Francaisdefrance's Blog

07/06/2019

Novopress.info | Agence de presse indépendante

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:49
En relaxant Robert Ménard, la Justice s’oppose à la dictature de la pensée unique

Posted: 06 Jun 2019 07:50 AM PDT

Robert MénardAprès une longue bataille judiciaire, Robert Ménard, le maire de Béziers, qui était poursuivi pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée », vient d’être définitivement relaxé. La Cour de cassation vient, en effet, de rejeter le pourvoi de plusieurs associations, dont la LICRA, le MRAP, la Ligue des droits de l’homme, SOS Racisme, l’Union des étudiants juifs de France, Maison des potes.

Que reprochait-on au maire de Béziers ? D’avoir, dans une émission sur LCI, en septembre 2016, tenu ce propos jugé intolérable : « Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91% d’enfants musulmans. Évidemment que c’est un problème. » Il avait également publié sur Twitter, à la rentrée des classes, le message suivant : « La preuve la plus éclatante du Grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe… » Pour ces associations bien-pensantes, oser décrire la réalité de l’immigration en France est forcément un délit.

La décision de la cour d’appel de Paris, prononcée en mars 2018, est donc confirmée : « Aucun des deux passages incriminés ne contenait un appel ou une exhortation, même implicitement formulés, à discrimination, à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes déterminées, […] ni ne stigmatisait les personnes concernées dans des conditions visant à susciter la haine à leur égard. » Les associations qui avaient accusé à tort le maire de Béziers ont été condamnées à verser 5.000 euros de dommages et intérêts.

Comme le dit un communiqué de presse de la ville de Béziers, cette décision de la Cour de cassation signifie « qu’il est encore possible de débattre. Qu’il est encore possible de parler, sans filtre, d’immigration. Qu’il est encore autorisé de décrire le réel. Oui, en France, on a le droit de dire les choses, sans être honteusement accusé des pires intentions. » Et d’ajouter, en conclusion, ce commentaire qu’on ne peut qu’approuver : « Ce jugement est une débâcle supplémentaire pour les officines politiques subventionnées, professionnelles du harcèlement judiciaire, qui font de l’hystérisation du débat un lucratif fond de commerce. »

Les associations qui voient du racisme partout, sauf dans leur propre sectarisme, se retrouvent donc Gros-Jean comme devant. Mais il est peu probable qu’elles en tirent la leçon, tant elles ont l’habitude de barboter dans les eaux d’une pensée manichéenne et conformiste. Il fallait signaler cette décision judiciaire qui, pour une fois, remet les pendules à l’heure et n’hésite pas, au nom de la vérité, à s’opposer à l’impérialisme de la pensée unique.

Ce n’est pas de décrire la réalité de l’immigration qui est condamnable. Ni d’évoquer le changement de population dans certains quartiers et les atteintes à notre mode de vie. C’est, au contraire, de nier ce phénomène, de le passer sous silence, de vouloir faire taire ceux qui le dénoncent. Puissent tous ceux qui aiment le confort de la bien-pensance, parmi les politiciens comme dans les médias, prendre conscience qu’une pensée uniforme et sans contradiction, est une insulte à la vérité.

Dans le brouillard obscurantiste qui tend à étouffer la liberté de pensée, ce jugement apporte une éclaircie d’espoir.

Philippe Kerlouan

Tribune reprise de Boulevard Voltaire

The post En relaxant Robert Ménard, la Justice s’oppose à la dictature de la pensée unique appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

[Vidéo] L’impôt, le peuple et le truand

Posted: 06 Jun 2019 05:45 AM PDT

06/06/2019 – FRANCE (NOVOpress)
L’économie s’étouffe, la croissance s’étrangle, la richesse s’enfuit et le peuple gronde ? C’est, paraît-il, encore et toujours la faute de… L’impôt ! Il est l’une des cibles favorites de nos gouvernants, alors que son versement concrétise le consentement collectif à faire société.Un jeu dangereux puisque c’est grâce à lui que les Etats s’élèvent et se protègent, quand son délitement précipite invariablement leur chute. Surtout que de l’antiquité jusqu’à la France contemporaine, ce n’est pas l’idée de participer au pot commun qui attise vraiment la colère populaire, mais bien le manque de transparence et de justice fiscale…


The post [Vidéo] L’impôt, le peuple et le truand appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Irak : les djihadistes français méritent leur sort, par Ivan Rioufol

Posted: 06 Jun 2019 03:35 AM PDT

Onze djihadistes “français” ont été condamnés à la pendaison, ces derniers jours, par la justice irakienne. L’opinion, visiblement, ne s’en émeut guère. Votre serviteur pas davantage. Voici un email que j’ai reçu d’une lectrice, le 29 mai. Elle me demande de ne pas diffuser son nom, qu’elle m’a communiqué. Elle est la mère d’une des 90 victimes du Bataclan. Son fils avait 39 ans, père d’un petit garçon de 7 ans à l’époque. Elle écrit : “Hier, mardi 28 mai, je reçois un SMS qui m’indique “Le Drian assure que la France multiplie les démarches pour éviter la peine de mort aux quatre Français (NDLA : le nombre a augmenté depuis) condamnés à mort en Irak”. Voyez-vous, après trois ans et demi, depuis dix jours, à force d’acupuncture et de bienveillance de la praticienne, non remboursé totalement (séances psychologiques refusées, je refuse les soins conventionnels abrutissants) je recommençais à dormir cinq heures d’affilée, cette séquence semble s’être arrêtée ce matin à trois heures et c’est l’une des moindres tortures que mon entourage et moi-même subissons depuis le 13 novembre 2015. Aussi, peut-être comprendrez-vous que je prenne cette annonce comme un outrage, un sentiment de révolte. Les victimes du terrorisme n’ont pas droit à cette sollicitude de l’Etat (…) Alors OUI, je suis pour que l’on abandonne à leur sort les terroristes et OUI je refuse leur retour en France (…)“.

Non seulement je comprends cette position, mais je l’approuve.

Dans une tribune parue de 3 juin sur Franceinfo.fr, quarante-cinq avocats français, et non des moindres, ont alerté sur “l’immense déshonneur” que serait l’abandon de ces condamnés à leur sort. Leurs arguments sont solides : ils rappellent que ce choix de la peine de mort est “contraire à notre ordre public”, l’article 66-1 de la Constitution (“Nul ne peut être condamné à la peine de mort”) ne souffrant d’aucune dérogation, pas même en matière de terrorisme. J’entends ces raisons de droit. Mais elles ne me font pas oublier que ces “Français”, passés sous la bannière de l’Etat islamique, ont eux-mêmes renié leur nationalité et trahi leur patrie. Ils ont brûlé leur passeport et combattu, en Syrie, contre des soldats français. Il n’est pas envisageable de les voir revenir dans le pays qu’ils détestent. Leurs actes de guerre obligent à des sanctions dégagées du droit commun.

J’observe d’ailleurs que les commanditaires français des attentats du 13 novembre ont tous été éliminés en Syrie, et sans procès, par les renseignements français et américains. D’autre part, la France ne s‘est pas opposée au transfert en Irak des prisonniers en Syrie, sachant ce qu’ils risquaient devant la justice irakienne. Enfin, je trouve qu’il y a beaucoup de condescendance chez ceux qui estiment que la justice irakienne serait de second ordre. Non, désolé, je n’ai aucune compassion pour ces onze salauds.

Ivan Rioufol

Texte daté du 16 mai 2019 et repris du blog d’Ivan Rioufol

The post Irak : les djihadistes français méritent leur sort, par Ivan Rioufol appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Vidéo : la représentation de la femme dans l’art européen

Posted: 06 Jun 2019 01:50 AM PDT

06/06/2019 – EUROPE (NOVOpress)
Par delà la contingence des époques qui se succèdent demeurent des permanences esthétiques qui nous rappellent ce que nous sommes. L’art européen porte un regard anthropologique sur la femme qui lui est propre. Aucune autre civilisation n’a autant célébré la féminité dont les expressions sont multiples.Que la femme soit représentée comme figure cosmique, divinité, muse, miroir de sagesse, maîtresse du foyer ou encore combattante, nous faisons le constat que la tradition européenne a toujours donné un rôle central à la femme.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :