Francaisdefrance's Blog

26/02/2020

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:06

Hervé Bourges, Jean Daniel, Michel Charasse ont-ils vraiment servi la France ?

Publié le 25 février 2020 – par  – 26 commentaires – 996 vues

Des hommages à répétition pour des hommes de gauche, des grands penseurs disent les uns, des collabos de l’islam pensent les autres, mais en tous cas, pas des hommes pour qui la Nation avait un sens, et pour qui la France n’était pas une patrie !

Un Franco-Algérien est mort ! Sous quel drapeau sera-t-il enseveli ? 

Commençons par Hervé Bourges, homme de gauche – s’il en est, et grand ami de François Mitterrand qui avait discerné en lui, ce qui constitue l’homme de tous les coups, le doucereux, le manipulateur et souvent le traître de service, et dans son cas, celui de la Nation France !

La Patrie ? Ce n’était pas sa tasse de thé ! Lui, il aimait, comme le dit Mathieu Gallet, ancien patron de Radio-France, cette société nationale en charge de la propagande actuellement : Hervé Bourges, c’était l’Algérie, c’était l’Afrique, c’était la francophonie, c’était l’audiovisuel public, c’était tout l’audiovisuel. C’était une conscience. Le tout étant de savoir au service de qui ! Pas de la France !

L’Algérie à peine indépendante, Hervé Bourges devient le conseiller particulier d’Ahmed Ben Bella, son tout premier Président. On ne peut pas dire à ce moment qu’il ait eu une pensée pour les Européens qui avaient été kidnappés par le FLN, et avaient servi de poches de sang, et pour tous ceux qui avaient été déracinés de leur pays de naissance, ainsi que pour les harkis qui avaient été massacrés ! Il est vrai que les socialistes avaient en horreur les pieds-noirs !

Il faut savoir aussi qu’Hervé Bourges a pris la nationalité algérienne en 1962 ! On se demande donc si c’est à l’Algérien ou au Français que notre petit Emmanuel Macron va rendre son hommage !  Les milieux bien informés des rédactions parisiennes disait de lui « Un tiers-mondiste, deux tiers mondain ». C’est ce que l’on appelle aujourd’hui un bobo de la pire espèce, digne de ces artistes blindés qui donnent des leçons en jeans déchirés.

 Jean Daniel, un journaliste là aussi décrété « grande conscience de gauche ». Le Point nous dit : L’Algérie, où il naît le 21 juillet 1920 à Blida, le marque pour la vie. Élevé dans une famille algérienne de confession juive, Jean-Daniel Bensaïd est le dernier de onze enfants. Son père sera une figure adorée, s’émerveillant « chaque jour d’être français ». Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas eu le même amour de la France que son père, et de fait, celui d’Éric Zemmour ! Il aura soutenu les grands patrons de la gauche comme Michel Foucault, Pierre Mendès-France, Michel Rocard et François Mitterrand. Tous de grands pourfendeurs de la France que nous aimons !

La France, la Patrie auront toujours été des notions inconnues pour lui ! Comme Mitterrand, dont on sait les circonvolutions politiques, il considérait le nationalisme comme une maladie ! Lui aussi, comme Hervé Bourges, défendra l’indépendance de l’Algérie ! Comme beaucoup de ces hommes de gauche qui auront finalement vécu dans la trahison de la France ! Une habitude prise chez ceux d’avant-guerre !

Il se voulait humaniste et sans doute trouvait-il bien cette France immigrationniste ! Grand bourgeois comme beaucoup de ces socialistes, il devait fréquenter ses pairs bien protégés, éloignés de la misère et donneurs, eux aussi, de leçons au petit peuple, ceux d’en bas, priés de comprendre ou de se taire à jamais ! (source) Pour moi, disait-il, le repos c’est la mort ! Elle a été patiente puisqu’elle a attendu 99 ans !

L’homme de l’ombre, le conseiller (surveillant) des Présidents

Michel Charasse, la troisième « conscience de la gauche » est mort dans la nuit du 20 au 21 février, des suites d’une longue maladie. En gros, le cigare l’a tué ! Gros fumeur, bon vivant, la longue maladie a pris elle aussi son temps ! Il aura été l’homme de l’ombre de François Mitterrand durant des années. Le petit Président Emmanuel Macron s’est fendu d’un hommage écrit sûrement par un autre conseiller bien vivant : la République pleure ce jour un de ses serviteurs les plus passionnés. Michel Charasse s’en est allé. L’esprit de ses combats, la force de son engagement ne nous quitteront pas » La République pleure ? Vous plaisantez, j’espère ! Serviteur passionné, esprits des combats, engagements ? Ce n’est pas bientôt fini, vos délires, Emmanuel Macron ?

Que nous dit le maire de Puy-Guillaume, son village : il a été l’homme de l’ombre de François Mitterrand, il a eu l’oreille de Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron. On comprend mieux l’idée de « serviteur », de l’esprit de ses combats, d’engagements ! C’était tous azimuts, à tous les niveaux, dans tous les râteliers ! Ou, comme je le pense, un proche parmi d’autres, qui contrôlait l’ensemble, surveillait le bon déroulement, remettait les pendules à l’heure si l’un de ces Présidents sortait des sentiers battus !

Dans tous les cas, voilà trois pontes de la gauche bien-pensante en moins, et espérons que les silences de ces morts profitent à la patrie !

Pour ma part, ils ne furent pas de bons conseils car s’ils l’avaient été, la France n’en serait pas là, à subir l’immigration, l’islamisation et la violence économique et sociale !

Ils sont morts comme ils ont vécu, en internationalistes ! Espérons que ce ne soit qu’un début, et que l’on en finisse avec cette gauche rance et destructrice de la Nation !

Gérard Brazon

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :