Francaisdefrance's Blog

08/04/2015

QUELLE EST LA RAISON DE L’OSTRACISME A L’EGARD DU FRONT NATIONAL ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:25

mardi 7 avril 2015

Bernard Antony  —  On pouvait, sans n’aucunement en approuver la plupart, comprendre, sous la présidence de Jean-Marie Le Pen, les raisons ou les prétextes  de l’ostracisme politico-médiatique frappant le Front National. On n’arrive guère  à les trouver aujourd’hui. La classe politique invoque sans cesse l’adhésion aux valeurs dites républicaines pour qu’un parti soit considéré comme politiquement correct. Outre que la liste et la définition de ces valeurs sont toujours éminemment floues, on ne voit vraiment pas aujourd’hui en quoi le Front National n’est pas tout ce qu’il y a de républicain. Il l’est même très ardemment et d’une manière hélas souvent trop jacobine car étatiste, centraliste et même néo-socialiste. Par respect frileux pour la République, on s’y refuse même à demander que dans notre hymne national, La Marseillaise, les paroles terribles « qu’un sang impur arrose nos sillons », lourdes de purification ethnique ou idéologique, soit modifiées. Les Jeunes-Turcs génocidaires n’ont pas manqué, il y a un siècle, de s’y référer.

On ne saurait donc reprocher au Front National, où l’on célèbre la « victoire » de Valmy, de n’être pas républicain. Le président du Front National a émis jadis certains propos que l’on pouvait penser sans doute maladroits ou dans l’ordre du « dérapage » mais dont la réitération provocatrice n’est pas acceptable pour quiconque sait la monstruosité du nazisme. Tout cela devrait aujourd’hui relever de l’histoire ancienne car ne correspondant pas du tout aux positions de Marine Le Pen ou de Louis Aliot qui ont toujours refusé avec nous tout racisme ou antisémitisme ou un mauvais révisionnisme historique à caractère négationniste.

Sur ce point ne peut donc valablement reposer la raison de l’ostracisme. Le Front National était hier honnis par les lobbies de la culture de mort parce qu’il voulait abolir ou tout au moins remplacer la loi Veil par une législation moins mortifère. Hélas, et nous le déplorons, ce n’est plus du tout sa position officielle ni celle de ses dirigeants actuels. Mais ce n’est évidemment pas à cause de cela qu’il est ostracisé. Le Front National a toujours été hostile à l’immigration sans limite et sans contrôle : pas plus que Georges Marchais jadis, pas plus que Jacques Chirac qui a un certain moment tint sur le sujet des propos relevant de dérapages que l’on n’aurait pas pardonnés à Jean-Marie Le Pen. Mais surtout, tout le monde sait bien qu’en privé, au moins 90 % des élus de la République tiennent les mêmes discours alarmistes sur le phénomène du « grand remplacement » que seuls les aveugles et les sourds ne peuvent pas constater. La vérité c’est que ce n’est pas sur ce point non plus, sauf prétexte hypocrite, que se fonde l’ostracisme.

Sur la question de l’islam, le Front National ne tient qu’un discours très communément admis par l’immense majorité de la population. Hélas trop peu adéquat. Mais on sait que Jean-Marie Le Pen, souvent invité dans certaines ambassades du monde islamique, s’il a certes constamment été contre l’immigrationnisme, a toujours été plutôt islamophile même si le gros de ses électeurs ne le discernait pas. Le Front National n’est toujours pas encore sur la ligne à la fois de charité chrétienne et de lucidité politique selon laquelle on peut aimer les musulmans tout en affirmant le droit et même le devoir d’analyse critique, de réfutation et de refus des textes fondateurs de l’islam. Ce qui est d’ailleurs la position du maréchal Sissi. Les dirigeants du Front National n’osent pas dire que l’on doit pouvoir refuser l’islam comme on aurait dû refuser le communisme et le nazisme.

Par électoralisme le Front National craint de choquer les musulmans alors que la charité qu’on leur doit c’est de leur expliquer les raisons de notre refus de leur modèle idéologique de théocratie totalitaire dans lequel on ne rend pas à César ce qui est à César ni à Dieu ce qui est à Dieu selon l’admirable fondement évangélique de la véritable laïcité. Mais à la vérité ce n’est pas sur cela que l’on cherche réellement noise au Front National car la plupart des personnalités politiques et médiatiques sont aussi désespérément nuls que monsieur Alain Juppé dans la connaissance des textes et de la réalité islamique.

Jean-Marie Le Pen, quoiqu’en veillant à ne pas attaquer certaines loges maçonniques où il comptait de bons amis, fut certes très hostile à la République du Grand Orient, non tellement pour des raisons philosophiques mais parce qu’elles constituent des hiérarchies parallèles parfaitement incompatibles avec une véritable démocratie fondée sur la visibilité. Aujourd’hui le député Gilbert Collard ne dissimule point son affiliation maçonnique et il n’est pas le seul dans ce cas dans la hiérarchie du Front National. Ce n’est donc pas davantage sur cette question que l’on ostracise le Front National.

Sous la présidence de Jean-Marie Le Pen qui veillait à nommer des homosexuels à des postes importants de responsabilité et de communication, le Front National certes manifestait son opposition à la banalisation du prosélytisme homosexuel. Désormais ce n’est plus du tout une des préoccupations de ce parti où l’on ne peut sans doute pas observer que les gays et les lesbiennes y seraient marginalisés. Sur ce point-là non plus ne réside l’explication de l’ostracisme.

Certains diront que le Front National professe une hostilité fondamentale à l’Union européenne. Certes, et avec raison d’ailleurs, mais pas plus que monsieur Dupont-Aignan ou que monsieur Mélenchon ou que nombre d’élus UMP adeptes sur ce point du double langage. Ce n’est évidemment pas là la raison de l’ostracisme.

Alors pourquoi cet ostracisme ? Il n’y a qu’une explication, c’est que le Front National fait élire des élus prenant la place des précédents. On vérifie ainsi la pitoyable décadence de notre République où l’on n’invoque que des idées floues et des valeurs bidon pour combattre des rivaux.

Reproduction autorisée avec mention :

 

http://leblogdemichelgarrote.blogspot.ch/

Source :

http://www.bernard-antony.com/2015/04/mais-quelle-est-donc-la-raison-du.html

Un commentaire »

  1. Plus on est à se partager le gâteau, plus les parts sont petites…

    Le FN n’est donc pas le bienvenu.

    Commentaire par Louvois — 09/04/2015 @ 06:52 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :