quoi s’agit-il ? Une américanisation du débat français ?

Oui, en un peu plus pathétique, puisque les méthodes policières sont très différentes et que si notre société était aussi odieuse que ces activistes le prétendent, ils en partiraient, et les immigrés n’y afflueraient pas par millions. Mais peu importe. Ces revendications ne reposent pas sur le réel mais sur une idéologie qui cherche à soumettre la société. Et le résultat sera le même : repli communautaire, défiance victimaire, décohésion, accusations, violences, émeutes, propagation de théories délirantes…

La France et les USA n’ont pas vraiment le même passif. Est-ce que le combat racialiste peut vraiment s’implanter en France ?

Étant donné qu’il existe partout là où différentes communautés cohabitent, y compris dans les pays les plus riches, la réponse est évidemment oui. Une part de la communauté qui s’en sort moins bien accusera toujours celle qui s’en sort mieux de spoliation. C’est le cas depuis toujours, et ça finit mal, en général. Quand on parle d’« inégalités », on sous-entend que les minorités sont des victimes exclusives et les Blancs d’odieux privilégiés qui doivent restituer, s’excuser, s’agenouiller, etc. En fait, cette idée est déjà implantée dans les esprits, par la gauche et les médias, et ne fait que mettre à jour son vocabulaire, via des activistes comme Rokhaya Diallo, qui recrachent le pire de la vulgate universitaire US « racisée ». Ça permet, notamment, de justifier les échecs et la sur-représentation criminelle de certaines minorités. « C’est systémique » est le nouveau « c’est social ». Un concept invérifiable au secours d’une réalité qui n’existe pas. En fait, comme je l’ai montré dans La France interdite, la discrimination, publique ou privée, a largement lieu au profit des minorités extra-européennes – sauf de la minorité est-asiatique, qui ne s’en plaint pas, ne revendique rien et réussit partout mieux que les autochtones, tout en ayant une criminalité plus faible. Ce qui est le cas partout dans le monde, et invalide strictement les thèses antiracistes.

Bizarrement, on n’entend pas beaucoup la « communauté » arabo-musulmane sur ce dossier. Ils étaient également peu présents à la manifestation. Pourquoi, d’après vous ?

Sauf erreur de ma part, le monde arabo-musulman se montre rarement très concerné par le sort des Africains subsahariens… Mais pas d’amalgame : ce que j’entends par là est que notre pays se communautarise pour rançonner le contribuable, et que chaque communauté défend d’abord ses intérêts. D’où la fragmentation progressive du pays.
Le « vivre ensemble » est avant tout un multi-séparatisme.

Difficile, en voyant certaines images, de ne pas penser aux temps des barbares. Pourtant, en voyant cette manifestation dans le détail, on s’aperçoit qu’ils ne sont que 20.000, ce qui est peu à l’échelle francilienne, et que sur ces 20.000, on peut dénombrer au maximum 10 % de fauteurs de troubles. Ne surréagit-on pas devant ces faits ?

Nous ne sommes qu’à l’aube d’une crise de grande ampleur, créée par nos dirigeants de toutes pièces, en quelques décennies, et dont il sera extrêmement difficile de s’extraire. L’important n’est pas tant la démonstration en elle-même que le nombre de ses sympathisants. Combien de personnes, à l’échelle francilienne, la soutiennent ? Il serait intéressant de le savoir. Compte tenu de la dynamique des populations concernées, ce nombre va augmenter de manière vertigineuse, et le risque de conflit toujours plus important avec lui. Par ailleurs, des pans toujours plus grands du pays feront office de territoires communautaires, exactement comme aux États-Unis. Et notre société n’aura plus rien d’une société.

Entretien réalisé par Marc Eynaud

Tribune reprise de Boulevard Voltaire

The post Laurent Obertone : « Le “vivre ensemble” est avant tout un multi-séparatisme. Nous sommes à l’aube d’une crise de grande ampleur » appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Manifestation pour Adama Traoré – Elisabeth Lévy :”Que fait la police ? Avec les Gilets jaunes, elle n’a pas fait dans la dentelle”

Posted: 05 Jun 2020 05:25 AM PDT

05/06/2020 – FRANCE (NOVOpress)
Dans sa chronique sur Sud Radio, Elisabeth Lévy donne son point de vue sur les nombreux appels à manifester en France contre les “violences policières”.Revenant sur le rassemblement organisé par le collectif Vérité pour Adama – une manifestation interdite mais qui a bien eu lieu – la journaliste pointe du doigt le pouvoir qui semblait plus virulent lorsqu’ils s’agissait de faire taire les Gilets jaunes.Elisabeth Lévy conclut :

Le plus désastreux, ce serait donner l’impression que le pouvoir a la main lourde avec la France des bistrots et de la province et qu’il est mort de mort face à celle des banlieues.


The post Manifestation pour Adama Traoré – Elisabeth Lévy :”Que fait la police ? Avec les Gilets jaunes, elle n’a pas fait dans la dentelle” appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

L’Etat implacable, pétrifié par la culpabilisation, par Ivan Rioufol

Posted: 05 Jun 2020 03:25 AM PDT

L’Etat implacable se montre pétrifié par la culpabilisation. Les accusations en racisme portées contre lui ou sa police par des minorités ethniques ont pour effet de rendre ces dernières intouchables. Leur statut de victimes, qu’elles s’auto-délivrent, les exonère du droit commun. Mardi soir, 20.000 personnes ont bravé l’interdit de la préfecture de Paris, ainsi que l’état d’urgence sanitaire qui proscrit tout regroupement supérieur à dix personnes.

Rassemblés devant le tribunal de grande instance de Paris, les manifestants étaient mobilisés par le collectif Vérité pour Adama. Ils entendaient protester contre les “violences policières” qui seraient selon eux à l’origine du décès d’Adama Traoré en 2016, à la suite d’une interpellation. En décembre 2018, l’Arc de Triomphe pris d’assaut par des groupes d’extrême gauche avait déjà été tagué du slogan : “Justice pour Adama”. Une nouvelle et récente expertise médicale a mis hors de cause les gendarmes. Mais celle-ci était hier à nouveau contestée par la famille. Samedi 30 mai, 5500 “sans-papiers” avaient également défilé dans les rues de Paris, s’exonérant eux aussi des interdits de la préfecture et de leur propre condition de clandestins. Cette première démonstration de force depuis le déconfinement répondait aux mots d’ordre de 195 organisations “antiracistes”. Un hélicoptère observait le déroulé de la protestation de ces illégaux qui criaient : “Police assassin !”, “On veut des papiers !”.

Ces mouvements diversitaires de désobéissance à la loi se comportent en conquérant face à un Etat qui baisse les yeux. Ils pensent avoir trouvé une nouvelle dynamique après la mort, le 25 mai à Minneapolis, de George Flyod : un délinquant noir étouffé par son immobilisation à terre, sous le genoux d’un policier blanc. Hier, les émeutes urbaines, qui se sont propagées dans les Etats-Unis, ont atteint Manhattan. En dépit du couvre feu, de nombreux magasins y ont été pillés.

La tension est devenue telle que Donald Trump a évoqué la possibilité de faire usage de l’Insurrection Act, qui lui permettrait de déployer l’armée pour mettre un terme à l’insurrection civile. Reste que ces indignations morales ont du mal à dissimuler leur objectif plus politique, visant à déstabiliser le modèle américain. La mort de Flyod est instrumentalisée par l’extrême gauche américaine et les mouvements “antifa” qui, comme en France, se comportent par leur violence comme les fascistes qu’ils disent combattre. Trump a même suggéré de classer ces organisations comme terroristes. Le visage que montrent ces insurgés, pris comme modèles par les amis d’Adama Traoré, est répulsif. Jean-Luc Mélenchon croit y voir une forme de “gilet jaunisation” de la révolte américaine. Mais les Oubliés, qui furent la matrice de ce réveil français, semblent là-bas davantage à l’écoute de Trump. Son imperméabilité à la culpabilisation face aux casseurs pourrait rassurer les électeurs…

Ivan Rioufol

Texte daté du 3 juin 2020 et repris du blog d’Ivan Rioufol

The post L’Etat implacable, pétrifié par la culpabilisation, par Ivan Rioufol appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Un ministre choisit le camp des voyous ethniques

Posted: 05 Jun 2020 01:25 AM PDT

Après trois ans de gouvernement Philippe, certains parmi nous pensaient peut-être avoir tout entendu en matière de propos indignes, intolérables et révoltants. Or, qu’ils se détrompent : bien que les groupuscules communautaristes, d’extrême gauche et autres suprémacistes noirs rassemblés mardi soir à l’appel du comité Traoré aient ouvertement défié l’Etat en bafouant l’interdiction de manifester prononcée par la préfecture de police, bien qu’ils s’en soient violemment pris aux forces de l’ordre et aient entièrement saccagé une partie du XVIIe arrondissement de Paris, Didier Guillaume a dit « comprendre » ce rassemblement « incroyable », et réclamé que « l’Etat français » fasse « toute la lumière » sur l’affaire Traoré !

Guillaume, l’idiot utile des suprémacistes noirs

Invité mercredi matin par Sud Radio, le ministre de l’Agriculture, manifestement très satisfait de cette manifestation sauvage qui a tourné à l’émeute et a donné lieu à de graves violences, a ainsi déclaré qu’« aucun enfant de France, aucun citoyen qui habite sur le sol de la France, ne doit être attaqué, discriminé, vilipendé ». Disant déceler « une tension extrême dans le pays et le sentiment de certains de nos concitoyens de subir des actes racistes », Didier Guillaume, qui n’avait sûrement pas en tête à ce moment-là le racisme anti-Blanc qui ne cesse de gagner du terrain dans notre pays, a alors expliqué que « la règle absolue dans la République, ce qui fonde notre pacte républicain, c’est justement l’accueil, la diversité et l’intégration ». Aussi, a-t-il poursuivi, « je souhaite désormais que la République passe. Et pour qu’elle passe, il faut que les règles de la République soient respectées pour tout le monde ».

« Désertion de l’Etat républicain »

Des propos qu’ont sûrement appréciés les centaines de policiers insultés et violemment caillassés pendant des heures mardi soir par les milliers de voyous ethniques rassemblés devant le tribunal. Deux d’entre eux ont d’ailleurs été blessés. Mais aussi les riverains et commerçants du XVIIe arrondissement qui ont vu leur quartier entièrement mis à sac. Parmi les innombrables dégradations ? La maison des avocats fracturée, plusieurs incendies de barricades alimentés avec du mobilier urbain (vélos, trottinettes électriques et deux engins de chantiers incendiés), des poubelles renversées ou incendiées, quatre vitrines de commerces taguées ou étoilées et enfin, à Clichy, la façade de la police municipale dégradée tout comme un véhicule et la devanture d’un supermarché. Pour le seul XVIIe, Geoffroy Boulard, maire de l’arrondissement, évaluait l’ardoise à… « un million d’euros » ! Bref, si Didier Guillaume a pu s’enthousiasmer devant ce scandale, fort heureusement d’autres ont vivement réagi face à cette manifestation. Parmi ceux-ci, on citera notamment le député RN Bruno Bilde qui, dans une question écrite au ministre de l’Intérieur, a dénoncé « la désertion de l’Etat républicain », en rappelant que « rien n’a été fait par les services du ministère de l’Intérieur pour empêcher la tenue de ce raout racialiste ».

Franck Deletraz

Article paru dans Présent daté du 4 juin 2020

The post Un ministre choisit le camp des voyous ethniques appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Hapsatou Sy : “Faites en sorte qu’il n’y ait pas des Éric Zemmour à l’antenne qui propagent le racisme !”

Posted: 04 Jun 2020 11:45 PM PDT

Hapsatou Sy : « Faites en sorte qu’il n’y ait pas des Éric #Zemmour à l’antenne qui propagent le racisme ! » https://t.co/Db5TzqxPPG pic.twitter.com/6tagSgEPnf

— Fdesouche.com est une revue de presse (@F_Desouche) June 3, 2020

The post Hapsatou Sy : “Faites en sorte qu’il n’y ait pas des Éric Zemmour à l’antenne qui propagent le racisme !” appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :