Francaisdefrance's Blog

10/06/2015

M. Maréchal-Le Pen : « Il y a d’autres choses à reprocher à M. Valls »

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:13

Par Jérémy Jeantet
Publié le 10/06/2015  à 08:59

La députée FN du Vaucluse n’a pas voulu en rajouter sur la polémique autour du déplacement du Premier ministre pour la finale de la Ligue des Champions à Berlin, évoquant plutôt « le scandale démocratique » de la loi sur le renseignement.

 

Marion Maréchal Le Pen en octobre 2014 au Pontet dans le Vaucluse © BERTRAND LANGLOIS / AFP

© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Marion Maréchal Le Pen en octobre 2014 au Pontet dans le Vaucluse

La polémique enfle autour de Manuel Valls, critiqué pour son déplacement, samedi, du congrès du PS à Poitiers à Berlin pour la finale de la Ligue des Champions, avec ses deux enfants, aux frais de la République.

« Je ne vais pas ajouter grand-chose à ce qui a été dit depuis 3 jours. Oui, en effet, c’est scandaleux. Oui, sûrement, devrait-il le rembourser. Oui, certainement, l’excuse du Gouvernement est totalement bidon. Mais ce qui m’inquiète beaucoup, c’est qu’on passe 3 jours sur ce genre de polémique alors qu’on pourrait avoir des choses beaucoup plus graves à reprocher à Manuel Valls », a estimé Marion Maréchal-Le Pen, invitée politique de Christophe Bordet sur Sud Radio, qui ne « pense pas que Manuel Valls doive démissionner, parce que si on commence à aller là-dedans, tout le monde devra démissionner ».

La loi sur le renseignement, « un scandale démocratique »

Dans les reproches à adresser au Premier ministre, la députée FN du Vaucluse pense notamment au vote de la loi sur le renseignement, qu’elle qualifie de « scandale démocratique » : « J’aimerais que les Français se rendent compte de ce qui va leur arriver, à savoir qu’aujourd’hui, nous organisons la possibilité d’une surveillance de masse. C’est la toute puissance donnée au renseignement, hors du contrôle du juge, sous l’impulsion du Premier ministre, avec des garde-fous absolument dérisoires, dont on sait qu’ils sont simplement des cautions, des champs d’action bien au-delà du terrorisme, extrêmement flous et extrêmement larges qui peuvent d’ailleurs donner des dérives de renseignement politique. Manifestement, ça ne suscite pas plus d’indignation ou d’inquiétude que cela. »

Une surveillance politique qui pourrait notamment, selon Marion Maréchal-Le Pen, viser le Front National. « Le Front National ou n’importe quelle opposition politique, mais c’est vrai que lorsque l’on voit dans le champ d’action du renseignement, éventuellement, des groupes qui pourraient remettre en cause la forme républicaine du Gouvernement et que le Premier ministre passe son temps à dire que le Front National n’est pas républicain, oui, je pense que je peux avoir légitimement une inquiétude pour mes échanges de mails, de textos ou d’appels, mais je ne suis pas la seule. Enormément de Français peuvent être concernés », a lancé la candidate Front Nationale pour les élections régionales en PACA.

Ecoutez l’interview de Marion Maréchal-Le Pen , députée FN du Vaucluse, invitée politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :