Francaisdefrance's Blog

12/10/2015

La REPUBLIQUE EXEMPLAIRE de « LUI PRESIDENT » GRAS-MOU et MENTEUR

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:26

JCP

La République pas exemplaire

Dimanche 11 Octobre 2015 à 15:00

« Lui président » devait introduire une part de scrutin proportionnel pour l’élection des députés. C’était la 48e proposition du candidat Hollande, au chapitre de la « République exemplaire ». Depuis, plus rien. Oubliée la promesse d’un vote plus démocratique. Ainsi, grâce au miracle du système majoritaire, certains valent plus d’une voix, et d’autres moins.

Assemblée nationale – NICOLAS MESSYASZ/SIPA

>>> Article paru dans Marianne du 2 octobre 

« Lui président » devait introduire une part de scrutin proportionnel pour l’élection des députés. C’était la 48e proposition du candidat Hollande, au chapitre de la « République exemplaire ». Depuis, plus rien. Oublié, l’engagement scellé devant les Français. Enterrée, la promesse de remettre un peu de démocratie dans un vote où le principe de base (un homme = une voix) est foulé aux pieds. Grâce au miracle du système majoritaire, certains valent plus d’une voix, et d’autres moins.

Ainsi, en 2012, le PS a obtenu 48,5 % des sièges à l’Assemblée nationale, alors qu’il ne représente que 29,3 % de l’électorat. Quant à l’UMP, elle s’est adjugé 33,6 % des sièges avec seulement 27,1 % des voix. Les autres partis, en revanche, ont rétréci au lavage électoral. Le Front de gauche a sauvé 10 députés sur 577, soit 1,7 % des sièges, malgré un score électoral quatre fois plus élevé (6,9 %). Les écologistes ont obtenu 17 députés, soit 2,9 % des sièges pour 5,4 % des voix. Quant au FN, il n’a eu que 2 élus (0,3 % des sièges) malgré un score de 13,6 %. Au total, 50 % des Français n’ont pas de représentant dans une Assemblée qui n’a de nationale que le nom. Le Palais-Bourbon est ainsi l’enceinte d’une représentation caricaturale de la nation, ce qui est la négation suprême de la souveraineté populaire.

Pour justifier cette atteinte à la démocratie, certains arguent du risque de voir le FN entrer en force dans les lieux. Et alors ? Jusqu’à preuve du contraire, le parti de Marine Le Pen n’est pas hors la loi, même si l’on est en droit de lui contester son attachement proclamé aux valeurs de la République. Prétendre réduire l’influence du FN par des mesures administratives est un leurre. Au contraire, l’extrême droite se nourrit de son discours contre le « système » et de sa dénonciation de « l’UMPS », qui s’appuie sur deux réalités : la collusion programmatique des partis dominants et leur volonté commune de limiter l’influence des autres.

On ne protégera pas la démocratie en la piétinant. On ne fera pas l’économie d’une mesure qui permettrait enfin de ne pas tricher avec le choix des citoyens, et de sortir du piège qui consiste à agiter le danger FN pour bloquer le nécessaire débat sur les choix politiques.

http://www.marianne.net/republique-pas-exemplaire-100237156.html

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :