Francaisdefrance's Blog

23/11/2016

L’OABA, les animaux et la politique : les enjeux de 2017

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:32

C’est pourquoi nous estimons nécessaires les mesures suivantes :

1. Favoriser le plein-air et interdire les cages ainsi que les conditions d’élevage incompatibles avec les besoins des animaux.

2. Mettre fn aux pratiques d’élevage douloureuses (castration à vif, écornage, gavage…).

3. Limiter la durée des transports d’animaux vivants et mettre un terme à leur exportation hors de l’Union européenne.

4. Renforcer la protection des animaux à l’abattoir et rendre systématique l’étourdissement avant toute mise à mort.

5. Faire évoluer les politiques alimentaires et agricoles par une meilleure prise en compte des animaux et de leur bien-être (étiquetage des modes d’élevage et d’abattage, alternatives végétales, …), conditionner la signature de traités de libre- échange (TAFTA, CETA…) à l’adoption de clauses en faveur de la protection animale.

— Calendrier 2017

Commandez dès à présent notre nouveau calendrier !

Pour 2017 nous vous proposons un calendrier chevalet à spirales, pratique pour être posé sur un meuble ou sur un bureau. Ses dimensions (21 cm x 16 cm) permettent d’y noter vos dates importantes.

Ce calendrier est illustré de photographies de quelques animaux confiés à l’OABAet entretenus dans une douzaine de fermes partenaires réparties aux quatre coins de la France. La couverture a été peinte par Brigitte Renard.

L’OABA est particulièrement attachée à cette action de terrain : le sauvetage d’animaux victimes de mauvais traitements ou d’abandon de soins. Confiés définitivement à l’OABA sur décision de justice, ces animaux peuvent intégrer leTroupeau du bonheur où ils connaitront de bonnes conditions de vie, mettant fin à leur calvaire. Ils n’iront jamais à l’abattoir.

Les bénéfices de la vente de ces calendriers permettront d’aider l’OABA pour la prise en charge des frais du transport, des soins vétérinaires et de l’hébergement de ces animaux.

Nous espérons que vous serez nombreux à acheter ce calendrier pour vous ou pour l’offrir et ainsi contribuer à faire connaître l’OABA.

Merci à Luce Lapin d’en avoir parlé dans Charlie Hebdo !

— Animal Politique : le manifeste

L’OABA présentait ce mardi le Thème « Animal et Société » lors de la conférence de presse de lancement du manifeste « Animal Politique« .

Dans la perspective des échéances électorales de 2017, 26 organisations de protection animale, dont l’OABA, se sont rassemblées au sein du Collectif Animal Politique, mutualisant ainsi et de manière totalement inédite dans leur histoire, leurs expertises et leurs expériences.

Il est aujourd’hui du devoir de chaque acteur de la vie politique de s’engager pour améliorer rapidement et durablement les conditions d’existence des animaux.

Le Collectif Animal Politique a été fondé suite à des rencontres organisées entre les ONG pour répondre au décalage entre la préoccupation croissante des citoyens pour les animaux et l’engagement insuffisant des politiques. Ces rencontres, qui ont aussi donné lieu à un colloque le 2 juin dernier, ont été initiées par les députées Laurence Abeille et Geneviève Gaillard, membres du groupe d’études sur la protection des animaux à l’Assemblée Nationale.

Nous vous invitons à consulter le manifeste ici.

— Révolutions animales

Un nouvel ouvrage collectif est sorti récemment : « Révolutions animales : Comment les animaux sont devenus intelligents ».
Parmi les 80 experts cités, figure le président de l’OABA Dr Jean-Pierre Kieffer (en page 400). Figure également un autre vétérinaire, Dr Mehdi Mzabi, consultant de l’OABA.

En lien avec ce livre, signez la pétition pour la création d’un Secrétariat d’Etat à la condition animale.

— Décision de justice lamentable

Au mois de septembre, nous vous avions parlé de ce sauvetage particulièrement macabre.

Le tribunal n’a pas suivi les demandes du parquet et de l’OABA qui souhaitaient que ce triste individu soit interdit de détenir des animaux et d’exercer une profession en lien avec le commerce des animaux.

Il a tout de même été condamné 6 fois depuis 2012 pour des défauts de soins sur animaux et non enlèvement de cadavres… Mais la justice, bien faible, lui laisse encore une chance. À la barre, il n’a pas hésité à faire du chantage au suicide et la présidente est tombée dans le panneau.

Combien de cadavres faudra-t-il comptabiliser pour que ce type d’individus soit mis hors d’état de nuire ?
Lamentable !

Pour plus d’informations, lire les articles de La Montagne et du Progrès.

 

 

Responsable communication : Audrey Groensteen, docteur vétérinaire, pour l’OABA

www.oaba.fr – tél. : 01 43 79 46 46 – contact@oaba.fr
Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :