Communiqué de presse

Le maire de Sérent avait annoncé qu’il souhaitait accueillir une centaine de migrants dans sa commune. Cette annonce irresponsable avait provoqué une mobilisation du Front National. Je m’étais rendu personnellement à Sérent le 6 octobre dernier pour rencontrer les habitants choqués et en colère.

La préfecture du Morbihan vient d’annoncer aujourd’hui dans un communiqué de presse qu’il n’y aura pas de migrants à Sérent.

Au-delà des raisons avancées, qui ne sont que des prétextes, c’est le Front National qui a remporté cette victoire. Les bretons comprennent donc qu’un Front National fort fait reculer la classe politique dans ses projets destructeurs de notre identité.