Francaisdefrance's Blog

25/01/2020

Novopress.info | Agence de presse indépendante

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:50
Les nouvelles dimensions de la Terreur islamiste, par Jean-Gilles Malliarakis

Posted: 24 Jan 2020 07:28 AM PST

Les trois formes de périls islamo-terroristes évoquées dans notre précédente chronique[1] ne se séparent qu’en apparence. Toutes trois menacent, en effet, sinon d’une manière parfaitement égale, du moins d’une façon très actuelle et très convergente la France et l’Europe. Elles se manifestent sur les terrains sociologique, militaire et géostratégique : montée d’une violence intérieure intrinsèque et préoccupante ; affrontement direct en Afrique sahélienne avec les émules locales des réseaux internationaux ; confrontation en Méditerranée orientale avec un islamisme qui s’affirme et cherche à s’organiser en tant que puissance globale.

La première forme de cette menace se diffuse de jour en jour dans notre société. A la séquence dominée par le mouvement incontrôlé des Gilets jaunes, a succédé une phase de grèves et de blocages sans précédent. Bien évidemment, dans l’actualité immédiate, les jeux des moyens de la désinformation et de la stratégie de la communication officielle mettent l’accent sur le rôle de la CGT. Vieil épouvantail stalinien, dotée d’un porte-parole efficacement caricatural, celle-ci suscite une crainte et une répulsion légitimes. Mais, au bout du compte, la direction de cette centrale doit elle-même surmonter des évolutions et des remous intérieurs à la société. Au sein des quelques entreprises où se concentrent les lieux potentiels de thrombose, les appareils syndicaux craignent de se voir, à leur tour, dépassés par des groupuscules alternatifs. Et, au sein du dispositif la question ethnique ne peut pas être négligée. Faisant face à cette concurrence latente, et à l’expression d’une soif de violence, les chefs apparents de la révolte ne peuvent que chercher à précéder leur base afin de ne pas être balayés.

Une telle bolchévisation rampante ne se limite pas aux frontières. Entre Bamako et certaines villes communistes de Seine-Saint-Denis, les vraies extensions du Mali dépassent celles de la zone territoriale du Sahel.

On ne peut donc pas cantonner la lutte contre Daech à une seule zone géographique. Lors de l’irruption des son ersatz de Califat proclamé à Mossoul en 2014 le groupe fut d’abord ressenti et identifié en tant que spécifique au Moyen Orient. On a pu y voir une réaction à l’opération Irak de GW Bush. Et c’est effectivement à partir des métastases de l’armée et du régime de Saddam Hussein que s’est d’abord construite l’organisation. Très vite cependant elle a essaimé, en rivalité avec la stratégie d’al-Qaïda, dans d’autres pays, y compris dans des espaces où, face aux pseudopodes de cet autre réseau, intervenait déjà l’armée française (cf. opération Serval à Tombouctou en janvier 2013).

Sur cette prolifération s’est greffée une capitale qui s’est progressivement emparée de l’hégémonie sur l’islamisme politique international. Or, il s’agit précisément de celle dont on a voulu faire le bastion et le modèle d’une sorte de nationalisme jacobin laïc, prolongement de l’Europe et alliée de l’Occident : Ankara. A son sujet toutes les idées fausses et les préjugés périmés paralysent, aujourd’hui encore, l’analyse de nos décideurs ouest-européens, alors même que la montée en puissance d’un califat potentiel se développe plus vite que la réflexion de nos décideurs, précipitant l’urgence des prises de conscience.

Depuis l’échec et l’éviction en 2013 de la présidence Morsi en Égypte, la direction des Frères musulmans s’est ainsi placée sous la dépendance d’Erdogan. Lui-même, à partir de 2014, s’est ouvertement séparé puis s’est opposé d’une façon inexpiable à Fethullah Gülen. Il a donc eliminé, et, depuis le pseudo coup d’état de 2016 il a massivement persécuté ce qui représentait, avec le mouvement Hizmet, la seule influence susceptible d’aboutir à un modèle turc, certes original, mais convergent avec l’occident.

La cristallisation actuelle des événements en Méditerranée orientale, et dans la guerre de Libye se développant après celle de Syrie, rend cette question cruciale. La France de son côté se voit engagée aux côtés des pays riverains tous en butte à la double volonté néo-ottomane : d’une part propagation de l’islamisme et d’autre part manipulation de l’immigration, devenue instrument de chantage permanent, y compris dans la politique intérieure de certains pays comme l’Allemagne ou la Belgique, mais plus globalement vis-à-vis de l’Europe entière.

Face à de telles nouvelles dimensions de la Terreur islamiste, les ambiguïtés macroniennes ne sont plus permises.

[1]cf.L’Insolent du 22 janvier : “Masques et visages du terrorisme”

Jean-Gilles Malliarakis

Article paru sur le site de L’Insolent

The post Les nouvelles dimensions de la Terreur islamiste, par Jean-Gilles Malliarakis appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Immigration : le nombre de demandeurs d’asile explose en France

Posted: 24 Jan 2020 05:24 AM PST

Le premier bilan 2019 relatif aux demandes d’asile et aux expulsions de migrants en France a été donné par le ministère de l’Intérieur mardi 21 janvier. La pression migratoire s’amplifie. Les immigrés sont chaque année de plus en plus nombreux sur le territoire. Pour beaucoup de Français, ce ne sont aucunement des chiffres abstraits mais une réalité vécue au quotidien dans des villes dont les populations se transforment à une vitesse inédite. Le ministère de l’Intérieur indique que la demande d’asile est en hausse mais moins qu’avant, tandis que les expulsions auraient beaucoup augmenté, bien que demeurant faibles. Une manière d’enjoliver la réalité, les expulsés revenant aussi vite qu’ils sont partis.

En 2019, la France a accordé 3,534 millions de visas à des étrangers dont 95 % de court séjour. Les Tunisiens et les Algériens sont toujours nombreux dans cette catégorie. Concernant les titres de séjour, leur délivrance s’est accrue de 6,8 %, dont nombre d’étudiants (91 445 titres, hausse de 9,3 %). C’est beaucoup pour un pays où bien des jeunes ont du mal à accéder aux formations qu’ils souhaitent. Cette hausse est voulue et facilitée par une procédure Internet. Les titres fournis pour raisons familiales (88 778) arrivent pour la première fois après ceux octroyés pour études. Viennent ensuite l’immigration économique, 38 843 titres, + 15,3 %, et l’immigration humanitaire, celle souvent mise en avant, avec seulement 38 157 titres mais une hausse de 9,1 %.

L’Afrique noire s’invite en France

Outre ces chiffres équivalents à la population d’une métropole régionale, le fait marquant est la poursuite de l’explosion des demandes d’asile : 132 614 demandes faites à l’OFPRA, soit une hausse de 7,3 %. C’est moins qu’en 2018 (+ 22,3 %) et qu’en 2017 (+ 17,5 %) mais, sur une période de trois, cinq ou dix ans, c’est énorme et cela aide à comprendre pourquoi le paysage humain de nos villes se transforme à une telle vitesse. En tout, 36 512 dossiers ont été retenus en 2019, un « taux de protection de 38,2 % » selon le ministère. Il s’agit de migrants refusés dans d’autres pays européens, qui passent d’un pays à l’autre et font des demandes similaires, mais aussi de candidats pour le moins étranges comme les Albanais et les Géorgiens. Outre ces deux pays, la majeure partie des demandeurs viennent d’Afghanistan (refusés en Allemagne), Guinée, Côte d’Ivoire, Haïti, Nigeria, Mali, République Démocratique du Congo et Bangladesh. 50 % de pays d’Afrique noire. Face à cela, le ministère de l’Intérieur prétend se féliciter d’une hausse des expulsions de… 50 % depuis l’élection de Macron. En réalité, ce sont environ 18 000 expulsés sur les 100 000, au moins, obligations de quitter le territoire français (OQTF) décrétées. La loi est respectée dans à peine 20 % des cas. Même avec ces documents présentés de la façon la plus favorable imaginable pour le gouvernement, les chiffres ne font pas illusion : la France connaît une nouvelle vague d’immigration massive en provenance d’Afrique noire.

Paul Vermeulen

Article paru dans Présent daté du 23 janvier 2020

The post Immigration : le nombre de demandeurs d’asile explose en France appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Les 50 mots de novlangue que vous entendrez partout en 2020

Posted: 24 Jan 2020 03:25 AM PST

Il y a plus de 10 ans, Polémia publiait son premier Dictionnaire de novlangue.
En 2013, le Nouveau Dictionnaire de novlangue était présenté à ses lecteurs, avec plus de 500 mots nouveaux. Deux ans plus tard, c’est un nouveau Dictionnaire de novlangue, consacré à Mille mots qui manipulent les Français.
Aujourd’hui, Michel Geoffroy, notre lexicographe toujours vigilant, a répertorié 50 nouveaux mots ou nouvelles expressions qui envahissent les médias et seront martelé tout au long de cette année 2020.Âgisme : « Attitude de discrimination ou de ségrégation à l’encontre des personnes âgées » selon le rapport remis au Premier ministre le 16 décembre 2019 par le député Audrey Dufeu Schubert.

Agression : le fait de s’opposer, même simplement verbalement, aux provocations des islamistes est présenté comme une agression islamophobe par ces derniers ainsi que par les idiots utiles du système médiatique.

Allaou Akbar : le fait de prononcer ces paroles en frappant quelqu’un avec un couteau est, pour la justice, les médias et le gouvernement français la preuve incontestable que l’auteur des coups n’est pas un terroriste islamiste mais seulement un « déséquilibré tenant des propos incohérents » ou ayant « des antécédents psychiatriques ».

Antisémite : personne qui critique une personne d’origine juive, sauf quand la cible s’appelle Eric Zemmour.

Attaque mortelle : litote employée pour ne pas dire attentat islamiste (cf.Une du Figaro du 4 octobre 2019 : « Attaque mortelle : l’émotion et les questions » suite à l’attentat ayant entraîné la mort de plusieurs fonctionnaires de la préfecture de police de Paris).

Bande d’imbéciles et d’irresponsables : euphémisme désignant les émeutiers et incendiaires agressant la police et les pompiers dans la banlieue de Chanteloup les Vignes le 25 octobre 2019, pour le premier ministre Edouard Philippe ; voir aussi imbéciles.

Blanc : couleur de peau suspecte surtout lorsqu’on s’en déclare fier ; pour l’oligarchie, qui ne survit électoralement que grâce à la mobilisation des minorités ethniques, il y a trop de blancs en France et en Europe.

Bousculade : euphémisme pour désigner une agression commise par l’extrême gauche (lors de l’attaque de la crèche vivante à Toulouse le 14 décembre 2019).

Bon enfant : expression employée pour relativiser des violences ou les provocations commises par des « jeunes » de banlieue.

Charte des valeurs : dans les entreprises, désigne un ensemble de thèmes politiquement corrects que les salariés sont censés respecter, ce qui permet de sanctionner les dissidents, en privatisant la répression politique en quelque sorte.

Pour lire la suite, c’est ici !

The post Les 50 mots de novlangue que vous entendrez partout en 2020 appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

La Grande Interview – Michel Onfray

Posted: 24 Jan 2020 01:30 AM PST

24/01/2020 – FRANCE (NOVOpress)
RT France propose régulièrement La Grande Interview. Il s’agit d’un entretien en profondeur pour aller plus loin avec un témoin de notre temps. Mais pas n’importe quel témoin ; quelqu’un que l’on n’entend pas partout, avec une parole et un point de vue à contre-courant, quelqu’un qui fasse réfléchir et nous ouvre à des idées originales, courageuses et parfois même «dérangeantes».dans cette édition de La Grande Interview, Jean-Marc Sylvestre reçoit Michel Onfray, philosophe et auteur de «Grandeur du petit peuple», aux éditions Albin Michel.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :