Francaisdefrance's Blog

05/06/2019

Novopress.info | Agence de presse indépendante

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 10:48
Marion Maréchal sur LCI : À nouveaux clivages, nouvelles réponses – par Paul Vermeulen

Posted: 04 Jun 2019 07:50 AM PDT

Dimanche soir, Marion Maréchal était l’invitée de l’émission de LCI « En toute franchise », où l’on a essayé en vain de l’interroger sur un éventuel « retour » en politique, elle qui dirige maintenant l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques de Lyon (ISSEP). Elle a répondu : les Français se préoccupent plutôt de leur vie quotidienne.

Un de ses proches nous le confiait : « Face à une recomposition de la vie politique, après deux ans de silence, elle a eu le besoin de s’exprimer et de s’inscrire en vecteur d’alliances pour ceux qui aiment la France et croient en la nation. » Marion Maréchal a donc vertement critiqué les choix politiques de Macron, ainsi que le double langage d’une partie des LR, celle qui parle d’une façon en France mais vote autrement au sein de l’UE. Il y aura peut-être un avant et un après 2 juin 2019. Pourquoi ? Marion Maréchal a exposé la confrontation politique qui s’installe : la France connaît de nouveaux clivages, lourds de choix à faire entre un progressisme et un conservatisme conçu comme « défense civilisationnelle ». Ce que notre source traduit ainsi : « Aimer la France, c’est avoir l’esprit conservateur. Assurer la transmission, être conscient de l’héritage légué et reçu. »

Marion Maréchal a insisté sur le « clivage générationnel » : près de 50 % des électeurs de Macron ont plus de 60 ans. Ils ont connu un autre monde, dont Macron est au fond le légataire, lui qui n’a « réalisé aucune des grandes transformations annoncées ». Du président, Marion Maréchal a fait son adversaire direct parla conception du monde qu’il représente : l’idéologie « sectaire » du progrès. Le second clivage est pluriel et sociétal, dans cette France devenue un ensemble d’archipels.

C’est pourquoi elle a répondu à l’invitation de LCI : pour affirmer combien la situation est lourde de crises à venir. Si elle pense pouvoir « être utile » dans le débat politique, c’est en contribuant non pas à une union mais à « une grande alliance des droites », alliance entre grands courants, dont le courant conservateur, « une disposition d’espritconsistant à conserver des héritages séculaires tout en regardant vers l’avenir, sans fascination enfantine comme les progressistes ». Un courant conservateur qui pourrait être la matrice d’alliances de toutes les droites : « Je suis fière de mon engagement politique passé. Le RN est nécessaire mais je pense qu’il n’est pas suffisant. Il faut le dépasser, dans un grand courant patriotique, avec des alliances. » En effet, une fois la droite libérale libertaire partie chez Macron, quels points communs fondamentaux entre toutes les droites sinon une vision conservatrice du monde, ouverte sur l’avenir, l’économie de marché et la nation, ce lieu où nous faisons peuple.

Marion Maréchal l’a clairement dit : « Toutes les thématiques de droite peuvent être majoritaires mais il y a une incapacité à croire en la possibilité de s’unir contre Macron, surtout en vue de 2022. » Nous sommes déjà demain, et notre avenir se joue entre progressistes et conservateurs. Pour une raison simple : il y va de « l’idée de l’homme que l’on se fait dans la société », et du refus de l’illimité. C’est à cette échelle-là que se noue la recomposition, et c’est du fait de cette gravité que Marion Maréchal a décidé de s’exprimer, elle qui, nous disait un autre de ses proches, « est soucieuse des enjeux futurs, anthropologiques, comme l’intelligence artificielle ».

class=”relecture” style=”text-align: right;”>Paul Vermeulen

Article paru dans Présent daté du 3 juin 2019

The post Marion Maréchal sur LCI : À nouveaux clivages, nouvelles réponses – par Paul Vermeulen appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Quand l’idéologie transgenre s’oppose à l’égalité homme femme

Posted: 04 Jun 2019 07:45 AM PDT

04/06/2019 – INTERNATIONAL (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) : 
Cece Telfer a été autorisée à participer aux Championnats universitaires d’athlétisme féminin, alors qu’il est né homme. La raison est qu’elle s’identifie comme femme maintenant, et a baissé son taux de testostérone. Elle bat désormais de nombreux records, non sans susciter la polémique.Depuis le 25 mai dernier, Cece Telfer empile les performances de haut niveau dans les épreuves féminines de sprint du Championnat universitaire d’athlétisme. Des performances qui ne font pas que des heureux, certains estimant que la jeune femme de 21 ans dispose d’un avantage injuste sur ses concurrentes.

Selon les règles de la NCAA, un homme biologique est en effet autorisé à concourir en tant que femme à condition qu’il abaisse son taux de testostérone pendant une année.

Athlète aux résultats plutôt moyens lorsqu’il participait aux épreuves masculines, Cece Telfer a franchi un cap en changeant de catégorie, et se mêle désormais aux meilleures femmes au niveau national.

The post Quand l’idéologie transgenre s’oppose à l’égalité homme femme appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Pour Robert Ménard, il faut un système d’alliance entre Les Républicains et le Rassemblement national

Posted: 04 Jun 2019 05:25 AM PDT

04/06/2019 – FRANCE (NOVOpress)
Robert Ménard est intervenu hier sur la chaîne d’information en continu BFMTV sur la nécessité d’un système d’alliance entre Les Républicains et le Rassemblement national.

On est 90% à penser la même chose. Qu’est-ce qu’on constate au lendemain de ces européennes ? C’est qu’il y a un parti fort à droite, c’est le Rassemblement national, mais que le Rassemblement national – lui tout seul – ne peut pas gagner. Je ne suis pas sûr que ça soit souhaitable d’ailleurs qu’il gagne tout seul. Il faut des systèmes d’alliance !


Pour Robert #Ménard, « il faut un système d’alliance » entre Les Républicains et le Rassemblement national https://t.co/Ko0PopcWdk pic.twitter.com/uVVHJTJWhl

— Fdesouche (@F_Desouche) 3 juin 2019

The post Pour Robert Ménard, il faut un système d’alliance entre Les Républicains et le Rassemblement national appeared first on :: Novopress.info – arme de réinformation massive.

Attentat de Lyon : des médias très peu curieux

Posted: 04 Jun 2019 03:45 AM PDT

À la veille des élections européennes du 26 mai 2019, une bombe éclatait au centre de Lyon faisant une quinzaine de blessés, sans revendication. Une rapide enquête menée grâce aux caméras de vidéo-surveillance aboutissait à l’arrestation de Mohamed Hichem M., 24 ans, dont les prénoms seuls étaient connus et dont le patronyme restait inconnu au jeudi 30 mai, et même dans nombre de cas connu seulement sous les dénominations euphémisantes de « suspect » ou « d’étudiant ». Revue de presse.

Un anonymat parfait

Pour Le Figaro du 28 mai, on signale « un étudiant algérien de 24 ans, ancien étudiant en informatique. » Le terme « suspect » est employé six fois, on parle de « jeune homme » mais on n’en saura pas plus ce jour là. Pour Le Point édition digitale du 27 mai et du 28 mai, on en restera à « l’étudiant algérien », tout en assurant qu’ « aucun élément ne le relie à la mouvance islamiste radicale ». Toujours dans le même hebdomadaire et toujours sous la signature d’Aziz Zemouri le 29 mai « le principal suspect est passé aux aveux » mais « l’étudiant » demeurera complètement anonyme. Même pudeur charmante pour Ouest-France édition papier du 29 mai qui ne consacre que quelques lignes à un « suspect peu loquace » dont on ne saura que fort peu de choses sinon qu’il s’agit d’un « algérien de 24 ans » alors que ses deux prénoms sont connus depuis plus de 48h.

Un demi-anonymat et un gamin sympathique

Libération du 27 mai titre « fin de traque pour le suspect, qui reste muet ». L’article parle ensuite d’un étudiant de 24 ans, Mohamed Hichem M. arrivé en France au second semestre 2017. Le Progrès de Lyon du 30 mai à beau se demander « qui est Mohamed Hichem M ? », nul ne connaîtra son patronyme, mais on apprendra que ses parents et son frère, tous en situation irrégulière, ont été entendus. Le Parisien du 28 mai a retrouvé Islaam, un camarade d’Oran de Mohamed Hichem. Sans surprise ce dernier est un garçon adorable : « Hichem est comme mon frère. Il n’a jamais été violent, tout le monde l’adore ici. Il est musulman, fait la prière et le ramadan, mais n’est pas du tout un extrémiste… il ne ferait jamais de mal à quelqu’un ». On apprendra toutefois qu’il est en situation irrégulière et vit de cours d’informatique donnés sur internet.

Pour La Croix édition digitale du 30 mai, on en restera à Mohamed Hichem M. un algérien de 24 ans mais on peut apprendre que l’enquête « a mis en évidence des recherches sur internet relatives au djihad et à la fabrication d’engins explosifs ». Le Monde digital du 29 mai à 10h41 ne parle que « d’un homme de 24 ans » et il faudra attendre le 30 mai à 8h39 pour connaître ses deux prénoms et l’initiale de son nom de famille, un garçon « plutôt agréable, serviable, qui faisait du sport ». L’article précise qu’il n’a jamais fréquenté d’école informatique en France, sans visa étudiant et profitant de visas de court séjour.

Les principaux médias analysés n’emploient que les prénoms alors que le nom de famille M. devrait être facile à identifier avec une enquête rapide. Mieux (ou pire), certains préfèrent éviter un traumatisme à leurs lecteurs en ne parlant très vaguement que d’un étudiant ou bien d’un jeune homme. De mauvais esprits verraient là une volonté de cacher certaines informations pour de bonnes raisons (ou de mauvaises) demeurées cachées, un peu trop soigneusement.

Tribune reprise du site de l’OJIM

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :